USA : le sénat propose une loi contre le cyberespionnage
L'importation des produits issus des technologies volées sera bloquée

Le , par Stéphane le calme, Chroniqueur Actualités
Un nouveau projet de loi proposé par le sénat américain vise à bloquer l’importation de produits contenant de la technologie américaine volée.

Quatre sénateurs, parmi lesquels les démocrates Carl Levin et Jay Rockefeller ainsi que les républicains John McCain et Tom Coburn, sont derrière le projet de loi « Deter Cyber Theft Act ». Cette loi prévoit de prendre des mesures contre les pays profitant des actes de cyberespionnage à l’encontre des États-Unis.

Le Directeur des Renseignements pourrait être amené à établir un rapport faisant mention des pays ayant participé à ce « crime » contre les entreprises américaines ainsi que la liste des criminels les plus persistants.

Ce projet de loi prévoit que le Président puisse bloquer l’importation des produits contenant des technologies volées et restreindre des produits ayant potentiellement été conçus à partir d’elles.

Le sénateur Levin explique que les États-Unis se doivent de prendre « de nouvelles mesures offensives » pour combattre le cyberespionnage.

« Il est temps de se défendre et de protéger les entreprises et innovations américaines. Nous devons interpeler les commanditaires de ces cybervols et donner du pouvoir au Président pour frapper ces brigands là où ça fait le plus mal – leur porte-monnaie, en bloquant l’importation des produits de leurs compagnies bénéficiant de ce vol » dit-il.

Son discours survient peu de temps après que la Chine ait été pointée du doigt par le Pentagone , ce dernier l’accusant de cyberespionnage à l’encontre des États-Unis.

Reste à savoir si d’autres pays imiteront les États-Unis si ce projet de loi est ratifié.

Source : communiqué du sénateur Carl Levin

Et vous ?

Que pensez-vous de ce projet de loi ? D’autres pays devraient-ils s’en inspirer ?


Vous avez aimé cette actualité ? Alors partagez-la avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :


 Poster une réponse

Avatar de pcaboche pcaboche - Rédacteur https://www.developpez.com
le 08/05/2013 à 20:06
Il va falloir définir avec précision ce qu'on entend par "technologie volée". Par ce que si on se base (par exemple) sur le système de brevets américain, alors ça risque d'être très simple de dire qu'une technologie a été "volée"...

Et puis, question espionage c'est l'hôpital qui se fout de la charité sachant que grâce au "Patriot Act" (et sous couvert de mesures visant à lutter contre le terrorisme) toute agence gouvernementale américaine (CIA, FBI, NSA...) peut en gros avoir accès à toute information contenue sur n'importe quel serveur dès l'instant que celui-ci dépend d'une société américaine.

Enfin, c'est assez marrant de voir les USA pousser au protectionisme alors qu'ils ont été grandement responsables de la mondialisation de l'économie (pour se faire un max de pognon en important des tonnes de produits pas chers en provenance de pays... qui ont maintenant les moyens d'engager des cyber-attaques d'envergure et possèdent une partie non négligeable de leur dette (7.5% selon le trésor Américain [source])).
Avatar de LSMetag LSMetag - Membre expert https://www.developpez.com
le 08/05/2013 à 22:30
Tout à fait d'accord avec pcaboche.

N'empêche que ça fait quand même plaisir quand je pense à un certain pays se développant grâce à la contrefaçon et l'espionnage industriel.

Ca lui fera un sacré client en moins.
Avatar de cosmaslikpro cosmaslikpro - Nouveau Candidat au Club https://www.developpez.com
le 09/05/2013 à 13:04
Si les étais-unis veulent lutter contre le cyberespionnage, qu'ils ferment d'abord les agences unutiles qu'ils ont (la NSA, CIA, et les autres). Quant à moi, je dirais qu'ils ont juste peur de la chine c'est pourquoi ils créent tous ces débats qui ne nous ameneront null part. Quant à ce, qu'ils rassemblent eux même leurs innovations et pourquoi recourir à la Chine (Apple, rassemble tous ces produits à la chine, Microsoft aussi et voir même certaines entreprises automobiles) qui par la suite la considéré comme une ménace. Que tous ces sénateurs partent en enfer car ce sont les états-unis qui sont fort au cyber-espionnage.
Avatar de s4mk1ng s4mk1ng - Membre éprouvé https://www.developpez.com
le 10/05/2013 à 14:14
C'est une très bonne idée mais qui n'est qu'un écran de fumée quand on voit que quelques semaines aupravant la CIA recommandait de laisser des backdoors dans tout les réseaux sociaux au "cas où"...
Offres d'emploi IT
Ingénieur intégration, validation, qualification du système de drone H/F
Safran - Ile de France - Éragny (95610)
Architecte et intégrateur scade/simulink H/F
Safran - Ile de France - Vélizy-Villacoublay (78140)
Architecte sécurité des systèmes d'information embarqués H/F
Safran - Ile de France - 100 rue de Paris 91300 MASSY

Voir plus d'offres Voir la carte des offres IT
Contacter le responsable de la rubrique Accueil