Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

Le FBI veut surveiller en temps réel les conversations instantanées et le Cloud
Gmail « priorité absolue » pour 2013

Le , par Stéphane le calme

63PARTAGES

14  1 
En dépit des lois sur le renforcement des surveillances des communications digitales, le FBI n’assure pas le suivi des communications en temps réel sur Gmail, Google Voice et DropBox.

Cela pourrait bientôt changer puisque le Bureau explique qu’il gagne plus de pouvoir pour mettre sur écoute toute forme de communication instantanée sur Internet et accéder aux données sur le Cloud en les identifiant comme « priorité absolue ».

Andrew Weissman, l’avocat général du FBI, tente de justifier ce geste en arguant que « la façon dont nous communiquons de nos jours n’est plus limitée seulement au téléphone ».

Il continue en expliquant qu’on observe une prédominance des services en ligne dans nos communications notamment Gmail, Google Voice et DropBox. Il remarque qu’aucune législation n’existe encore permettant de surveiller les comptes utilisateurs.

Le FBI compte obtenir un mandat de la cour pour collecter les archives des conversations des services de courriel comme Gmail. Selon Weissman, le Bureau obtiendra la permission d’intercepter les conversations instantanées d’ici la fin de l’année.

Source : blog slate

Et vous ?

Internet mérite-t-il d'être autant surveillé ?

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de Pierre Louis Chevalier
Expert éminent sénior https://www.developpez.com
Le 28/03/2013 à 19:18
Ça à bon dos le terrorisme, maintenant les américains font pire que les Nazi. FBI/CIA = Gestapo. Quand on pense que c'est la CIA qui à formé et financé au début Ben Laden, on peu se dire qu'ils sont trop fort ces Américains, ils ont créé le terrorisme, et c'est la bonne excuse pour transformer les USA en état totalitaire.
17  3 
Avatar de Neckara
Expert éminent sénior https://www.developpez.com
Le 29/03/2013 à 9:22
Bonjour,

De qui se moque-t-on ?
Je pense que les personnes qui ont des choses à cacher ne sont tout de même pas si stupides et qu'elles utilisent au minimum des moyens de chiffrement.
Théoriquement, le FBI ne pourrait pas être capable de casser les clés avant un bon nombre d'années...

Pour moi cette mesure a pour principal objectif d'espionner les citoyens lambda.
Quelle est la prochaine étape ? Demander à Windows et à Mac de mettre des backdoor sur chaque ordinateur ?
11  0 
Avatar de ClaudeBg
Membre éprouvé https://www.developpez.com
Le 02/04/2013 à 19:56
Salut
-----

Il faut arrêter de voir la théorie du complot partout et en devenir antiprogressiste.
J'ignorais que le progrès consistait à se faire espionner.
Si c'est le cas, je m'en passerai volontiers.

Quant à la "théorie du complot", c'est encore un terme inventé par les média pour faire passer ceux qui ont un esprit critique fonctionnel pour des imbéciles qui s'imaginent à tort que certains états complotent pour la domination du monde (sous-entendu: bien sûr que non, les états ne complotent pas).

Celui qui pense qu'il n'y a pas et qu'il n'y a jamais eu de complot organisé par différents niveaux de pouvoir est quand même vachement naïf.

Du reste, suffit de connaître l'histoire pour en trouver des tonnes, de complots, et encore, ceux qu'on connait.

Revendiquer l'espionnage du citoyen en tant que bienfait de l'humanité pour raison de lutte contre la pédophilie, faut oser, c'est scier la branche de la liberté sur laquelle on est assis.

En outre, je rappelle que pratiquement tous les pays garantissent le secret de la correspondance (en France, une infraction à ce niveau par un représentant de l'ordre est punie de 45.000 euros d'amende, c'est dire que c'est sérieux). Outre les lois spécifiques aux pays européens, c'est en outre explicitement garanti par la charte européenne des droits de l'Homme (excusez du peu). Or, les USA prétendent ouvrir les courriers de ressortissants européens (entre autres) et s'adjugent donc un rôle de police compétente dans tous les états, c'est explicitement déclarer que les USA sont compétents dans tout pays qu'ils souhaitent pour effectuer des actes d'espionnage. Ce n'est ni plus ni moins qu'une nouvelle preuve de leur intention de diriger le monde, sous unique prétexte que les serveurs sont hébergés aux USA.

Et celui qui critique ferait de l'antiaméricanisme??? LOL.
Et même si c'était le cas, c'est une idiotie que de ne pas aimer l'impérialisme, d'autant qu'il est explicitement revendiqué?

Celui qui ne critique pas ne mérite que la corde pour le pendre, c'est mon avis.

La solution c'est de boycotter au maximum les services proposés par les USA au niveau d'Internet.

Quant à la lutte contre le crime, c'est une belle foutaise, n'importe quel criminel, surtout sachant qu'il est espionné, ne manquera pas de crypter ses messages de façon efficace.

Non, ça ne concerne pas plus la délinquance que la soi-disant lutte contre un terrorisme inventé et mis en place par les USA eux-mêmes: ça concerne la domination du monde: qui détient la connaissance sur les personnes détient le pouvoir contre ces personnes.

Et je passe allègrement une autre réalité, encore plus terre-à-terre: le nombre d'entreprises qui communiquent par mail ou par services vocaux est énorme, ça constitue une excellent source de renseignements industriels, voire politiques. Les USA ont déjà prouvé lors de négociations sur l'achat d'avions, qu'ils utilisaient l'espionnage industriel pour assoir leur industrie. Il a été en effet démontré que les négociateurs américains possédaient des renseignements qu'ils n'avaient pu obtenir que par interception de correspondances privées.

La nouvelle facilité demandée leur permettra d'étendre aisément l'espionnage à tout ce qui relève de l'intérêt national. Quand on sait que l'intérêt national américain couvre tout ce qui leur permet d'assoir leur domination sur le monde (c'est écrit sur leurs billets de banque), ça veut dire qu'en fait tout ce qui n'est pas américain peut être espionné dans l'intérêt national. Et vu que tout ce qui est américain, lui, peut être espionné pour éviter le terrorisme sur le territoire national, ça signifie qu'en fait les USA ont tous les droits sur tout le monde.

Et évidemment qu'on n'attend pas les autorisations pour faire de l'espionnage, mais en légalisant cet espionnage, on se met à l'abri de tout recours et surtout on banalise cet espionnage en tentant de faire croire qu'il est naturel.

A condition que je m'adonne d'une manière ou d'une autre à une activité illégale et dans ce cas je trouve ça normal.
C'est un argument utilisé sans arrêt par les gens qui veulent réduire les libertés: "Pourquoi refuser d'être espionné si on n'a rien à cacher?"

Nonobstant le fait qu'en réalité tout le monde à des choses à cacher, ce raisonnement vise à faire admettre qu'on peut être espionné "pour son bien", dans l'intérêt de la sécurité.

Il convient de se souvenir que celui qui accepte de perdre un peu de liberté en échange d'un peu plus de sécurité, ne mérite ni l'une ni l'autre. La fable de Lafontaine "Le Loup et le Chien" en est un bel exemple.

Les gens qui acceptent de bon coeur l'espionnage du citoyen, voire, pire, qui militent pour cette cause, sont des ennemis de ceux qui aspirent à la liberté. Déjà que nos libertés diminuent comme peau de chagrin...

A+
Claude
9  0 
Avatar de hn2k5
Membre éclairé https://www.developpez.com
Le 29/03/2013 à 15:06
Andrew Weissman, l’avocat général du FBI, tente de justifier ce geste en arguant que « la façon dont nous communiquons de nos jours n’est plus limitée seulement au téléphone ».
Autrement dit, "on vous espionne déjà depuis longtemps sur les téléphones et je dis ça tranquillement en public".
Il me tarde que tout leur système soit en place, ça va être joyeux la vie de contestataire aux USA...
Et vive le premier amendement !

Cordialement
7  0 
Avatar de Neckara
Expert éminent sénior https://www.developpez.com
Le 29/03/2013 à 11:58
Citation Envoyé par yohannc Voir le message
Justement, si c'est un citoyen Lambda, à quoi sert-il de l'espionner ?
Je pense qu'ils ont un peu de boulot pour trouver les points faibles de personnes comme Julien Assange
Une fois que le système est en place les dérives sont très faciles comme surveiller ses opposants politiques, voir qui critique le système, etc...

Citation Envoyé par yohannc Voir le message
mais globalement je pense quand même que ça pourrait permettre de donner des infos importantes sur le terrorisme.
C'est sur que ça ne couvrira pas 100% des échanges, mais si c'est déjà 10%, c'est toujours ça de gagné.
Et comment auront-ils de telles informations ? Les terroristes ne sont pas stupides non plus. Il me semble par exemple que Ben Laden utilisait un coursier transportant une clé USB pour communiquer et non Gmail.

Ces modes de surveillances sont dangereux pour notre vie privée et notre liberté d'expression et ne sont en aucun cas efficace face à des réseaux organisés.
6  0 
Avatar de hn2k5
Membre éclairé https://www.developpez.com
Le 29/03/2013 à 17:38
Quand on pense que c'est la CIA qui à formé et financé au début Ben Laden, on peu se dire qu'ils sont trop fort ces Américains, ils ont créé le terrorisme
Alors je vais faire mon "anti-américaniste primaire" mais le terrorisme a été soutenu et pratiqué par les USA bien avant l'invasion de l'Afghanistan par les soviétiques.

Durant les années 70-80 en Amérique latine, les USA ont soutenu le terrorisme d'état des différentes dictatures qui y sévissaient.
Alors, bien sûr, ce n'est pas le genre de terrorisme qu'on peut voir de nos jours avec les attentats suicides, les mines télécommandées au bord des routes, et évidemment étant du bon côté du bâton (les gentils...), on ne doit pas appeler cela du terrorisme mais la "lutte pour la liberté".

Cordialement
6  0 
Avatar de Pierre Louis Chevalier
Expert éminent sénior https://www.developpez.com
Le 05/04/2013 à 17:03
Au delà du débat théorique, il y à bien plus grave : la pratique.
Comme on le voie par exemple sur cette news : Symantec : 60 % d'employés français s'en vont avec des données confidentielles de leur ancien employeur, cela constitue-t-il un délit ?, une fois que des gens ont accès à une information, ils peuvent s'en servir à des fins personnelles.

Par exemple en France on sait que des flics utilisent leurs accès aux fichiers de la police pour vendre des informations aux entreprises ou à n'importe qui, ce qui est totalement interdit et c'est pourtant courant.

Une fois que ces gens du FBI ont trouvé une bonne excuse pour accéder à ces informations privées et confidentielles, il va y en avoir qui vont s'en mettre pleins les fouilles en vendant des informations confidentielles. De plus on sait aujourd'hui que beaucoup d'employés du FBI et de la CIA sont totalement incompétents et la plupart du temps profondément corrompus, voir wikileaks. Donc la vrai raison de tout cela c'est de pouvoir avoir plus d'informations pour faire du chantage et faire du fric illégalement, et tout cela n'est pas nouveau.

Bref on vie dans un monde de malhonnêtes et de crapules, donc on sait qu'il va y avoir des dérives, c'est ça le plus grave dans tout ça.
5  0 
Avatar de Andnotor
Rédacteur/Modérateur https://www.developpez.com
Le 28/03/2013 à 21:47
Citation Envoyé par Pierre Louis Chevalier Voir le message
FBI/CIA FBI+CIA = Gestapo
Une malencontreuse erreur s'est glissée dans le message précédent
4  0 
Avatar de Neckara
Expert éminent sénior https://www.developpez.com
Le 29/03/2013 à 12:20
Citation Envoyé par yohannc Voir le message
Il faut juste voir ça comme un remplacement de l'écoute téléphonique.
Je n'ai jamais dit que j'étais pour l'écoute téléphonique aussi
Il serait tout de même intéressant de voir ce que permet les écoutes téléphoniques en terme d'arrestations de criminels.
Et de voir les quelques dérives qu'on a eu comme la surveillance de journalistes... (il me semble qu'on avait accusé quelques politiques français d'avoir mis sur écoute des journalistes).

Citation Envoyé par yohannc Voir le message
C'est pour ça que je disais 10%, 10% de stupide ça me paraît correct. Et le FBI ne s'occupe pas que des terroristes.
Le problème ne concerne pas uniquement les faibles bénéfices d'une telle surveillance mais surtout les problèmes qu'une telle surveillance engendre.
4  0 
Avatar de la.lune
Membre chevronné https://www.developpez.com
Le 29/03/2013 à 12:50
J'ai cru comprendre que c'est la Chine qui impose un contrôle de l'internet sur son territoire et que seul chez eux que la neutralité du net est enterré, mais là que ce qu'on peut catégoriser ce comportement du FBI. Ou bien c'est légal au USA et illégale en Chine. Éclairez moi car je suis un peu perdu.
4  0