Google présente l'API Mirror pour les Google Glass

Le , par Stéphane le calme, Chroniqueur Actualités
À l’occasion du festival de la musique et de l’innovation South By Southwest (SXSW), Google a dévoilé comment les développeurs peuvent interagir avec les Google Glass via de nouvelles applications.

Ces applications ont été mises au point en utilisant l’API Mirror, dont la date de publication n’a pas été révélée. Cette interface de programmation reposerait sur l’architecture REST (REpresentational State Tansfert).

En effet, les informations recueillies par les verres de réalité augmentée sont transférées sur les serveurs de Google. Ces données pourront être exploitées par les développeurs grâce à l’API Mirror. Ils auront également la possibilité d’effectuer des notifications Push vers les Google Glass en utilisant des « timeline cards » pouvant inclure du texte, des images et des vidéos au format HTML, ainsi que des « bundles », qui sont des jeux de « timeline cards » sur lesquels la navigation peut se faire en utilisant la voix.

Les participants au festival ont eu une démonstration d’une application utilisant le service de messagerie Gmail. Ils peuvent avoir accès à leurs mails depuis l’appareil. L’utilisateur recevra alors les objets des mails, ainsi que les photos des expéditeurs (si disponibles) et pourra dicter sa réponse via le système de reconnaissance vocale de Google.

Evernote et Skitch font eux aussi partie des applications tierces. L’utilisateur a la possibilité de publier une photo après l’avoir prise sur Skitch en quelques étapes. L’orateur de Google a décrit un scénario dans lequel l’utilisateur prendrait une photo avec ses lunettes pendant une réunion, la posterait sur Skitch et plus tard l’annoterait à partir de sa tablette pour la sauvegarder sur Evernote.

D’autres applications tierces ont aussi été présentées. Par exemple celle du New York Times qui montre les titres et vous permet d’écouter l’article en entier en disant aux lunettes de « lire à haute voix ».

Le prototype des Google Glass pour les développeurs est annoncé pour le printemps, au prix de 1 500 dollars.



Et vous ?

Êtes-vous convaincu(e) par cette première démo ? Allez-vous développer pour les Google Glass ?


Vous avez aimé cette actualité ? Alors partagez-la avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :


 Poster une réponse Signaler un problème

Avatar de javan00b javan00b - Membre actif https://www.developpez.com
le 13/03/2013 à 2:38
Citation Envoyé par gangsoleil Voir le message
Bonjour,

Si ca c'est pas du marketing ! Un concours pour depenser $1 500 pour tester un produit... Ce qui est encore plus drole, c'est que si c'avait ete apple qui avait fait ca (par exemple avec la iWatch), la moitie de la planete aurait crie au scandale. Mais la comme c'est google, ca va
Apple n'aurais jamais fait cela, le prototype aurais été vendu seulement au entreprise enregistré et qui possedent 5 employés minimum.

Le tout aurai été vendu pour la somme de 7.500$ US

Au moin un commun des mortels pourra s'offrir un prototype, cest bien je trouve mais bon c'est vrai qu'il aurai pu le donner... mais bon.
Avatar de Cocoww Cocoww - Futur Membre du Club https://www.developpez.com
le 14/03/2013 à 20:21
Haha. Ces lunettes c'est juste du brainfuck.

Non mais ôh, quelqu'un peut-il m'expliquer concrètement à quoi ça va servir ? (je parle en utilité réelle ?) et combien ça va rendre service ?

Est-ce si grave de ne pas pouvoir avoir l'heure quand on veut ?
Est-ce si grave de ne pas pouvoir prendre des photos de 300000pixels quand on veut ?

Je sais pas du tout ce qu'elles peuvent faire d'autres mais j'imagine bien qu'elles auront un module réseau (quel non sens ça serait si on pouvait pas poster sur directement facebook les trucs qu'on voit avec des lunettes ? huh?!), donc j'ajouterais également :

Est-ce si grave de ne pas se prendre encore plus d'ondes au travers de la gueule pour du service inutile ?

J'en viens presque à regretter la bonne époque des cartes téléphoniques, là on part vraiment sur du n'importe quoi.
Avatar de Bluedeep Bluedeep - Inactif https://www.developpez.com
le 14/03/2013 à 22:35
Citation Envoyé par Cocoww Voir le message
Haha. Ces lunettes c'est juste du brainfuck.

Non mais ôh, quelqu'un peut-il m'expliquer concrètement à quoi ça va servir ? (je parle en utilité réelle ?)
je ne comprends pas ta question

Je n'ai pas l'impression que qui que ce soit soit assez dérangé pour prétendre que cela ait une utilité réelle ?
Avatar de ManusDei ManusDei - Expert confirmé https://www.developpez.com
le 15/03/2013 à 9:56
Citation Envoyé par Cocoww Voir le message
Non mais ôh, quelqu'un peut-il m'expliquer concrètement à quoi ça va servir ? (je parle en utilité réelle ?) et combien ça va rendre service ?

Est-ce si grave de ne pas pouvoir avoir l'heure quand on veut ?
Est-ce si grave de ne pas pouvoir prendre des photos de 300000pixels quand on veut ?
Il y a 100 ans, des gens disaient la même chose des voitures. Il y a 20 ans, on disait ça d'internet et des téléphones portables.
Avatar de Stéphane le calme Stéphane le calme - Chroniqueur Actualités https://www.developpez.com
le 25/03/2013 à 13:21
Google Glass une télécommande ultime ?
Un brevet laisse présager que les lunettes de réalité augmentée seraient capables de contrôler des objets à distance

Le brevet numéroté « 20130069985 » ayant pour intitulé « ordinateur portable avec contrôles superposés et instructions pour périphérique externe » a été déposé auprès de l’US Patent and Trademark Office par Google.

Il y est fait mention entre autres de la possibilité de piloter des objets par infrarouge, Bluetooth, Wi-Fi ou NFC via un panneau virtuel incrusté sur les objets en question. Google cite quelques exemples comme le réfrigérateur, la machine à café, le téléviseur, la lumière d’une pièce, l’alarme de la maison, l’imprimante.

Certaines opérations de contrôle pourraient être faites de manière automatique. À l’instar de l’ouverture de la porte du garage dès la proximité de la position géographique et la fermeture dès que le véhicule est garé.


D’autres seront effectuées par la voix de l’utilisateur ou le toucher de boutons virtuels.

Mis à part le contrôle, le dispositif serait en mesure de fournir des informations sur l’objet, son statut, son mode d’emploi ou même de servir de source aux appareils pour une lecture de flux de leur contenu.

Bien que les Google Glass ne soient pas explicitement citées dans le dépôt de brevet, cette description laisse présager que le dispositif intelligent de Google pourrait intégrer cette fonctionnalité.

Les Google Glass sont en précommande pour les développeurs à 1 500 dollars.

Source : le dépôt de brevet

Et vous ?

Que pensez-vous de ces performances ?
Avatar de emit-fr emit-fr - Futur Membre du Club https://www.developpez.com
le 09/04/2013 à 15:36
Bonjour,

J'ai un client qui me demande de lui faire une démo, pour développer un projet plutôt novateur "dans le domaine de la sécurité", avec les Google Glass.

Je me demandais si sur le forum, certains dév. avaient pu approcher ou se procurer ces fameuses lunettes ?

Si oui, je serais intéressé de connaitre la marche a suivre pour acquérir une paire...

Merci pour vous éclaircissement.
Gaétan
Avatar de E.Bzz E.Bzz - Expert éminent sénior https://www.developpez.com
le 09/04/2013 à 15:45
Bonjour,
Citation Envoyé par emit-fr Voir le message
Si oui, je serais intéressé de connaitre la marche a suivre pour acquérir une paire...
Sur le site du produit (adresse donnée ici plus haut), on trouve un lien "How to Get One".
Avatar de Stéphane le calme Stéphane le calme - Chroniqueur Actualités https://www.developpez.com
le 16/04/2013 à 13:07
Google Glass : l’API Mirror sort
et les spécifications techniques des lunettes high-tech dévoilées

Mise à jour du 16/04/2013

Google a publié une préversion de son API Mirror pour les développeurs. En plus de la documentation fournie pour donner des directives dans le développement de projets pour ses lunettes, la firme offre aussi une zone de simulation des Google Glass pour tester ses applications en ligne sans avoir à porter l’appareil.

Les directives développeurs sont classifiées en quatre niveaux d’importance et les applications doivent être formatées comme suit :

  • envoyer des images et des vidéos plein écran avec un ratio 16 x 9 ;
  • avoir une résolution 640 x 360 ;
  • garder les durées des clips vidéos entre 10 et 20 secondes. Les lunettes étant un dispositif conçu pour une consommation rapide des données, les longues vidéos ne sont donc pas appropriées.


La firme a également levé le voile sur les spécifications techniques de son nouvel appareil. Les Google Glass devraient embarquer un appareil photo numérique de 5 MP, prendre des vidéos de 720p , avoir une mémoire flash de 16 Gb dont 12 Gb utilisables. La compagnie précise qu’en « usage normal », le dispositif devrait fonctionner toute une journée.


L’appareil sera compatible avec n’importe quel appareil mobile ayant une connectivité Bluetooth. Cependant, pour utiliser le GPS ou l’envoi de SMS, les Google Glass ont besoin de l’application MyGlass Companion qui requiert au minimum Android 4.0.3 Ice Cream Sandwich.

Avant la sortie officielle des Google Glass, prévue probablement pour le mois prochain d’après les dires du chef de la production Steve Lee, un consortium qui se fait appeler le « Glass Collective » voit le jour. Formé par Google Ventures, Andreessen Horowitz et Kleiner Perkins Caufield & Byers, les trois firmes veulent investir dans l’écosystème Google Glass qui est une « potentielle transformation de la technologie ».

Pourtant, de nombreux débats se succèdent autour du dispositif. Les patrons des clubs de striptease et les représentants de l’industrie du cinéma veulent interdire l’accès à leurs locaux des utilisateurs du dispositif. Ils expliquent que les utilisateurs pourraient enregistrer et utiliser à des fins mercantiles les vidéos prises, nuisant ainsi à leur business.

Alors qu’un bar à Seattle a banni Google Glass parce que le propriétaire pense que ses clients pourraient être filmés à leur insu, les parieurs peuvent respirer puisque les casinos font savoir qu’ils ne jetteront pas hors de leurs établissements les utilisateurs.

Aucune politique articulée autour du dispositif n’a encore été établie, mais en Virginie de l’Ouest, des législateurs se battent pour prohiber l’utilisation des Google Glass pendant la conduite.

Télécharger la Developer Preview de Google Mirror API

Sources : aperçu API Mirror , simulation Google Glass , blog Google

Et vous ?

Que pensez-vous des Google Glass ? Le dispositif devrait-il être traité comme un smartphone aux yeux de la loi ?
Avatar de Stéphane le calme Stéphane le calme - Chroniqueur Actualités https://www.developpez.com
le 19/04/2013 à 10:56
Restrictions extrêmes sur les premiers modèles des Google Glass
Ils pourraient être désactivés à distance en cas de revente ou de prêt

Mise à jour du 19/04/2013

Les restrictions sur la première vague de l’appareil futuriste sont assez impressionnantes.

Les termes de Google limitent l’achat de la version « Glass Explorer » à une unité et en interdisent la revente, le prêt ou le don sans l’accord préalable de la firme.


L’entreprise se réserve même le droit de désactiver le dispositif s’il s’avère que son acquéreur n’est plus au contrôle.

« Vous devez avoir 18 ans ou plus, être un résident des États-Unis et autorisé par Google dans le cadre du programme de Glass Explorer afin d'acheter ou d'utiliser les Glass Explorer Edition. Sauf autorisation donnée par Google, vous ne pouvez acheter qu'un seul appareil et vous ne pouvez pas le revendre, le prêter, le transférer ou le donner à une autre personne. Si vous le revendez, le prêtez, le transférez ou le donnez sans l'autorisation de Google, la firme se réserve le droit de désactiver le périphérique et ni vous, ni la personne non autorisée ne pourra prétendre à un remboursement, un support du produit ou une garantie sur le produit. », peut-on lire dans l'addendum spécifique de périphériques sur les conditions de vente.

Toutefois, dans un paragraphe faisant référence à toutes les versions des Google Glass, la firme précise que : « Vous ne pourrez pas revendre un appareil, mais vous pourrez l’offrir comme un cadeau, sauf indication contraire dans l'addendum spécifique de périphériques ».

Ce qui semble indiquer que, lorsque les Google Glass seront disponibles de façon générale (pas uniquement aux États-Unis), les futurs acquéreurs pourraient prêter ou donner leur appareil.

Le fait qu’une entreprise mette des restrictions ou des accords de non-divulgation sur les premières versions d’un produit à destination des développeurs dans un premier temps, à des fins de construction de logiciels tiers, n’est pas nouveau. Même si ce n’est qu’un prototype, les Google Glass sont vendues en quantités limitées à des promoteurs Google et à des personnes prises au hasard répondant à une question sur Twitter.

Sources : conditions de vente, comment obtenir des Google Glass

Et vous ?

Qu’en pensez-vous ?
Avatar de ManusDei ManusDei - Expert confirmé https://www.developpez.com
le 19/04/2013 à 11:14
Citation Envoyé par Stéphane le calme Voir le message

Qu’en pensez-vous ?
Je trouve ça tout à fait normal. Ces prototypes sont là pour permettre de tester les limites des google glass, et aider leur développement. Pas pour être vendus.
Contacter le responsable de la rubrique Accueil