Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

Compute Engine : Google abandonne GCEL, sa version personnalisée de Linux, pour Debian
Qui devient l'image par défaut de la plateforme Cloud

Le , par Cedric Chevalier

83PARTAGES

1  0 
La distribution Linux Debian a le vent en poupe. Après la NASA, c'est au tour de Google de montrer son intérêt pour la distribution Linux.

Google vient d’annoncer l’abandon de Linux OS GCEL (Google Compute Engine Linux) comme image par défaut sur Compute Engine pour adopter à la place des images de Debian 6 et 7.

À titre de rappel, « Google Compute Engine » est une plateforme IaaS (Infrastructure as a Service) qui propose aux développeurs des machines virtuelles hébergées sur les infrastructures de Google, capables de faire tourner des instances Linux. Jusqu’ici, Ubuntu et CentOS étaient uniquement supportés.

Google propose désormais aux utilisateurs des systèmes Debian customisés. Les images de ces systèmes ont quelques particularités. Le kernel (Linux 3.8.8) des images est fourni par Google. Celui-ci a des fonctionnalités de chargement de modules et d’accès direct à la mémoire désactivées. De plus, Google a également intégré certains outils non pris en charge par la communauté Debian.

Pour des raisons de performances et de meilleure gestion de la bande passante, Google maintient un miroir du dépôt de paquets Debian dans ses serveurs. Google recommande aux développeurs d’utiliser désormais les images Debian plutôt que GCEL.

Par ailleurs, pour le futur, la firme travaille à l'intégration de plus d’OS Linux à Compute Engine. « Nous évaluons continuellement des systèmes d'exploitation que nous pourrions rendre compatible avec Google Compute Engine. Nous sommes à l'écoute de vos feed-back. », peut-on lire sur le blog de la société.

Source : blog Google, Debian

Et vous?

Utilisez-vous Debian ? Que pensez-vous de la migration de Compute Engine vers l'OS ?

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !