BlackBerry OS 7 et les tablettes ne sont plus des priorités pour BlackBerry
Mais sa Playbook sera bien upgradée vers BlackBerry 10

Le , par Gordon Fowler, Expert éminent sénior
Enfin.

Enfin la PlayBook se vend. Et elle se vend bien. En tout cas au Royaume-Uni où elle dépasse largement les résultats de l’iPad mini (estimations de Salman Chaudhry chez Context).

On aurait donc pu penser que la décision d’upgrader le système de la tablette (PlayBook OS) vers BlackBerry 10 était aussi stratégiquement destinée à relancer les ventes au delà de chez nos chers amis britanniques.

Cette mise à jour naturelle (BB 10 et PlayBook OS se fondent tous les deux sur QNX) va en effet apporter quelques fonctionnalités supplémentaires bienvenues (BBM Vidéo, le nouveau Hub Contacts), une expérience utilisateur encore plus fluide, sans oublier un catalogue d’applications plus étoffé (Skype, applis SAP, Cisco, etc.) – et moins cher. De quoi donner un coup de fouet commercial à une tablette qui, nous semble-t-il, a été injustement sous-estimée ?


Interrogé par Developpez lors du BlackBerry Jam Europe, la conférence dédiée aux développeurs qui se tient actuellement à Amsterdam, Vivek Bhardwaj (Head of Software Portfolio) se montre beaucoup plus réservé. « BB 10 arrivera sur la PlayBook dans le courant de l’année. C’est vrai. Mais nous portons nos efforts sur les smartphones », nous précise-t-il.

Pour BlackBerry, les pierres angulaires sur lesquelles se fonde la reconquête du marché s’appellent Z10 et Q10. Et l’entreprise n’entend pas disperser ses forces.


Vivek Bhardwaj, deux Z10 et un Q10 sur les cuisses... mais pas de PlayBook

Les tablettes, plus une priorité donc ? « L’essentiel c’est de fournir à nos clients un vrai ordinateur mobile (en vo : mobile computing), peu importe que la taille de l’écran soit de 4, 7 ou 3 pouces », nous répond Vivek Bhardwaj. Sous-entendu, si le Z10 et le Q10 peuvent "faire le job" - et en plus faire téléphone – la tablette, elle, vivra sa vie. Ni plus. Ni moins.

C’est la même réponse que donne en petit comité le vice-président en charge des relations avec les développeurs, Alec Saunders, lorsqu’on lui demande ce qu’il compte faire avec BlackBerry OS 7.

« On m’a posé cette question lors d’une réunion trimestrielle avec des financiers. Je vais vous donner la même réponse : nous n’avons pas nécessairement quelque chose à faire», glisse-t-il, malicieux, aux journalistes présents. « BB OS 7 vit sa propre vie. Des développeurs continuent de publier des applis et de gagner de l’argent avec cette plateforme... qui je vous le rappelle reste une des plus lucratives ! ».


Alec Saunders, vice-président en charge des relations avec les développeurs

Avant de conclure : « Elle va simplement suivre tranquillement la courbe du cycle de vie de n’importe quel produit ».

Appliqué aux tablettes, où BlackBerry n’a pas prévu de remplaçante à la PlayBook actuelle, c’est une manière de dire que l’entreprise a fait le deuil de son semi-échec (commercial, pas technologique puisque la PlayBook a ouvert la voie à BB10). Et qu’elle ne retournera sur ce marché de plus en plus concurrentiel qu’après s’être concentrée sur son premier cœur de métier et avoir engrangé les succès dans l'univers des smartphones.

Une décision compréhensible.

Quoiqu’il en soit, la PlayBook reste une de nos tablettes 7 pouces préférées. Encore plus avec BlackBerry 10 en ligne de mire.

Source : Entretiens Developpez.Com, BB Jam Europe 2013


Vous avez aimé cette actualité ? Alors partagez-la avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :


 Poster une réponse

Avatar de sekhmet sekhmet - Futur Membre du Club https://www.developpez.com
le 14/02/2013 à 23:55
quelques détails :
- apparemment on parle de vente par des distributeur exclus les ventes directe d'Apple.
- on distingue les ventes d'ipad mini de celle d'ipad (les deux ensemble sont au dessus des ventes de playbook meme chez les distributeurs)
- les ventes ont levées à cause de prix bradés.
- la playbook est quasi abandonnée par son fabriquant, alors ça ressemble plus à brader une fin de stock qu'autre chose.

dans ces conditions, acheté une playbook, c'est acheter un produit en fin de vie, dont l'avenir en terme de mise à jour est tout à fait incertain.

de toute façon sa réputation était morte dès le lancement. lancer un tablette sans client mail, quand on s'appelle Blackberry et qu'on a fondé son business sur la messagerie était une vrai honte qui n'est pas passé inaperçu.
Offres d'emploi IT
Responsable protection des données H/F
Safran - Ile de France - Magny-les-Hameaux (78114)
Ingénieur analyste programmeur (H/F)
Safran - Auvergne - Montluçon (03100)
Ingénieur développement fpga (traitement vidéo) H/F
Safran - Ile de France - 100 rue de Paris 91300 MASSY

Voir plus d'offres Voir la carte des offres IT
Contacter le responsable de la rubrique Accueil