Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

Le Gouvernement français fait le choix du Logiciel Libre pour l'Etat
Que pensez-vous de cette décision ?

Le , par pythéas

20PARTAGES

18  2 
Edit de Gordon Fowler, le 27/09/12 : ajout des avantages, des limites et des questions de la circulaire

Dans une circulaire adressée à tous les membres du gouvernement intitulée "Orientations pour l’usage des logiciels libres dans l’administration", le Premier ministre, Jean-Marc Ayrault, a recommandé l'usage des logiciels libres tout en soulignant leurs avantages dans différents domaines.

Cette initiative, faisant suite à la circulaire Fillon sur la généralisation de l'usage des formats ouverts, est fruit d'un travail animé par la direction interministerielle des systèmes d'information et de communication, et fait force de loi.

Le circulaire met l'accent sur le fait que "un logiciel libre n'est pas un logiciel libre de droits" et qu'il n'est pas gratuit mais "souvent moins cher".

Parmi les avantages cités : la possibilité de minimiser les évolutions superflues, d'assurer un support à long terme, d'expérimenter plus facilement des solutions et de mutualiser les ressources de l'administration.

Enfin, la transparence - notamment pour la sécurité - et la mise en concurrence sur un pied d'égalité entre les prestataires (du fait que le code est publié) joueraient aussi en faveur du logiciel libre.

Le rapport souligne également des limites comme l'effet de marque (l'utilisateur veut retrouver ce qu'il connait), ou la tentation d'ajouter du code spécifique au risque de déconnecter complètement le projet déployé du projet communautaire.

Au final, un passage au libre aurait des effets plus que bénéfiques sur les finances et peut, dans certains cas, "diviser par 10 les coûts de fonctionnement des applicatifs".

En exemple, cette directive cite bien sûr Linux, mais aussi LibreOffice et PostgreSQL. Et elle invite à se poser plusieurs questions, comme les différences entre Firefox et Chrome ou l'avenir de MySQL (MariaDB, SkySQL, etc.).

La circulaire "Usage du logiciel libre dans l'Administration" en pdf

Source (avec, notament, la lettre du premier ministre)

Et vous ?

Cette décision vous parait-elle naturelle (l'Etat se doit de soutenir l'ouverture dans l'IT) ou à modérer ?

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de gbdivers
Inactif https://www.developpez.com
Le 27/09/2012 à 11:30
Citation Envoyé par DotNET74 Voir le message
Ben parce que lorsque tu as un problème tu peux te tourner (légalement) vers quelqu'un alors qu'avec du libre il n'y a personne en face et le jour ou ta société est bloqué ou que l'un de tes clients est bloqué (C'est du vécu) parce que tu lui as mis une solution OpenSource ben la tu manges grave !
Tu n'as pas appelé une hot line récemment

Sinon, les sociétés de service informatique te répondent qu'elles peuvent rien faire si tu as un problème, si tu utilises du libre ?
C'est bon à savoir, je vais ouvrir une entreprise de service informatique qui gère aussi les problèmes rencontrés avec le libre, si personne fait ça actuellement, il y a un marché à prendre...

EDIT : je n'avais pas percuté...
que l'un de tes clients est bloqué (C'est du vécu) parce que tu lui as mis une solution OpenSource
Donc tu fournis une solution à tes clients, mais tu n'en assures pas le service ?
C'est pas un problème de libre, ça, on va dire que c'est un problème de politique de ta boîte (pour rester poli)
18  1 
Avatar de Chuck_Norris
Membre émérite https://www.developpez.com
Le 27/09/2012 à 14:10
Citation Envoyé par DotNET74 Voir le message
Vous me faites bien rire avec voter libre !!!!
Citation Envoyé par DotNET74 Voir le message
Vraiment vous me faites bien rire là ....
Citation Envoyé par DotNET74 Voir le message
Arfff je vous ai vexé .... vraiment désolé !!
Les "arguments" classiques du lanceur de troll, et le dernier en particulier quand il voit que cela ne prend pas.

Citation Envoyé par thierryler Voir le message
Super, on va se retrouver avec des gimp à la place de toshop.
Je doute que la majorité des employés de l'Etat ait besoin de la puissance de Photoshop, ou même d'avoir besoin d'un outil de retouche d'image.

Le fait est que Photoshop est un outil certes puissant, certes sans équivalent, mais spécifique aussi, et d'un coût prohibitif, même comparé au coût de Microsoft Office.

En tout cas je ne pense pas que quelqu'un ici ait préconisé de remplacer les logiciels actuels par des logiciels non adaptés aux besoins, donc encore une fois je ne vois pas où est le problème.
17  0 
Avatar de Freem
Membre émérite https://www.developpez.com
Le 27/09/2012 à 12:09
dotNET... As-tu lue la directive, au moins?

Moi, je suis en train (page 13/18) et il est très souvent fait mention d'essais qui ont été probants.
Je mettrais d'ailleurs ma main au feu que les essais en questions sont liés à la gendarmerie nationale...

Par rapport aux fax/imprimantes à changer, j'aimerai bien que tu cites des modèles: au bureau, elles se pilotent via une interface web, et les documents transitent sur le réseau via des formats ouverts, dédiés à l'impression. Naturellement, on ne parle pas ici d'imprimante de bureau, mais plutôt d'imprimante qui ressemble à un bureau tellement elle est grosse
En vrac, tu as: PS, PDF, DVI... accessoirement, hp publie ses pilotes pour les plate formes linux, et je doute qu'un des plus gros acteurs fasse ça par pur altruisme.
Au pire, les impression en milieu professionnel passent souvent par un serveur d'impression. Rien n'empêche de conserver le-dit serveur sous windows.

Autre détail: une administration de la taille d'un ministère n'achète probablement pas un matériel à l'unité, sauf très gros matos. Donc, achète rarement du matos (coûte cher...).
Et je ne connaît pas de matos vieux de 5 ans qui ne soit pas supporté du tout par linux (question ouverte, je suis toute ouïe si tu as des exemples)?
Quant au nouveau matériel, il y a fort à parier qu'il sera exigé qu'il soit capable de fonctionner avec une distribution linux, donc, pas de changement réel à faire.

Pour ce qui est des hackers, oui, ils vont être content.
Mais pas ceux auxquels tu penses... Les black hat vont plutôt tirer la tronche: les serveurs linux passent quand même pour plus sécurisés que les serveurs windows (sinon pourquoi se constituer des botnet pour attaquer les serveurs?), et il n'y a aucune différence entre un serveur linux et un poste utilisateur linux si ils utilisent la même distribution, vu que le kernel est le même.
Accessoirement, sous linux, il est possible d'interdire l'exécution de logiciels sur une partition (extX) entière, et d'interdire l'élévation de privilèges, contrairement à NTFS. Hors, un virus passe très souvent par l'utilisation de phishing, c'est à dire, d'une exécution d'un utilisateur de quelque chose qu'il n'aurait pas dû. Sur ce point, windows est donc inférieur.
Dernier point pour les hackers: user d'un logiciel libre, c'est avoir la possibilité de contrôler les patch que l'on intègre, et même d'en appliquer soi-même. Donc, le potentiel de sécurité est nettement plus élevé.
Les hackers qui vont être heureux, c'est ceux qui bossent dans le ministère et à qui on demandera de contribuer

Pour ce qui est de la formation des gens, le document en parle, en effet. C'est d'ailleurs pour ça qu'il ne préconise pas le libre pour tout et n'importe quoi, et qu'il préconise également une préparation au changement. A ce sujet, il parle d'ailleurs beaucoup de l'effet de marque...
Cette même circulaire spécifie également que l'avantage du logiciel libre, c'est que l'on peut en contrôler plus facilement l'évolution, en refusant d'intégrer des fonctionnalités dont le besoin n'existe pas, tout en continuant d'avoir un outil maintenu. Ca implique sécurité (maintenance) et moins de formations (évolution contrôlée).
Ce point est rarement abordé, c'est même la première fois que je le vois... et j'ai l'impression que c'est une allusion à Microsoft, qui d'abord à intégré un ruban au lieu d'une interface classique, et qui maintenant (grosso modo 5 ans après, c'est court) passe à une interface encore radicalement différente!
MS impose donc un plus gros coût de formation que Libre Office par exemple.

Là où, en revanche, il est dit que le logiciel libre n'est pas intéressant financièrement, c'est sur les applications monolithiques, vu qu'il est difficile de s'approprier un tel code, donc d'y contribuer. Et juste après, il est spécifié que la "mode" et les bonnes pratiques actuelles, même parmi le proprio, sont plutôt dans le modulaire. Marrant, ça me semble tout à fait pragmatique et ancré dans la réalité que je vois tous les jours (et ici, point de libre... C#, powerbuilder, windows only...)

Sincèrement, tu devrais lire ce document, et citer les points ou tu penses que les DSI de plusieurs ministères, (y compris celui de l'intérieur, pour ce qui est de la sécurité ) se plantent.
Ce rapport met un très fort accent sur la réduction des coûts grâce à l'effet communautaire, mais aussi et surtout sur le fait que le logiciel libre permettant à tout le monde de contribuer, les éditeurs sont sur un pied d'égalité dans les appels d'offre.

Toujours pour l'aspect économique, il me semble (là, je n'ai pas de source sous la main, juste des souvenirs flous de diverses news sur DVP) que la France, justement, est active dans ce domaine, et donc, ce serait favoriser indirectement l'économie nationale. Vue ma propre situation économique, je ne te cache pas que je ne m'en plaindrais pas.

Outre l'aspect économique, ce rapport mets pas mal l'accent sur l'égalité des prestataire: le logiciel libre permet d'ouvrir les marchés publics à tous les acteurs, et pour le gouvernement d'un pays avec la devise "liberté, égalité, fraternité", il me semble que ça a son importance (ce ne sont peut-être plus que des mots, mais ils restent importants à mes yeux).

Ah, oui, il est aussi spécifié un point très important: les logiciels devant être adoptés doivent avoir une communauté déjà pérenne, et précisé que pour certains cas, les applications critiques, il faut faire appel à un prestataire externe pour assurer le fonctionnement. Il est d'ailleurs précisé que le support du libre est plus efficace, parce que pas enfermé par le modèle habituel qui doit gérer la diffusion planétaire.

Enfin, il est dit dès le début que l'usage de logiciels open source n'est pas gratuit!

@vampirella: il est justement dit qu'il ne faut pas faire une migration aveugle à l'open source, dans le document source. Et sinon, la gendarmerie utilise un logiciel spécifique tournant sous ubuntu (je n'ai pas identifié le logiciel, je n'y étais que pour une déclaration de vol )

@newinn: a priori, ce sera ubuntu, au moins il y a une boîte derrière, et il y a déjà des compétences dans le ministère de l'intérieur dessus. Quant à n'importe quelle distro rolling release, en prod, c'est bien pire puisqu'il y a un contrôle d'évolution extrêmement faible. Souvent, les distro source sont rolling release, donc oublie gentoo ou arch.

@gdbdivers:
La circulaire précise que la réduction des coûts est principalement liée au déploiement en masse à coût de licence nul et à la mutualisation des moyens.
15  1 
Avatar de Firwen
Membre expérimenté https://www.developpez.com
Le 27/09/2012 à 12:16
Vous me faites bien rire avec voter libre !!!!

Faut plus passer par le méchant Microsoft parce qu'il fait payer son travail (Développement de logiciel) et faut passer par des sociétés qui n'ont rien développer sur Minux mais qui vont vous faire payer un max en maintenance et expertise lorsque vous êtes dans la merde et donc, prix à la gorge !!!

En plus, à vous lire vous n'êtes même pas d'accord entre vous les défenseurs du libre sur quelle mouture il faut utiliser !!!

Vraiment vous me faites bien rire là ....
Je pense plutot que tu m'as l'air d'etre un bon aigri anti-libre parce que la seul mention sur ton CV c'est dotnet.
16  3 
Avatar de andry.aime
Rédacteur/Modérateur https://www.developpez.com
Le 27/09/2012 à 14:17
Citation Envoyé par thierryler Voir le message
Super, on va se retrouver avec des gimp à la place de toshop.
Et moi qui allait dire:
Super, on va se retrouver avec des gimp à la place de paint.
13  0 
Avatar de gbdivers
Inactif https://www.developpez.com
Le 01/10/2012 à 4:20
@gulyone

1. tu es hors sujet dans la discussion avec ton discours sur ce que tu utilises comme langages et ce que tu penses du Java

2. tu lis les forums que tu veux ; mais si tu sais pas que les systèmes propriétaires peuvent aussi présenter des problèmes de sécurité, tu devrais peut être lire d'autres forums (ou t'abstenir d'intervenir sans savoir de quoi tu parles)

3. tu montres encore ta méconnaissance du monde du libre avec cette phrase :
car c'est grace à ces dons qu'ils subsistent
4. tu as craqué avec ta moralité à 2 sous sur les dons ?

@Taurre
Il est vrai que le gouvernement français semble se fourvoyer au sujet du logiciel libre en le considérant visiblement comme gratuit, ce qui n'est pas forcément le cas
Tu n'as pas lu le message de Freem ou le texte dont il est question ?
Citation Envoyé par Freem
Enfin, il est dit dès le début que l'usage de logiciels open source n'est pas gratuit!
Sinon, pour les dons, vous êtes au courant que ce n'est pas le seul moyen de remercier les projets libres ? La participation est beaucoup plus intéressante...
11  0 
Avatar de Paul TOTH
Expert éminent sénior https://www.developpez.com
Le 26/09/2012 à 10:32
Citation Envoyé par el_slapper Voir le message
quid du cout de migration?
tu parles des formations ? personnellement j'étais plus paumé en passant à Office 2007 qu'en passant à OpenOffice
12  2 
Avatar de gbdivers
Inactif https://www.developpez.com
Le 27/09/2012 à 10:41
Citation Envoyé par DotNET74 Voir le message
qu'il faudra changer du matériel et former les gens
Changer du matériel ? C'est à dire ? (j'ai installé lubuntu sur un vieux portable qui ramait sous win2000, c'est fonctionnel et beaucoup plus rapide)

Citation Envoyé par DotNET74 Voir le message
Et c'est les hackers qui vont être content....

Regarde les news récentes sur les systèmes propriétaires

Citation Envoyé par MiaowZedong
OpenOffice/LibreOffice sont vraiment très bien pour un utilisateur occasionel ou peu poussé, maitenant ils manquent des fonctions les plus avancées d'Office et n'ont pas le même ecosystème autour.

Le standard Open Document permettra peut-être le developpement d'un véritable écosystème mais concernant les fonctions avancées, il faut avouer que ce n'est pas que les changements sans raisons d'UI qui coûtent cher à developper chez M$. Pas sur qu'OOo ou LO atteignent le même niveau que MSO un jour, malheureusement.
La question est "est ce que la majorité des fonctionnaires sont des utilisateurs peu poussés ou avancés" ?
Ce que j'en ai vu, même ceux qui utilise toute la journée word reste des utilisateurs peu poussés. Quand quelqu'un passe de Word à Ooo, le problème vient de l'absence de certaine fonctionnalités ou du changement d'UI ?
9  0 
Avatar de Firwen
Membre expérimenté https://www.developpez.com
Le 28/09/2012 à 15:19
Citation Envoyé par Jon Shannow
Enfin, ça reste à voir... Quand on lit ceci, on a de quoi se poser des questions sur le libre, non ?

le plugin Unity responsable de ça reste un soft libre, donc on sait ce qu'il fait d'une part, d'une autre il se vire en une ligne apt-get

Et comme j'ai l'ame au troll ( on est vendredi aprés tout ), je te dirai bien de tenter d'enlever complétement le support activeX sous Windows, ou le Genuine, ou ne serais-ce que Internet explorer ( lol^troll) pour comparer

Citation Envoyé par Jon Shannow
On a eu le soucis, ici. Il y a quelques années une administration (je crois que c'était le trésor public, mais je ne suis plus très sûr) a du passé à OOo, et d'un seul coup on a reçu des document au format OO ! Résultat, personne ne pouvait les ouvrir, ici ! J'ai passé pas mal de temps à devoir faire les transformations OOo vers MSO.
C'est un problème récurrent à toute migration logiciel, et non pas propre à l'utilisation du libre
9  0 
Avatar de Paul TOTH
Expert éminent sénior https://www.developpez.com
Le 03/10/2012 à 8:41
Citation Envoyé par zoltar35 Voir le message
Bonjour,

Croire qu'utiliser le logiciel libre est une bonne chose pour l'état est une erreur.
Tout d'abord on n'achète pas au même prix lorsque l'on est une institution ou un particulier (regardez les prix d'une licence Office éducation cela vous donnera une idée).
D'autre part, il faut former les utilisateurs (et les déformer parfois) car la majorité d'entre eux n'ont pas formécement Linux ou LibreOffice à la maison.
Enfin il ne suffit pas de dire changeons pour que tout l'historique disparaisse.
J'étais dans une grande administration autrefois dont une partie avait fait le choix d'échanger Office contre OpenOffice. Résultat deux ans de galère...
Conclusion: il faut résonner en coût global comme le ferai n'importe qu'elle entreprise, c'est cela la vraie économie.
alors moi j'ai vécu le passage d'une commune de 65.000 habitants (1500 employés) de MS Office vers OpenOffice...le choix c'est fait tout simplement car la politique tarifaire de MS à l'époque était complètement folle. Il fallait en gros payer une software assurance très chère pour avoir le plaisir d'avoir les mise à jour "gratuites"...mais le budget à débloquer pour migrer le parc existant qui avait 2 ou 3 versions de retard était astronomique (je n'ai plus les montants en tête et me garderait de donner des sommes farfelues).
le budget formation lui n'a pas évolué tant que ça, car le personnel suivait déjà de formations en interne sur Office (entre autre)...il l'a été sur Ooo - pour ceux qui le demandait.
Les documents sont restés dans un premier temps au format Office 97 ne serait-ce que pour échanger avec l'extérieur - ça évite d'avoir plusieurs versions du même fichier...par la suite ils sont passés au format Ooo et transmis en PDF vers l'extérieur (quand ils n'étaient pas modifiable).

une poignée d'utilisateurs ont été très embêtés dans leurs tableaux Excel titanesques...et on leur a laissé Excel.

quelques années plus tard, plus personne ne remet en cause ce choix, le budget logiciel ne dépend plus des choix marketing d'une société privé.

Les postes sont restés sous Windows tout simplement car les progiciels métiers sont quasiment tous uniquement développés pour Windows.

La compatibilité avec Ooo est un prérequis dans tous les appels d'offre et entre deux solutions serveur équivalente, Linux est privilégier à Windows.

Moralité, une migration Ooo ne se fait pas sur un coup de tête, ça se prépare et quand c'est fait dans de bonnes conditions, ça fonctionne aussi bien que le passage de Windows 3.x à Windows 95 ou de XP à Seven...passages qui ç l'inverse peuvent être catastrophiques s'ils ne sont pas bien préparés.
9  0