Mobile : croissance de 163 % des malwares en 2012
Près de 32,8 millions de terminaux Android infectés

Le , par Stéphane le calme, Chroniqueur Actualités
Le fournisseur de service mobile NQ a rendu publique une étude menée sur les malwares pour l’année 2012. Il a utilisé des données issues de la compagnie Security Labs.

Selon son rapport, les malwares sur les plateformes mobiles ont augmenté de plus de 163 % et totalisent plus de 65 000 formes distinctes identifiées d’applications de packaging, d’URL malveillantes ou encore d’hameçonnage de SMS.


Android, plateforme de prédilection des hackers, enregistre près de 95 % des attaques identifiées par NQ.

Selon le rapport, la tendance est à l’augmentation du nombre d’attaques et à la créativité. À ce propos, en février, des chercheurs en sécurité ont identifié un type de malware qui utilisait un appareil Android comme plateforme de lancement pour infecter un ordinateur cible via une connexion USB. Bien qu’il soit limité à quelques téléphones infectés, ce vecteur d’attaque pourrait poser d’énormes problèmes par la suite s’il devient sophistiqué.

Le rapport indique aussi que plus de 32,8 millions d’appareils Android ont été infectés en 2012, soit une hausse de plus de 200 % en comparaison à 2011.

Il faut quand même noter que la population Android a augmenté de manière significative ; d'ailleurs, ABI explique dans une étude qu’elle atteindra les 798 millions d’ici la fin de l’année contre 300 millions au début de 2012.

Bien que les États-Unis représentent la majorité de la population Android, le pays est l’un des moins touchés par les malwares dans le top 5 avec seulement 9,8 % d‘appareils infectés. La Chine enregistre 25,5 %, l’Inde 19,4 % et la Russie 17,9 %.


NQ fait savoir que la plateforme Android est très exposée au malware mais qu’IOS a récemment été sous le feu d’applications gratuites laissant s’échapper des données personnelles.

Dans l’ensemble, la sécurité mobile est susceptible d’être une préoccupation croissante.

Source : étude des malwares en 2012 (au format PDF)

Et vous ?

Qu’en pensez-vous ? Le marché de l’anti-malware est-il mal exploité sur mobile ou les usagers n’ont-ils tout simplement pas la culture de « l’antivirus » ?


Vous avez aimé cette actualité ? Alors partagez-la avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :


 Poster une réponse

Avatar de Loceka Loceka - Expert confirmé https://www.developpez.com
le 16/04/2013 à 18:01
Citation Envoyé par Stéphane le calme  Voir le message
Qu’en pensez-vous ? Le marché de l’anti-malware est-il mal exploité sur mobile ou les usagers n’ont-ils tout simplement pas la culture de « l’antivirus » ?

Bah, le truc à ce dire c'est qu'il ne reste plus que 309 attaques à essuyer avant de retomber dans le négatif.
Avatar de Pierre Louis Chevalier Pierre Louis Chevalier - Expert éminent https://www.developpez.com
le 16/04/2013 à 18:39
C'est clair que c'est pas du tout sécurisé les mobiles, c'est des sac à failles massives.
Avatar de JavaBean JavaBean - Membre habitué https://www.developpez.com
le 16/04/2013 à 20:05
Si les utilisateurs regardaient seulement un peu les autorisations délirantes des applis avant d'installer n'importe quoi...
Avatar de Pierre Louis Chevalier Pierre Louis Chevalier - Expert éminent https://www.developpez.com
le 18/04/2013 à 0:33
Un utilisateur ne regarde que deux choses pour installer une application, le nombre d'étoiles et le prix, il ne lis jamais la licence, et encore moins les conseils de sécurité, et jamais le mode d'emploi
Offres d'emploi IT
Associé CTO backend dev mobile
Brandy App - Ile de France - Paris (75000)
Architecte .net h/f
BULL FR - Provence Alpes Côte d'Azur - Aix-en-Provence (13100)
Technicien télécoms niveau 2 (h/f)
EXTIA - Rhône Alpes - Lyon (69000)

Voir plus d'offres Voir la carte des offres IT
Contacter le responsable de la rubrique Accueil