Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

Firefox OS : Mozilla lance son opération de séduction des développeurs
Des smarphones offerts pour développer des applications HTML5

Le , par Cedric Chevalier

0PARTAGES

2  1 
Firefox OS approche. Mozilla est conscient que le succès de son OS pour le Web ouvert passe également par une galerie d’applications bien fournie. La firme tente donc d'attirer les développeurs vers son écosystème.

Mozilla vient de publier une offre alléchante pour les développeurs baptisée "Phone for apps for Firefox OS". Cette initiative vise à placer dans les mains des développeurs des smartphones basés sur son OS mobile.

Pour bénéficier de cette offre, les développeurs sont invités à remplir un formulaire qui sera validé par la fondation. Ce dernier permet à Mozilla de récolter des informations sur le ou les projets futurs du développeur. Si le projet est intéressant pour Mozilla, en retour, le développeur se verra offrir gratuitement un smartphone Keon.



Keon

L'offre est destinée à tous les développeurs d'applications HTML5 de tous les horizons. Aucune restriction n'a été mentionnée par rapport aux contrées de ceux-ci. La seule condition imposée par Mozilla est d'avoir les compétences techniques nécessaires à la réalisation des projets proposés.

L'offre est très limitée. Initialement prévue pour se terminer en fin de ce mois de mai, elle peut s'arrêter brutalement à cause de la rupture de stock des smartphones disponibles.

S'inscrire à "Phone for apps for Firefox OS"

Source : Hack Mozilla

Et vous ?

Que pensez vous de cette initiative de Mozilla ?

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de leminipouce
Membre éprouvé https://www.developpez.com
Le 11/07/2013 à 10:01
Citation Envoyé par mekal Voir le message
si ils monetise le markeplace mozilla fera t'il des bénifices ? et si tel est le cas pourront'il toujour pretendre a être un organisation a but non lucratif ?
Mozilla a besoin de revenus pour se développer. Vendre et réaliser un chiffre d'affaire ne veut pas dire faire des bénéfices. Et faire des bénéfices n'est absolument pas contraire à un but non lucratif. Ce dernier implique de ne pas s'enrichir personnellement, et (donc) ne pas reverser les bénéfices aux membres de l'associations. Si ces derniers servent à développer l'association, son offre, ses produits... aucun problème !

Pour ce qui est de l'arrivée de Firefox OS, j'en suis ravi ! Ça va faire du bien une concurrence supplémentaire, basée sur des standards. J'espère qu'ils vont réussir à pérenniser l'opération et rester en lice après plusieurs mois/années d'activités. Ce que je crains en revanche c'est que le défit soit trop gros : faut reconnaître que les 2 entreprises multimilliardaires (allé, même 4 si on ajoute µSoft & Samsung avec Tizen) ne sont pas des enfants de coeur qui vont se laisser facilement "envahir". Et ils ont eux largement les moyens de riposter. Mozilla réussira-t-il a survivre ? Ne vont-ils pas tout couler en chercher à conquérir un marché trop compliqué ? ... et risquer de sonner le glas de Firefox (browser) -et autres ?
4  0 
Avatar de Flaburgan
Modérateur https://www.developpez.com
Le 13/05/2013 à 9:59
Firefox OS est entièrement Libre. Donc :
- Il est évident que Flash (ou quoi que ce soit d'autre de proprio) ne peut y être intégré en natif.
- Tu peux y installer ce que tu veux.

Le marketplace est contrôlé par Mozilla et effectivement, ça ne m'étonne pas qu'ils bloquent les apps qui nécessitent des plugins. Mais cela ne veut pas dire que tu ne peux pas les installer ! Le marketplace de FFOS n'est qu'un annuaire de liens, les applications ne sont pas hébergés dessus, et il est bien sûr possible d'installer en un clic des applications qui n'y sont pas. Il faut le voir comme un catalogue, ce n'est absolument pas un point d'entré bloquant "si ton app y est pas tu peux pas l'installer sur le téléphone".
3  1 
Avatar de Flaburgan
Modérateur https://www.developpez.com
Le 21/05/2013 à 11:40
Mozilla a fait le choix de n'accepter sur son marketplace que des applications qui tournent parfaitement sans installer quoique ce soit sur un navigateur qui respecte les standards HTML5. C'est éventuellement un choix discutable, mais c'est un choix, fait par Mozilla pour son marketplace. Ces termes concernent le marketplace, et pas le système d'exploitation du téléphone (c'est là la différence avec Apple où les deux sont liés).

Après, que les entreprises qui vendent des forfaits ou des téléphones modifient l'OS open source (que ce soit Android, Firefox OS, Jolla ou autre) pour bloquer certaines actions, c'est un vrai problème, mais qui n'a rien à voir avec Mozilla.
2  0 
Avatar de Uther
Expert éminent sénior https://www.developpez.com
Le 21/05/2013 à 14:51
Citation Envoyé par gouessej Voir le message
Certains greffons dépendent d'entreprises privées, c'est le cas de ceux d'Abobe par exemple. Néanmoins, GNU Gnash ne "dépend" d'aucune entreprise et c'est loin d'être le seul donc je ne vois pas du tout où vous voulez en venir.
Gnash au contraire pour moi un bon contre-exemple. Gnash à beau ne pas être développé par Adobe, il dépend entièrement des choix technologiques de Adobe, vu qu'il cherche la compatibilité.
Pour qu'une technologie soit ouverte, il ne faut pas nécessairement qu'il y ait une implémentation libre, mais surtout qu'elle soit gérée par des organismes indépendants. Et pour ce qui est des technologies web, les références sont le W3C et ECMA.

Le seul cas qui me vient à l'esprit, où il n'y a pas une complète dépendance à une société privée, serait Java qui est en théorie géré par le JCP qui se veut indépendant de Oracle. Mais dans la pratique on a bien vu que ce n'était pas le cas. Oracle a prouvé qu'il avait une vision de l'ouverture très limitée en attaquant Android et surtout en ou en condamnant Harmony, qui ne visait que la compatibilité.

Citation Envoyé par gouessej Voir le message
Je possède un HTC Desire Z que j'ai acheté en coffret chez Orange et j'ai le droit à un petit cadeau empoisonné qui m'empêche de récupérer des fichiers MP3 depuis le navigateur de base. Le seul moyen simple que j'ai trouvé de contourner ce truc est d'utiliser Firefox. Qu'adviendra-t-il des téléphones livrés de base avec Firefox OS par les partenaires de Mozilla qui auront eu tout loisir d'installer toutes les sa*******s?
Mozilla a annoncé qu'ils surveilleraient ça, et que si des blob propriétaires sont autorisés à certains niveaux comme pour les drivers, il n'accepteraient pas les verrouillages de fonctionnalité et le simlockage, sur les téléphones certifiés par Mozilla.
Attendons de voir les résultats avant de les condamner là dessus.

Citation Envoyé par gouessej Voir le message
En désactivant le framework de support des greffons, Mozilla complique bien la tâche d'éventuels bidouilleurs, le but étant de décourager l'utilisation de technologies que cette fondation n'approuverait pas, y compris celles basées sur des technologies sous licence libre.
En effet, Mozilla essaye d'être consistant dans la direction que prend son OS. Il se doit d'utiliser les technologies web normalisées et ouvertes. Le fait qu'il y ait une implémentation libre n'est pas le seul point important.

Citation Envoyé par gouessej Voir le message
Une fondation à but non lucratif n'a pas à décider seule ce qui est bon pour Internet, cela pose la question d'une gouvernance démocratique et indépendante des intérêts privés.
Justement la fondation Mozilla n'est qu'un membre parmi beaucoup d'autre du W3C. Elle est très loin de pouvoir décider seule de ce que sera internet.
2  0 
Avatar de CapFlow
Membre actif https://www.developpez.com
Le 02/07/2013 à 11:43
Citation Envoyé par Hinault Romaric Voir le message

La France, l’Allemagne ou encore le Royaume-Uni sont pour l’instant abonnés absents des marchés ciblés par Firefox OS. Aucun opérateur de ces pays n’a rejoint ou fait de déclaration concernant l’OS Web open source. Le lancement de Firefox OS aux États-Unis est prévu pour début 2014.
Dommage !
Un smartphone bas de gamme (avec un prix très attractif, voir mieux que ce qui se fait aujourd'hui) serait très bien pour la plupart des personnes en France.

Par exemple, il me conviendrait très bien (autant qu'un Galaxy sous Android, n'importe lequel).
2  0 
Avatar de stardeath
Membre expert https://www.developpez.com
Le 10/05/2013 à 14:35
Citation Envoyé par Flaburgan Voir le message
oO effectivement, pour Mozilla, le web ouvert est un web sans plugin, un web accessible depuis n'importe quel navigateur sur n'importe quel système sans avoir besoin d'installer quoi que ce soit. Personnellement, j'approuve, après, chacun sa vision.
je rejoins gouessej, on a devant nous une nouvelle preuve du dictat de la liberté, "voilà la liberté telle que nous vous l'imposons, sortez de nos clous et vous deviendrez indésirables".

pourquoi pas, c'est une vision des choses, mais certainement pas de la liberté.
1  0 
Avatar de stardeath
Membre expert https://www.developpez.com
Le 12/05/2013 à 20:00
Citation Envoyé par gouessej
La cerise sur le gâteau (référence) :
It looks like Firefox OS have indeed killed the option to install plugins by disabling the whole plugin framework.
"Il semble que Firefox OS a tué l'option pour installer des greffons en désactivant le framework des greffons tout entier."
si je souhaite l'installer? visiblement c'est pas possible, donc on en revient au premier cas -> interdiction.

mettre volontairement des bâtons dans les roues, je ne pense pas qu'il y ait de confusion possible.

ps: la non-dépendance c'est ce qu'on avait avec flash sur desktop au passage, mais visiblement ça gênait, donc autant l'interdire, juste pour une poignée d'em*bip*urs
1  0 
Avatar de stardeath
Membre expert https://www.developpez.com
Le 13/05/2013 à 19:55
non mais il faut le dire en quelle langue : le module nécessaire aux plugins a été délibérément supprimé !

ps: il semble en tout cas, j'ai pas été vérifié moi même, je devrais donc mettre plus de conditionnel.
1  0 
Avatar de Uther
Expert éminent sénior https://www.developpez.com
Le 14/05/2013 à 8:19
FirefoxOS étant libre, rien n’empêche de le remettre. Ça ne sera juste pas supporté par Mozilla qui préfère promouvoir les technologies normalisées par le W3C.
2  1 
Avatar de
https://www.developpez.com
Le 20/05/2013 à 17:53
Bonjour

Citation Envoyé par Flaburgan Voir le message

Par contre, comparer le store d'Apple, censuré, verrouillé, où on ne peut rien faire (VLC et Firefox n'ont même pas eu le droit d'y aller !!), au marketplace de Mozilla, là...
Je vous conseille quand même de lire ceci .

Citation Envoyé par Flaburgan Voir le message
Surtout qu'il n'est nullement interdit de proposer son application en dehors du store et de l'installer depuis n'importe quel site ! Mozilla n'a absolument pas la main mise sur les applications installées sur leur système, à l'inverse d'Apple...
Justement, cela ne sera pas possible si l'application a besoin d'un greffon... à moins que l'utilisateur final ait installé une version profondément modifiée de Firefox OS supportant ces derniers. Mozilla a des partenariats avec plusieurs opérateurs, ce sont eux qui auront la main sur ce qui sera sur leurs terminaux, tout du moins au début.

Citation Envoyé par Flaburgan Voir le message
Un plugin signifie une dépendance à une entreprise. Une dépendance n'est pas la liberté
Certains greffons dépendent d'entreprises privées, c'est le cas de ceux d'Abobe par exemple. Néanmoins, GNU Gnash ne "dépend" d'aucune entreprise et c'est loin d'être le seul donc je ne vois pas du tout où vous voulez en venir. Mozilla courtise les opérateurs, cela n'annonce rien de bon pour le respect des libertés des futurs utilisateurs de smartphones sous Firefox OS. Jusqu'à preuve du contraire, Telefónica S.A est bien une entreprise multinationale espagnole de télécommunications. Le problème se pose déjà avec Android. Je possède un HTC Desire Z que j'ai acheté en coffret chez Orange et j'ai le droit à un petit cadeau empoisonné qui m'empêche de récupérer des fichiers MP3 depuis le navigateur de base. Le seul moyen simple que j'ai trouvé de contourner ce truc est d'utiliser Firefox. Qu'adviendra-t-il des téléphones livrés de base avec Firefox OS par les partenaires de Mozilla qui auront eu tout loisir d'installer toutes les sa*******s?

Citation Envoyé par Flaburgan Voir le message
Ne pas confondre non-dépendance et l'interdiction.
Dans un cas, tu as "nous refusons flash sur notre plateforme parce que flash caylemal". Dans l'autre cas, tu as "nous créons un système qui fonctionne sans flash pour pas que les utilisateurs soient obliger de l'installer". Si tu souhaites installer Flash, tu es bien sûr libre de le faire.
Vous n'avez pas bien lu ce que j'ai écrit, c'est bien là le problème. Si je souhaite installer OpenJDK ou GNU Gnash, je ne serai pas libre de le faire sur Firefox OS à moins de risquer de perdre toute garantie et de passer beaucoup de temps à réimplémenter le framework de support des greffons. Dans ce cas, j'ai donc bien "nous refusons OpenJDK et Gnash parce que tout ce qui n'est pas HTML5 c'est le mal". En désactivant le framework de support des greffons, Mozilla complique bien la tâche d'éventuels bidouilleurs, le but étant de décourager l'utilisation de technologies que cette fondation n'approuverait pas, y compris celles basées sur des technologies sous licence libre.

Uther, si c'était si simple, je ne pesterais pas. Je veux bien que des efforts soient faits pour réduire la dépendance à des greffons basés sur des technologies propriétaires mais là il s'agit d'empêcher l'installation de n'importe quel greffon sans distinction, ça va beaucoup trop loin.

Une fondation à but non lucratif n'a pas à décider seule ce qui est bon pour Internet, cela pose la question d'une gouvernance démocratique et indépendante des intérêts privés.
1  0