Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

Transcriptor : une première étape vers les ordinateurs biologiques ?
Des chercheurs de Stanford créent le premier transistor génétique

Le , par Cedric Chevalier

8PARTAGES

2  1 
Des bio-ingénieurs de l’université de Stanford viennent de réaliser le premier transistor biologique.

Baptisé « Transcriptor », son fonctionnement est assez similaire à son équivalent électronique. De même qu’un transistor électronique contrôle le flux de courant à travers un circuit électrique, le Transcriptor module l’activité d’une enzyme appelée RNA polymérase. Pour l’analogie, le fil électrique est représenté par le brin d’ADN, l’électron par la RNA polymérase et le transistor par un ensemble d’enzymes spéciales.

La fonction Transcriptor est réalisée par des enzymes spéciales appelées « Integrase ». « Nous avons réaffecté un groupe de protéines naturelles appelées Integrase afin de moduler l’activité de l’ARN polymérase et cela nous a permis de concevoir une amplification génétique logique », explique Drew Endy, PHD, assistant à l’Université de Stanford et chercheur, principal auteur du projet.

Ce transistor biologique est le dernier élément nécessaire pour la construction des ordinateurs biologiques fonctionnant avec des cellules vivantes.

Par ailleurs, Drew Andy, en compagnie de Monica Ortiz, étudiante en thèse de doctorat, a réussi à mettre sur pied un « Internet cellulaire ». Pour cela, ils se sont servis du mécanisme de réplication du virus M13.

Source : Standford

Et vous ?

Que pensez-vous de cet exploit ?

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de Kannagi
Expert éminent https://www.developpez.com
Le 12/04/2013 à 14:09
Au moins le sens du mot virus auras plus de sens avec un ordinateur biologie

ça doit peut être avoir des avantages , mais si ces cellules se font attaqué par des bactéries ou virus ça sera galère.
3  0 
Avatar de Taurre
Membre du Club https://www.developpez.com
Le 13/04/2013 à 18:17
Salut,

Citation Envoyé par Elepole Voir le message
Bah, disons que lorsqu'on pourra plus se procurer les métaux rare nécessaire a la fabrication d'un ordinateur (telle que le silicium par exemple)
Pour le silicium, on a pas trop de soucis à ce faire : « C'est l'élément le plus abondant dans la croûte terrestre après l'oxygène, soit 25,7 % de sa masse ». Autant dire que quand il n'y en aura plus, il ne restera plus grand chose sur Terre (à part de l'eau).

Sinon, ce genre d'innovations me laissent perplexe : comment pourrait-on garantir le bon fonctionnement du bouzin, comme on le peut aujourd'hui sur base de lois physiques ?
2  0 
Avatar de shenron666
Expert confirmé https://www.developpez.com
Le 19/04/2013 à 11:44
Citation Envoyé par Miistik Voir le message
Excusez sans doute mon ignorance mais je ne saisis pas l'intérêt de l' "ordinateur biologique".
bah c'est simple, tu achètes 2 ordis biologiques de sexe différents
et tu les fait se reproduire
Citation Envoyé par Aillyn Voir le message
Après en terme de vitesse d'information, je pense que la recherche se basera sur du système neuronal avec utilisation d'un réseau de neurone, utilisant l'électricité pour transmettre les informations à grande vitesse.
à ma connaissance, les neurones transmettent chimiquement l'information
pas électriquement
2  0 
Avatar de ymoreau
Membre émérite https://www.developpez.com
Le 12/04/2013 à 17:21
Et quels seraient les avantages des composants biologiques sur les composants électroniques ?
1  0 
Avatar de sinasquax
Membre régulier https://www.developpez.com
Le 12/04/2013 à 21:03
Norton antivirus va faire faillite, on devra appeler notre médecin traitant quand il y aura un problème.
1  0 
Avatar de psykokarl
Membre confirmé https://www.developpez.com
Le 14/04/2013 à 6:20
Qu'en penser...

Un circuit métallique est inerte et a donc une longévité supérieure a une circuit biologique. La réplication cellulaire peut compenser mais cela nécessitera un apport de matière en plus de l'énergie.
Il faut de la sousoupe pour faire grandir nos petites cellules!!!

Sans être spécialiste, je prédis qu'un électron dans un circuit métallique se déplace plus vite qu'un brin d'ARN messager entre deux cellules. J'ai des doute au niveau performance.

L'avantage, humm...
Peut être le multiplexage de l'information: Base binaire contre base quaternaire. Création de hardware évolutif que ne permet pas l'ordinateur quantique. Je ne vois pas trop en fait.

Cela dit on ne peut pas présumer de l'apport d'une avancée de recherche avant qu'elle ait abouti.

Wait an see donc.
1  0 
Avatar de Lady
Membre éclairé https://www.developpez.com
Le 19/04/2013 à 13:01
Citation Envoyé par shenron666 Voir le message


à ma connaissance, les neurones transmettent chimiquement l'information
pas électriquement
En fait il y a les 2. Si je me souvient bien de mes cours de physio animal le long de l'axone d'un neurone le message est électrique (ou plutôt électrochimique : une histoire d'ions et de perméabilité de membranes voltage dépendante). Entre neurone c'est chimique via les neurotransmetteurs.
1  0 
Avatar de Miistik
Membre émérite https://www.developpez.com
Le 12/04/2013 à 13:40
Excusez sans doute mon ignorance mais je ne saisis pas l'intérêt de l' "ordinateur biologique".

Un premier pas vers l'écologie électronique ?
1  1 
Avatar de laerne
Membre éprouvé https://www.developpez.com
Le 12/04/2013 à 14:46
Citation Envoyé par Miistik Voir le message
Personnellement, je trouve que c'est le meilleur moyen vers une pandémie mondiale.
Ce commentaire est énorme*!!!
Alors je vote pour*! Merci pour le bon coup de rire*!

Disons que la recherche sur l'ADN plutôt que de développer des armes biochimiques (dont le but est de provoquer des pandémie locale) a développé une application beaucoup plus saine pour l'humanité (avec des médicaments et un tas d'autre je n'en disconvient pas).
0  0 
Avatar de Cassangel
Candidat au Club https://www.developpez.com
Le 12/04/2013 à 20:11
On va pouvoir booster nos cerveaux ?
"- hey, t'as combien de mémoire vive dans ton pouce la ?
-J'en sais rien mais je ram sur facebook !"
0  0