Google pénalise-t-il les "entreprises qui ne payent pas" ?
Une étude révèle que Flight Search favoriserait certaines compagnies aériennes

Le , par Stéphane le calme, Chroniqueur Actualités
L’étude a été menée par des étudiants d’Harvard sur des compagnies aériennes. Il apparaît que depuis que la firme a amorcé son moteur de recherche de vols Google Flight Search, cinq agences ont perdu 80 % de leur trafic alors que celles qui ont payé la publicité ont vu leur trafic grimper à 160 %.

L’étude fournit des données sur la façon dont la promotion des services propres à Google dans les résultats des recherches peut porter préjudice à la concurrence.

Selon Ben Edelman, professeur associé à Harvard Business School, et Zhenyu Lai, candidat à un doctorat de la même école, Google afficherait les recherches des vols de sociétés ayant payé pour la publicité en premier, celles qui n’ont pas payé se retrouvent moins bien classées dans les résultats.

Dans une interview, Edelman a expliqué que Flight Search n’était pas nécessairement populaire auprès des utilisateurs. Quand Flight Search s’affiche, certains d’entre eux auraient même tendance à cliquer sur AdWorks, un produit publicitaire de Google.

« Les utilisateurs sont surpris de voir Google Flight Search. Ils ne s'y attendent pas. Ils ne l’apprécient pas nécessairement et à court terme, ils se dirigent vers AdWords. », dit-il.

La bonne affaire pour Google qui récolte des fonds des annonceurs AdWords.

L'étude a analysé les données du planificateur de recherche de ComScore, qui est une base de données qui permet de suivre les clics payants effectués sur les moteurs de recherche par les utilisateurs qui ont accepté que leur navigation sur le Web soit enregistrée.

Edelman et Lai ont comparé les recherches effectuées sur Internet quatre mois avant le lancement de Google Search Flight en décembre 2011 puis de janvier à avril 2012.

Flight Research aurait causé une baisse de 80 % sur le trafic de cinq agences de voyages et a contrario celles qui ont payé pour annoncer leurs publicités ont enregistré une hausse de 160 %.

D’ailleurs, le format requis pour les recherches n’est pas clair. Si un utilisateur entre « Vols vers Orlando » il aura des réponses, mais s’il entre « Vol vers Orlando FL » aucun résultat ne sera affiché.

« Google a un degré énorme de contrôle et l’utilise pour servir ses propres intérêts au détriment des intérêts publics ou des sites», déclare Edelman.

Source : étude (au format PDF)

Et vous ?

Avec toute l’expérience de Google dans le domaine de la recherche, comment justifier une telle précarité dans les résultats de Flight Search ?

Pensez-vous que Google inciterait les compagnies à rejoindre son armée d’annonceurs sur AdWorks ?


Vous avez aimé cette actualité ? Alors partagez-la avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :


 Poster une réponse

Avatar de Pierre Louis Chevalier Pierre Louis Chevalier - Expert éminent https://www.developpez.com
le 18/04/2013 à 0:19
Si ça se révèle exact et que quelqu'un peu le prouver devant un tribunal ça peu être une vrai bombe, encore des tonnes de procès en perspective, c'est les avocats qui vont encore se goinfrer...
Avatar de nicorama nicorama - En attente de confirmation mail https://www.developpez.com
le 18/04/2013 à 8:18
Ce n'est pas ce qui est dit dans l'article - bien que ce soit induit par le titre.

En gros, comme Flight Search est nul, les utilisateurs cliquent sur les pubs Adwords. Ca ne dit donc pas du tout que les résultats de Flight Search sont pipés.

Je trouve que leur météo est très bien, et ils font pareil pour les avions. Si ce n'est pas assez bien, ils abandonneront ou amélioreront, mais je ne pense pas qu'ils fassent exprès de pourrir leur "Une" pour qu'on regarde les sidebars. Ce n'est pas vivable à long terme.
Offres d'emploi IT
Responsable transverse - engagement métiers H/F
Safran - Ile de France - Corbeil-Essonnes (91100)
Chef projet big data - pse flotte H/F
Safran - Ile de France - Évry (91090)
Data scientist senior H/F
Safran - Ile de France - Magny-les-Hameaux (Saclay)

Voir plus d'offres Voir la carte des offres IT
Contacter le responsable de la rubrique Accueil