Developpez.com

Plus de 2 000 forums
et jusqu'à 5 000 nouveaux messages par jour

Des bioingénieurs mettent sur pied un langage de programmation des cellules
Et projettent de créer une machine virtuelle biologique

Le , par Cedric Chevalier, Expert éminent sénior
Les récentes avancées de la biologie moléculaire des gènes nous rapprochent de plus en plus du domaine de la science-fiction. Après l’ordinateur biologique, un cap a été franchi. La suite logique devait être un langage de programmation cellulaire.

Tout part de la volonté des chercheurs d’accroître le rendement des expériences de manipulation génétique. Car s’il est vrai qu’il est possible d’insérer des séquences d’acides nucléiques dans un organisme unicellulaire comme « Escherichia Coli », les résultats étaient la plupart du temps aléatoires.

Un collectif de chercheurs du BIOFAB (International Open Facility Advancing Biotechnology) a réalisé l’exploit de rendre les résultats de plus en plus prévisibles avec le meilleur rendement possible. Pour cela, ils ont créé des séquences d’acides nucléiques spéciales, qui permettent de contrôler de façon déterministe les processus d’insertion et d’expression de gènes étrangers à une cellule et dans le cas précis « Escherichia Coli ». À titre de rappel, les gènes sont les gardiens de l’information cellulaire.

L’ensemble des séquences d’ADN produit par les chercheurs est similaire aux langages de programmation informatique, en ce sens qu’ils peuvent être utilisés comme des instructions poussant une cellule à agir de façon prévisible au même titre qu’un programme informatique a des comportements prévisibles de par son code.

Ce « langage de programmation cellulaire » est open source, car l’objectif des chercheurs c’est de pousser toute la communauté scientifique à participer massivement au projet. Les séquences d’ADN sont téléchargeables gratuitement.

La prochaine étape sera de rendre ce système opérationnel pour les autres cellules vivantes. En effet, la diversité de celles-ci rend difficile une approche universelle. Ce qui marche sur la cellule X ne marchera pas forcément sur la cellule Y. Les chercheurs travaillent alors sur une sorte de machine virtuelle Java cellulaire, pour universaliser leur langage de programmation.

Source : BIOFAB

Et vous ?

Qu'en pensez-vous ?


Vous avez aimé cette actualité ? Alors partagez-la avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :


 Poster une réponse

Avatar de Miistik Miistik - Membre chevronné https://www.developpez.com
le 26/04/2013 à 15:26
Waoh !!

Les progrès de la science ne cesseront de m'étonner.

Le fait que le principe soit open-source est vraiment intéressant.

Je reste rêveur.

Imaginez un médicament intelligent qui s'adapte à l'environnement.

Un médicament capable de prendre des décisions et à changer son comportement en fonction de la spécificité du patient.

Incroyable !
Avatar de Jon Shannow Jon Shannow - Membre expert https://www.developpez.com
le 26/04/2013 à 15:41
Citation Envoyé par Miistik  Voir le message
Waoh !!

Les progrès de la science ne cesseront de m'étonner.

Le fait que le principe soit open-source est vraiment intéressant.

Je reste rêveur.

Imaginez un médicament intelligent qui s'adapte à l'environnement.

Un médicament capable de prendre des décisions et à changer son comportement en fonction de la spécificité du patient.

Incroyable !

Zut, y a un bug... le patient vient de mourir... (dommage collatéral)
Avatar de Népomucène Népomucène - Modérateur https://www.developpez.com
le 26/04/2013 à 17:40
Comme ça le virus de la grippe pourra rencontrer un virus informatique

Sinon j'ai une question : est-ce que je peux stocker plus d'informations sur un rôti de porc ou un rôti de bœuf ?
Avatar de andry.aime andry.aime - Rédacteur/Modérateur https://www.developpez.com
le 26/04/2013 à 18:38
Citation Envoyé par Népomucène  Voir le message
Sinon j'ai une question : est-ce que je peux stocker plus d'informations sur un rôti de porc ou un rôti de bœuf ?

Ensuite tu les stocke dans ton estomac.
Avatar de Stormy_Ordos Stormy_Ordos - Membre habitué https://www.developpez.com
le 27/04/2013 à 23:08
Un médicament capable de prendre des décisions et à changer son comportement en fonction de la spécificité du patient.

Nul, pour plusieurs raisons :

1 - éthique : ça s'appelle aussi "arme biologique", dans certains autres cercles. Imaginons tous ensemble un "médicament" capable de tuer certaines personnes en fonction de la spécificité génétique. Incroyable, non?

2 - économique : oui, un système capable de prendre des décisions et de changer l'action du médicament en fonction du patient. Ca existe déjà, ça s'appelle le système de santé. Un des rares domaines qui recrute encore énormément avec l'informatique et la finance, et qui perdra du coup toute utilité commerciale comparé à ce produit, sans forcément être réellement remplacé. Imaginons tous ensemble le résultat.

3 - informatique : comme l'a déjà dit Jon Shannow, et s'il y a un bug? on sait tous que la compétitivité commerciale pousse les entreprises à sortir de plus en plus de merde interprétée vite faite en prenant les utilisateurs pour un service de QA gratuit, donc imaginons tous ensemble si ces médicaments commençaient à être développés comme ça...
Avatar de mmbpeople mmbpeople - Futur Membre du Club https://www.developpez.com
le 29/04/2013 à 9:59
Faut pas fantasmer, depuis le temps qu'on nous bassine avec ce genre de news, et qu'on parle de progrès de la science, on ne sait toujours pas guérir le diabète, le cancer, le sida et bien d'autres...

Pareil avec l'impression 3d, le nombre de conneries qu'on peut lire sur les forums, genre "attention c'est pas éthique on va bientôt créer des clones !".
Avatar de Barsy Barsy - Expert confirmé https://www.developpez.com
le 29/04/2013 à 11:50
Bientôt, on pourra reproduire des êtres vivants de la forme voulu juste en programmant leur code génétique.
pour une tables organique, comptez quelques semaine, pour les chaises il faudra plusieurs mois.

"Dis donc, c'est dépouillé chez toi
- Oui, ma femme n'a pas encore accouché de tout le mobilier".

Enfin, peut-être verrons nous apparaitre un jour des vaisseaux spatiaux tel que Moya dans Farscape.
Avatar de Loceka Loceka - Expert confirmé https://www.developpez.com
le 29/04/2013 à 12:41
Citation Envoyé par Barsy  Voir le message
Enfin, peut-être verrons nous apparaitre un jour des vaisseaux spatiaux tel que Moya dans Farscape.

Avec tous les problèmes que ça engendre.
Avatar de rvs75 rvs75 - Membre du Club https://www.developpez.com
le 07/05/2013 à 13:02
Citation Envoyé par mmbpeople  Voir le message
Faut pas fantasmer, depuis le temps qu'on nous bassine avec ce genre de news, et qu'on parle de progrès de la science, on ne sait toujours pas guérir le diabète, le cancer, le sida et bien d'autres...

Pareil avec l'impression 3d, le nombre de conneries qu'on peut lire sur les forums, genre "attention c'est pas éthique on va bientôt créer des clones !".

Chouette, on va pouvoir s'imprimer Leeloo !
Avatar de Matthieu Vergne Matthieu Vergne - Expert confirmé https://www.developpez.com
le 07/05/2013 à 23:54
Citation Envoyé par Stormy_Ordos  Voir le message
Nul, pour plusieurs raisons :

1 - éthique : ça s'appelle aussi "arme biologique", dans certains autres cercles. Imaginons tous ensemble un "médicament" capable de tuer certaines personnes en fonction de la spécificité génétique. Incroyable, non?

2 - économique : oui, un système capable de prendre des décisions et de changer l'action du médicament en fonction du patient. Ca existe déjà, ça s'appelle le système de santé. Un des rares domaines qui recrute encore énormément avec l'informatique et la finance, et qui perdra du coup toute utilité commerciale comparé à ce produit, sans forcément être réellement remplacé. Imaginons tous ensemble le résultat.

3 - informatique : comme l'a déjà dit Jon Shannow, et s'il y a un bug? on sait tous que la compétitivité commerciale pousse les entreprises à sortir de plus en plus de merde interprétée vite faite en prenant les utilisateurs pour un service de QA gratuit, donc imaginons tous ensemble si ces médicaments commençaient à être développés comme ça...

1 - Les chercheurs ont trouvé la fission nucléaire : certains en on fait des centrales pour alimenter le peuple en énergie, d'autres en on fait des bombes pour le faire diminuer. Éthiquement parlant, ce n'est pas la technologie qui poe problème, mais son utilisation. Est-ce que tu condamnes la fourchette parce qu'elle peut te crever un œil ?

2 - Résultat : des tas de soucis en moins et un argument de plus en faveur du revenu de base.

3 - C'est équivalent à la question d'éthique : d'abord on trouve les utilisations possibles, ensuite on soumet ces utilisations au jugement des peuples. Si la majorité trouve que c'est justifié de faire des médicaments programmés "à la va vite", libre à eux d'en prendre. En attendant, ce n'est pas parce que certains font de la merde que tout le monde doit être mis dans le même panier : il existe des tas de méthodes pour aider à assurer une qualité de codage. Tu crois vraiment que c'est les programmes que tu décris qu'on retrouve dans les avions, fusées et autres engins du même acabit ?
Offres d'emploi IT
Ingénieur H/F
Safran - Ile de France - Moissy-Cramayel (77550)
Spécialiste systèmes informatiques qualité et référent procédure H/F
Safran - Ile de France - Colombes (92700)
Expert décisionnel business intelligence H/F
Safran - Ile de France - Évry (91090)

Voir plus d'offres Voir la carte des offres IT
Contacter le responsable de la rubrique Accueil