Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

Comment sortir gagnant d'un entretien d'embauche ?
Les dix erreurs à éviter, selon Experteer

Le , par Gordon Fowler

40PARTAGES

10  3 
Experteer, le partenaire des carrières d’excellence en France et en Europe, propose de découvrir dix erreurs à éviter à tout prix lors d’un entretien d’embauche. Dix points variés, qui touchent aussi bien à la préparation qu’à l’expression orale et corporelle.

S’appuyant sur son expérience, Experteer nous livre dix conseils qui ne pourront que vous aider dans les étapes de votre recrutement. A vous de nous dire ce que vous en pensez en tant que candidat, ou recruteur :

1 - Se présenter à l’entretien avec un faible niveau de préparation

Il est primordial, avant un entretien, de collecter les informations de base sur le futur employeur mais aussi d’être capable de définir le poste et le cœur de métier ainsi que les différentes compétences attendues pour le poste en question. L’idéal étant de réfléchir à l’avance aux questions qui pourraient être posées et aux réponses à y apporter.

2 - Se permettre de critiquer ouvertement son ancien employeur

Il est naturel qu’un nouvel employeur ne souhaite en aucun cas être le témoin des expériences malheureuses du candidat. Aussi, il est important de veiller à ne pas critiquer son ancien employeur durant l’entretien d’embauche. Cela donne une impression négative du candidat. Il est plutôt conseillé de souligner les expériences positives de son ancienne expérience professionnelle tout en mettant en avant ses limites.

3 - Arriver en retard

La ponctualité peut sembler secondaire et pourtant elle est primordiale. Elle constitue en effet la première impression que le candidat donnera à l’employeur. Il est recommandé de venir à l’avance pour se familiariser avec l’environnement de l’entreprise et pour se concentrer dans le calme.

4 - Avoir trop ou peu de retenue

Lors d’un entretien, il importe d’être enthousiaste et ouvert tout en restant clair et précis. Il est judicieux d’adopter un comportement entrant dans la logique du poste proposé et en adéquation avec la culture de l’entreprise. En effet, une personne trop imbue d’elle-même pourra difficilement être pressentie pour gérer une équipe tout comme une personne trop timide pour une fonction de leadership.

5 - Manifester peu d’intérêt pour le poste ou l’entreprise

Il est conseillé de ne pas être trop détaché pendant l’entretien et de faire preuve d’initiatives. Les entreprises recherchent avant tout de vraies personnalités qui s’identifient à leur travail et à la culture de l’entreprise. En posant des questions, vous montrez à votre futur employeur que vous vous sentez déjà impliqué par les responsabilités qui vous seront confiées.

6 - Ne pas être honnête

Mentir lors d’un entretien peut être fatal si l’information s’avère fausse une fois que vous êtes employé. En effet, mettre en avant des qualités ou des compétences que vous ne possédez pas vous décrédibilisera si vos lacunes sont remarquées. Ensuite, si vous n’êtes pas honnête sur votre niveau de motivation vous risquez très vite de vous retrouver à exercer une fonction qui ne vous convient ou ne vous satisfait pas.

7 - Argumenter de manière désordonnée

Réfléchissez avant de répondre aux questions. Prenez quelques secondes pour vous demander quel est le sens de la question et quelle est la réponse attendue. Parlez de manière articulée, claire et précise et surtout répondez à la question. En effet, des réponses approximatives, non structurées ou hasardeuses ne jouent jamais en faveur du candidat qui risque d’être perçu par son interlocuteur comme quelqu’un de désorganisé.

8 - Adopter un langage corporel inapproprié

Selon Paul Watzlawick «On ne peut pas ne pas communiquer». En d’autres termes, la communication dite non-verbale est primordiale au même titre que la communication verbale. Le langage du corps est crucial lors d’un entretien d’embauche. Ainsi, une poignée de main franche inspire plutôt de la détermination alors qu’un contact visuel fuyant inspire le manque de confiance en soi.

9 - Manquer de spontanéité

La spontanéité est synonyme de vivacité d’esprit et laisse à l’interlocuteur une impression durable. C’est pourquoi il est conseillé de prévoir une marge de manœuvre pour des réponses spontanées lors de la préparation de l’entretien d’embauche. Cependant spontanéité ne veut pas dire précipitation. Une bonne communication passe aussi par une écoute attentive de l’autre.

10 - Porter le mauvais parfum

Cela peut sembler étonnant mais d’après une étude réalisée par des scientifiques de l’Université de Mannheim, les parfums joueraient un rôle sur la perception d’un candidat par un employeur lors d’un entretien d’embauche. Il ressort de l’étude qu’à un même niveau de réponse, les sujets qui portaient un parfum floral avaient significativement moins de chances d’obtenir l’emploi que ceux qui portaient un parfum plus amer.

Pour mémoire, sur Experteer, plus de 17 500 offres de haut niveau dans le secteur de l’information et des nouvelles technologies sont disponibles. Avec un credo : "dynamiser votre carrière et augmenter vos prétentions salariales".

Inscrivez-vous gratuitement sur Experteer pour consulter les offres IT et vous faire contacter par les chasseurs de têtes.

Et vous ?

Que pensez-vous de ces conseils ?
En avez-vous un autre à donner ?

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de Starbug
Membre habitué https://www.developpez.com
Le 13/03/2013 à 15:22
Ils ont oublié ça :

11 - Ne pas être trop diplômé
12 - Ne pas être trop agé
13 - Ne pas être trop jeune
14 - Ne pas avoir d'enfant
15 - Ne pas habiter trop loin
16 - Avoir de l'expérience


29  1 
Avatar de Traroth2
Membre chevronné https://www.developpez.com
Le 28/03/2013 à 15:19
Ca peut être long...

Sur le recrutement lui-même : L'idée, pour le recruteur, c'est d'évaluer le candidat sur le fond, mais aussi de se rassurer sur un certain nombre de sujets. En principe, chaque question qu'il va poser va correspondre à une inquiétude qu'il a à propos de la candidature. Si vous ne parvenez pas à le rassurer, c'est déjà pratiquement fini.

Évaluer la compétence technique, c'est difficile. Les questions à la Google où on prend le mec par surprise avec une question très difficile, je n'y crois pas tellement. Quand il s'agira d'un problème réel, les gens auront plus de 30 secondes pour y réfléchir. Si un recruteur cherche absolument à vous évaluer par un moyen de ce genre, demandez vous si vous avez vraiment envie d'être évalué dans un contexte où vous n'êtes pas à votre avantage au niveau réflexion (le stress de l'entretien).

En principe, un entretien, c'est du donnant-donnant. Ce n'est pas seulement le recruteur qui évalue le candidat, mais aussi le candidat qui évalue l'entreprise. Pourtant, parfois, on a l'impression que des questions un peu trop poussées sur l'entreprise sont malvenues. Je trouve ça inquiétant, généralement. J'ai passé un entretien dans une entreprise qui fait une application en ligne de chat en 3D. Quand j'ai demandé si ça passait comme dans une boite de jeux vidéos, le recruteur a rebondi sur ma question pour savoir si ça me dérangerait de travailler dans une boite de ce genre, sans répondre à ma question. C'est à dire que pour lui, c'est lui qui pose les questions, quoi. Je n'ai pas vraiment aimé. Il faut se convaincre l'un l'autre, normalement. Cherchez à convaincre le recruteur que c'est de vous qu'il a besoin. Même si vous n'êtes pas sûr de vouloir travailler dans l'entreprise. Ca ne vous engage à rien, vous n'avez dit oui à rien. Pareil dans l'autre sens, normalement, mais beaucoup de recruteurs ne prennent pas du tout la peine de le faire. Il faut convaincre d'abord, décider si on veut vraiment y aller après.

La rémunération est un des points les plus importants de l'entretien. Méfiez-vous des entreprises qui vous demandent d'entrée de jeu vos prétentions ou qui veulent discuter salaire au téléphone ou entre deux portes. On vous demande de renoncer dès le début à négocier, quoi. Et je vous assure que ça n'arrive pas par accident. Le recruteur NE PENSE PAS que ce n'est pas important. Il n'a pas "oublié". C'est particulièrement fréquent en SSII, ça.

Sur les recruteurs : Il y a beaucoup de recruteurs qui ne sont vraiment pas très professionnels. Parfois, c'est effrayant. En principe, un entretien de recrutement ne doit pas être interrompu par des coups de fil ou des gens qui font irruption dans la pièce. Il y a des boites où c'est visiblement la règle, pourtant.
De même, il y a des recruteurs qui posent des questions illégales sur une base régulière. Il faut savoir que chaque question que vous pose un recruteur est légalement supposée faire partie de son processus de sélection. Et légalement, seules les questions pertinentes d'un point de vue professionnel sont autorisées. "Quel est votre âge ?", "Êtes-vous marié ?", "Avez-vous des enfants ?", par exemple sont des questions illégales. Si vous n'êtes pas retenu et qu'on vous a posé ce type de question, n'importe quel tribunal considérera que c'est de la discrimination. Pourtant énormément de recruteurs demandent couramment ce type de chose, sans même savoir les risques qu'ils prennent. Je ne suis pas en train de vous encourager à déposer plainte, je dis simplement qu'ils ne savent visiblement pas très bien ce qu'ils font. Un recruteur devrait se limiter aux sujets professionnels, plus tout ce qu'il y a sur le CV (si vous parlez de vos loisirs, par exemple).
Il y a aussi des questions qui ne mènent pas à grand-chose, comme "Quels sont vos défauts ?", la question absurde par excellence. La seule chose qu'elle teste, c'est votre expérience en matière d'entretien d'embauche. Répondez honnêtement, et vous êtes sûr de ne pas avoir le poste. Poser des questions auxquelles le candidat DOIT mentir, est-ce que c'est vraiment une bonne idée ? Qu'est-ce qu'il cherche à savoir, en demandant ça ? Rien de malin, ça c'est sûr.
Sans oublier le recruteur qui pose visiblement les mêmes questions à tout le monde. Ca fait 15 ans que je suis dans l'informatique, quand on me pose des questions sur mes études, je sais tout de suite que le type en face a un questionnaire qu'il utilise tout aussi bien pour les jeunes diplômés que les seniors. Alors forcément, je me demande s'il est vraiment la bonne personne pour m'évaluer. Parce que du C, pendant mes études, j'en ai fait jusqu'à ce que j'en dégueule, mais là, tout de suite, j'aurais du mal à écrire un malloc sans me planter 3 fois.

Voila, c'est un peu tout ce qui me vient, là...
16  0 
Avatar de CHbox
Membre confirmé https://www.developpez.com
Le 13/03/2013 à 15:26
3 - Arriver en retard
J'aurais également précisé de ne pas se présenter trop tôt, arriver en avance pour se préparer c'est très bien, mais il faut éviter de se pointer à l’accueil plus de 15min avant l'entretien (15min étant déjà beaucoup), profitez de ce temps pour respirer et marcher un peu dans la rue, ça déstress des transports et on arrive plus détendu, et vous éviterez de stresser/presser le recruteur.

1 - Se présenter à l’entretien avec un faible niveau de préparation
J'avoue avoir amèrement regretté de ne pas suivre ce point lors d'un de mes 1ers entretiens, le poste aurait été sympa mais je ne me suis pas du tout préparé sur la techno qui allait de toute évidence être testée, le recruteur me l'a d'ailleurs fait remarqué et là on se sent horriblement con.

6 - Ne pas être honnête
Clairement c'est la pire chose à faire dans une SSII surtout, car déjà les commerciaux vont vous vendre pour ce que vous n'êtes pas, si en plus vous bidonnez à la base vous vous retrouverez vendu comme expert d'une techno dont vous ne connaissez que le nom (ça arrive déjà sans bidonner avec certains commerciaux alors autant éviter de tendre le bâton pour vous faire battre).

8 - Adopter un langage corporel inapproprié
La poignée de main on a dit franche, pas de faire un concours de force hein

Edit : ah oui une petite technique qu'on m'avait donné aussi, si vous avez un peu tendance à transpirer et qu'en plus vous prenez la voiture (perso la voiture ça me fait transpirer du dos, sur une longue distance c'est bof....), mettez un truc décontracte et changez vous avant d'arriver (plus facile en voiture du coup), vous serez tout frais pour l'entretien, un petit coup d'eau en plus pour éviter la bouche sèche (et la mauvaise haleine) et c'est parfait.
10  0 
Avatar de hn2k5
Membre éclairé https://www.developpez.com
Le 14/03/2013 à 11:43
Bien vu, Glutinus. En effet, ces conseils ne marchent vraiment que dans un sens. Ce serait drôle de faire le même article mais dans l'autre sens, du point de vue du recruteur.
Curieusement, j'ai toujours passé des entretiens chez les "number one du marché, sans turnover, avec un staff qui se soucie de ses collaborateurs, etc...". Le paradis sur terre en somme.
Une semaine après mon premier jour, je m'aperçois en discutant avec des collègues que j'ai atterri dans un clone de mon ancienne entreprise...
Le meilleur moyen pour jauger une entreprise, ça reste les éventuels futurs collègues. Malheureusement, les entretiens ne se font pas toujours là où sont les équipes de dév.

Je pense que changer de SSII, c'est rarement pour trouver la poule aux oeufs d'or, ça permet juste de se prendre 10% de salaire en plus minimum.

Cdlmt
7  0 
Avatar de Cortomatt
Membre averti https://www.developpez.com
Le 13/03/2013 à 17:01
A moins de se rouler dans la merde tous les matins, je vois mal l'odeur empêcher qqn de travailler avec d'autres personnes.
Cela m'est déjà arrivé de travailler avec quelqu'un qui sentait vraiment mauvais. Je peux garantir que ce n'est pas facile !
Bon ok, ses habits tenaient debout.
Et il mettait un pull quand tout le monde était en t-shirt.
5  0 
Avatar de
https://www.developpez.com
Le 13/03/2013 à 17:15
1 le piston

2 le piston

3 le piston

le reflet de notre societe en deperdition
6  1 
Avatar de Squisqui
En attente de confirmation mail https://www.developpez.com
Le 13/03/2013 à 19:11
Citation Envoyé par hn2k5 Voir le message
Comme ça, si vous êtes un bon à rien, le recruteur aura au moins embauché quelqu'un qui sent bon...
Quand on se penche sur les études traitant des comportements humains, on se demande comment font les entreprises pour fonctionner correctement.
Qu'est-ce que l'odeur vient FOUTRE dans les critères de recrutement ??
Que le comportement d'une personne soit important pour qu'il puisse travailler avec d'autres, je veux bien, mais l'odeur... Franchement.
A moins de se rouler dans la merde tous les matins, je vois mal l'odeur empêcher qqn de travailler avec d'autres personnes.

Cdlmt
Sans parler de merde, être enfermé pendant 1h avec quelqu'un qui abuse sur le parfum est tout simplement horrible. Le cas quotidien des transports en commun est un bon exemple.

J'avoue avoir déjà bossé avec quelqu'un de vraiment crade. Même pantalon/blouse pendant tout le mois d'Aout... La première chose que je fais en arrivant est de me laver les mains. Cette sensation étrange de serrer la pince à un hamburger...
5  0 
Avatar de rawsrc
Expert éminent sénior https://www.developpez.com
Le 14/03/2013 à 8:41
Faut faire attention aux conclusions hâtives.
Porter les mêmes vêtements durant un mois entier ne veut pas forcément dire que le porteur est crade.
J'ai côtoyé un collègue habillé toujours pareil. A force tu te poses des questions jusqu'au jour où, au détour d'une conversation affligeante de banalités, tu apprends que le collègue en question achetait par douzaine les mêmes habits.
Il avait ainsi résolu un des problème existentiel féminin majeur le fameux "Mais qu'est-ce-que je vais bien pouvoir me mettre aujourd'hui ?".
Je vous l'accorde, cela devient aussi de nos jours un problème masculin

Bref, pas crade, juste décalé.
5  0 
Avatar de Robin56
Responsable Java https://www.developpez.com
Le 15/03/2013 à 12:05
Citation Envoyé par ManusDei Voir le message
Ni l'un ni l'autre. Mais je connais quelqu'un qui la mettait pour les deux (et refusait de l'enlever) et qui a été sorti d'une mission à cause de ça.
Sorti de mission car il portait la cravate ? C'est quoi cette raison franchement..
5  0 
Avatar de Kikuts
Membre éclairé https://www.developpez.com
Le 13/03/2013 à 15:04
Le point sur le parfum m'a tué xD

Donc en gros, c'est presque préférable de sentir la transpi qu'un parfum floral !

Le prochain entretien, je taxe la vieille eau de cologne de mon père, succès garanti ^^
5  1