Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

Les ingénieurs seraient-ils des machines humaines ?
Oui, d'après une étude qui affirme qu'ils seraient froids et insensibles

Le , par Hinault Romaric

0PARTAGES

10  2 
Les étudiants en cycle d’ingénierie seraient froids et insensibles par rapport à leurs camarades d’autres disciplines. C’est ce que conclut une étude de chercheurs en psychologie suédois.

L’étude a été menée auprès de 200 étudiants provenant de six programmes d’études différents, qui ont répondu à des questionnaires reflétant le degré d’imagination, le degré d’anxiété, la capacité à assumer les perspectives des autres, et si le sujet se soucie des autres.

Ces questionnaires ont permis à l’équipe de Chato Rasoal de mesurer le degré d’empathie des répondants. Les chercheurs ont constaté que les étudiants en ingénierie avaient un degré d’empathie bien plus faible que celui des étudiants en médecine.

Les chercheurs ont conclu que les étudiants en ingénierie étaient bien moins sensibles aux autres que les étudiants de médecine qui étaient beaucoup plus chaleureux.

Bien évidemment, la première chose qui vient à l’esprit est que la majorité des étudiants en médecine sont des femmes, contrairement à l’ingénierie plus convoitée par les hommes. Comme il est connu, que les femmes sont beaucoup plus sensibles que les hommes, les conclusions faites jusque-là paraissent tout à fait logiques. Cependant, ce paramètre a été pris en compte lors de l’étude en question et malgré cela, les scores des étudiants en ingénierie étaient nettement inférieurs à ceux des étudiants en médecine.

Après avoir divisé l’échantillon d’étudiants en ingénierie en deux groupes (informatique et physique appliquée), les chercheurs ont constaté, après ajustement en tenant compte du sexe, que les étudiants en informatique avaient des scores nettement plus élevés que ceux obtenus par les étudiants en physique appliquée.

Les chercheurs ont une théorie pour expliquer cette différence entre informaticiens et physiciens. En effet, l’enseignement de l’informatique par la méthode PBL (apprentissage par problèmes), où les étudiants travaillent souvent en groupes afin de résoudre des problèmes, permet de créer des interactions entre les étudiants et les oblige à s’écouter et à considérer l’avis de chacun. Ce qui n’est pas le cas chez les étudiants en physique appliquée.

Les conclusions de cette étude peuvent sembler naturelles, car les ingénieurs n’ont pas besoin de beaucoup d’empathie pour travailler sur des machines ou effectuer des calculs. Pourtant, ils sont souvent appelés à occuper des positions de leader dans les entreprises où ils doivent communiquer avec de nombreux collaborateurs.

Source : European Journal of Engineering Education

Et vous ?

Que pensez-vous des conclusions de cette étude ?

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de Livegen
Membre actif https://www.developpez.com
Le 01/02/2013 à 17:13
Je le dis tout de suite, je n'ai pas lu le rapport de 450 pages ...

Mais suis-je le seul à être choqué par un tel titre ?

Tout d'abord il semble que l'étude compare les étudiants en ingénierie et en médecine, mais ou sont les étudiants en commerce, management (compléter la liste ...).

Ensuite, il faut savoir que les études de médecine se font sur des cadavres, c'est á dire sur des personnes ayant eu une histoire, ce qui sensibilise forcément l'empathie des étudiants en médecine, à moins d'être un taré.

Dans certains pays européens, il y a des modules en médecine pour se préparer face à la mort de patients, comment l'annoncé aux familles, assumer une erreur etc ...

Je ne vois pas l'intérêt de faire une telle étude, car il y a forcement une différence (aspect empathique et compétence social) entre un étudiant qui va gérer des patients en milieu hospitalier et un autre étudiant qui va gérer des personnes en entreprise. Pas besoin de faire un rapport de 450 pages ou science po pour comprendre sa.

Pourquoi ne pas proposer une news qui parle d'un rapport comparant l'empathie et les compétences sociales de traders de la city avec des bénévoles de médecins sans frontière ? (joke inside, je suis dans la caricature)

Bref, je pense que c'est un faux débat.

Meilleures salutations, Livegen.
18  3 
Avatar de rawsrc
Expert éminent sénior https://www.developpez.com
Le 01/02/2013 à 18:38
Citation Envoyé par Livegen Voir le message
Bref, je pense que c'est un faux débat.
t'oublies un truc de taille : on est vendredi après-midi et c'est l'habituel topic à troll de fin de semaine (merci DVP )

Hinault Romaric n'est pas un robot et a aussi besoin de se détendre un peu
9  0 
Avatar de Pierre Louis Chevalier
Expert éminent sénior https://www.developpez.com
Le 01/02/2013 à 17:18
Citation Envoyé par Hinault Romaric Voir le message
Les ingénieurs sont-ils des machines humaines ? Une étude montre qu’ils sont froids, insensibles et incapables de se soucier des autres
Ça c'est certainement vrai, un nouveau PC, un nouveau Jeu ou un nouveau smartphone c'est quand même autrement plus important dans la vie d'un vrai Geek que son prochain.

Comme il est connu, que les femmes sont beaucoup plus sensibles que les hommes
Ça il faut voir dans quelle situation et à quel endroit, c'est pas toujours exact.

Que pensez-vous des conclusions de cette étude ?
Bidon et sans intérêt, mais c'est drôle.
9  1 
Avatar de _skip
Expert éminent https://www.developpez.com
Le 02/02/2013 à 10:19
Citation Envoyé par Livegen Voir le message

Ensuite, il faut savoir que les études de médecine se font sur des cadavres, c'est á dire sur des personnes ayant eu une histoire, ce qui sensibilise forcément l'empathie des étudiants en médecine, à moins d'être un taré.
Pour être sorti avec une étudiante en médecine et avoir écouté ce qu'elle m'a raconté sur les "délires" qu'ils se font sur les cadavres je sais que je donnerai jamais mon corps à la science.
Je préfère encore qu'il soit jeté dans une tourbière puis recyclé en allume-feu.
8  0 
Avatar de hn2k5
Membre éclairé https://www.developpez.com
Le 04/02/2013 à 9:09
Après tout, qui n'a jamais croisé personne d'antipathique dans des métiers tels que vendeur, employé de bureau administratif (mairie, préfecture), contrôleur SNCF (ou autres réseaux de transports en commun), etc... alors que cela suppose un bon contact humain ?
C'est justement parce qu'ils sont au contact d'autres humains qu'ils deviennent antipathiques...
xD
6  0 
Avatar de diallomad
Membre averti https://www.developpez.com
Le 01/02/2013 à 20:09
Citation Envoyé par Livegen Voir le message

Tout d'abord il semble que l'étude compare les étudiants en ingénierie et en médecine, mais ou sont les étudiants en commerce, management ...
Les étudiants en commerce/management ne sont pas dans l'étude pour la simple raison qu'on les apprend à interagir avec les humains plutôt qu'avec les machines (illustration ci-dessous)

  • Etudiant en informatique:
  • Ingénieur en informatique:
  • Commercial:
  • Médecin:
6  1 
Avatar de xelab
Membre expérimenté https://www.developpez.com
Le 02/02/2013 à 10:17
Comme il est connu, que les femmes sont beaucoup plus sensibles que les hommes, les conclusions faites jusque-là paraissent tout à fait logiques.
Il faudrait d'abord prouver la première affirmation (qui sent bon le XIXème siècle) avant de conclure à la logique de la chose... Ou alors on est au café du coin, c'est ça?
7  2 
Avatar de Hellwing
Membre chevronné https://www.developpez.com
Le 04/02/2013 à 9:27
Citation Envoyé par bobyboby Voir le message
Des que j'ai commencé a lire la news, j'ai tout de suite su que l'auteur n'était autre que Romaric!

On est content de savoir que cette étude de 450 pages est validée par monsieur Romaric (qui n'en a surement meme pas lu une) car "elle parait tout à fait logique". Et quelle logique mes enfants! "IL EST CONNU" nous dit-il. Et bien si il est connu alors, ce doit être vrai!
Les femmes sont beaucoup plus sensibles que les hommes, c'est bien connu.
C'est bien connu aussi que les femmes sont plus douées pour la vaisselle et le ménage? N'importe quoi! Qu'est ce que c'est que cette statistique douteuse?

Enfin, Romaric au top de l'info comme toujours.
Au contraire, je pense que la partie que tu as cité déborde d'ironie, prouvant ainsi que Hinault Romaric n'est pas dupe de cette étude (et qu'il faut bien rigoler un peu le vendredi).
5  0 
Avatar de Bktero
Modérateur https://www.developpez.com
Le 01/02/2013 à 17:05
L’étude a été menée auprès de 200 étudiants provenant de six programmes d’études différents
Wouhouh ! Enorme comme échantillon représentatif !

Au passage, c'est quand même rassurant que les futurs soient plus empathiques que les futurs ingénieurs.
6  2 
Avatar de Traroth2
Membre chevronné https://www.developpez.com
Le 04/02/2013 à 13:51
Reste à déterminer le rapport de causalité : est-ce que les études en ingénierie rendent froid peu empathique ou les gens froids et peu empathiques s'orientent-ils de manière préférentielle vers des études d'ingénierie ?
4  0