Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

Windows plus lent que Linux ?
Oui, pour un « supposé développeur de Microsoft », qui explique les raisons

Le , par Hinault Romaric

16PARTAGES

15  0 
« Le kernel Windows est plus lent que Linux ». Cela a de quoi surprendre lorsque l’information vient d’une personne anonyme qui serait un développeur de Microsoft.

Répondant sur Hacker News au développeur Linux Marc Bevant, un développeur Windows travaillant sur le noyau NT explique les raisons pour lesquelles Windows est plus lent que Linux dans plusieurs scénarios et pourquoi l’écart continue à se creuser.

La première raison serait d’ordre social. Pour lui, il y a des développeurs chez Microsoft qui essayent d’améliorer les choses, mais n'y parviennent pas. « Il n’existe pas de programme formel d’amélioration de performances du système », révèle ce développeur, qui trouve que cet aspect a été sacrifié parce qu’il ne présente pas un impact pour le business.

Par ailleurs, d’après lui, rien n’est fait pour encourager des propositions qui, au contraire, agacent plutôt les gens et n’ont aucun impact sur la carrière. « La proposition d’un correctif externe met le chef de l’équipe en colère (en raison de la nécessité de maintenir le patch et de justifier son intégration), met le testeur en colère (parce qu’il doit s’assurer que le changement ne casse rien) et le gestionnaire de programme est également en colère (en raison des implications sur le calendrier) », explique-t-il.

Pourtant, il estime que le mode de développement communautaire de Linux permet d’être gratifié pour un petit changement pouvant entraîner des gains de performances.

D’un autre côté, Microsoft aurait également des difficultés à maintenir ses développeurs talentueux, qui seraient attirés par les firmes comme Google ou Facebook. « Microsoft a résolu ce problème en embauchant des jeunes qui viennent de sortir des universités. Ces développeurs sont suffisamment intelligents, mais ils ne comprennent pas pourquoi certaines décisions sont prises, n’ont pas une connaissance approfondie de la complexité du système et surtout ne veulent pas changer ce qui fonctionne déjà », révèle-t-il.

Suite au buzz causé par cette confidence, il a supprimé son post (signe de regret ?), qui a été cependant repris par Marc Bevant dans un billet de blog avec son autorisation.

Source : blog Marc Bevant

Et vous ?

Que pensez-vous de ces déclarations ? Sont-elles crédibles ? Et des performances de Windows par rapport à Linux ?

Le développement d’un produit par plusieurs équipes rend-il difficile l’intégration des propositions qui n’entrent pas dans le cahier de charge ?

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de
https://www.developpez.com
Le 14/05/2013 à 18:20
en gros il parle du monde du travail dans une grosse boite
23  0 
Avatar de Paul TOTH
Expert éminent sénior https://www.developpez.com
Le 15/05/2013 à 12:30
je suis impressionné par la qualité récurante des trolleries de Fleur en plastique
15  1 
Avatar de Voïvode
Membre émérite https://www.developpez.com
Le 15/05/2013 à 1:45
C'est d'ailleurs pour cela que la plupart des logiciels professionnels deviennent des usines à gaz au fil du temps. L'existant est timidement amélioré, on préfère l'ajout de fonctions et de surcouches. Au final on se retrouve avec un logiciel monstrueux qui traîne des erreurs de conception.

Vouloir sans arrêt tout casser ou tout optimiser n'est pas productif, mais les efforts supplémentaires d'aujourd'hui peuvent épargner les souffrances de demain.
9  0 
Avatar de _skip
Expert éminent https://www.developpez.com
Le 14/05/2013 à 19:05
Citation Envoyé par mekal Voir le message
en gros il parle du monde du travail dans une grosse boite
Exactement ce que j'ai pensé...

Le monde linux à je suppose, plus de facilité pour intégrer les patchs de performance sujets à régression car il y a des utilisateurs pour tester, ceux qui veulent les dernières versions et qui en contrepartie peuvent vivre avec des soucis de stabilité, puis un tout autre public qui à l'inverse accepte d'avoir une guerre de retard sur les versions en échange de plus d'assurance sur la stabilité.

Peut être que windows pourrait proposer des mises à jour instables en preview, mais qui voudrait tester un produit commercial à la place de son auteur sans contrepartie?
6  0 
Avatar de
https://www.developpez.com
Le 14/05/2013 à 21:47
Citation Envoyé par Hinault Romaric Voir le message

La première raison serait d’ordre social. Pour lui, il y a des développeurs chez Microsoft qui essayent d’améliorer les choses, mais ils ne parviennent pas. « Il n’existe pas de programme formel d’amélioration de performances du système », révèle celui-ci, qui trouve que cet aspect a été sacrifié parce qu’il ne présente pas un impact pour le business.
Il est là le problème. Et en effet on est confronté à ce genre de soucis dans toutes les entreprises. Les patrons (en général) ne veulent pas optimiser le code ou le programme, il s'en foute, pour eux ça marche malgré des horreurs de conception. Il ne souhaite pas non plus la plupart du temps utiliser de nouvelles technologies qui apparaissent. Ils veulent juste toucher de l'argent à un instant T mais ne pense pas du tout à l'avenir. Pour moi c'est une énorme erreur.
Optimiser ou rendre meilleur le logiciel n'est pas une perte de temps bien au contraire. C'est vrai que sur le moment on en perd mais il est vite rattrapé par la suite. Ceux qui comprennent cela mangerons les plus grands.
6  0 
Avatar de niuxe
Membre du Club https://www.developpez.com
Le 17/05/2013 à 19:50
Citation Envoyé par Chauve souris Voir le message
Nonobstant ces problèmes d'optimisation du code du kernel dont je suis par trop incompétent pour vous en causer, je constate une chose : un Windows (le septième du nom), fraîchement installé, file comme l'éclair. Et puis on le charge de trucs et de machins (un Visual Studio complet, un SQL Server, un PostgreSQL pour faire la comparaison, un Office 2007, un PowerDVD, un Skyrim pour se changer les idées, etc.). Résultat ça rame au démarrage et Visual Studio prend son temps pour ouvrir une solution.

Et si l'ordinaire des linuxiens ne fonctionne qu'avec un petit nombre de logiciels on peut considérer qu'il est normal que le pingouin surfe plus vite sur la banquise.
+1

Je dirai même que c'est le meilleur gestionnaire de virus (pc zombi). Même si on vient d'installer un win 7 (qui soit disant plus rapide (Arch ou Debian VS win), il faudra installer un anti virus. Le truc qui pompe du fric et de la performance pour rien.... Il faut pas oublier que Windows se fragmente alors que sous Linux/Unix, ce n'est pas le cas.

Nous savons tous que nous n'avons pas accès au code source de windows. Par contre quand on regarde des langages propriétaires tels que asp/C#, le code généré est une horreur bien lourde !

Comparons un autre produit telle que IE. Toujours en retard et toujours moins performant que ces concurrents.

En 40 ans, Microsoft n'a jamais égalé la qualité de UNIX (je parle de l'OS, pas des logiciels qui gravitent autour hein). Il a toujours copié mais jamais égalé ou amélioré.

ps : payez vos -1. J'aime ça
7  1 
Avatar de Bluedeep
Inactif https://www.developpez.com
Le 22/05/2013 à 13:14
Citation Envoyé par Neckara Voir le message
Tu le penses vraiment ou c'est du second degré voir un troll ?
Fleur en plastique c'est du troll au second degré poussé à l’extrême.

D'habitude, il (elle ?) secoue plutôt l'encensoir pour Apple mais là c'est pour Microsoft; ça change un peu.

Comme je l'ai déjà dit, je pense que c'est un deuxième compte d'un posteur habituel qui s'amuse de temps en temps.
6  0 
Avatar de niarkyzator
Membre confirmé https://www.developpez.com
Le 15/05/2013 à 13:14
C'est une question d'objectif.

Ceux qui font Linux veulent qu'il soit le plus rapide et le plus stable possible.

Ceux qui font Windows veulent qu'il soit suffisamment rapide et stable pour pouvoir être vendu au plus de monde possible.

Et les deux ont réussi à faire ce qu'ils voulaient.
6  1 
Avatar de r0d
Expert éminent https://www.developpez.com
Le 15/05/2013 à 14:59
Citation Envoyé par fozzeuh Voir le message
Il est vrai que Fleur en plastique devient prévisible mais il reste tout de même bon dans son domaine
Il reste très amusant, mais je trouve qu'il commence à s'essouffler un peu.
Ses messages n'en restent néanmoins des îlots de poésie dans ce monde si terre à terre qu'est developpez.com
En plus on peut prendre ses messages au degré qu'on veut, selon l'humeur. Si on a envie de se lâcher et de troller, on peut le prendre au 1er degré. Si on a envie d'écrire des choses intelligentes, alors le 2eme degré est le bon choix. Lorsqu'on est d'humeur joviale, le 3eme degré s'impose. Un petit coup de mélancolie, et le 4eme degré s'offre tel un tapis de feuilles dans le sous-bois humide d'un matin d'automne.
6  1 
Avatar de _skip
Expert éminent https://www.developpez.com
Le 21/05/2013 à 15:49
Citation Envoyé par vicmac Voir le message

Je ne sais pas exactement en quoi le fait de créer des patchs pour améliorer la performance et la vitesse sont difficile à mettre en place, mais je croyais qu'un bon programmeur cherchait avant tout à créer des programmes riches, utiles, accessibles etc.... Mais la partie "efficacité" devais être tout aussi primordiale.

Bref, Microsoft, en voulant redorer leur image devrait enfin réfléchir au cotés "Vitesse et performance" de leur produits. Il n'y a que les imbéciles qui ne change jamais d'avis ou de but. On apprend aussi de ces erreurs non ?
Je ne sais pas quelle expérience tu as de la vie de développeur et je ne veux présumer de rien en ce sens mais combien de fois quand on arrive à la fin d'un projet, on est en train de se dire "J'aurai du faire ça autrement, ça j'aurai pu gérer plus efficacement, ça je voudrai que ça soit plus élégant etc...".

Au bout d'un moment on est obligé d'accepter le "sous-optimal", pas juste parce qu'on est un cochon mais parce qu'on peut pas toujours assumer le risque et le coût du changement.
Lorsque tu as un produit comme windows, aimons-le ou pas c'est égal, qui est utilisé par des millions de client dans des secteurs stratégiques pour ceux-ci, faire des modifications peut coûter super cher. Déjà parce que de nombreux tests sont nécessaires, donc des ressources seront monopolisées, ensuite si la mise à jour qui s'en suit a le malheur de casser quelque chose ou de créer un bug dans un logiciel ou un driver en clientèle, ça peut coûter très cher en argent et en réputation.

Donc il faut bien mettre ça à l'échelle du produit, dans le petit freeware du coin, si on casse quelque chose en optimisant ça demandera un petit hotfix 2 jours plus tard avec un petit mot d'excuse sur un blog. En revanche si tu provoques une régression dans un SGBD ou un OS, les conséquences sont bien plus importantes. Et tout ça pour avoir voulu faire un patch pas vraiment sollicité (donc certainement non compensé financièrement) sur un logiciel qui fonctionne.

La gestion de risque fait que parfois, il faut accepter ce qui n'est pas parfait ou pas optimal, à contrecoeur certes. Sauf si on peut démontrer que la prise du risque élimine un risque encore plus grand.
5  0