Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

La France pourrait interdire des équipementiers en télécommunications chinois et coréens
L'exécutif français argue la cyberdéfense

Le , par Stéphane le calme

42PARTAGES

4  1 
L’exécutif aurait révélé à plusieurs opérateurs de télécommunications qu’un projet de loi ou un décret visant à interdire les équipementiers chinois et coréens serait en préparation. Les constructeurs chinois ZTE et HUAWEI seraient particulièrement visés.

Les autorités invoquent la cyberdéfense. L'ANSSI (Agence Nationale de la Sécurité des Systèmes d'Information) se refuse à donner son aval à tout projet d’intégration d’équipementiers chinois dans le cœur du réseau.

Le gouvernement semble faire écho au sénateur Jean-Marie Bockel qui pointait déjà du doigt ZTE et HUAWEI dans son « rapport d’information sur les enjeux de la cyberdéfense ». Pour lui, il fallait craindre qu’un pays producteur place des dispositifs de surveillance ou d’interception dans ces maillons forts.

Si cette loi voit le jour, la France suivra ainsi les États-Unis qui ont pour leur part imposé que tout projet prévoyant l’achat de technologies chinoises dans des agences fédérales soit soumis au préalable à un accord des autorités, verrouillant ainsi l’accès au cœur de leur réseau.

En clair, cela reviendrait à prohiber de fait l’utilisation de certains équipements tels que les stations de base dans le mobile. Des opérateurs utilisant de tels appareils pourraient être fortement pénalisés, à l’instar de Bouygues Telecom ou de SFR.

Source : Les Echos

Et vous ?

Quel est votre avis sur le sujet ?

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de gbdivers
Inactif https://www.developpez.com
Le 02/04/2013 à 16:19
Citation Envoyé par coolspot Voir le message
C'est bien mais il faut aller plus loin en interdisant aussi les routeurs Cisco, les système d'exploitation non libre comme Windows etc...
Hum, malgré les points négatifs déjà reçus et des réponses de Bluedeep et Jon, je me demande si la remarque n'a pas un peu de pertinence.

Je suppose que l'idée derrière cette loi est que si l'on ne peut avoir confiance en un fournisseur de matériels potentiellement vulnérables à l'espionnage (en particulier industriel), on doit les écarter.
Or, pour quelle raison aurait-on plus confiance en des partenaires économiques américains que chinois ou coréens ? On parle souvent des risques d'atteinte à la propriété privé ou industriel de Google, mais finalement, tous les intermédiaires du réseau internet (allant du système d'exploitation, de la box internet, du serveur du FAI, des fournisseurs du réseaux, etc) ont accès à ces données (plus ou moins facilement je suppose).

En fonction du niveau de risque des données, une entreprise ne devrait-elle pas se poser la question de la confiance à accorder aux autres intermédiaires (cisco et windows compris...) ? A priori, si un routeur n'est pas sur parce qu'il est chinoise, on s'en moque un peu, le réseau n'est de toute façon pas sur, on cryptera les données. Si c'est le système qui est espionné, un cryptage ne servira à rien

Dit autrement, pourquoi viser que les entreprises chinoises et coréennes et pourquoi se limiter aux équipements ?
18  0 
Avatar de sevyc64
Modérateur https://www.developpez.com
Le 02/04/2013 à 17:36
Citation Envoyé par Bluedeep Voir le message
Intervention d'une rare bêtise. Impressionnant
Bétise en quoi ???

On veut interdire Huawei et ZTE, car leur produits pourraient contenir des backdoors à disposition des autorités chinoises ?

Certes, ce risque jugé plausible répond parfaitement à notre paranoïa de pays occidentaux civilisés .

Mais pourquoi ne pas se poser la question alors d'interdire aussi les produits Cisco, Juniper, etc ???
Le risque qu'il contiennent eux-mêmes des backdoors à disposition du FBI, NSA, autorités états-uniennes n'existe-t-il pas ? Est-ce parce que les susceptibles utilisateurs de ces backdoors sont, comme nous, les pays occidentaux civilisés ?

On aime bien se faire peur avec l’ennemie supposé, et surtout désigné comme tel que l'on a en face de nous, mais ignore le peut-être traite que l'on a à coté de nous.

Non, pour moi, il est tout à fait légitime de se poser cette question, d'autant plus que l'on sait très bien que les usa espionnent tout le monde et ne s'en cache pas.
11  2 
Avatar de coolspot
Membre confirmé https://www.developpez.com
Le 02/04/2013 à 17:05
Citation Envoyé par Bluedeep Voir le message
Intervention d'une rare bêtise. Impressionnant
Betise en quoi ?

Tu m'explique en quoi des routeur Cisco serait plus fiable que des routeur Huawei/ZTE ?
11  3 
Avatar de unknow0
Membre confirmé https://www.developpez.com
Le 02/04/2013 à 17:14
Citation Envoyé par coolspot Voir le message
Betise en quoi ?

Tu m'explique en quoi des routeur Cisco serait plus fiable que des routeur Huawei/ZTE ?
le patrioct act nous protège de tout les vilains espions voyons
9  2 
Avatar de sevyc64
Modérateur https://www.developpez.com
Le 02/04/2013 à 23:25
Citation Envoyé par fcharton Voir le message
Ce n'est pas de la paranoia, l'espionnage chinois est une réalité, tout comme leur intérêt pour la guerre informatique et il n'y a pas besoin de lire beaucoup la presse chinoise pour se rendre compte que leur tendresse pour l'occident est... modérée, disons (et que plus le pouvoir central y est faible, plus il a tendance à jouer la carte du nationalisme, et de l'opposition à l'occident, les USA, mais aussi l'Europe, et depuis quelques années, on ne peut pas dire que le pouvoir central est très fort).

Donc oui, il y a un risque, qui peut justifier qu'on se pose la question, sans qu'il s'agisse de paranoia.
Mais je ne dis pas le contraire.
Et notre paranoïa de pays occidentaux civilisés envers des pays un peu plus totalitaires que nous n'empêche pas que les risques soient bien réels

Citation Envoyé par fcharton Voir le message
A la base, c'est parce qu'on est un peu plus dans le camp des américains que des chinois.
Non on est pas. On se croit dans le même camp. Les USA ne se considèrent dans le camps que d'un seul pays, eux-mêmes.

Citation Envoyé par fcharton Voir le message
C'est aussi parce qu'on pense que les USA sont plus que la Chine un état de droit, donc qu'il est possible que leurs entreprises privées soient relativement indépendantes de l'armée et des services secrets (ce qui n'est certainement pas le cas pour la Chine).
Que c'est beau de se bercer d'illusions. Non, si c'est nécessaire, les entreprises ne sont pas forcément indépendantes de ces organismes. Et aux USA, que ce soit l'armée ou les agences gouvernementales, ils ont extrêmement de pouvoir en matière de renseignement et d'espionnages (mais sont en concurrence ce qui peut provoquer des dysfonctionnements comme en 2001, mais c'est un autre sujet)

Citation Envoyé par fcharton Voir le message
Donc oui, il y a un risque, mais il est considéré plus faible, et ce n'est pas le "racisme latent" que tu sembles dénoncer, mais une vision géostratégique assez cohérente.
Je ne dénonce pas un "racisme latent". Je ne dis pas que l'on accuse peut-être à tord le Chine de tous les maux, je dénonce plutôt un aveuglement. Je dis que ce dont on accuse la Chine en matière de renseignement extérieur et dont on prétend, un peu hypocritement vouloir se protéger, on ignore volontairement que les USA le pratiquent depuis des décennies, dans des formes peut-être différentes mais probablement pas moindre.

Des exemples, je vais en citer un (toujours le même, désolé), emblématique de plusieurs points, récent, que tout le monde connait : la saisie des serveurs de Megaupload. Loin de moi de supporter cette société, mais il semble de plus en plus probable que cette saisie ne soit pas toute à fait légale. De plus, de ce que l'on peut savoir de la procédure en cours, plusieurs droits seraient, là aussi, bafoués en permanence, notamment ceux de la défense qui prétend ne pas avoir accès aux pièces.
Quant aux données présentes sur ces serveurs, dont certaines appartiennent à des entreprises du monde entiers, elles ont été recopiées, et tu peux être certain qu'elles sont analysées dans le moindre détail et pas uniquement dans le cadre de cette affaire.

D'autres exemples : L'affaire des avions ravitailleurs de l'armée américaine dont Boeing a décroché le contrat de renouvellement de la flotte à la barbe d'Airbus alors que techniquement ils ne pouvaient pas s'aligner. Ça a d'ailleurs été reconnu, et le marché a été repassé mais dans de telles conditions que là, c'est Airbus qui ne pouvait plus répondre.

Ou encore le cas aussi des avions de transport militaires, ou, dans les années 80-90, les USA grâce au réseau Echelon, ont pu soudoyer des partenaires et sous-traitants (lockheed parmi d'autres) qui étaient à l'origine ou sur le point d'adhérer au projet international qui deviendra ensuite celui, européen, de l'A400M. Et à tel point, que, aujourd'hui en 2013, l'avion n'est toujours pas rentrer officiellement entré en service.

Bref tout ça pour dire que l'on veut prétendre se protéger de pratiques de la part des Chinois que l'on accepte pourtant depuis longtemps de la part des américains. Tout en oubliant de dire d'ailleurs que, pour obtenir les marchés intérieurs en Chine, on va leur monté les usines de nos technologies (TGV, A320, etc...). Ils n'ont même pas besoin de nous espionner, on leur propre chez eux ce qu'ils veulent savoir.

Citation Envoyé par fcharton Voir le message
Il y a aussi un aspect économique, bien sur. Autant on est capables de boycotter les firmes chinoises, autant c'est plus compliqué avec les américains.
Forcément, avec les américains, ça fait plus de 60 ans que ça dure.

Quant à boycotter les firmes chinoises, je ne suis pas sur que la France seule, et même avec l'Europe, ait vraiment les moyens de boycotter la Chine.
Je pense même que c'est l'inverse, on doit pas être très loin d'aller y faire l'aumône.
9  2 
Avatar de
https://www.developpez.com
Le 02/04/2013 à 22:24
Citation Envoyé par sevyc64 Voir le message
On veut interdire Huawei et ZTE, car leur produits pourraient contenir des backdoors à disposition des autorités chinoises ?

Certes, ce risque jugé plausible répond parfaitement à notre paranoïa de pays occidentaux civilisés .
Ce n'est pas de la paranoia, l'espionnage chinois est une réalité, tout comme leur intérêt pour la guerre informatique et il n'y a pas besoin de lire beaucoup la presse chinoise pour se rendre compte que leur tendresse pour l'occident est... modérée, disons (et que plus le pouvoir central y est faible, plus il a tendance à jouer la carte du nationalisme, et de l'opposition à l'occident, les USA, mais aussi l'Europe, et depuis quelques années, on ne peut pas dire que le pouvoir central est très fort).

Donc oui, il y a un risque, qui peut justifier qu'on se pose la question, sans qu'il s'agisse de paranoia.

Citation Envoyé par sevyc64 Voir le message

Mais pourquoi ne pas se poser la question alors d'interdire aussi les produits Cisco, Juniper, etc ???
Le risque qu'il contiennent eux-mêmes des backdoors à disposition du FBI, NSA, autorités états-uniennes n'existe-t-il pas ? Est-ce parce que les susceptibles utilisateurs de ces backdoors sont, comme nous, les pays occidentaux civilisés ?
A la base, c'est parce qu'on est un peu plus dans le camp des américains que des chinois. C'est aussi parce qu'on pense que les USA sont plus que la Chine un état de droit, donc qu'il est possible que leurs entreprises privées soient relativement indépendantes de l'armée et des services secrets (ce qui n'est certainement pas le cas pour la Chine).

Donc oui, il y a un risque, mais il est considéré plus faible, et ce n'est pas le "racisme latent" que tu sembles dénoncer, mais une vision géostratégique assez cohérente.

Il y a aussi un aspect économique, bien sur. Autant on est capables de boycotter les firmes chinoises, autant c'est plus compliqué avec les américains.

Francois
8  3 
Avatar de psykokarl
Membre confirmé https://www.developpez.com
Le 03/04/2013 à 0:51
Citation Envoyé par fcharton
Les USA restent une démocratie, où les citoyens surveillent ce genre de dérapage (parfois mieux que chez nous, en fait). Mais bon, je n'espère pas te convaincre...
Certainement pas.

Au Etat Unis depuis bien plus longtemps qu'ici la politique consiste à choisir entre deux candidats financés par les mêmes personnes et devant leur rendre des comptes avant tout. Un peu comme chez nous mais en décomplexé.
Je ne suis pas sur que l'on a demandé l'avis du peuple américain avant de passer le patriot act. Ni sur le fait qu'on est transférer la dette privée sur le public parce que les établissement banquaire sont "too big to fail" dixit Obama. Il me semble qu'il y a pas mal de mouvement constestaire sur le sol américain.

Tout ça pour dire que les Etats Unis de défendent pas la démocratie mais le complexe militaro industriel dénoncé pas Roosvelt à la fin de son mandat auquel on peu ajouter la finance. Le fait est que les Etats Unis sont en perte de vitesse sur le plan économique et pas qu'un peu. Ils ont toujours été des adeptes de la brutalité pour arriver à leurs fins mais maintenant que tout va mal ils font de moins en moins d'effort pour enrober le tout avec des sornettes (commodore Perry, baie des cochons, arme de destruction massive lol ...).

Je suis loin d'être pro-chinois mais il est plus qu'évident qu'ils essaient avant tout de serrer la bride de leur laquais (dont la France) pour tenir bon alors que le vent tourne. Je serai pas contre le fait qu'on leur fasse un doigt façon De Gaulle mais c'est un coup à perdre sa tête...
7  2 
Avatar de rawsrc
Expert éminent sénior https://www.developpez.com
Le 03/04/2013 à 9:44
Citation Envoyé par psykokarl Voir le message
Au Etat Unis depuis bien plus longtemps qu'ici la politique consiste à choisir entre deux candidats financés par les mêmes personnes et devant leur rendre des comptes avant tout.
Gros +1

Je vais te résumer ça autrement :

L'argent donne le pouvoir, le pouvoir donne les lois et les lois contraignent les gouvernements à s'y soumettre (ce qu'on appelle l'État de droit)
5  0 
Avatar de Squisqui
En attente de confirmation mail https://www.developpez.com
Le 02/04/2013 à 18:19
Au delà de la sécurité. J'ai plutôt l'impression d'un arrangement entre copains pour doper Alcatel (à la François Mitterrand pour doper le marché automobile).
Ça ne créera pas vraiment d'emplois, la boîte n'a plus vraiment besoin d'être compétitive, le peuple paiera plus cher pour un résultat identique et les copains s'en sont mis plein les poches.
6  2 
Avatar de pmithrandir
Expert éminent https://www.developpez.com
Le 03/04/2013 à 10:20
Pour ma part, j'y vois une intervention d'état surement illégale au sein de l'Europe pour aider Alcatel et Orange(vous avez vu que c'est le seul FAI pas concerné... justemnet celui dans lequel l'état a des parts).
FAI qui entre nous a été forcé d'acheter du Alcatel pour soutenir cette boite qui aurait du couler il y a longtemps vu la qualité de leurs produits.

Dailleur, quand orange va dans d'autre pays, alcatel suis rarement... quelle surprise...

Par contre, je voudrais réagir sur le comentaire sur la chine dont on ne peut pas se passer. L'europe peut se passer de la chine... sans même parler de délocalisation, la chine n'étant pas le seul ni l'unique partenaire a bas cout... Il ne faut pas oublier que nous avons des avantages par rapport à la chine :
- on leur doit des sous.(donc si on ne paye pas, c'est eux qui sont dans la merde)
- notre balance comerciale est déficitaire avec la Chine, donc si on arrete les échanges, on perd moins d'argent qu'eux.

C'est un peu simplifié, mais il ne faut pas oublié que l'union européenne est le plus grand marché économique du monde, et qu'elle a une puissance énorme envers ses fournisseurs. Si politiquement elle n'en use pas souvent et qu'elle est trop bisounours souvent... elle n'en est pas moins menacante pour tous nos partenaires.
4  0