Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

Quel est le développeur le plus fainéant que vous ayez rencontré ?
L'était-il plus que ce salarié qui soustraite son propre travail en Asie ?

Le , par Gordon Fowler

0PARTAGES

28  0 
C’est bien connu : l’enfer, c’est les autres. Surtout au travail.

C’est un peu ce qu’ont dû se dire les collègues de cet employé, pourtant qualifié de « modèle » par sa hiérarchie, en découvrant les conclusions d’une enquête interne.

L’histoire a été révélée cette semaine par Verizon.

Tout commence par une alerte de sécurité dans une société américaine pour laquelle Verizon fournit une assistance réseau. Des connexions en provenance de Chine accédaient à l’intranet, hautement sécurisé, de l’entreprise en question. Or pour y accéder de l’extérieur, un employé doit passer par un VPN puis par un processus d’identification par Token (un numéro changeant toutes les 30 secondes qui renforce le mot de passe).


Les experts de Verizon, suspectant un hacking très évolué, analyse alors ce trafic et se rendent compte que ces connexions récurrentes exploitent toutes le même compte utilisateur.

L’employé en question est un développeur, qualifié de sérieux et rigoureux dans son travail, la quarantaine, maitrisant C, C++, Perl, Java et les technologies Webs, habitué à livrer des « codes propres et à l’heure ».

Problème, ce développeur n’est pas en télétravail depuis Shenyang, mais bel et bien dans les murs de l’entreprise tous les jours ouvrés de la semaine.

En poussant leurs investigations un peu plus loin, les responsables de la sécurité des deux entreprises découvrent une explication ahurissante. L’employé modèle ne fait en réalité rien de sa journée au bureau et sous-traite la totalité de son travail à un prestataire de service chinois, à qui il permet d’accéder aux ressources internes pour accomplir sa tâche (l'enquête révélera qu'il avait tout simplement envoyé son Token en Chine par FedEx).

La différence entre le salaire de l’employé US (plusieurs centaines de milliers de dollars par an) et le prix de la prestation made in China (50.000 dollars annuels) permettait au petit malin de gagner très confortablement sa vie en ne faisant strictement rien.

Ou plus exactement avec un emploi du temps de ce type :
9h, arrivée, visionnage de vidéos de chats et lecture des articles qui buzzent
11h30, déjeuner
13h, achats sur Ebay
14h, mise à jour de son Facebook et de LinkedIn
16h30, mail au management
17h, fin de journée

Encore plus « fort », l’employé aurait utilisé cette magouille chez ses précédents employeurs depuis des années.


Spécialiste C, C++, Perl, Java, technos Webs en plein travail / Photo Tachikoma76, sous CC

S'il parait difficile de battre ce roi de la Fainéantise poussée à l’extrême, vous avez cependant dû vous aussi rencontrer au cours de votre carrière des spécimens de tires au flanc carabinés, que ce soit parmi vos collègues, vos confrères, vos camarades de classe ou vos amis.

N'hésitez pas à partager avec nous vos anecdotes sur ces Gaston Lagaffe plus vrais que nature que vous avez croisés (... ou à donner vos astuces pour les jours de flemme).

Source : Verizon

Et vous ?

Quel est le développeur le plus fainéant que vous ayez rencontré ?

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de BenoitM
Expert confirmé https://www.developpez.com
Le 18/01/2013 à 10:57
Un patron, qui donne des ordres à ses subalternes pour qu'il fasse un travaille vire quelqu'un qui donne des ordres à des subalternes pour qu'il fasse un travaille
26  1 
Avatar de Khleo
Membre averti https://www.developpez.com
Le 18/01/2013 à 10:52
Citation Envoyé par Paul TOTH Voir le message
mais ce n'est pas un développeur, c'est un arnaqueur (de génie ou pas, ça dépend où on se place).

non le développeur le plus fainéant que je connaisse, c'est moi ! dès que j'ai quelque chose à faire que je peux confier à un programme, j'écris ce programme

EDIT: d'après cet article, l'employé (qui a été viré) travaillait à distance également.
Un bon informaticien est un informaticien fainéant
18  0 
Avatar de tomlev
Rédacteur/Modérateur https://www.developpez.com
Le 18/01/2013 à 11:19
Citation Envoyé par Paul TOTH Voir le message
non le développeur le plus fainéant que je connaisse, c'est moi ! dès que j'ai quelque chose à faire que je peux confier à un programme, j'écris ce programme
C'est clair ! Même une tâche manuelle qui prend 5 ou 10 minutes, si je dois la faire plus d'une fois, j'essaie de l'automatiser... La paresse est une qualité essentielle pour un développeur

Cela dit dans le cas présent ça relève plutôt du foutage de gueule... en plus il a compromis la sécurité de son entreprise.
17  0 
Avatar de CHbox
Membre confirmé https://www.developpez.com
Le 18/01/2013 à 11:39
Le gars est extrêmement malin et profite du système à merveille, honnêtement bien que je trouve l'idée vraiment abusée je suis forcé d'admettre qu'il y a du génie dans l'art d'entourlouper chez cette personne, arriver à se faire bien voir et bien gagner sa vie en ne faisant rien, il a fait ce que certains patrons/chefs font mais en étant en bas de l'échelle.

S'il avait fait tout ça en Freelance il aurait pu continuer éternellement sans rien risquer, là en effet c'est le coup de donner accès à des externes qui le plante mais au final je pense qu'il est bien couvert et que même un procès ne le mettra pas à la rue.

Mais je ne soutiens pas la méthode, cet homme à fait à la plus petite échelle possible ce que font beaucoup d'entreprise occidentales en sous-traitant à l'étranger, à force le système va finir par s'écrouler et j'ai bien peur qu'on soit piégé dans les décombres.

Par contre, on dit plutôt feignant pour un informaticien, fainéant c'est ne rien faire du tout, feignant c'est tout faire pour en faire le moins possible (le principe de l'Aqueduc quoi, peiner à fabriquer un outil qui ensuite fera la tâche tout seul)
14  0 
Avatar de Khleo
Membre averti https://www.developpez.com
Le 18/01/2013 à 10:50
Ca doit être chiant de faire ça tous les jours à la longue :

9h, arrivée visionnage de vidéos de chats et lecture des articles qui buzzent.
11h30, déjeuner.
13h, achats sur Ebay.
14h, mise à jour de son Facebook et de LinkedIn.
16h30, mail au management.
17h, fin de journée.
12  0 
Avatar de Paul TOTH
Expert éminent sénior https://www.developpez.com
Le 18/01/2013 à 10:47
mais ce n'est pas un développeur, c'est un arnaqueur (de génie ou pas, ça dépend où on se place).

non le développeur le plus fainéant que je connaisse, c'est moi ! dès que j'ai quelque chose à faire que je peux confier à un programme, j'écris ce programme

EDIT: d'après cet article, l'employé (qui a été viré) travaillait à distance également.
11  0 
Avatar de athlon64
Membre confirmé https://www.developpez.com
Le 18/01/2013 à 14:23
A part les problèmes de sécurité et de confidentialité, le mec a fait ce que font, officieusement ou officiellement, la plupart des grosses boites que ce soit informatiques ou non.

Alors prenez du recul et posez vous les bonnes questions qui ont lien avec la cause, pas avec les symptômes qui se manifesteront sous une forme ou une autre tant que la cause n'est pas inhibée ou traitée... Je vous rappelle que ce mec était un modèle pour sa boite !!!

Mon avis sur le sujet :

L'article a été en majorité traité par des journaux "people" qui généralement ne comprennent pas le fonctionnement du monde informatique.


Comment un mec qui a su trouver la bonne boite de sous traitance, a su négocier un bon prix, respecte les délais de livraison de son projet (très difficile à tenir dans le monde du développement informatique) rend un résultat de qualité, satisfait plus que pleinement aux demandes exigées par sa boite peut être traité de fainéant ?

Tous les autres mots mais pas fainéant ! Une personne qui se déplace en voiture au lieu de la marche est il un fainéant ? Un fermier qui utilise la traite mécanique au lieu de traire à la main ses 5 000 vaches est il un fainéant ?

fainéant : qui ne veut pas travailler ,

travailler : Exercer une activé professionnelle, se consacrer à une tâche pour obtenir un résultat.

Par conséquent ce mec fait très bien son boulot à proprement parler, mais il n'a pas respecté son contrat, ce dernier sous entendait qu'il était payé pour développer lui-même les programmes et non les sous traiter...

Et pour couronner le tout, il est impossible qu'il foute absolument rien de rien, puisque qu'il doit au moins couvrir les traces, vérifier qu'il n'y a pas de caractères exotiques ou incohérences qui traînent etc, s'il n'a jamais réussi à se faire prendre c'est qu'il faisait ce qu'il faut pour ça, donc pas un fainéant c'est un bon !

Ou soit ses responsables directs sont vraiment des étourdis et ne se donnent pas la peine de comprendre son travail ! Dans l'autre cas de figure le mec prenait la peine de comprendre le travail et l'expliquait correctement à ses collaborateurs et responsables.

Pour ma part seule la version de son responsable direct me permettra vraiment de savoir ce qui s'est passé.

Cet évènement suscite le buzz mais pour des raisons très futiles et superficielles. On devrait aller au fond et se poser des questions sur la valeur du travail.

On appelle aujourd'hui travail au sens général toute activité rémunérée par une devise particulière. Le travail en lui même (activité constructive, créatrice, bénévole, etc) n'a plus de valeur, c'est l'argent qui lui donne sa valeur. Cet homme n'est point payé pour regarder des vidéos de chat et mettre à jour son profil linkedIn, ce pour quoi on l'accuse, mais il existe bel et bien des gens qui sont payés pour faire moins que ça, et on les respecte.

Un changement de notre société qui tend de plus en plus vers l'inversion inexpliquée des valeurs et des vertus.

Si je ferai comme cet homme ? Non ! Si j'encourage cela ? Non plus ! Si ce qu'il a fait me réjouit ? Ah oui !!! C'est le pied et en plus j'admire son audace, cela permettra aux gens de réfléchir un peu et de se poser de bonnes questions.

Dans cette société de consumérisme où seule la productivité financière et le résultat compte, tout ça au dépend du respect du travail et de la dignité humaine, un bon coup de pied dans la fourmilière comme on dit, ne peut faire que du bien

(Tiens, fait d'actualité, Lance Amstrong a fait 1000 fois pire, et comme il l'a répété ça faisait partie du boulot)

ps: si j'étais directeur de PME avec des moyens limités, j'embauche ce mec de suite... en Freelance lol, le comble, ses anciens patrons étaient tous satisfaits (un mec comme ça rentre pas dans ma boite ). Je me ferai des économies et de la pub pour ma boite.
13  2 
Avatar de chiv
Rédacteur https://www.developpez.com
Le 20/01/2013 à 23:46
Citation Envoyé par Caro999 Voir le message
@chiv

Ce n'est pas une histoire de perception. C'est du vécu.

Et tu penses sincèrement être la seule à avoir du vécu ?

Ma première expérience au sein d'une équipe informatique en finance de marché, j'étais freelance à l'époque. Lors du recrutement pour la mission, on m'avait fait tout un baratin comme quoi les informaticiens en finance de marché étaient forcément l'élite de l'élite vu leurs grandes responsabilités et les exigences du domaine blablabla… et vanté les salaires importants qu'ils obtenaient du coup. 3 tests techniques difficiles, 2 entretiens avec le directeur informatique de la banque, je passe. Formidable, au sein d'une équipe aussi pointue je vais apprendre énormément de choses me suis-je dis naïvement !
Au final, je suis tombé au milieu de l'équipe la moins compétente avec laquelle j'ai travaillé dans ma carrière. Un groupe d'informaticiens tous en poste dans cette banque depuis 10 ans ou plus qui travaillaient toujours comme 10 ans auparavant. Ils ne faisaient aucune veille technologique. Ils n'avaient aucune connaissances des technologies récentes ni des bonnes pratiques en vigueur. Je m'étouffais devant les erreurs monumentales de conception et d'architecture et leurs productions avaient des performances plus que discutables. Bref, une bande de planqués incompétents et trop payés qui avaient trouvé la bonne place où se caler au chaud en attendant la retraite.
Dieu merci, j'avais une période d'essai qui m'a permis de démissionner sans préavis rapidement et j'ai pu quitter cet enfer. C'était plus sûr, des fois que la médiocrité soit contagieuse, il valait mieux s'en aller.

Etre "vachement plus payé", comme tu dis, ne prouve pas que l'on est compétent ni que l'on mérite son salaire.

Comme quoi le vécu hein… selon les gens, en grattant un peu, on trouve des choses bien différentes…
12  1 
Avatar de
https://www.developpez.com
Le 18/01/2013 à 18:38
Citation Envoyé par athlon64 Voir le message
ps: si j'étais directeur de PME avec des moyens limités, j'embauche ce mec de suite... en Freelance lol, le comble, ses anciens patrons étaient tous satisfaits (un mec comme ça rentre pas dans ma boite ). Je me ferai des économies et de la pub pour ma boite.
Surement pas! Dans une PME, tu embauches ou tu sous traites à des gens en qui tu as confiance, parce que tu n'as pas les moyens de te payer des procès, ou de te faire avoir sur de grosses sommes. Un type comme ça, intelligent ou pas, c'est un danger, car il te plantera le jour où ça l'arrangera.

Ensuite, mobiliser toute son intelligence pour essayer d'être payé à rien faire ne me parait pas une grande preuve de génie... Mais bon, chacun voit midi à sa porte.

Perso, je me méfie des gens qui prétendent automatiser et ne pas réinventer la roue. La plupart du temps, ils passent plus de temps à maintenir/adapter ces programmes qui leur permettent de gagner du temps, ou à comprendre pourquoi, les conditions ayant un peu changé, la solution d'hier ne marche pas aujourd'hui, qu'ils n'en auraient passé à résoudre le problème "directement".

Souvent un programme devient bon à la quatrième ou cinquième itération, parce que, justement, on a accepté de "réinventer la roue".

Francois
11  1 
Avatar de chiv
Rédacteur https://www.developpez.com
Le 18/01/2013 à 19:49
Pour répondre à la question initiale : "Quel est le développeur le plus fainéant que vous ayez rencontré ?"

Facile, tous les développeurs qui arrêtent de développer pour devenir fonctionnels ou faire du "management". Un bon développeur, c'est d'abord un développeur qui oeuvre à rester un bon développeur et à en devenir un meilleur ! Pas un qui oeuvre à abandonner toutes ses compétences pour un costard/cravate et remplir des fichiers excel et des .ppt.

Quand s'arrêtera la dévalorisation de la compétence technique ?
15  6