"Ubuntu : un logiciel espion" pour Richard Stallman
Qui s'insurge contre l'intégration de la recherche Amazon dans l'OS

Le , par Hinault Romaric

0PARTAGES

9  0 
La version la plus récente d’Ubuntu (12.10 Quetzal Quantal) intègre une fonctionnalité polémique permettant d’afficher des suggestions de produits à acheter sur Amazon aux utilisateurs.

Concrètement, lorsque l’utilisateur lance une recherche d’un fichier, une application, etc. (en local ou sur le Web) à partir de son bureau, des liens de suggestions Amazon vers des sujets rattachés aux mots-clés saisis apparaissent avec les résultats.

Bien que cette fonctionnalité soit un moyen pour Canonical de financer le projet, elle est décriée par les adeptes du libre.




Pour Richard Stallman, fondateur de la Free Software Foundation (FSF) cette fonctionnalité fait tout simplement d’Ubuntu un spyware (logiciel espion).

« Un des principaux avantages d’un logiciel libre est que la communauté protège les utilisateurs contre les logiciels malveillants. Maintenant qu’Ubuntu est devenu un contre-exemple, que devons-nous faire ? » C’est sur ces termes que le père du logiciel libre introduit un billet sur son blog, dans lequel il s’insurge contre cette fonction qui pour lui est un dangereux code de surveillance, qui enverrait des données aux serveurs de Canonical sans avertir l’utilisateur.

« Les annonces ne sont pas le cœur du problème », écrit Stallman « le principal problème est l’espionnage. Canonical affirme ne pas dire à Amazon qui cherche quoi. Cependant, il est tout aussi mauvais que Canonical recueille vos informations personnelles que ce soit Amazon ».

Selon ce précurseur du libre, le fait que Canonical ait choisi d’inclure du code malveillant dans Ubuntu est préjudiciable à la communauté du libre entière.

Pour conclure, Stallman conseille aux utilisateurs des solutions libres de ne plus se tourner vers Ubuntu « N’installez ou ne recommandez pas Ubuntu. Au lieu de cela, dites aux autres qu’il est infecté par un logiciel d’espionnage ».

Source : FSF

Et vous ?

Que pensez-vous de cette fonctionnalité ? Va-t-elle à l'encontre du libre ? N'est-il pas exagéré de qualifier l'OS de spyware ?

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de Niark13
Membre éclairé https://www.developpez.com
Le 10/12/2012 à 14:27
La solution peut-être désactivée, et je la désactiverai certainement lorsque j'aurai migré vers la prochaine LTS (je reste en 12.04). En gros, en l'état, ça n'est guère gênant pour l'utilisateur avancé (qui lis les sites d'actualité informatique et qui sait déjà tout de cette fonctionnalité).

J'aurais préféré qu'à la suite de l'installation, une popup prévienne l'utilisateur qu'il doit faire un choix entre simplification/intégration et liberté. Après que chacun fasse ses propres choix en connaissance de cause.

Lorsque j'ai fait mon éducation informatique, la frontière entre le public (Navigateur/E-mail...) et le privé (le reste de l'ordinateur) était clairement marquée. Je pouvais savoir clairement où j'étais et adapter mon comportement en circonstance. Je plains sincèrement les générations qui arrivent, pour qui la limite est de plus en plus mince...
9  0 
Avatar de rt15
Membre confirmé https://www.developpez.com
Le 10/12/2012 à 17:13
Que pensez-vous de cette fonctionnalité ?
L'utilisateur tape un texte sur le bureau du système d'exploitation, ce texte est envoyé sur un serveur. Et c'est le comportement par défaut sans demande d'autorisation préalable et sans en informer expressément l'utilisateur.

Si on compare cette fonctionnalité avec la définition de spyware sur wikipedia, on constate que c'est bien un spyware. C'est juste qu'il est "officiel", au même titre que l'on peut considérer un serveur ssh ou telnet comme un trojan "officiel".

Va-t-elle à l'encontre du libre ?
Cette fonctionnalité risque de porter préjudice au libre. Stallman semble avoir peur que des gens fassent le lien "libre" <=> "ubuntu" (Même si pas considéré comme libre par la FSF) <=> "spyware inclus dans l'OS". Et du coup, "libre" ne veut plus dire "sans code malveillant".
9  0 
Avatar de Aniki
Membre éprouvé https://www.developpez.com
Le 10/12/2012 à 15:38
Citation Envoyé par Hinault Romaric Voir le message
N'est-il pas exagéré de qualifier l'OS de spyware ?
Je ne me rappelle pas avoir lu que Stallman qualifiait l'OS lui-même de spyware...
Juste que cet OS en contenait.

Le point de vue rapporté par la news et les commentaires me semble un peu dénaturé.
En lisant les réponses sur le forum, on a l'impression que le monsieur est d'un avis totalement différent des posteurs alors que ça n'est pas vraiment le cas.

Notamment quand il est dit "La solution peut-être désactivée" ou "Un coup de aptitude remove et il est partie le "malware"".
Il en parle lui-même et s'explique sur ces points.
Par exemple :
Ubuntu allows users to switch the surveillance off. Clearly Canonical thinks that many Ubuntu users will leave this setting in the default state (on). And many may do so, because it doesn't occur to them to try to do anything about it. Thus, the existence of that switch does not make the surveillance feature ok.
Il reproche entre autre que cette recherche soit activée par défaut et que même si un switch permet de la désactivée, ça ne rend pas cette feature plus "ok"

Il propose même des solutions qui lui aurait paru plus acceptable :
all it takes is to have separate buttons for network searches and local searches, as earlier versions of Ubuntu did. A network search feature should also inform the user clearly and concretely about who will get what personal information of hers, if and when she uses the feature.
il aurait suffit d'avoir 2 boutons différents: un pour la recherche locale et l'autre pour la recherche réseau, comme c'était le cas dans les versions précédente d'Ubuntu. Une recherche réseau devrait aussi clairement informer qui recevra ces informations, si cette fonctionnalité est utilisée.

En fin de compte, il est "juste" plus pessimiste quant aux potentielles nuisances que cette feature pourrait éventuellement apporté au monde du libre.
Et je partage son avis bien que je sois un peu plus modéré.
8  0 
Avatar de gangsoleil
Modérateur https://www.developpez.com
Le 11/12/2012 à 9:00
Citation Envoyé par coolspot Voir le message

Alors bon le choix c'est on fait du 100% libre et on se traine des distrib pourri qui faut bidouiller à mort et donc pas décoler du 0.5% d'utilisateur et donc pas d'investissement dans les logiciel libre ou bien se taper du 99% libre avec quelque concession niveau driver/blob proprio et faire décoller le libre a 10-15% comme le souhaite Ubuntu.
Sauf qu'il n'est pas possible de concilier distribution grand public et distribution acceptable par les bidouilleurs/geeks/linuxien/extremistes (faites votre choix).
Ubuntu est aujourd'hui une distribution grand public, avec quelques bidouilleurs qui trainent autour, et qui ne font que critiquer. Oui, pour un bidouilleur, cette distribution est une horreur (et je pese mes mots). Oui, pour le grand public, cette distribution est probablement la plus aboutie qui soit.


Parce que bon il faut quand même rendre à César ce qui appartient à César parce qu'Ubuntu ca a été une révolution dans le monde de Linux. Ca a rendu crédible et possible l'utilisation du libre en tant que desktop (fallait voir la merde que c'était avant) par ses objectif d'un OS out of the box et facile à utiliser.
Je crains que tu ne connaisses pas bien l'historique de Linux et des autres Unix pour dire ca. Je ne sais pas par rapport a quoi tu compares, mais des distributions faciles a installer/utiliser, ca existe depuis avant l'emergence d'Ubuntu.
8  0 
Avatar de Jeremy0201
Membre régulier https://www.developpez.com
Le 13/12/2012 à 12:32
Personnellement, je m'en fiche que le spyware sois désinstallable facilement ou pas.
Ce n'est pas parce que c'est gratuit que je vais dire amen à tout, c'est une question de principe, si il y avait un respect de l'utilisateur, ils auraient proposé une option lors de l'installation de l'os, mais vous savez pourquoi ils ne l'ont pas fait ? tout simplement parce que l'individu lambda ne sait même pas qu'ils ont un spyware d'installer..
Va dire à Mr X qui n'y connait rien(valable pour la plupart des utilisateurs d'ubuntu) d'ouvrir le terminal et de supprimer le spyware... il n'est pas près d'être désinstaller !
Certes je comprend que canonical veulent générer des thunes, mais la manière n'est pas bonne à mes yeux.
8  0 
Avatar de Aniki
Membre éprouvé https://www.developpez.com
Le 10/12/2012 à 16:04
Citation Envoyé par Enerian Voir le message
Donc je ne pense pas qu'une feature de cette distrib puisse avoir une quelconque nuisance sur ledit monde. Au pire, ça pourra en avoir sur Ubuntu lui-même.
Tout dépend de ce que tu appelles "nuisances".
Moi, je ne vois pas d'un très bon oeil cette feature car le fait qu'elle soit désactivable/désinstallable ne la rend pas moins nocive mais ça lui "octroie le droit" d'être activée par défaut.
Mais le plus grand mal que je lui reproche, c'est le fait d'être une porte d'entrée à d'autre expérimentations selon les réactions des utilisateurs.
Surtout qu'Ubuntu, ça doit être la plus connue des distrib pour les non initiés et que ceux-là ne seront pas forcément au courant de cette feature.

Mais bon, je suis un peu parano même si je n'atteins pas encore le niveau de Stallman.
6  0 
Avatar de Traroth2
Membre chevronné https://www.developpez.com
Le 10/12/2012 à 21:19
Citation Envoyé par Freem Voir le message
par les certains adeptes

Le libre n'a pas de fonctionnalité qui puisse aller à son encontre, parce que le libre est... libre.

Arrêtez de nous casser les pieds à dire que "telle façon de voir le libre n'est pas bonne". Si on vous écoute, alors le libre ne sera qu'une voie unique différente du "pas libre". Blanc/noir? Hors de question.

Quant à la distro unique, ça me fait bien rire. C'est un mythe qui n'existera pas de sitôt... Allez, au mieux, une distro majeure. Et alors? ca n'empêchera jamais les autres d'exister, loin de là. D'ailleurs, si les autres disparaissaient, Ubuntu n'aurait plus son pillier: Debian.

Allez, bon troll à tous
Le libre, ce n'est pas juste on fait n'importe quoi, hein.

Stallman est parfaitement dans le rôle qu'il a choisi et auquel il a consacré sa vie : aider les gens à conserver des systèmes informatiques libres, c'est à dire qui travaillent pour leur propriétaire et pas pour quelqu'un d'autre, et surtout pas à l'insu de leur propriétaire.

Ca n'a rien à voir avec une idée de rentabilité ou de modèle économique, c'est une question de liberté. Ceux qui parlent de "modèle économique du logiciel libre" confondent avec l'open-source, qui est quelque chose de complètement différent, comme dirait Stallman lui-même.

Et je ne vois pas en quoi rester fidèle à ses idées fait de lui "un extrémiste".
6  0 
Avatar de xelab
Membre expérimenté https://www.developpez.com
Le 10/12/2012 à 22:24
Citation Envoyé par Traroth2 Voir le message

Et je ne vois pas en quoi rester fidèle à ses idées fait de lui "un extrémiste".
Malheureusement, c'est une attitude bien trop commune de qualifier quelqu'un d’extrémiste dès qu'il a une opinion qui sort du rang. Que dit Stallman? Qu'ubuntu a intégré un spyware dans Ubuntu*, ce qui me semble parfaitement vrai, nonobstant le fait qu'on peut le désinstaller. Ici personne n'a été capable de démontrer en quoi l'affirmation de Stallman était fausse! Du coup on le traite d'extrémiste, c'est tellement plus simple, les attaques ad hominem...

* Pour l'avoir utiliser, je peux vous dire que c'est aussi très intrusif.

(et pourtant j'aime bien Ubuntu)
6  0 
Avatar de SurferIX
Membre chevronné https://www.developpez.com
Le 12/12/2012 à 14:34
Citation Envoyé par Xinu2010 Voir le message
Mouais... quel extrémisme. Un coup de aptitude remove et il est partie le "malware"
Ton père a un PC il installe n'importe quoi dessus, alors qu'il ne veut qu'aller sur le net. Tu lui installe Ubuntu, ok tout fonctionne. Et là il y a amazon qui le gêne.

Vas y, explique lui ce qu'est un coup de "aptitude remove".

... surtout n'oublie pas de filmer, et envoie le tout à Vidéo Gag.
4  0 
Avatar de lilington
Membre chevronné https://www.developpez.com
Le 13/12/2012 à 9:32
Je suis d'accord avec stallman sur sa definition de la chose, a savoir qu'un logiciel espion est installe sur ubuntu.

mais la ou je ne suis pas d'accord avec lui c'est quand il appelle au boycotte.
en faite il devrait dire: "A tous ceux qui ne veulent pas echanger un peu de liberte contre plus de confort dites leur d'eviter ubuntu"
car c'est bien de ca qu'il sagit. car moi personnellement je ne vois pas l'interet d'un tel service.
si je veux un livre sur linux kernel je lance mon navigateur je vais sur amazon car c'est son boulot et je tape "linux kernel" j'aurai probablement comme reponse Understanding the Linux Kernel, Third Edition by Daniel P. Bovet and Marco Cesati Ph.D. (Nov 2005)

$32.05
mais si je tape un recherche local de linux kernel et que je vois un truc amazon ou autre apparaitre je considererai que la reponse n'est pas cette qu'attend ma question.

c'est donc la un abus selon moi. et si je dois recommander linux a quelqu'un qui n'y connais rien et qui pense qu'une reponse doit etre strictement en relation avec la question je lui dirai EVITE Ubuntu. prend tout sauf ca.

PS: j'ai edite un peu, pour reduire les fautes, mais je garanti rien hein, et puis toujours pas d'accents.
4  0 
Contacter le responsable de la rubrique Accueil

Partenaire : Hébergement Web