IdentifiantMot de passe
Loading...
Mot de passe oublié ?Je m'inscris ! (gratuit)

Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

Dissolution de 2e2 : un avertissement pour les clients d'outsourcing ?
Un de plus gros fournisseurs de Cloud britannique en faillite

Le , par MiaowZedong

252PARTAGES

Ceux qui suivent l'actualité professionelle d'outre-Manche sauront sans doute déjà que 2e2, l'un de plus gros fournisseurs de services IT outsourcés et notament de cloud du Royaume-Uni, s'est retrouvé incapable d'honorer ses conventions de repaiement de bancaires fin Janvier.

FTI Consulting, la firme appelée pour jouer le rôle de liquidateur le 28 Janvier, a d'abord essayé de trouver un repreneur à l'ensemble du groupe avant de licencier 22 % de ses employés, dont l'ensemble des dirigeants, y compris le CEO Terry Burt, le 30 Janvier, sans les payer pour le mois de Janvier. Le lendemain 31 Janvier, de nombreux prestataires de l'entreprise ont refusé de venir travailler, révélant que le liquidateur avait également gelé le paiement des salaires pour les salariés restants.

Parmi les clients prestigieux touchés par cette dispute, le NHS (Service de Santé National) s'est retrouvé avec un site dans le Sussex presque déserté par le personnel IT contracté auprès de 2e2.

Cependant, pire encore était à venir pour les clients de la firme. Après une annonce le 6 Février de 627 licenciements — soit près de la moitié des employés restants — le 7 les clients de service cloud et datacentre ont reçu une lettre leur demandant de payer un supplément entre 40 000 £ et 4 000 £ (46 500 € et 4 650 €) selon la taille de l'entreprise, sans quoi leurs serveurs pouvaient être éteints dès le lendemain.

Tandis que certains gros clients, dont la Banque d'Angleterre et le géant Américain de l'armement Raytheon, ont pris à leur compte les coûts de fonctionnement de leur datacentres, l'Atomic Weapons Establishment (consortium de l'armement nucléaire Britannique) a pour sa part claqué la porte immédiatement. On ne peut que supposer que l'AWE avait déjà une solution de contingence en place, et surtout espérer que ses données chez 2e2, désormais dans la nature, n'aient pas été sensibles.

Désormais, la saga 2e2 semble approcher de la fin. La semaine dernière, le géant des télécoms O2 a repris l'intégralité du personnel 2e2 travaillant pour lui. Aujourd'hui, la presse annonce coup sur coup la vente de la filiale sur l'Île de Man à un entrepreneur local et surtout la reprise de l'activité des datacentres par Daisy Group, entreprise surtout connue pour ses activités de FAI et VoIP.

Cependant, les clients se souviendront sans doute longtemps de leurs semaines de cauchemar, notamment les acteurs du secteur public qui craignaient d'avoir à orchestrer une migration annoncée comme prenant plusieurs mois alors qu'ils étaient entre deux exercices fiscaux.

Source

Et vous :

Faites-vous confiance au cloud ?
Auriez-vous peur d'une histoire similaire avec votre fournisseur de services IT ?

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !