Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

Restrictions extrêmes sur les premiers Google Glass
Ils pourraient être désactivés à distance en cas de revente ou de prêt

Le , par Stéphane le calme

0PARTAGES

3  0 
Mise à jour du 19/04/2013

Les restrictions sur la première vague de l’appareil futuriste sont assez impressionnantes.

Les termes de Google limitent l’achat de la version « Glass Explorer » à une unité et en interdisent la revente, le prêt ou le don sans l’accord préalable de la firme.


L’entreprise se réserve même le droit de désactiver le dispositif s’il s’avère que son acquéreur n’est plus au contrôle.

« Vous devez avoir 18 ans ou plus, être un résident des États-Unis et autorisé par Google dans le cadre du programme de Glass Explorer afin d'acheter ou d'utiliser les Glass Explorer Edition. Sauf autorisation donnée par Google, vous ne pouvez acheter qu'un seul appareil et vous ne pouvez pas le revendre, le prêter, le transférer ou le donner à une autre personne. Si vous le revendez, le prêtez, le transférez ou le donnez sans l'autorisation de Google, la firme se réserve le droit de désactiver le périphérique et ni vous, ni la personne non autorisée ne pourra prétendre à un remboursement, un support du produit ou une garantie sur le produit. », peut-on lire dans l'addendum spécifique de périphériques sur les conditions de vente.

Toutefois, dans un paragraphe faisant référence à toutes les versions des Google Glass, la firme précise que : « Vous ne pourrez pas revendre un appareil, mais vous pourrez l’offrir comme un cadeau, sauf indication contraire dans l'addendum spécifique de périphériques ».

Ce qui semble indiquer que, lorsque les Google Glass seront disponibles de façon générale (pas uniquement aux États-Unis), les futurs acquéreurs pourraient prêter ou donner leur appareil.

Le fait qu’une entreprise mette des restrictions ou des accords de non-divulgation sur les premières versions d’un produit à destination des développeurs dans un premier temps, à des fins de construction de logiciels tiers, n’est pas nouveau. Même si ce n’est qu’un prototype, les Google Glass sont vendues en quantités limitées à des promoteurs Google et à des personnes prises au hasard répondant à une question sur Twitter.

Sources : conditions de vente, comment obtenir des Google Glass

Et vous ?

Qu’en pensez-vous ?

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de Grom61736
Membre éprouvé https://www.developpez.com
Le 01/03/2014 à 14:54
Citation Envoyé par Stéphane le calme Voir le message
La police a en main les images captées par les Google Glass, et pourrait être en mesure d'identifier les agresseurs.
Donc, ils avaient bien raison de penser qu'on les filmait (indépendamment de la réaction trop violente) ?

Autant l'agression est condamnable autant il est stupide de venir dire "je les filmais pas, je le jure mais avec les images que je n'ai pas filmé, on va les identifier"
14  1 
Avatar de Jon Shannow
Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
Le 21/02/2014 à 8:41
Depuis l'avènement des Smartphones, l'incivilité est de règle, alors je ne vois les GoogleGlass que comme un outils de plus pour :
  • isoler les gens dans une bulle technologique et virtuelle
  • provoquer des accidents
  • engrenger encore plus d'informations à l'insu des personnes
  • générer encore plus d'incivilités, de mauvaises conduites et pratiques

Bref, tout est bien dans le meilleur des mondes...
10  1 
Avatar de tontonnux
Membre expérimenté https://www.developpez.com
Le 03/03/2014 à 9:18
Pour faire court, je fais également partie de ceux qui pensent qu'elle ne l'a pas volé.

Cela dit, ce qui me gène le plus dans cette histoire, n'est finalement pas ce fait divers. De toute façon, les différences de législation entre la France et les Etats Unis sur les possibilités/limites concernant les caméras personnelles sont telles que personne ici ne peut vraiment se positionner dessus en dehors de notre propre ressenti sur l'objet lui-même (les Google Glass). Techniquement, elle ne faisait rien d'illégal là-bas.
Non, ce qui me gène le plus c'est la possibilité à présent pour Google de détourner ce fait divers pour faire en sorte que le port de Google Glass devienne une espèce d'acte militant en faveur du 1er amendement...
Il suffit d'attendre, de laisser les médias s'enflammer, puis des associations de défense des droits fondamentaux seront invitées (voir de défense des femmes battues, on est pas à un amalgame près), et hop, campagne de comm gratuite pour les Google Glass...
Sous prétexte que "frapper c'est mal", le raccourci sera qu'elle a raison de filmer tout le monde avec ses lunettes...
9  1 
Avatar de nickyla
Membre actif https://www.developpez.com
Le 02/03/2014 à 13:17
Citation Envoyé par SirDarius Voir le message
Non, ce n'est pas ce qu'il faut faire. S'emparer de la possession d'autrui est du vol, et cela ne peut être cautionné en aucun cas.

D'autant plus que la législation en vigueur aux Etats-Unis (oui, ce n'est pas la France dont on parle ici) est plutôt claire à ce sujet, je cite (http://schoolvideonews.com/Legal/Whe...r-Permission):

Je traduis:

Les lois de la plupart des états disent que les gens ont très peu de droits à la vie privée concernant les choses qu'ils font en public. En outre, le Premier Amendement est très protecteur des droits des cinéastes, documentaristes, et de équipes de journalistes.

Il y a évidemment des limites, l'article que je cite est très intéressant, mais il s'agit principalement de problèmes d'ordre d'image, de droits commerciaux liés à l'exploitation des images filmées.
Dans tous les cas, la courtoisie et le bon sens imposent aux personnes équipées d'appareils permettant de filmer, au minimum de prévenir, au mieux de demander clairement l'autorisation.

Mais ça ne justifie pas l'agression, le vol, la violence en général. Dans cette situation précise, une personne aurait dû se lever, aller parler à la jeune femme, et simplement lui dire qu'il n'était pas accepté qu'elle filme avec son dispositif, voire lui demander courtoisement de l'enlever ou de quitter les lieux.
Il est très probable qu'elle ait en vérité le droit de filmer, donc cette affirmation devrait être plus étayée pour être crédible.
Tu m'as littéralement cramé avec ta tiédeur ..

Citation Envoyé par SirDarius Voir le message

Quel est le fait accompli, ici ? De filmer les gens ? Visiblement il y a une confusion. Le post de Voïvode semblait parler jusqu'à ce point exclusivement du problème de filmer et de l'atteinte possible à la vie privée, alors que la jeune femme parle juste de porter les Google Glasses. Cette phrase n'a donc pas vraiment de sens.
Renseigne-toi: la morveuse en question à porté plainte et à dit qu'on allait pouvoir identifier les personnes qui l'ont "agressée" grâce à ce qu'elle a filmé. Toi comprendre?

Citation Envoyé par SirDarius Voir le message

Donc qu'est ce qui est grave ? Que la personne ait été intimidée et agressée, et ose ne pas céder à la pression de la violence ? Qu'une "morveuse" continue d'utiliser un accessoire technologique qui est avant tout une expérience sociale et technique malgré le désaccord d'une minorité de personnes adeptes de violence ?
L'agression morale, c'est la morveuse qui l'a commencée en faisant chier des gens qui n'ont rien demandé à la base. L'agressé à voulu riposter (tu baisse ton froc toi quand on t'agresse?). L'agression physique (coup de poing) à été lancée également par un ami de la morveuse.

Citation Envoyé par SirDarius Voir le message

Ceci est tout simplement absurde. Même si la nouveauté peut choquer et faire peur - et cela a toujours existé, l'histoire le prouve - ce sont les audacieux qui font avancer le monde et l'état de l'art.
Pitié, pas ce couplet encore!

Citation Envoyé par SirDarius Voir le message

Est-ce trop de demander un peu de respect pour cette personne ?
Le monde à l'envers! Si tu veux le respect, tu commence d'abord par ne pas en manquer à ceux à qui tu le demande

Tout ça me rappelle les "pauvres" paparazzi qui vont pleurer et porter plainte dès que les stars réagissent

Je vais dire une banalité encore une fois: je suis vraiment contre la violence gratuite.
Je n'ai jamais agressé quelqu'un, par contre il m'est arrivé d'être agressé .. on le regrette. Faut arrêter de tout laisser passer à la fin avec l'excuse débile qu'il ne faut pas être violent.
J'ai récemment assisté à une scène assez pitoyable dans un bar à Paris: un gars manifestement un petit peu éméché qui allait de couple en couple, draguer les nanas qui étaient avec leur mecs. Dit comme ça, ça n'a l'air de rien, plus précisément, le gars en question donnait carrément le dos aux mecs et leur draguait leurs gonzesses devant leur nez sans qu'ils bougent, y en a qui étaient même tellement mal à l'aise qu'ils étaient gênés, ils tournaient la tête, ils ne savaient pas quoi faire en gros.
11  4 
Avatar de DonQuiche
Expert confirmé https://www.developpez.com
Le 03/03/2014 à 8:57
Citation Envoyé par buzzkaido Voir le message
Autant agresser verbalement ou physiquement quelqu'un est rarement une bonne idée
Quand un connard te filme sans te demander la permission, la bonne attitude n'est pas non plus de s'écraser. Et s'il est bon de garder une certaine classe, face à un con les choses se passent rarement dans le calme. Je pense qu'ici la bonne attitude aurait été de lui prendre les lunettes et de les détruire sous la semelle, sans davantage de commentaire ni jet d'objet. Ce qui n'en reste pas moins une agression sur le plan légal. Et inutile de perdre du temps à converser avec cette personne ou à lui demander d'éteindre ses lunettes : si elle est assez stupide pour filmer ainsi, elle est assez stupide pour refuser et prétexter son bon droit, ce n'est qu'un coup à se retrouver sur Youtube.

Citation Envoyé par Filpoi Voir le message
Au jour d'aujourd'hui si on ne veut pas être filmé, on reste chez-soi. Les caméras pullulent sur les routes, les ruelles, dans les bars, les cafés, les restos, les lieux de travail, les écoles, etc. Le débat devrait porter sur l'utilisation faite des images recueillies. Pas sur la pertinence de prendre ces images... Trop tard pour ce débat là!
La personne en tort n'est donc pas celle qui filme et viole notre vie privée mais celle qui refuse de se laisser faire ? Ben voyons !
10  3 
Avatar de KsassPeuk
Membre confirmé https://www.developpez.com
Le 03/03/2014 à 9:12
Citation Envoyé par SirDarius Voir le message
Même si la nouveauté peut choquer et faire peur - et cela a toujours existé, l'histoire le prouve - ce sont les audacieux qui font avancer le monde et l'état de l'art.
Quand tes gamins - et toi-même - se baladeront avec leurs lentilles connectées dans la maison, tu auras tout plein de caméra de surveillance pour surveiller ce qui se passe chez toi, et toute personne capable de'en casser la sécurité (et elles sont nombreuses) y auront accès. alors oui, on peut déjà faire ça avec les webcams, mais la webcam elle bouge pas et elle te suit pas partout. Et ton smartphone, s'il est dans ta poche, il filme ta poche. Alors, oui, c'est différent.
L'évolution c'est bien mais lorsque ça va dans le bon sens. Dans la plupart des nouvelles technos, on peut voir si elles sont fondamentalement nuisibles/neutres/bonnes. Les smartphones sont à mon sens neutres, les coeurs artificiels bons, je classerais les lunettes de Google dans la catégorie neutre-nuisible, les désavantages et les risques sont bien plus nombreux que les avantages.
7  0 
Avatar de HelpmeMM
Membre éprouvé https://www.developpez.com
Le 03/03/2014 à 12:08
1-Avant d'agresser on demande d'abord poliment d’arrêté de filmer
2- De ce que j'en ai lu elle c'est fait volé sont sac a main
3- le gars a volé les lunettes et fuit avec , au prix du bousin 1500$ on peut penser qu'il souhaite la revendre.
Conclusion :pour moi ce sont que des prétextes pour commettre un méfait, vol du sac et des lunettes , en vue d'en tirer une contrepartie financière.

néanmoins sur le reste des interventions

il y a une forte différence entre etre filmé volontairement et etre dans le cadre(champ de vision) de quelqu'un qui film...

les gens ne sont plus capable de faire la part des choses et monte dessuite sur leur grand chevaux , "Ouai mon droit a l'image , ma vie privé..."

la question est plus de savoir l'utilisation des données de la vidéo qui sont faites... et ça a faire comprendre c'est compliqué...

Ceux qui disent qu'elle ne l'a pas volé et que c'est mérité feraient mieux de se remettre rapidement en question. On a le droit d'etre contre les google glass de là a etre d'accord avec une agression ...

entre filmé quelqu'un volontairement et filmé la foule ... ce n'est clairement pas la même .

A la rigueur si tu ne le supporte pas tu demande poliment d'arreté , tu vas voir le patron du bar et tu lui explique la situation, a lui d'arbitrer les lieux lui appartenant.

Personnellement quand je fais du tourisme je ne m'attend pas a ce qu'un connard vienne cassé mon appareil photo parce qu'il est passé dans mon champs. ou bien ma go pro parce que je fait du ski et j'ai eu le malheur de rencontré un autre skieur mécontent de son droit a l'image...

Franchement certaines personnes ici me font pensés qu'on a raison de mettre des caméras partout, elle seront moins encleinte a m'agressé parce que je fait du tourisme...
8  1 
Avatar de nickyla
Membre actif https://www.developpez.com
Le 05/06/2013 à 2:25
Citation Envoyé par ManusDei Voir le message
Il y a 100 ans, des gens disaient la même chose des voitures. Il y a 20 ans, on disait ça d'internet et des téléphones portables.
J'espère que t'es pas sérieux en comparant l'utilité qu'aurait pu avoir une voiture il y a 100 ans et "l'utilité" que pourraient avoir les glass !
Va trouver n'importe quel survivant d'il y à 100 ans (ça m'étonnerait que t'en trouve des masses mais .. ) et demande lui s'il trouve inutile, vulgaire et gadget le fait de:
<exemple poussé mais très réaliste>
vivre à Paris, être originaire de Toulon et ne pas devoir passer une semaine voir plusieurs pour aller voir l'un des siens resté au village natal, malade voir mourrant
</exemple poussé mais très réaliste>

Je crois que mon point de vue est assez clair
Utilité concrète et réelle avant tout!
6  0 
Avatar de David_g
Membre éclairé https://www.developpez.com
Le 07/06/2013 à 11:54
Citation Envoyé par impopia Voir le message
Cette innovation est sans doute extraordinaire, mais son utilisation pour reconnaître quelqu'un quiconque est sans doute fâcheuse et intrusive en ce qui concerne la vie privée. Mais n'oublions pas que Google, Facebook etc. n'ont jamais obligé les gens d'exposer leur vie privée sur Internet. Si on ne publie rien sur Internet, alors il n'y a pas de possibilité de reconnaissance (sauf s'ils ont accès aux bases de données officielles de la police, service passeports... ce qui n'est pas raisonnable de croire - plutôt l'envers !).
C'est inexact. tu peux n'avoir rien publié sur le net et être identifié sur des photos, etc mise par d'autres personnes.
Si je publie sur mon blog une photo de toi avec en titre ton nom et prénom. tu auras beau n'avoir jamais mis les pieds sur le net, l'information sera quand même là.
6  0 
Avatar de nirgal76
Membre chevronné https://www.developpez.com
Le 22/01/2014 à 16:09
J'en pense que les américains sont complètement barrés. On l'aurait moins fait chier s'il était entré avec un M16
7  1 
Contacter le responsable de la rubrique Accueil

Partenaire : Hébergement Web