Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

Google s'attaque aux applications antipub
Et éjecte AdAway, AdFree et AdBlock de Google Play

Le , par Stéphane le calme

27PARTAGES

6  0 
Après s’en être pris à l’application AdBlock, Google frappe un plus grand coup. Pour rappel, AdBlock est une application antipublicité qui configure automatiquement le serveur proxy utilisé pour détourner le trafic web.

Désormais toutes les applications antipub sont dans le collimateur du géant.

La firme parle du non-respect de la section 4.4 de la convention du développeur sur Google Play. Elle stipule entre autres que « Vous vous engagez à ne pas vous livrer à aucune activité dans le marché […] qui perturbera, désorganisera, endommagera, ou accèdera de manière non autorisée à des dispositifs, des serveurs, des réseaux, ou d'autres biens ou services d'une tierce partie, y compris, mais sans s'y limiter, les utilisateurs d'Android, de Google ou de tout autre opérateur de réseau mobile… »

La firme perçoit la fonction antipub comme une altération d’un service fourni par un tiers. Elle s’est contentée d’envoyer des notifications aux bloqueurs de publicité comme AdAway ou encore AdFree pour leur signifier que leurs applications avaient été retirées du store en raison d’une violation des conditions de distribution.

Probablement une façon pour le géant de la recherche de protéger ses revenus ?

Source

Et vous ?

Pensez-vous que l’action de Google soit justifiée ?

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de alex_vino
Membre émérite https://www.developpez.com
Le 14/03/2013 à 18:22
Citation Envoyé par arnolddumas Voir le message
Quand une application me gonfle avec la publicité, je la désinstalle tout simplement. Ou je l'achète si l'application le mérite et que le prix est raisonnable.
Je suis d'accord sur le principe, mais quand il y a de l'abus?
Par exemple quand on regarde une vidéo de 10 secondes, on a 30 secondes de pubs au début avec le son mis au maximum pour bien réveiller nos pauvres tympans.
Ou encore quand on est sur un site d'information (tous les principaux) on ne sait pas ou cliquer sans que ca ne nous ouvre de multiples pop-ups, sans compter les redirections.
Apres Google se dit un ferveur acteur pour améliorer les performances du Web, je ne suis pas sur que toutes ces publicités vont dans ce sens, et encore moins quand ces pubs font crasher notre navigateur et tourner notre CPU a 90%.

J'appelle cela du racket des temps moderne, pas étonnant que des alternatives comme AdBLock voient le jour.
Cela permettra peut-etre a Firefox de gagner des utilisateurs mécontents de Google.
14  0 
Avatar de ClaudeBg
Membre éprouvé https://www.developpez.com
Le 21/03/2013 à 11:45
Salut
-----

Google opère de façon plus intelligente que Microsoft.

Ils commencent par se faire percevoir comme une entité ne pensant qu'au bien-être de l'utilisateur, genre super-organisme open-source dédié à l'intérêt commun. Il suffit d'interroger les gens non spécialistes en informatique pour se convaincre que c'est le sentiment général: "Vive Google!"

Ça leur permet de grossir de façon considérable, en profitant que leurs outils gratuits soient rendus populaires par des tas de gens qui font de l'open-source, ou par des sites d'amateurs qui en font la pub.

Pour prendre un simple exemple; on commence par râler sur IE, puis on découvre et installe Firefox. Vient ensuite Chrome tout discret vantant une "nouvelle philosophie" qui en fait existait déjà bien avant.
Chrome devient populaire via une pub forcenée, et il devient tellement présent qu'il faut une action délibérée de l'utilisateur pour éviter son installation automatique par toutes sortes de programmes qui n'ont pourtant rien à voir. Au final, tout qui clique sans réfléchir se retrouve avec Chome, qui devient de fait incontournable. J'ai plein de connaissances qui me demandent de l'aide lors d'un plantage de leur machine: tous utilisent Chrome, mais personne ne sait me dire explicitement pourquoi. Et c'est pareil avec le moteur de recherche, Androïd, et tout le reste, la méthode reste la même.

Après la mise en place de ce qu'on peut appeler "une invasion", tout le monde finit par se retrouver plus ou moins dépendant de google, c'est devenu une pieuvre.

La phase suivante consiste à dévoiler progressivement des méthodes qui visent à limiter le libre choix des utilisateurs. Ou, comment se servir du monde du libre pour supprimer... toute liberté.

La phase ultime consistera à utiliser les tonnes de renseignements obtenus "de force" (faut essayer d'utiliser Androïd sans créer un compte et sans y placer ses contacts, par exemple) pour participer à "l'effort de guerre américain", dont le but est évidemment la domination mondiale.

Qui détient l'information détient le pouvoir, et, en regardant le monde du net, devinez qui sont les acteurs en train de rassembler les informations.

La pub, ce n'est qu'un moyen pour financer l'outil, ce n'est pas une fin en soi. C'est simplement la cerise sur le gâteau que de faire payer l'outil de domination par les dominés eux-mêmes.

Et non, je ne suis pas parano, simplement lucide et attentif.

A+
Clause
8  0 
Avatar de Padbock
Membre à l'essai https://www.developpez.com
Le 14/03/2013 à 18:26
Je comprend les pubs soient d'une importance capitale pour les sites ou les applications qui se financent par ce biais. Mais lorsqu'il m'arrive de surfer avec un navigateur sans filtre. C'est juste une horreur, des popups au survole du texte, des dizaines d'animations flash dont certaines avec du son...

Les sites et les régis ont probablement en très grande partie causé par leurs abus le succès de ces filtres.

Je pense qu'une prise de conscience des deux cotés est nécessaire. D'une part rendre les publicité moins intrusives (je sais que ça va à l'encontre du machin) et de l'autre part naviguer avec des listes blanches pour les sites que l'on fréquente régulièrement.

Par ailleurs il me semble que adblock+, du moins sous firefox, a une option pour ne laisser passer que les pubs reconnues comme pas trop intrusives. Alors je n'ai aucunes idées de qui choisit le niveau de filtrage et j'ai pleinement conscience des soucis éthiques que cela entraîne, mais c'est peut être une solution de régulation qui pourrait mettre tout le monde d'accord.
4  0 
Avatar de ClaudeBg
Membre éprouvé https://www.developpez.com
Le 22/03/2013 à 20:31
Salut
-----

Oh mais Google et autres entreprises informatiques feraient elle comme toutes entreprises qui n'est pas dans l'informatique ? Mais c'est une révolution !
Google n'est pas une entreprise comme les autres, c'est très très dangereux de faire ce genre de comparaisons.

Parce qu'avec ce genre de comparaisons, on en arrive, et justement c'est arrivé, à mettre tout ce qui concerne les média dans la catégorie "entreprises".

Ce genre de manoeuvre (délibérée) permet de transformer le média en marchand, donc de permettre à tout qui a de l'argent d'acheter des média, et donc d'influencer, donc diriger, le monde.

Ce n'est pas admissible, surtout pour ceux qui s'imaginent naïvement être en démocratie.

En plus de son rôle de media de fait, Goggle dispose de l'opportunité unique de pouvoir recenser des informations sur tout le monde, il détient donc à la fois la capacité d'influencer et celle de récolter des informations permettant d'établir des stratégies de domination (et je ne parle pas de domination commerciale).

Ce genre d'outils ne devrait JAMAIS être une entreprise aux mains de puissants, ça devrait être un service public dirigé par le citoyen (au sens large).

Sans pub, google coulerait? Et alors, d'autres prendraient sa place, plus petits, et ce serait tant mieux.

Sérieux il y en a qui regardent autre chose que leur écran de temps en temps ?
Oui, ceux qui se font leur propre opinion sur les sujets sensibles et qui ne se contentent pas des pseudo-réalités sur la libre concurrence et autres idées reçues (ou imposées par matraquage) pour ce qui est de ce sujet précis.

Résultat tous le monde installe un Addbloc et ça sera au détriment de tous le monde (du web gratuit et des applications gratuites), c'est dommage.
Une application gratuite avec de la pub, ce n'est pas une application gratuite, c'est une application commerciale dont les revenus sont indirects et déguisés. La pub, ça impacte sur l'utilisateur, ça lui fait perdre du temps, ça cherche (et arrive) à l'influencer, donc c'est purement commercial. Or, une application commerciale ne peut pas être gratuite par définition. Quand les gens comprendront que manger de la pub équivaut à payer un service, on remettra le vrai gratuit au centre du village.

De plus, la pub, c'est toujours l'utilisateur final qui la paye (pas de magie).
Je me demande parfois si on ne prend pas l'utilisateur pour un imbécile en lui laissant croire que la pub permet la gratuité. Qui paye la pub? Nous, quand on achète un produit!

Au final, la pub devient nécessaire à une entreprise pour lutter contre ses concurrents qui font eux-mêmes de la pub. Le résultat est que sur tout produit on a un coût correspondant aux frais publicitaires, tout en bouffant en prime la dite pub. On paye donc pour se faire agresser. La pub, c'est nuisible, et encore je passe le côté écologique de la chose.

Donc, non ce n'est pas dommage de mettre un bloqueur de pub, c'est de la légitime défense.
Sinon, le net va devenir (et il le devient) comme est devenue la TV: des pubs interrompues de temps en temps par un programme, qui est en général lui-même une pub déguisée.

À force, cette intrusion du tout libéral et du tout commerce, ça devient pénible, et mieux vaut encore se passer d'applications que de bouffer de la pub. Au moins, quand il n'y aura plus de pseudo-applications gratuites publicitaires, les développeurs relèveront leurs manches et se remettront à faire de vraies applications open-source gratuites. Tout le monde a besoin d'argent pour vivre (malheureusement), mais tout le monde ne "fonctionne pas à l'argent", c'est pourquoi il restera toujours des développeurs du libre et gratuit... le vrai.

Donc pour moi, c'est bloqueur de pub à tous les étages, et, si je ne sais pas supprimer la pub, je me passe de ce qui est proposé.

Il faut soi-disant tout financer par la pub, mais si tout n'était pas devenu commercial on aurait exactement la même chose au final... mais sans la pub.
La pub engendre la pub.

A+
Claude
5  1 
Avatar de blueangel82
Membre à l'essai https://www.developpez.com
Le 14/03/2013 à 18:02
Ils se cachent derrière un article de réglement pour ne pas dire : "Et notre argent qu'on se fait derrière, comment on va en gagner ?"

Les gens devraient pouvoir choisir de l'afficher ou pas
3  0 
Avatar de ClaudeBg
Membre éprouvé https://www.developpez.com
Le 25/03/2013 à 15:37
Salut
-----

Est ce qu'il y a réellement des intervenants ici qui ont publié de manière "professionnelle" une application sur le Play Store ?
Le souci, c'est que la pub n'impacte pas que sur les développeurs, elle impacte sur tout le monde.

J'aimerai bien proposer mon travail de manière gratuite, sans pub, mais mon proprio ne veut pas m'héberger gratuitement, mon supermarché ne veut pas me nourrir gratuitement et ma crèche ne veut pas garder mon gosse gratuitement. Donc j'ai le choix : vendre de l'app, ou proposer de l'app gratuitement mais en essayant de la financer par la pub.
Je trouve le discours "j'aimerais faire du gratuit mais la vie n'est pas gratuite" complètement hypocrite. Je déduis de ta "démonstration" qu'il n'existe aucun développeur de gratuit sur le net, qu'aucun soft gratuit "non publicité" n'existe, qu'il n'existe aucun bénévole au monde, et que personne n'écrit des ouvrages ou tutoriaux gratuits.

Ah si, suis-je bête, tous ces gens sont logés gratuitement et ils vivent de la cueillette.

Tout le monde peut faire du gratuit, parce que le gratuit ce n'est pas à la place de ton boulot rémunéré, c'est en supplément.

Mais c'est clair que si tu considères que tout temps disponible doit être consacré à gagner de l'argent, alors plus rien n'est gratuit.

Comme je l'ai dit: certains fonctionnent "à l'argent" (tout travail mérite salaire etc) mais ce n'est pas une valeur universelle, et permettez à d'autres de fonctionner de façon différente.

Et quand tu dis proposer de l'app gratuitement en finançant par la pub, tu veux gagner de l'argent avec ton appli et donc ce n'est pas une appli gratuite puisque quelqu'un te paye. Et tout le système actuel fait que tout coût est toujours répercuté sur l'utilisateur final, même si des pseudo-démonstrations visent à faire croire que c'est de l'argent qui tombe du ciel: tout argent investit par l'entreprise est de l'argent qui vient de ses clients.

et où une app payante aura de grandes chances de se faire pirater. Les plus grosses réussites sont d'ailleurs sur le modèle basé sur la publicité
Le citoyen se moque éperdument de ce qu'est "la plus grosse réussite". Ce qui l'intéresse c'est de pouvoir vivre et profiter du progrès sans se faire agresser par la pub. La façon dont tu gagnes ta vie, c'est ton problème. Toi, tu voudrais que celui qui met un bloqueur de pubs s'inquiète pour tes revenus, mais toi, est-ce que tu t'inquiètes du fait que ton application pseudo-gratuite concurrence les revenus d'un "honnête développeur d'applications commerciales payantes classiques"? Ben non, tu estimes que ton intérêt est seul à prendre en compte, excuse-moi de penser de même.

Est-ce que ce modèle coute à l'utilisateur de l'app ? Non
Si: de l'argent, du temps perdu, de l'énervement sur la pub, une pénibilité évidente, une agression permanente,etc.

c'est surtout le risque du désintérêt des éditeurs pour Android…
Le risque est aussi de lasser les utilisateurs qui en ont marre de manger la pub. Pour ma part, un produit avec pub ne m'intéresse pas, je préfère m'en passer, écrire mon propre soft, ou chercher un vrai gratuit.

Cette manie de se dire que "tout compte fait on ferait bien du blé avec le gratuit" fait qu'à terme tout sera truffé de pub. Déjà la TV est devenue immangeable, alors le net, ça suffit, merci.

A terme, on aura des coupures pub dans nos communications téléphoniques (ça existe déjà), des coupures pub à l'école (faut bien financer l'éducation), des coupures pub dans les activités sportives,et j'en passe.

La pub, je ne connais personne qui l'aime. Parant de là, c'est explicitement fait pour intruser, déranger, obliger, conditionner... Bref, c'est nuisible, et c'est ruineux en terme financier et en terme écologique.

On a besoin de bloqueurs de pub car on en est envahi
Oui, et le jour où on n'en trouvera plus, j'écrirais mon propre bloqueur et je le mettrai à disposition sur mon site.

La conséquence aujourd'hui est que les éditeurs commencent à attribuer un temps non négligeable à du développement autour de ces bloqueurs (les détecter, faire des stats ou adopter un comportement en fonction de leur présence)
Quand toutes les applications pseudo-gratuites auront débarrassé le plancher, les gens demanderont des applications gratuites réelles, et les développeurs de libre se sentiront motivés. Pour l'instant, ces appli-pubs font une espèce de concurrence déloyale au gratuit en prétendant une gratuité qui n'existe pas. Et ils font également la même concurrence aux produits commerciaux: bref ils sont "le cul entre deux chaises" pour reprendre une expression populaire.

Comme je l'ai dit (et redit): faites de la pub si vous voulez, mais arrêtez de dire que vous faites du gratuit: vous faites du commercial pour vous empocher de l'argent, ce n'est pas une démarche de gratuité. Et surtout, arrêtez d'essayer d'empêcher les autres d'utiliser des outils destinés à les empêcher d'être dérangés pas votre manie de tout polluer avec de la pub. Vous voulez être payés: alors faites payer l'appli: si elle vaut la peine vous aurez des rentrées. Au moins, quand un utilisateur achète un appareil Androïd, on ne lui affirmera pas qu'il peut télécharger x milliers d'applications gratuites, alors que la plupart sont des démos bridées de versions commerciales ou des machins immondes envahis de pub néfaste.

Je ne suis pas sûr de comprendre la conclusion vers laquelle le lecteur est invité à tendre.
Mes messages ne doivent pas être assez longs ni assez explicites.
La conclusion c'est que plus on augmente le nombre de possibilités de faire de la pub, plus les sociétés sont obligées d'accaparer ces canaux pour ne pas se faire concurrencer, et donc plus les frais publicitaires moyens de l'ensemble des sociétés augmente, et donc plus les produits ont un prix de revient élevé, et donc plus le consommateur paye cher pour, au final, manger en plus de la pub sur chaque nouveau canal "inventé".

Doit-on en conclure que si le modèle du web "financé par la pub" est remplacé par un autre business model, le coût des produits réclamés diminuera ?
Ça me semble pourtant clair: si on vire (par exemple) toute la pub d'un canal donné (par exemple le web), ça fait un canal sur lequel les sociétés n'ont plus besoin d'être plus visibles que leurs concurrents, et donc c'est un canal qui ne coûte plus à l'ensemble des sociétés. Donc, si on supprime ce canal les produits vont statistiquement en moyenne baisser du prix de revient de ce canal. Un bloqueur efficace est un moyen de rendre ce canal inefficace, et donc d'obliger les annonceurs à ne plus l'utiliser. L'utilisateur est débarrassé de la pub.

Si les softs antipubs se diffusent au point que Nestlé estime qu'il n'est plus rentable de faire de la pub en ligne pour Nescafé, doit-on espérer que le budget de ses équipes marketing ne sera pas détourné vers un autre média, mais disparaitra ? Et que cette disparition sera répercutée par une baisse du prix de mon café ?
Le seul but de la pub, c'est de rendre une société plus visible que son concurrent. Si je prends ton exemple, Nestlé ne fera plus de pub sur le net, mais les autres sociétés non plus. Au final ça n'aura aucun impact commercial mais bien un impact financier. Soit ils vont redistribuer le budget sur un autre média, soit ils vont faire cette économie. Dans le second cas, l'économie peut (et sera puisque les autres sociétés seront dans la même situation et que la concurrence existe) répercutée sur le prix, la diminution de prix étant aussi un argument de vente efficace. Dans le premier cas, il y aura rapidement saturation des média sur lesquels se reportera Nestlé, et ils n'arriveront plus à placer leurs pubs supplémentaires, et on en revient au cas précédent d'économie "forcée". Si on se met à supprimer ou limiter les autres supports, la pub sera de plus en plus concentrée sur les média restants, et donc, vu la saturation, il y aura moins de pub. À terme, toute pub invasive pourrait être supprimée.

Sans pub, c'est plus de petites sociétés locales et moins de multinationales.

Si le service informatique grand publique n'est plus financé par la pub, les annonceurs trouveront un autre moyen de faire leur "marketing". Pour certains, cela peut vouloir dire qu'ils disparaitront face aux plus "gros".
La seule façon pour une multinationale de se faire connaître c'est la pub. La diminutions des canaux publicitaires profite justement aux plus petits face aux plus gros. Ne serait-ce que parce que plus les canaux sont nombreux, plus la pub coûte cher. Du reste, on vit dans un monde avec pub, on voit bien la disparition des productions et commerces locaux face aux multinationales.

La "victime" directe sera finalement l'éditeur de l'app qui ne générera pas de revenu.
Heuu, attends là. Je rappelle qu'on parle de bloqueur de pub, donc d'un outil installé par l'utilisateur qui désire préserver son espace. Que celui qui vende de l'appli commerciale financée par la pub ne soit pas content, ben on s'en tamponne, si tu me passes l'expression. Si ce développeur n'est pas content, qu'il arrête de développer des applications de ce genre (c'est le plus souvent un revenu complémentaire) ou qu'il fasse payer son application d'une autre façon. Ta liberté de développer du soft publicitaire vaut bien la liberté de l'utilisateur d'installer un bloqueur de pub, et vaut bien la liberté d'un développeur de bloqueur de pubs. Si le bloqueur te fait perdre de l'argent, peut-être qu'il en fait gagner à d'autres, l'intérêt financier du développeur n'est pas prépondérant dans un débat de société.

càd que si tu enlèves "un" canal de pub
Je pense pour ma part que tout canal publicitaire qu'on ouvre force les sociétés à y être présents, et donc leur coûte de l'argent. Donc, inversement, un canal supprimé complètement c'est un canal "de frais" en moins. Il est illusoire de prétendre qu'on va ré-injecter l'argent dans un autre média, le raisonnement ne peut pas se faire à l'infini il y a une limite physique au nombre de pubs "absorbable" par un canal médiatique donné.

L'utopiste qui se dit qu'enlever les pubs du web, bien que ça n'affecte qu'un seul canal de pub, ça sera au moins un premier pas vers le monde qu'il souhaite à long terme. (et il installera adblock en toute bonne conscience civique)
Ce n'es pas utopiste que de vouloir que la société évolue dans un sens qui respecte d'avantage l'individu. Biens des choses qui semblaient utopiques hier semblent aujourd'hui évidentes (le droit de grève, les congés payés, l'assurance maladie, le droit de vote pour les femmes, le permis de conduire pour les femmes, l'égalité des salaires, et j'en passe).

Il y a toujours eu des gens pour hurler "c'est impossible, ce que tu dis est utopique, avec quoi tu vas financer, ça ne pourra pas fonctionner et", or le monde n'a jamais cessé d'évoluer, même si depuis quelque temps c'est l'argent qui est aux commandes.

ps: et merci Claude, j'ai trouvé ton point de vue très intéressant. Comme quoi lire des forums, ça vaut le coup aussi, pour s'ouvrir aux idées.
Je te remercie, ta remarque m'indique que je n'ai pas posté inutilement: je ne cherche pas à imposer ma vision ni à faire de l'audimat, mais juste à donner un point de vue différent dans le but de provoquer une réflexion. Évidemment il faut qu'on ait envie de s'ouvrir aux autres points de vue.

Bref, mon opinion est que si nous étions vraiment en démocratie, on demanderait aux gens ce qu'ils pensent de la pub. Mon avis est que, majoritairement, les gens n'aiment pas subir la pub agressive qu'on subit, et donc que la majorité des citoyens seraient contents de s'en débarrasser.

Imposer la pub est déjà une agression en soi, mais en plus militer pour empêcher un utilisateur de tenter de s'en protéger, ça relève d'une démarche totalitaire. Pourquoi pas un détecteur qui met une amende à tout téléspectateur qui va aux WC durant la page de pub? Ça relève exactement de la même démarche, l'annonceur ne paye pas pour que le téléspectateur arrête de regarder à ce moment-là.

Et pensez que si les utilisateurs commencent à utiliser massivement des bloqueurs de pubs (sinon Google n'aurait pas réagit), c'est justement parce que les utilisateurs en ont marre de la pub. Il faudrait peut-être écouter le citoyen de temps en temps.

A+
Claude
3  0 
Avatar de MightyJean
Membre habitué https://www.developpez.com
Le 14/03/2013 à 17:53
Ça ne changera pas fondamentalement les choses, ces applications peuvent se trouver ailleurs pour qui se donne la peine de chercher, F-Droid par exemple qui est un market de logiciels open-source pour Android (AdAway s'y trouve, sous licence GPLv3).

Après, est-ce que c'est justifié... Pour eux, c'est certain vu que leurs revenus dépendent fortement de la publicité, mais c'est peut-être un peu tard pour se réveiller, ces applications sont là depuis longtemps. Comme quoi ils interprètent leurs conditions à leur guise (et quand ça leur chante).

[Edit] D'ailleurs, chose amusante, AdAway est hébergé sur Google Code (Même si le code source se trouve lui sur GitHub).
2  0 
Avatar de alex_vino
Membre émérite https://www.developpez.com
Le 14/03/2013 à 22:20
Citation Envoyé par arnolddumas Voir le message
Tu veux parler de Firefox OS non ?
Non, du navigateur. Ceux qui utilisaient AdBlosk sur Chrome passeront peut-etre sur le navigateur Firefox, en tout cas beaucoup de monde utilise (utilisait) cette extension.
Bientot les collectivités peindront des publicités sur les routes au motif que ca permettra d'avoir des routes de qualité décente dans certaines villes. Que devront nous faire? accepter que la publicité améliore notre confort ou bien empecher ces entreprises de réaliser des milliard de chiffre d'affaire, de remplir les classement Forbes et se moquer du bit informatique que nous représentons a leurs yeux. Il y a un moment ou la technologie doit savoir atterir sur Terre et ne pas oublier que l'on a aussi des droits et que nous ne sommes pas que des pantins.
2  0 
Avatar de eclesia
Rédacteur https://www.developpez.com
Le 14/03/2013 à 23:50
Personne ne remarque que c'est la methode habituelle de google ?

Les divers services commencent toujours bien beau et bien pratique le temps de recuperer de l'audience, puis la pub arrivent ou le service est supprimé.
Google search, youtube, ... toujours pareil et tous le monde se fait avoir.

Ca n'aura rien de surprenant de voir de la pub arriver directement sur votre android dans les années a venir.

Alors passé sur des systemes qui respectent leur utilisateurs, a ma connaissance RIM a toujours eu les eloges.
4  2 
Avatar de alex_vino
Membre émérite https://www.developpez.com
Le 15/03/2013 à 10:21
Je vous propose de lire cet article qui est tres intéressant: Les nouveaux outils de Firefox ne sont pas du goût des publicitaires

Google résiste, mais jusqu'a quand? Ou comment résoudre ce probleme majeur de demain qui remet en question les méthodes a venir (actuelle) du Web.

Par ailleurs Google et Apple se font de belles marges grace a leurs Store, mais pourquoi ce ne devrait pas etre eux qui devraient payer les développeurs qui publient des applications? Apres tout c'est grace a ces applications et a leur qualité qu'ils vendent beaucoup de smartphones/Tablettes/PC et gagnent beaucoup d'argent et font ainsi des bénéficent.
2  0