Orange Business Services ajoute un VPN à Office 365
Et confirme ses très fortes ambitions dans toutes les formes de Clouds professionnels

Le , par Gordon Fowler, Expert éminent sénior
Orange avait promis une annonce importante pour hier matin. Stratégiquement, ce fût le cas. Et aussi pour Microsoft. L’opérateur et l’éditeur viennent en effet d’entériner un accord qui intègre Office Together Select dans Business VPN Galerie.

Concrètement, la suite bureautique SaaS de Microsoft devient accessible pour les clients d’Orange Business Services via un réseau privé (et non plus simplement par Internet). Avec à la clef un gain de vitesse et de sécurité.


Si Orange s’occupe de la connexion, Microsoft prend toujours à sa charge l’hébergement de la suite sur ses serveurs irlandais et hollandais. « Mais comme on sait exactement où sont les données et sur quels serveurs - contrairement à d’autres offres SaaS - cela nous permet de créer un VPN sans problème », explique Yann Glever, Directeur Marketing Domaine Network.

Office 365 mais plus sécurisé, voilà qui pourrait être dommageable pour l’offre « native » de Microsoft.

Pour Laurent Schlosser, directeur de la division opérateurs et mobilité chez Microsoft France, également présent, ce n’est pas vraiment le cas.

Microsoft a fait le constat qu’il n’avait pas vocation à vendre en direct à tous ses clients. L’entreprise passerait donc progressivement - et partiellement - du métier d’éditeur à celui de fournisseur de services (une évolution visible par le passage d’une version boite d’Office à Office 365) pour un écosystème de revendeurs.

Dans ce cas précis, OBS – en plus de la valeur ajoutée d‘un VPN – joue le rôle d'une SSII (par le conseil, la migration, la formation, etc.) et de revendeur, exactement comme tous les autres partenaires commerciaux de Microsoft. Sauf qu’Orange possède une force de frappe commerciale massive.

L’opérateur joue beaucoup cette carte de la connaissance de ses nombreux clients (et abonnés pros). Mais il ajoute un autre argument en faveur de cette alliance : la commodité d’un « guichet unique ». En clair, les utilisateurs veulent une offre SaaS reconnue (Office), via un prestataire de confiance qui prendrait tout en charge (OBS), mais ils ne veulent avoir à faire qu’à un seul interlocuteur.

Un accord gagnant-gagnant donc. Qui pourrait ouvrir la porte à l’intégration d’autres produits Microsoft (Dynamics OnLine) dans la Business Galerie d’Orange ?

Interrogés par Developpez, Laurent Schlosser et Philippe Laplane, directeur de la stratégie de développement des produits Cloud d’Orange, rigolent. « Ce serait une bonne idée, n’est-ce pas ? », lance en plaisantant le dirigeant de Microsoft à son interlocuteur d’OBS qui, tout sourire, fait mine de ne pas être concerné par ce dossier.


Pour Orange cette annonce est également très importante stratégiquement.

Elle confirme que le Cloud est un nouvel horizon. Avec 60 000 clients (dont 500 en IaaS) et un chiffre d’affaires de 113 millions d’euros en 2012 dans ce domaine, Orange Business Services revendique un taux de croissance important (+ 33 % par rapport à 2011). Mais la filiale n’entend pas s’arrêter là. Elle vise les 500 millions € de chiffre d’affaires pour son Cloud pro (hors revente de prestations internes entre OBS et Orange/France Telecom), et ce à l’horizon 2015.

« Orange Business Services se positionne plus que jamais comme un opérateur-intégrateur de confiance capable de répondre aux besoins cloud de l’entreprise partout dans le monde et à travers une offre de services d’accompagnement dédiée », confirmait hier matin Vivek Badrinath, directeur exécutif d’Orange Business Services.

Pour soutenir ses objectifs, OBS s’attaque aux logiciels à la demande donc, mais aussi à l’Infrastructure as a Service (avec Flexible Computing). Et bientôt au PaaS.

Même si pour le coup, Orange et Microsoft (Windows Azure) se positionnent en concurrence directe.


IaaS, PaaS, SaaS… et Cloud hybride aussi.

L’opérateur historique veut en effet également renforcer sa stratégie autour de ce modèle, qui permet de combiner plusieurs Clouds (privé, public, privé-virtuel) dans un seul service unifié.

IaaS, PaaS, SaaS et modèle hybride ? Une stratégie multiterrain qui fait furieusement penser à un autre acteur majeur dans l'IT. Un certain Microsoft.


Source : Developpez.com, conférence de presse 19 mars 2013


Vous avez aimé cette actualité ? Alors partagez-la avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :
Offres d'emploi IT
Responsable transverse - engagement métiers H/F
Safran - Ile de France - Corbeil-Essonnes (91100)
Ingénieur développement fpga (traitement vidéo) H/F
Safran - Ile de France - 100 rue de Paris 91300 MASSY
Architecte technique des systèmes d'information H/F
Safran - Ile de France - Évry (91090)

Voir plus d'offres Voir la carte des offres IT
Contacter le responsable de la rubrique Accueil