Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

La France plus en proie au stress que ses voisins européens ?
Une étude montre que le niveau de stress serait particulièrement élevé

Le , par Stéphane le calme

20PARTAGES

8  3 
La fondation européenne de Dublin, institut d'études rattaché à la Commission européenne, a publié les résultats de son enquête sur la qualité de vie européenne.

La France semble être sujette à un niveau de stress particulièrement élevé : 5 % des français confirment l'être « en permanence » (pour une moyenne européenne autour de 3 %), 13 % indiquent un stress survenant « la plupart du temps » (contre 9 % en Europe) et 13 % « la moitié du temps » (contre 11 %).

La précarité de l'emploi peut aussi être un facteur de stress ; 13 % des européens pensent perdre leur emploi dans les six mois à venir (15 % des français). Cette proportion est en constante augmentation et les pays les plus touchés par la crise enregistrent une évolution plus rapide. Chypre passe de 9 % en 2007 à 32 % en 2011, la Grèce de 8 % à 31 %.

Seulement, ces tensions ne demeurent pas figées dans le domaine professionnel et se ressentent à différents niveaux. C'est ainsi que 37 % des européens considèrent qu'il y a des tensions vives sur les différences raciales et ethniques (contre 50 % des français), 36 % les ressentent sur les différences opposant les riches aux pauvres (55 % des français), 28 % sur des différences religieuses (39 % en France) et 32 % entre les dirigeants d'entreprises et les salariés (40 % des français).

Les résultats de l'enquête révèlent que la France présente un état de fatigue légèrement plus haut que la moyenne européenne. D'ailleurs, 56 % des français (contre 53 % des européens) déclarent qu'il leur arrive de rentrer souvent du travail dans un état de fatigue si prononcé qu'effectuer leurs tâches ménagères s'avère impossible. Ce qui peut représenter un facteur de montée de tension en dehors du travail.

Sur les 27 pays de l'Union Européenne, seuls la Grèce et Chypre enregistrent des taux de stress plus élevés au travail que la France.

Les résultats d'une autre enquête, portant cette fois sur les conditions de travail, présentent des conditions de travail particulièrement difficiles en France, en comparaison avec ses voisins, sur le plan physique. Notamment en matière d'exposition aux postures pénibles, aux risques chimiques et biologiques et à un environnement de travail pénible.

Le manque de reconnaissance pouvant être considéré comme un facteur de stress significatif, 30 % des français déclarent que ce qu'ils font n'est pas reconnu par les autres. Une proportion bien supérieure à la moyenne européenne qui se situe à 22 %.

Source : résultats d'enquêtes (au format PDF)

Et vous ?

La problématique du stress est elle particulièrement ancrée en France ?

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de temoanatini
Membre averti https://www.developpez.com
Le 22/05/2013 à 9:35
ça me stresse quand je lis des trucs comme ça
6  0 
Avatar de Gwenn56
Nouveau membre du Club https://www.developpez.com
Le 21/05/2013 à 19:58
La problématique du stress est elle particulièrement ancrée en France ?

Sans rire ... ?
5  0 
Avatar de hn2k5
Membre éclairé https://www.developpez.com
Le 22/05/2013 à 11:11
Ben la situation a l'air pas trop mal, les gars !! Allez, encore un effort, et on va y arriver ! Y a encore du boulot avec les syndicats, les retraites, les fonctionnaires, les chômeurs, etc...


Les puissants doivent être contents de leur travail sur les 3 dernières décennies... Un vrai travail d'orfèvre, du Thatcherisme comme on l'aime.
Le stress relatif au travail, ainsi que les conditions médiocres en France, rien d'étonnant. Le MEDEF fait un boulot formidable.
Concernant les tensions entre les différents groupes, j'ai ma petite idée sur les qqs responsables, au risque de faire mon anti-sarkozyste primaire...
Indice : l'un mesure environ 1m65, squatte au Parc avec Al-Khelaïfi et l'autre est blonde et plonge dans des piscines vides... En deuxième ligne, le vendeur de tableaux est pas mal non plus.

Cdlmt
4  0 
Avatar de DonkeyPuncher
Membre régulier https://www.developpez.com
Le 22/05/2013 à 11:00
Dommage j'aurais bien aimé connaitre le pourcentage en Jamaïque !
3  1 
Avatar de Miistik
Membre émérite https://www.developpez.com
Le 22/05/2013 à 12:06
Allons chez France Télécom, il doit rester des cordes en rab !
2  0 
Avatar de souviron34
Expert éminent sénior https://www.developpez.com
Le 27/05/2013 à 11:00
Citation Envoyé par Stéphane le calme Voir le message
Et vous ?

La problématique du stress est elle particulièrement ancrée en France ?
Absolument, oui...

Entre la reléguation de la France du statut de Grande Puissance à la fin de la 2ième Guerre Mondiale au rang de simple nation aujourd'hui, la fin des 30 Glorieuses et l'arrogance française qui en a pris un coup, indubitablement les Français sont plus moroses et stressés que la plupart des peuples, en particulier les plus pauvres...

Alors qu'ils vivent dans un pays où globalement on vit bien, avec des protections que beaucoup envient, ils n'arrêtent pas de râler et de dire que ça va de mal en pis..
2  0 
Avatar de guiguigs
Membre à l'essai https://www.developpez.com
Le 24/05/2013 à 9:12
Attention, n'oublions pas que les Francais passent leur temps à se plaindre !!
1  0 
Avatar de Pergos
Membre habitué https://www.developpez.com
Le 22/05/2013 à 12:35
Je note au niveau des pourcentages entre ceux qui ressentent des tensions entre les riches et les pauvres et entre les employeurs et les employés, que la différence est plus faible dans le reste de l'Europe qu'en France (36% pour 32% en Europe, et 55% pour 40% en France).

Doit-on comprendre qu'en France, on conspue plus facilement les patrons des autres que le sien ?
0  0 
Avatar de vaeja
Candidat au Club https://www.developpez.com
Le 23/05/2013 à 22:41
Les Français sont plus râleurs aussi. Peut-être même qu'on a de meilleurs conditions ici et on se plaint davantage !
0  0 
Avatar de hn2k5
Membre éclairé https://www.developpez.com
Le 24/05/2013 à 11:10
J'ai pas pu voir les enquêtes (proxy) mais s'il s'agit de questionnaires et de sondages, il peut y avoir une part de subjectivité des sondés.
En revanche, si les enquêtes s'appuient sur des critères précis, le tempérament "râleur" des français n'aura pas grand chose à voir avec les résultats.
Je suis néanmoins pas très convaincu par cette image des français qui seraient plus râleurs que d'autres.

Le manque de reconnaissance pouvant être considéré comme un facteur de stress significatif, 30 % des français déclarent que ce qu'ils font n'est pas reconnu par les autres. Une proportion bien supérieure à la moyenne européenne qui se situe à 22 %.
Sur ce point, ça ne m'étonne pas. Les politiques et les médias passent leur temps à cracher sur toutes les professions (sauf la leur qui est parfaite) - fonctionnaires, profs, chômeurs (), tout le monde en prend pour son grade..., alors ce n'est pas étonnant qu'un tiers des travailleurs ne trouvent pas que leur travail est reconnu.

Cdlmt
0  0