Ubuntu devient l'OS officiel de la Chine
Les autorités et Canonical annoncent Kylin, une variante de la distribution Linux prévue pour avril

Le , par Hinault Romaric

24PARTAGES

18  0 
Canonical et le gouvernement chinois collaborent à la réalisation d’un standard national du système d’exploitation Ubuntu en Chine.

Le CSIP (China Software and Integrated Chip Promotions Centre) a annoncé de façon officielle la sélection d’Ubuntu comme système de base pour la définition d'un système d’exploitation standard pour tout le territoire chinois.

Cette annonce fait partie du plan du gouvernement chinois pour la promotion des logiciels open source et l’accélération de la croissance de l'écosystème du logiciel libre au sein de la Chine, dans les cinq ans à venir. Le résultat de cette collaboration devrait donner naissance d’ici le mois d’avril au système d’exploitation Kylin, dérivé d’Ubuntu 13.04.

En outre, le CSIP, Canonical et l'Université nationale des technologies de la défense en chine (NUDT), ont formé conjointement la CCN Open Lab Innovation Source à Beijing. Le laboratoire commun accueillera les ingénieurs de chaque organisation, ce qui permettra d'accélérer le développement de cette version chinoise d'Ubuntu fortement orientée Desktop et Cloud Computing.

« Canonical, le CSIP et le NUDT partagent le même objectif qui est celui de l’adoption générale de Linux sur les périphériques personnels. Cette collaboration facilitera les investissements locaux et en étroite collaboration avec le projet Ubuntu global, elle assurera l’exportation des produits faits par des entreprises chinoises », commente Jane Silber, CEO de Canonical.

Ubuntu Kylin devra incorporer beaucoup de logiciels en phase avec le marché chinois. Seront donc intégrés à Kylin : un calendrier chinois ; un nouvel indicateur météo ; une interface de recherche dans le tableau de bord pour des accès rapides à des services de musiques populaires chinois par exemple.

Les prochaines versions de l’OS devraient intégrer Baidu, l’équivalent chinois de Google, le service leader de shopping en ligne Tabao, les informations de vols en temps réel ainsi que les services bancaires en ligne.

« La sortie d'Ubuntu Kylin permet à la communauté open source chinoise de rejoindre la communauté mondiale Ubuntu », a déclaré Mark Shuttleworth, fondateur de Canonical, qui y voit une nouvelle opportunité pour l’écosystème.

Source : Canonical

Et vous ?

Que pensez-vous du choix d'Ubuntu comme OS par le gouvernement chinois ?

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de kurk49
Membre habitué https://www.developpez.com
Le 25/03/2013 à 14:34
Nous connaissons tous les affinités de la Chine pour les libertés individuelles (notamment la liberté d'expression) et le développement de la surveillance généralisée sur Internet, à laquelle s'ajoute une censure notoire.

Je ne peux donc m'empêcher de m'interroger sur le contenu de cet OS officiel. Contiendra-t-il des outils de surveillance? L'orientation "cloud" viserait-elle à mieux contrôler les données échangées et stockées?

Je sais que mon discours semble très paranoïaque (j'attends les "moins", mais j'espère que la société Canonical sait ou elle met les pieds, certaines collaborations sont parfois indésirables et dommageables pour nos professions et les technologies que nous manipulons (cf Kadhafi).
14  4 
Avatar de transgohan
Expert éminent https://www.developpez.com
Le 25/03/2013 à 14:58
Citation Envoyé par kurk49 Voir le message
Nous connaissons tous les affinités de la Chine pour les libertés individuelles (notamment la liberté d'expression) et le développement de la surveillance généralisée sur Internet, à laquelle s'ajoute une censure notoire.

Je ne peux donc m'empêcher de m'interroger sur le contenu de cet OS officiel. Contiendra-t-il des outils de surveillance? L'orientation "cloud" viserait-elle à mieux contrôler les données échangées et stockées?

Je sais que mon discours semble très paranoïaque (j'attends les "moins", mais j'espère que la société Canonical sait ou elle met les pieds, certaines collaborations sont parfois indésirables et dommageables pour nos professions et les technologies que nous manipulons (cf Kadhafi).
Quand j'ai vu les premiers messages de ce topic je me suis dit... Mais il y a des naïfs ici, pour enfin tomber sur quelqu'un qui réfléchi.

Le libre chinois n'est pas le libre tel qu'on le connait. A la suite de cette nouvelle j'ai eu bon nombre retour d'étudiants chinois me disant qu'ils vont regretter leur windows, car lui au moins son code n'était pas entièrement revisité par leur gouvernement.

Bref, du Linux chinois pourquoi pas. Mais je doute fort que cela soit open-source quand on sait que c'est le gouvernement qui pousse derrière.
10  3 
Avatar de imikado
Rédacteur https://www.developpez.com
Le 16/09/2015 à 9:19
C'est une belle réponse à tout ceux qui ne pensent pas que la vente lié est l'éternel frein à l'expansion de GNU/Linux

Le progrès serait que dans les autres pays on puissent choisir facilement de refuser à l'achat la clé d'activation de l'OS pré-installé (fourni à part dans une enveloppe, au lieu d'être automatiquement collé sur l'ordi voir inscrit dans le bios)
6  0 
Avatar de rawsrc
Modérateur https://www.developpez.com
Le 25/03/2013 à 16:45
Faut rester lucide, "open source" avec la Chine aux manettes c'est impensable. OS a éviter je pense (à moins de croire au Père Noël Soviétique)

Par contre le côté vachement positif c'est que vu le marché intérieur, les constructeurs vont enfin sortir des drivers compatibles Linux pour à peu près tous les périphériques.
Ils ne pourront pas passer à côté et là tout le monde en bénéficiera (chinois ou pas).

Yepppeeeeee

PS : idem pour les jeux vidéo, va y avoir du changement dans l'air...
6  1 
Avatar de grim7reaper
Membre éclairé https://www.developpez.com
Le 25/03/2013 à 18:06
Le fait est que, Windows ou Ubuntu, le gouvernement à déjà les moyens d’espionner presque n’importe quel Chinois. L’OS n’y change rien, donc inutile de crier au loup.

En effet, l’écrasante majorité des Chinois, parmi ceux possédant un ordinateur bien sûr…, utilise QQ et Sogou Pinyin (un IME, donc ça pourrait faire un parfait keylogger). Or, ces logiciels sont quasiment toujours installés par les gens, c’est presque culturel, et comme ils sont développés par des sociétés chinoises, si le gouvernement veux mettre des backdoors ou espionner ce n’est pas un souci.

D’ailleurs, à propos de QQ, j’avais vu une conférence en sécurité qui disait que QQ scannait les autres processus et les fichiers de la machine.
Tiens, voilà un fait marrant : QQ et 360 (un antivirus chinois populaire) en conflit. Qui est l’espion ?
Et pour Sogou Pinyin, suffit de voir les droits que demande l’application Android pour se poser des questions.
Donc point de vue Chinois, rien de mieux, rien de pire. Statu quo
Ubuntu ne va pas rendre la situation meilleure, mais contrairement à ce que certains semblent penser il ne la rendra pas pire non plus.

En revanche, point de vue utilisateur de Linux, ça va apporter une masse non négligeable d’utilisateurs (si c’est bien fait, sinon ils resteront sur du Windows, officiel ou non), donc un portage de certaines applications et probablement de nouveaux drivers/amélioration de ceux existant.

Pour résumer :
- point de vue Chinois : statu quo.
- point de vue Linux : potentiellement du bon.
Résultat : plutôt une bonne nouvelle.
7  2 
Avatar de la.lune
Membre chevronné https://www.developpez.com
Le 31/03/2013 à 0:04
En tout cas la Chine prend l'engagement de faire du vrai challenge dans beaucoup de domaines technologiques dont l'USA et l'UE sont en position dominante.

Par exemple: après le système de positionnement par satellite Beidou qui était opérationnel seulement sur le territoire chinois, et bien la Chine nous surprend avec son nouveau système de positionnement mondial Compass avec 35 satellites contre 24 pour le GPS américain. Il atteindra une précision de 10m au sol contre une précision de 20m environ pour le GPS américain.

Un autre exemple: la Chine entre déjà bientôt en concurrence avec Being et Airbus. Le projet Comac C919, un projet d'avion de ligne du constructeur chinois Comac qui a débuté en 2009. Ce sera le plus gros avion commercial jamais conçu et construit par la Chine. Les premiers vols verront le jour en 2014 et les premiers livraisons sont prévus en 2016. Déjà 380 commandes en fin 2012.

Parmi leurs grandes motivations c'est le marché interne de la Chine, selon eux les avions leurs coûtent des milliards par an, alors ils veulent s'en passer et déjà c'est un projet soutenu par le gouvernement.

Ils ont déjà dominé l'Afrique en matière d'échange économiques ils sont les premiers partenaires économique de l'Afrique, ils ont la garantie sur les matières premières et en contre partie ils fournissent des produits et construisent de grandes infrastructures.

Alors il reste maintenant à équipé leurs PC d'Ubuntu, pour se surpasser des produits américains. En tout cas un homme sur quatre est chinois alors imaginez un peu s'ils utilisent tous Ubuntu, on aura en probabilité au environ un PC sur quatre sera équipé d'Ubuntu.

La Chine évolue à très grande vitesse, ils acquièrent leurs indépendance dans tous domaines alors ils deviendrons facilement dans le future la puissance mondiale.
5  0 
Avatar de Enerian
Membre éclairé https://www.developpez.com
Le 25/03/2013 à 16:51
Bah personnellement je trouve ça chouette.

Qu'un pays comme la Chine (parait qu'ils sont nombreux là-bas) adopte Ubuntu comme OS par défaut va propulser Linux en avant.

Les constructeurs seront bien obligés de développer des pilotes pour Linux qui va représenter alors une bonne partie du marché. Et ça c'est ce qui manque cruellement actuellement.
5  1 
Avatar de kurk49
Membre habitué https://www.developpez.com
Le 25/03/2013 à 16:31
Citation Envoyé par MagnusMoi Voir le message
Attendez ...

Je n'aime pas Google, mais eux n'ont pas dit : nous sommes fière de collaborer avec le gouvernement Chinois !!
Ils ont tout de même accepté que certaines recherches soient filtrées...
En outre, à défaut d'être fiers de collaborer avec la Chine, ils sont fiers de certains partenariats entre eux (Google...) et le petit frère Nord-Coréen qui n'est guère plus réjouissant.

Pour le reste, je suis d'accord, cette nouvelle n'a rien de réjouissant.
4  1 
Avatar de fregolo52
Expert confirmé https://www.developpez.com
Le 25/03/2013 à 16:33
Citation Envoyé par MagnusMoi Voir le message
Autant Microsoft n'est pas un enfant de cœur, autant il n'est pas une dictature sanguinaire.
Aux dernières nouvelles, Canonical non plus.
3  1 
Avatar de laerne
Membre éprouvé https://www.developpez.com
Le 26/03/2013 à 13:48
Citation Envoyé par Dasoft Voir le message
Arrête de fumer ou bien un excès de logiciel libre peut faire cet effet ???
Vaut mieux utiliser un poste Windows ou l'architecture est très contrôlé et la confidentialité peut être gérée facilement plutôt qu'un système créé et contrôlé par le gouvernement !
Sauf que maintenant qu'ils ont un remplaçant de Windows, la Chine peut purement et simplement interdir Windows si Microsoft refuse de coopérer avec le gouvernement chinois.
D'ailleurs que Microsoft ait coopéré avec le gouvernement chinois dans le temps ne serait pas si surprenant. Si on veut conquérir le marché chinois, mieux vaut se faire ami du gouvernement qu'ennemi.

Le peu que je puisse dire c'est que certes ubuntu est bon mais il ne faut pas dire qu'il est aussi facile à utiliser comme Windows.
Quand va-t-on arrêter ce troll sur sa propre expérience isolée ? J'ai connu l'expérience inverse, ça m'empêche pas de m'entendre bien avec des gens sous windows et de comprendre la raison de leur choix.
2  0 
Contacter le responsable de la rubrique Accueil

Partenaire : Hébergement Web