Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

Livre Blanc : « Les outils de recensement et d'audit open-source »
Smile revient sur l'utilité d'analyser son « patrimoine logiciel »

Le , par Gordon Fowler

22PARTAGES

1  0 
Pour Smile, le recensement est le point de départ d'une politique open source : « il s'agit de faire l'état des lieux des logiciels open source utilisés dans l'entreprise ou entrant dans la composition d'un programme donné ».

Le but est d’optimiser et d’accompagner l’analyse d’un « patrimoine de logiciel », (identifier les composants open source utilisés, les licences, etc.).

Pour faire le point sur les différents outils du marché (Blackduck Software, Protecode, Palamida, OpenLogic, ou le français Antepedia) Smile vient de sortir un Livre Blanc logiquement baptisé « Les outils de recensement et d’audit open-source ».

Son objectif est de présenter leurs cas d'usage, leurs principes de fonctionnement, ainsi que les risques auxquels ils répondent.

Et de sensibiliser à des problématiques liées à la préparation d’un déploiement ou d’une migration. Préparation qui si elle est mal gérée peut aboutir à des procès comme le montre l'exemple de Free.

Télécharger le Livre Blanc « Les outils de recensement et d’audit open-source » de Smile


Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !