Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

L'Europe veut un supercalculateur pour simuler le cerveau humain
Le coût du projet estimé à 1,19 milliard €

Le , par Hinault Romaric

0PARTAGES

8  0 
La commission européenne a officiellement désigné le projet Humain Brain Project (HBP) comme l’un de ses projets FET Flagship.

Le projet HBP vise à construire un supercalculateur capable de simuler le cerveau humain. Le but serait de réunir toutes les connaissances actuelles sur le cerveau humain afin de le reconstituer, pièce par pièce, dans des modèles et des simulations informatiques.

Selon les informations publiées sur le site du projet, HBP devrait « ouvrir de nouvelles perspectives permettant de mieux comprendre le cerveau humain et les maladies neurologiques ». Le développement de technologies novatrices dans les domaines de l’informatique et de la robotique est également visé par le projet.

Les travaux autour de ce projet débuteront à la fin de cette année et dureront dix ans. Le coût global du projet serait estimé à 1,19 milliard d’euros.

Le projet regroupera des spécialistes des neurosciences, médecins, physiciens, mathématiciens, informaticiens et éthiciens de plus de 80 institutions européennes et internationales de recherche.

En France, le projet implique la participation du CEA, de l’Inserm, du CNRS, de l’Inria, mais également de l’Institut Pasteur, du Collège de France, du Centre hospitalier universitaire de Vaudois (CHUV) et de l’Université Victor Segalen Bordeaux II. L’Institut Européen des Neurosciences Théoriques (EITN) sera créé dans le cadre du projet en région parisienne.

La simulation la plus complexe du cerveau humain est actuellement l’œuvre des chercheurs canadiens de l'Université de Waterlo, qui ont construit le premier cerveau artificiel disposant d'aptitudes lui permettant, par exemple, de voir des images, de les retenir et de répondre à des questions.



Source : Le site du projet

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de Firwen
Membre expérimenté https://www.developpez.com
Le 10/02/2013 à 11:18
Citation Envoyé par Sahengette
Si le projet est estimé à 1 milliard d'€ c'est qu'il en coutera 3.
Le projet est pas inintéressant, mais comme souvent ce genre d'utopie est un paradis pour qui veut détourner de la monnaie sur le compte de l'UE et de la France.
Ah ben voilà Sahengette ! ça m'aurait étonner de ne pas voir ce genre d'ineptie au moins une fois.
Car c'est evident que tout projet européen se doit d'échouer et de dépasser ses budgets... evidemment .
Bel anti européanisme primaire, c'est tellement à la mode en ce moment.

Quelle bande de salauds ces fonctionnaires de l'UE quand même, ils essaient de financer des projets potentiellement utile à l'humanité, quelle honte !
On devrait plutot investir l'argent public dans des recherches sur les cotés arrondis du design de l'Iphone 7... ça serait clairement mieux investi et d'utilité publique.
J'ai du mal à saisir que même sur des sujets de recherche aussi fondamentaux que ça, certains arrivent encore à cracher de la bile..

Quand je lis ce genre de chose, je me dis qu'on risque d'etre trés surpris ( déçu ?? ) par le fonctionnement du cerveau humain... si on le comprends un jour.
9  6 
Avatar de a028762
Membre confirmé https://www.developpez.com
Le 10/02/2013 à 11:18
D'accord avec Sahengette
On a des sous pour délirer sur ces sujets (pas forcément inintéressants), mais on (l'europe) envisage de supprimer les aides (insuffisantes) aux nécessiteux...
3  2 
Avatar de 4sStylZ
Membre éprouvé https://www.developpez.com
Le 12/02/2013 à 10:15
Tain c'est tellement de fric...

Comment justifier cela? Quel sont les progrès que cela vas amener?
N'y à t'il pas mieux à faire que de filer autant de fric pour cette œuvre là?
1  0 
Avatar de prgasp77
Membre émérite https://www.developpez.com
Le 12/02/2013 à 10:25
Citation Envoyé par 4sStylZ Voir le message
Tain c'est tellement de fric...
Non. Pas du tout. Au contraire même. Déjà il faut savoir que l'on traite avec des sommes étatiques, qui ne sont pas du tout à la même échelle que les sommes que l'on traite, nous, pauvres humains. Un milliard n'est pas grand chose ; ce n'est pas négligeable, mais ce n'est pas une somme extraordinaire, loin de là.

De plus, il faut savoir que cet argent n'est pas jeté par la fenêtre. Il sera reversé aux entreprises et employés travaillant sur le sujet. Ces entreprises et employés payent des impôts et consomment en Europe. En investissant 1,2G€, l'Europe contribue à la recherche scientifique et donne un coup de souffle à son industrie.
1  0 
Avatar de mumen
Membre expérimenté https://www.developpez.com
Le 12/02/2013 à 14:46
L'intelligence artificielle est une narrative : on raconte quelque chose et on se met à y croire.

On serait complètement incapables de reproduire l'intelligence d'une fourmi ou d'une mouche et on serait capables de le faire pour un humain ?

Quel délirant manque d'humilité.

On ne peut pas séparer la notion d'intelligence de la notion de l'être qui la porte. Cela à a voir avec la l'intuition, l'autonomie, l'erreur, l'invention, etc.
L'intelligence n'est même pas quelque chose de clairement défini pour nous humains. Ce ne peut pas être défini par la science car c'est très exactement l'impensé des sciences objectives.

Que ces projets à la désignation fumeuse soient des gouffres à budgets, cela ne fait aucun doute. Maintenant, qu'il puisse quand même en sortir quelque chose d'imprévu, face à des prémisses aussi peu réalistes, cela reste très possible puisque ce sont des êtres vivants intelligents qui vont faire cette recherche et qu'ils sont précisément ouverts à l'intuition, eux. Mais ils ne vont pas transférer ces qualités à la matière inerte.

C'est un sujet profond et important pour la civilisation terrienne. Plusieurs approchent peuvent expliquer un tel égarement. La manipulation gouvernementale impose de faire circuler des idées montrant le contrôle technologique imparables sur les êtres. Il peut être considéré comme politiquement stratégique que la population, simplement, croie en l'intelligence artificielle des ordinateurs comme futur.
1  0 
Avatar de doublex
Membre confirmé https://www.developpez.com
Le 08/02/2013 à 19:19
C'est fascinant. Mais une question me brûle les lèvres. Si on simule le cerveau humain, on a une IA, non?
0  0 
Avatar de transgohan
Expert éminent https://www.developpez.com
Le 09/02/2013 à 8:51
Citation Envoyé par doublex Voir le message
C'est fascinant. Mais une question me brûle les lèvres. Si on simule le cerveau humain, on a une IA, non?
Pas forcement.
Une IA serait capable de réagir par elle même et d'apprendre.
Une simulation pourrait ne tout simplement que faire réagir les bonnes zones mémoires en détail suite à une action définie par l'utilisateur. Cela permettrai d'avoir une trace de ce qui se passe dans notre cerveau.
0  0 
Avatar de doublex
Membre confirmé https://www.developpez.com
Le 09/02/2013 à 10:53
Citation Envoyé par transgohan Voir le message
Pas forcement.
Une IA serait capable de réagir par elle même et d'apprendre.
Une simulation pourrait ne tout simplement que faire réagir les bonnes zones mémoires en détail suite à une action définie par l'utilisateur. Cela permettrai d'avoir une trace de ce qui se passe dans notre cerveau.
Mais si on simule le cerveau, (cerveau artificiel), on doit aussi simuler la cognition, (intelligence artificielle), je pense. Je ne suis pas neurologue, mais je crois que la cognition joue un rôle central chez l'humain, et qu'elle interagit avec toutes les autres fonctions du cerveau.
Bien sûr, si on ne simule pas à l'identique, on n'aura pas d'IA globale. Mais j'ai peur que, dans ce cas, les simulations ne soient pas fiables à 100%. Même si cela nous fait beaucoup avancer.
(Note: Je ne veux pas troller. Paix et félicité à toi, citoyen. )
0  0 
Avatar de transgohan
Expert éminent https://www.developpez.com
Le 09/02/2013 à 14:23
Citation Envoyé par doublex Voir le message
Mais si on simule le cerveau, (cerveau artificiel), on doit aussi simuler la cognition, (intelligence artificielle), je pense. Je ne suis pas neurologue, mais je crois que la cognition joue un rôle central chez l'humain, et qu'elle interagit avec toutes les autres fonctions du cerveau.
Bien sûr, si on ne simule pas à l'identique, on n'aura pas d'IA globale. Mais j'ai peur que, dans ce cas, les simulations ne soient pas fiables à 100%. Même si cela nous fait beaucoup avancer.
(Note: Je ne veux pas troller. Paix et félicité à toi, citoyen. )
Non mais de toute manière ce n'est qu'un projet...
Actuellement aucun projet ne simule plus de 10% du cerveau humain alors on a le temps de voir venir.
0  0 
Avatar de samus35
Membre régulier https://www.developpez.com
Le 11/02/2013 à 8:46
Je suis aussi d'accord sur le fait que c'est "encore" un de ces projets qui va très probablement dépasser les budgets alloués.
D'ailleurs, quand je lis "L’Institut Européen des Neurosciences Théoriques (EITN) sera créé dans le cadre du projet en région parisienne." Ca veut donc dire que toutes les belles institutions vont avoir droit à un nouveau bâtiment ? Budgété lui aussi ?

Bref, je ne crache pas sur le projet, au contraire, heureux qu'on lance encore ce genre d'initiatives. Mais je pense que ce genre de choses apportera bien plus d'interrogations qu'elle n'apportera de réponses (aussi intéressantes soient-elles).
1  1