Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

Vers la fin du tout gratuit ?
Analyse d'un modèle où les produits sont financés par la publicité avec des atteintes à la vie privée

Le , par chiv

82PARTAGES

17  3 
Chers membres du club Developpez.com.

Je vous propose un petit article que j'ai rédigé récemment histoire d'ouvrir le débat aux membres du club DVP.
Le sujet de l'article est, je pense, plutôt intéressant pour les professionnels de l'informatique même s'il concerne tous les internautes.

Ça parle modèles économiques, gratuité des produits et services, protection de la vie privée, relation client-entreprise… maints sujets sur lesquels j'espère que vous apporterez de nombreuses contributions et points de vue divergents qui alimenteront la discussion .

Pour résumer, j'y défends l'idée que le modèle de gratuité des services financés par la publicité est en perte de vitesse et que sa disparition serait plutôt bénéfique, à la fois pour les clients, les utilisateurs, les producteurs de contenu et les développeurs, nous !

Vous y retrouverez des références à de nombreuses anecdotes que vous avez pu voir passer dans les actualités de Developpez.com ces derniers mois.

Vous trouverez l'article complet au format Developpez.com en cliquant sur ce lien.

En espérant que ça en intéressera certains et que ça en fera réfléchir d'autres.

Bonne lecture à vous et n'hésitez pas à réagir.

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de _skip
Expert éminent https://www.developpez.com
Le 22/03/2013 à 9:42
Salut,
Pour ma part je trouve ton texte assez réaliste. Il y a pas grand chose à redire. Par rapport aux gens qui trouvent normal de payer 800 euros leur téléphone et qui ne peuvent lâcher 2 euros pour une application, c'est vrai que c'est à mourir de rire.
11  0 
Avatar de bonnotguillaume
Membre régulier https://www.developpez.com
Le 22/03/2013 à 17:03
Article intéressant, mais partisan, donc à ne pas mettre entre toutes les mains...
Prêcher pour sa paroisse n'a jamais fait avancer les choses

Plus sérieusement, il y a plus de choses à dire que : "la pub, c'est mal" et "si tu veux un produit de qualité, il faut payer".
Il existe des gens qui ne veulent pas payer pour utiliser un service et qui sont prêts à avoir de la publicité, utiliser les données par des tiers.
Il existe des gens qui sont prêt a payer pour ne pas avoir de publicité, ne pas être le produit en somme.

Mais il n'existe pas que ces 2 cas de figures, contrairement à ce que l'on veut nous fait croire dans cet article.
Article que je pourrais pourrais d'ailleurs résumé en 3 phrases :
- La pub ça donne des services de mauvaise qualité
- Je fais des applications de qualité, donc sortez les sous-sous
- Je l'avais dit, et l'avenir me donne raison

Bref, personnellement ça me fait penser à un débat Linux-Microsoft, ou même si un article est bien écrit, il n'ouvrira pas de nouveaux horizons.

Car oui, c'est bien de cela qu'il est question : "Think out of the box"
Le modèle doit être repensé pour ne plus être le développeur contre le consommateur mais le développeur au service du consommateur.
Nous ne somme peut être pas tous développeurs, mais nous somme tous consommateurs.
En tant que consommateur, on va être amené à vouloir payer plus ou moins pour un service. Je vais peut être en choquer plus d'un, mais il arrive que des gens aient envie de payer. Plus de contenu, plus de service, chacun à ses raisons, et pas forcément les mêmes pour tout le monde.

Je rejoins les commentaires de vampirella et rmaker, qui mettent en lumières des modèles alternatifs adaptés à leur support. Par exemple, Facebook devrait être gratuit, et les entreprises qui utilisent ses API dans un but lucratif devraient payer en fonction de leur utilisation.

Ce qui me chagrine, c'est que si une personne peu informée, voir mal informée (désinformée ?) arrive sur cet article, il va se dire : "c'est sur developpez.net, c'est des professionnels, ils savent de quoi ils parlent" et va tout prendre pour argent comptant, alors que cet article devrait surtout éveiller l'oeil critique du lecteur, et l'amener à réfléchir.

D'un point de vue personnel, je n'ai pas la prétention d'avoir la réponse à cette question, mais je pense que l'on peut s'accorder pour dire que les modèles actuels ne sont pas satisfaisant (du moins, les 2 cites dans l'article).
Toutefois, il existe de bonnes pistes que l'on se doit d'explorer, sans oublier que chaque modèle à ses avantages et inconvénients.

Ceci est un message partisan prônant l'ouverture d'esprit et l'amour entre les peuples.

Bien Cordialement.
11  2 
Avatar de rmaker
Membre expérimenté https://www.developpez.com
Le 22/03/2013 à 14:26
Il manque quand même un point de vue dans les réactions (à mon avis, ne tapez pas, je ne suis qu'une petite chose fragile): on a tous pris le parti de l'informaticien, donc de celui de vendeur de l'application, ou du produit. Comme CHBox l'a bien dit, ça nous concerne parce qu'on peut comprendre les enjeux. Mais que dire à l'utilisateur? Maintenant qu'on a dit au consommateur "les pubs c'est chiant, mais sinon, c'est pire, vous payez.", et qu'il a opté pour le gratuit, comment faire machine arrière? je suis d'accord avec les arguments de l'article, mais comment les faire connaitre? Comment demander aux utilisateurs de repayer? Avoir de la qualité est un besoin beaucoup plus diffus et subjectif que d'économiser de l'argent, qui est très concret. Après avoir tout eu gratuitement, quels arguments mettre en avant pour faire machine arrière?
6  0 
Avatar de rmaker
Membre expérimenté https://www.developpez.com
Le 22/03/2013 à 14:53
Citation Envoyé par vampirella Voir le message
Quid des programmes gratuits pour les particuliers ?

Par exemple, beaucoup d'IDE sont proposés gratuitement pour les particuliers ne réalisant pas de projet à but commercial.
Là encore, pas de philanthropie : l'éditeur du programme sait que cette personne privilégiera potentiellement son outil à celui d'un autre. D'où notamment les offres exclusifs proposés aux écoles et universités : les utilisateurs d'hier seront les décideurs et acheteurs de demain ...
Ou plus généralement sur un modèle de l'open-source, notamment Linux, (certaines distrib Linux en tous cas, JBoss) consistant à offrir un produit et à gagner sa vie en vendant du conseil et du support.
6  0 
Avatar de JavaBean
Membre habitué https://www.developpez.com
Le 22/03/2013 à 15:49
Citation Envoyé par hn2k5 Voir le message
L'esprit humain est-il à ce point baisé de nos jours qu'on doive vendre absolument tout ce que l'on produit ?
Il me semble que la question n'est pas de vendre tout ce que l'on produit, mais d'acheter tout ce que l'on consomme.
8  2 
Avatar de Wizard50
Membre régulier https://www.developpez.com
Le 22/03/2013 à 18:47
Personnellemement, je n'ai pas du tout aimé l'article.

J'essaye toujours de prendre un esprit neutre quand je lis ce genre d'article même si j'ai un parti pris. Ce n'est pas parce-que on a un avis bien tranché sur une question que ça doit nous empêcher de reconnaitre des avantages en face, même si ça fait mal de l'admettre. Mais quand on lit cet article, on commence par constater que le style est assez agressif et plutôt moqueur envers les entreprises visés. On a à peine lu le premier paragraphe que l'on se dit clairement que l'on ne va pas lire un article neutre. En fait, je me suis réellement demandé si l'article n'avait pas été écrit par un pro-Apple. Travaillant dans le développement, j'ai beaucoup d'amis qui aiment Apple et certains d'entre eux (peu heureusement) sont ce qu'on appelle des rageux. Tous les prétextes sont bons pour critiquer les concurrents d'Apple et en plus de le penser, il faut qu'ils aillent le crier sur les toits par tous les moyens possibles. J'ai beaucoup reconnu de ce style dans cet article et c'est pour cela que je n'ai pas franchement été étonné de voir que l'auteur de l'article est "Expert iOS".

Et oui, je répète "Apple" et "Apple" parce-que après la lecture de l'article, en faisant le point sur ce que j'avais lu, le sujet n'était pas pour moi une étude ou une réflexion sur le modèle du tout gratuit mais plutôt "Pourquoi le modèle d'Apple est bien et pourquoi celui des autres ne l'est pas".

Je ne vais pas retaper tous les arguments de cet article un par un car il y a du vrai. Mais il y a aussi beaucoup d'exagération et l'argumentation est bancale. On retrouve des phrases du genre "Je n'en ai personnellement aucune idée précise" ou alors du "ça m'est arrivé une fois en 6 ans" qui indique que l'auteur entrecoupe des faits par son avis personnel, pas franchement objectif.

Je trouve cela hyper dommage. Présenté l'article tel qu'il l'est ne montre qu'une portion extrêmement petite du modèle tout gratuit selon un point de vue extrême. On n'y voit que les désavantages, bien que ce ne soit pas toujours appuyé et au final, l'utilisateur lambda qui tombera sur cet article pourrait bien le prendre pour argent comptant. N'importe qui aurait pu rédiger un article tout aussi long sur les bienfaits du modèle tout gratuit ou encore les méfaits du modèle tout payant. Ma déception tient du fait que pour un "club de professionnel", j'esperais y trouver un article professionnel et ce n'est pas le cas.
9  3 
Avatar de sevyc64
Modérateur https://www.developpez.com
Le 22/03/2013 à 11:05
Citation Envoyé par rmaker Voir le message
Je trouve aussi que c'est un très bon article, bien construit et réaliste. Sur la question de la presse, celle-ci a demandé à Google de verser de l'argent pour mettre en ligne les articles. Le montant final a été de 60 millions d'euros, et Google a dit oui. Juridiquement, la question était pertinente. Google met en ligne du contenu sans fournir un autre service, et prend sa part de marge avec la pub. Doit elle rémunérer les médias? Et bien oui. Pas d'arbitrage numérique.
Si Google doit rémunérer les médias presse, tous ceux qui font comme Google doivent rémunérer ces mêmes médias.

Non, Google, avec cet accord (60 millions c'est rien pour Mountain View) s'est surtout acheter le droit de continuer à vampiriser la dite presse et de continuer à se faire un max de blé sur le dos de cette presse. Cette même presse qui a l'illusion de croire qu'elle a gagnée alors que le vrai gagnant de cet accord est bien Google et uniquement Google.
6  1 
Avatar de CHbox
Membre confirmé https://www.developpez.com
Le 22/03/2013 à 12:02
Un régal à lire, il est malheureusement évident que cet article sera lu essentiellement par des gens plus ou moins conscient du problème, et pas par ceux à qui il faut ouvrir les yeux, personnellement je fais régulièrement lire ce genre d'article à ma copine et l'invite à partager ça avec ses collègues, notamment cet article que j'ai absolument voulu lui faire lire, mais c'est souvent peine perdu, on ne se sent pas concerné par quelque chose qu'on comprend mal ou qui ne semble pas nous toucher directement, pire, on passe pour des rabat-joie alarmistes, et je ne me consolerais pas en disant un jour "je te l'avais dis". Enfin bref, très bon article que je rejoins dans l'essentiel voir la totalité, surtout tout le chapitre sur les appli gratuites et ce problème éternel du "ce n'est pas un produit palpable donc ça ne vaut rien", principal fléau de notre secteur je pense.
5  0 
Avatar de vampirella
Membre éclairé https://www.developpez.com
Le 22/03/2013 à 14:41
Article intéressant ... mais le contexte n'est défini nul part.

Vous prétendez, Raphaël, traiter de l'ensemble des cas du modèle économique "tout-gratuit", ce qui est faux. N'est traité ici que le modèle économiques des sites internet et des Store de smartphone.

Quid de l'essor des jeux PC gratuits ?

Pour ne citer que quelques exemples : "League of Legends", "Star Conflict", "Might and Magic : Clash of Heroes", ... L'ensemble des jeux browser type Stratégie et Simulation, ...
Le modèle du "gratuit" est même parvenu aux MMO, traditionnellement calqué sur l'abonnement. En témoigne "Guild Wars 2" et récemment "Star Wars : the Old Republic".

Pourtant, nul publicité dans ces domaines-là ... Alors comment gagnent-ils de l'argent ? Le plus souvent : soit en proposant des avantages obtenus uniquement par achat, soit par le "vanity fair" (costumes exclusifs, look uniques, ...).

Quid des programmes gratuits pour les particuliers ?

Par exemple, beaucoup d'IDE sont proposés gratuitement pour les particuliers ne réalisant pas de projet à but commercial.
Là encore, pas de philanthropie : l'éditeur du programme sait que cette personne privilégiera potentiellement son outil à celui d'un autre. D'où notamment les offres exclusifs proposés aux écoles et universités : les utilisateurs d'hier seront les décideurs et acheteurs de demain ...

Par ailleurs, je voudrais revenir un peu sur la forme de l'article.
Pas très gentil de traiter Tweeter, certes indirectement, de produit "non utile" et "difficilement commercialisable"
8  3 
Avatar de fredoche
Membre expert https://www.developpez.com
Le 22/03/2013 à 17:43
discussion très intéressante, et article intéressant, merci

Pour ma part, je voudrais souligner que certains services sont payés, par une minorité pour une majorité.

Je peux prendre pour exemple wikipédia, qui vit de dons et sans pub.

J'ai filé 100€ cette année, j'en enlèverai 66 de mes impôts, et vu qu'il ne passe pas un jour sans que moi ou ma famille ne s'en servent, vu la qualité du service et des contenus, c'est pas cher payé.

Bon c'est le seul exemple qui me concerne mais il me semble que cela n'est pas explicitement évoqué.

Un autre point qui m'interroge, on paie tous un forfait pour accéder au net et à tous ces services et contenus gratuits.
Il y a une drôle d'interdépendance entre ces services gratuits et payants : on (les 80-90% d'internautes français) ne paierait pas d'abonnement internet sans tous ces contenus et services gratuits derrière, et on n'accéderait pas à ces services sans ce service payant.
Et ça c'est bizarre je trouve.
5  0