Google accusé d'évasion fiscale en Angleterre
Par l'un de ses anciens employés, son Directeur Exécutif réagit suite à ces allégations

Le , par Stéphane le calme, Chroniqueur Actualités
Barney Jones a travaillé pour Google entre 2002 et 2006. Cet ancien employé accuse la firme d'user de stratagèmes pour détourner les impôts anglais vers des paradis fiscaux comme les Bermudes.

« Google a concocté un schéma pour éviter de payer l'impôt. C'est un écran de fumée destiné à déformer où la substance de son activité économique se déroule réellement », confie Barney Jones, ajoutant qu'il a plus de 100 000 courriels et documents corroborant ses dires.

Le Directeur Exécutif de Google Eric Schmidt s'est empressé de défendre à nouveau le peu de taxes payées par sa firme au Royaume-Uni.

Tout d'abord, Google ne fait aucun mal, commence-t-il. Les taxes devraient provenir des profits et non des revenus. Il poursuit en expliquant que les taxes sur les bénéfices devraient être attribuées au pays où la multinationale exerce son activité économique, prend des risques qui font générer des profits et non dans un pays où les produits sont juste consommés.

Les États-Unis abritent la plupart des ingénieurs Google et, par ricochet, connaissent le plus gros pourcentage de développement des produits de l'entreprise. Ce qui explique probablement les 2 milliards de dollars en impôts sur le revenu versés par l'entreprise pour la seule année 2012.

De plus, il argumente que ce sont les politiciens et non les entreprises qui établissent les lois.

Schmidt remarque aussi que les compagnies comme la sienne reversent une partie de leurs profits dans le secteur de la recherche et le développement de nouveaux produits, créant ainsi des emplois, participant à la croissance économique du pays et générant encore plus de taxes par la suite.

Le Premier Ministre anglais David Cameron a déclaré vouloir combattre le « fléau de la fraude fiscale et l'évasion fiscale agressive ». Il fait savoir toutefois que son objectif n'est pas d'augmenter les taxes sur les entreprises en disant « Je respecte votre droit à être sujet à des taxes réduites. Mais elles ne seront durables que si ce qui est dû est effectivement payé. »

Cameron voudrait une plus grande transparence et plus de partage sur les informations fiscales. D'ailleurs, il est prévu que le Premier Ministre rencontre Eric Schmidt et d'autres dirigeants de multinationales pour qu'ils puissent trouver un accord sur la meilleure façon dont leurs taxes pourraient être calculées.

Sources : The Guardian, The Sunday Times

Et vous ?

Que pensez-vous des allégations de Barney Jones ?

Les raisons évoquées par Eric Schmidt vous semblent-elles suffisantes pour expliquer le peu d'impôts versés par Google au Royaume-Uni ?


Vous avez aimé cette actualité ? Alors partagez-la avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :


 Poster une réponse

Avatar de garn garn - Expert éminent https://www.developpez.com
le 21/05/2013 à 13:34
"c'est légal"
Moralement, je sais pas, mais ce genre d'optimisation est faite par toutes les grosses boites, plus facilement par celles qui sont dématérialisées

Aux gourvernements de revoir leurs lois pour s'adapter aux évolutions au fil du temps

L'optimisation fiscale c'est un métier à part entière. C'est juste parceque "c'est Google" qu'on en parle, ca se voit plus quand les profits crèvent le plafond et qu'il s'agit d'une des entreprises les plus connues au monde
Mais je vois pas de différence avec toutes celles qui font pareil et dont on ne parle pas. Donc fondamentalement, je n'y vois aucun mal : Si on doit changer les règles, changeons les pour tous
Avatar de - https://www.developpez.com
le 21/05/2013 à 14:14
Voici un schéma expliquant un peu près le business plan de google pour ses finances "Le système Google" (à mon avis on n'est loin d'avoir tout).
C'est tellement gros que personne se demande pourquoi ça marche ? Toujours la même chose, les gouvernements sont de mèche avec les patrons ...
Avatar de fregolo52 fregolo52 - Expert confirmé https://www.developpez.com
le 21/05/2013 à 14:19
C'est bizarre de voir comme titre du jour :
Google accusé d’évasion fiscale en Angleterre

Alors que toute la presse (mondiale ?) parle de l'évasion fiscale d'Apple.

Pourquoi ne pas généraliser ? Je suis sûre qu'ave Amazon c'est du même acabit.

A défaut d'avoir perdu les présidentielles, John McCain va avoir du boulot avec les multinationales américaines.
Avatar de pcaboche pcaboche - Rédacteur https://www.developpez.com
le 21/05/2013 à 14:58
Citation Envoyé par Stéphane le calme  Voir le message
Le Premier Ministre anglais James Cameron

Non, ça c'est le réalisateur de Abyss et de Titanic...
Avatar de Nicam Nicam - Membre confirmé https://www.developpez.com
le 21/05/2013 à 15:51
Enorme pcaboche Peut être remplacer par David Cameron
Avatar de Gordon Fowler Gordon Fowler - Expert éminent sénior https://www.developpez.com
le 21/05/2013 à 16:40
Pour ceux que cela intéresse, nous sommes revenus dans plusieurs articles sur le détail de ces mécanismes, notamment dans cet article :

La Fondation Mozilla contrainte de payer des impôts, alors que l'optimisation fiscale des acteurs commerciaux fait de plus en plus débat

Ou Oracle ne paye aucun impôt au Royaume-Uni
Avatar de pcaboche pcaboche - Rédacteur https://www.developpez.com
le 21/05/2013 à 19:28
Citation Envoyé par Gordon Fowler  Voir le message
Pour ceux que cela intéresse, nous sommes revenus dans plusieurs articles sur le détail de ces mécanismes, notamment dans cet article :

La Fondation Mozilla contrainte de payer des impôts, alors que l'optimisation fiscale des acteurs commerciaux fait de plus en plus débat

Ou Oracle ne paye aucun impôt au Royaume-Uni

Et encore un aujourd'hui :
USA : Apple accusé d'éviter de verser des milliards de dollars d'impôts

En ces temps de crise, ça devient la mode de pointer du doigt les entreprises qui pratiquent l' "optimisation fiscale" (alors que ces pratiques sont connues depuis des décennies... ).
Offres d'emploi IT
Ingénieur conception en électronique de puissance H/F
Safran - Ile de France - Moissy-Cramayel (77550)
Consultant sap finance/controlling H/F
Safran - Ile de France - Vélizy-Villacoublay (78140)
Architecte et intégrateur scade/simulink H/F
Safran - Ile de France - Vélizy-Villacoublay (78140)

Voir plus d'offres Voir la carte des offres IT
Contacter le responsable de la rubrique Accueil