Le W3C publie un premier brouillon de l'API Push
Qui permettra d'intégrer des notifications Push au sein des applications Web

Le , par Hinault Romaric, Responsable .NET
Le groupe de travail Web Applications du W3C (World Wide Web Consortium) vient de publier un brouillon pour l’API Push.

La spécification Push API décrit la façon dont un serveur d’applications peut envoyer des données cryptées (messages Push) à des applications Web côté client, telles qu’elles sont effectuées par des « services Push ».

L’API pourra être utilisée par les développeurs pour mettre en œuvre des systèmes de notifications Push au sein de leurs Webapps.

Selon la description du W3C, le message Push pourra être envoyé même si l’application Web n’est pas active. Au cas où plusieurs Webapps seraient en cours d’exécution ou plusieurs instances d’une même Webapp sont actives, le message Push sera envoyé uniquement à la Webapp ou l’instance ayant fait la demande.

Le développeur pourra utiliser des scripts pour définir comment l’interaction aura lieu. L’utilisateur pourra choisir de recevoir des données en sélectionnant lui-même le fournisseur de services Push Web Intent ou en laissant le choix de la méthode d’interaction au navigateur.

Les messages Push pourront être transmis en utilisant diverses méthodes. Que ce soit des protocoles standardisés (comme Server-Sent Events, GSM Short Message Service, SIP MESSAGE, etc.) ou des méthodes spécifiques d’un navigateur, l’API Push est définie de telle sorte qu’elle offre une compatibilité avec toutes ces méthodes.

Le scénario de transmission courant décrit par le document du W3C est l’envoi des données par le serveur d’applications via une interface RESTful par exemple à un serveur Push. Le serveur Push remet ensuite le message à l’agent utilisateur associé à l’application Web. L’agent utilisateur se chargera par la suite de transmettre le message Push à l’application.

Cela signifie qu’avec cette API, une application Web peut demander à l’utilisateur l’autorisation de recevoir des messages Push avec la permission de mettre à la disposition de l’agent utilisateur les informations dont il a besoin pour activer le service Push.

Le document de spécification de l’API est pour l’instant au stade de Draft et pourrait devenir une norme du W3C en cas de validation.

Source : W3C

Et vous ?

Que pensez-vous de cette API ?


Vous avez aimé cette actualité ? Alors partagez-la avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :


 Poster une réponse

Avatar de alex_vino alex_vino - Membre émérite https://www.developpez.com
le 24/10/2012 à 22:04
Il me semblait que le premier brouillon de l'API Push avait été publié il y a 1 ou 2 mois.
Avatar de Zefling Zefling - Membre émérite https://www.developpez.com
le 25/10/2012 à 8:14
Citation Envoyé par alex_vino  Voir le message
Il me semblait que le premier brouillon de l'API Push avait été publié il y a 1 ou 2 mois.

Probablement dans l'incubateur. Certains ne sont pas encore officiel (c'est généralement marqué «*non officiel » dessus).
Offres d'emploi IT
Consultant sap finance/controlling H/F
Safran - Ile de France - Vélizy-Villacoublay (78140)
Architecte systèmes études & scientifiques H/F
Safran - Ile de France - Vélizy-Villacoublay (78140)
Architecte sécurité des systèmes d'information embarqués H/F
Safran - Ile de France - 100 rue de Paris 91300 MASSY

Voir plus d'offres Voir la carte des offres IT
Contacter le responsable de la rubrique Accueil