La NASA investit dans la construction d'une imprimante 3D de nourriture
Bientôt des pizzas sur Mars ?

Le , par Stéphane le calme, Chroniqueur Actualités
La NASA a contacté Anjan Contractor pour mener à bien ce projet audacieux en offrant 125 000 dollars à l'ingénieur mécanique senior de SMRC (Systems and Materials Research Corporation) qui a déjà conçu le design de la machine.

Le délai donné à SMRC pour mettre au point le prototype d'un synthétiseur de nourriture est de six mois. Il devrait faire usage de cartouches de poudre et d'huile contenant des nutriments comme des sucres, des hydrates de carbone, des protéines et autres permettant de composer un repas.


Un premier prototype a été testé avec une impression de chocolat.



Une fois qu'elle sera réalisée, l'ingénieur voudrait commencer ses tests sur la machine en imprimant une pizza, un choix assez évident au regard de sa forme aplatie.

Les enjeux sont multiples. L'ingénieur précise par exemple que son système permettrait d'éviter la formation de moisissure et permettrait d'atteindre une durée de conservation de 30 ans.

Contractor prévoit de diffuser en licence libre la partie logicielle de son appareil dont le matériel est dérivé de l’imprimante 3D open source RepRap.

Source : Anjan Contractor, Quartz

Et vous ?

Que pensez-vous de ce projet de la NASA ? S'il est mené à bien, quelles peuvent en être les portées selon vous ?


Vous avez aimé cette actualité ? Alors partagez-la avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :


 Poster une réponse

Avatar de Jipété Jipété - Expert éminent https://www.developpez.com
le 23/05/2013 à 1:23
Bonsoir,
Citation Envoyé par Stéphane le calme  Voir le message
(...)
Et vous?

Que pensez-vous de ce projet de la NASA ? Si il est mené à bien, quelles peuvent en être les portées selon vous?

Je trouve que les bouquins de SF que je lisais, jeune, pleins de voyages interstellaires toussa toussa, se rapprochent à toute allure.
Et aussi tous ces bâtiments d'hébergement de gens tous habillés pareils, où on appuie sur un bouton et des pilules arrivent : un bon coup de compression avec 7z et hop !, une pizza de la taille d'un cachet d'aspirine

Bien ou mal, je ne sais pas.
Au début, je voulais écrire : mais c'est pas beaucoup plus simple et beaucoup moins coûteux de bêtement faire pousser des plantes, comme depuis la nuit des temps ?

Entre ça et les drones, je ne sais pas trop où qu'on va...
Avatar de Paul TOTH Paul TOTH - Expert éminent sénior https://www.developpez.com
le 23/05/2013 à 7:27
j'ai déjà vu ça quelque part
Avatar de pierre-y pierre-y - Membre averti https://www.developpez.com
le 23/05/2013 à 10:21
Vue la rapidité du bousin pour faire une tartine t'a pas intérêt a crever de faim ni a devoir faire un repas pour 40 personnes sinon ça va virer au cannibalisme passer un jours ou deux . j'ai hâte qu'il aborde les problème du sexe pendant les long trajet pour mars par exemple, je sens que ça va être a mourir de rire ou du moins très cocasse.
Avatar de garn garn - Expert éminent https://www.developpez.com
le 23/05/2013 à 10:28
A la base ils disaient vouloir lutter contre la faim dans le monde avec ca (plus que faire des pizzas pour astronautes )

Si ca améliore la conservation, je comprend l'utilité, sinon je voyais pas trop l'intéret, parceque bon faut quand meme les ingrédients

Je me demande quand meme ce qu'on risque niveau produits chimiques avec ca
Sans compter que le cout pour l'instant doit largement dépasser celui des paquets de riz

Après, tant qu'on en arrive pas aux soleils verts, ca va
Avatar de pierre-y pierre-y - Membre averti https://www.developpez.com
le 23/05/2013 à 10:41
Citation Envoyé par garn  Voir le message
A la base ils disaient vouloir lutter contre la faim dans le monde avec ca (plus que faire des pizzas pour astronautes )

A ok, moi je croyais que c'était pour les voyages spatiaux longue duré afin de gagner en place dans le vaisseau et de diversifier les plats (enfin si on peut appelé ça un plat). Ça promet si c'est la bouffe de demain...
Avatar de DotCertis DotCertis - Membre actif https://www.developpez.com
le 23/05/2013 à 10:52
S'il est mené à bien, quelles peuvent en être les portées selon vous ?

mode troll :

Des machines à laver, des lave vaisselle, des habits infroissables, des aspirateurs qui fonctionnent tout seuls, et maintenant ça ! Une machine qui fait à manger toute seule ! La portée selon moi n'est rien de moins que la fin du mariage ...

Et puis à quand un jeune étudiant anarchiste qui publiera les schémas pour fabirquer librement des pizzas empoisonnées pouvant être utilisées comme arme ???

</mode troll>

C'est sûr que ça fait vraiment penser à la mange machine de Barjavel dans la Nuit des Temps.
Et effectivement avec en plus les imprimantes 3D classiques, une grande partie des problèmes posés par les longs voyages dans l'espace ou la colonisation de planète trouve des solutions. Après, Pierre-Y a tout à fait raison, au delà des problèmes techniques (qui sont très loins d'être résolus tout de même) demeurent les problèmes d'ordre relationnels et psychologiques.

Sinon comme autre application à cette invention, je pense aux secours apportés suite à des catastrophes : le transport de cette imprimante et de grande quantité de denrées alimentaires classiques sur les zones sinistrées.
Avatar de g.Arnaud g.Arnaud - Membre habitué https://www.developpez.com
le 23/05/2013 à 11:19
Les pâtissiers font déjà ça avec des poches à douilles.

L'utilité d'une imprimante comme ça, à part donner une présentation "convenable" à de la pâtée nutritionnelle, je vois pas.

à moins qu'elle puisse imprimer un steak, une carotte, ou autre en reproduisant gout et texture. Autant manger de la "compote" contenant tout les nutriments nécessaires.

Puis quand on vois le temps qu'il faut pour imprimer du chocolat sur un biscuit, il faudra combien d'imprimante pour faire 3 repas par jour pour une dizaine de personne?
Avatar de David_g David_g - Membre éclairé https://www.developpez.com
le 23/05/2013 à 11:23
Idée amusant pour le moment et interessante effectivement pour les missions spatiales (ça permet de varier facilement).

Au début, je voulais écrire : mais c'est pas beaucoup plus simple et beaucoup moins coûteux de bêtement faire pousser des plantes, comme depuis la nuit des temps ?

Dans l'espace cela marche moyennement en fait. Et sur Terre on approche à grand pas de grands problème à ce niveau là (d'ailleurs la plupart des études actuels sur le sujet portent sur l'utilisation de plancton/algues ou des insectes).

Il y avait un excellent reportage dont je n'ai plus le nom sur le sujet (et entre autres la disparition d'une grande partie des plantes dans l'agriculture avec les problématiques qui peuvent se poser avec les maladies pouvant exister)
Avatar de Voïvode Voïvode - Membre émérite https://www.developpez.com
le 23/05/2013 à 11:31
Moi ça me fait penser à Tricatel :


Citation Envoyé par pierre-y  Voir le message
j'ai hâte qu'il aborde les problème du sexe pendant les long trajet pour mars par exemple, je sens que ça va être a mourir de rire ou du moins très cocasse.

Des machines diaboliques pour le sexe, ça existe déjà. Tu penses qu'il rechargerait les stocks de nourriture avec… non rien.

Plus sérieusement, cette « imprimante à nourriture » n'a d'innovant que son aspect open-source. La production de certains aliments est déjà entièrement atomatisée, dont les pizzas, et le rendement est bien supérieur.

Et on ne luttera pas contre la faim dans le monde avec ça. La faim dans le monde est un problème de gâchis et non de capacité de production.
Avatar de smthg.bzr smthg.bzr - Membre régulier https://www.developpez.com
le 23/05/2013 à 11:32
J'aurais aimé voir le chercheur goûté le produit ^^
Ya pas à dire, le futur de demain, c'est maintenant !
Offres d'emploi IT
Consultant décisionnel SAP BO h/f
ACENSI - Ile de France - Paris (75000)
Développeur sur application de gestion bancaire (H/F)
Societe Generale - Ile de France - Ile de France
Front-end engineer h/f
Teads - Ile de France - Montpellier (34000)

Voir plus d'offres Voir la carte des offres IT
Contacter le responsable de la rubrique Accueil