Le Gouvernement français fait le choix du Logiciel Libre pour l'Etat
Que pensez-vous de cette décision ?

Le , par pythéas, Membre averti
Edit de Gordon Fowler, le 27/09/12 : ajout des avantages, des limites et des questions de la circulaire

Dans une circulaire adressée à tous les membres du gouvernement intitulée "Orientations pour l’usage des logiciels libres dans l’administration", le Premier ministre, Jean-Marc Ayrault, a recommandé l'usage des logiciels libres tout en soulignant leurs avantages dans différents domaines.

Cette initiative, faisant suite à la circulaire Fillon sur la généralisation de l'usage des formats ouverts, est fruit d'un travail animé par la direction interministerielle des systèmes d'information et de communication, et fait force de loi.

Le circulaire met l'accent sur le fait que "un logiciel libre n'est pas un logiciel libre de droits" et qu'il n'est pas gratuit mais "souvent moins cher".

Parmi les avantages cités : la possibilité de minimiser les évolutions superflues, d'assurer un support à long terme, d'expérimenter plus facilement des solutions et de mutualiser les ressources de l'administration.

Enfin, la transparence - notamment pour la sécurité - et la mise en concurrence sur un pied d'égalité entre les prestataires (du fait que le code est publié) joueraient aussi en faveur du logiciel libre.

Le rapport souligne également des limites comme l'effet de marque (l'utilisateur veut retrouver ce qu'il connait), ou la tentation d'ajouter du code spécifique au risque de déconnecter complètement le projet déployé du projet communautaire.

Au final, un passage au libre aurait des effets plus que bénéfiques sur les finances et peut, dans certains cas, "diviser par 10 les coûts de fonctionnement des applicatifs".

En exemple, cette directive cite bien sûr Linux, mais aussi LibreOffice et PostgreSQL. Et elle invite à se poser plusieurs questions, comme les différences entre Firefox et Chrome ou l'avenir de MySQL (MariaDB, SkySQL, etc.).

La circulaire "Usage du logiciel libre dans l'Administration" en pdf

Source (avec, notament, la lettre du premier ministre)

Et vous ?

Cette décision vous parait-elle naturelle (l'Etat se doit de soutenir l'ouverture dans l'IT) ou à modérer ?


Vous avez aimé cette actualité ? Alors partagez-la avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :


 Poster une réponse

Avatar de - https://www.developpez.com
le 04/10/2012 à 17:58
Citation Envoyé par Chuck_Norris  Voir le message
Former un professionnel de l'informatique consiste aussi à lui apprendre qu'il devra s'auto-former toute sa vie. En effet, tu seras loin d'utiliser toute ta vie des compétences uniquement apprises à l'école.

Ah? Ben on va pouvoir faire des économies alors, on leur envoie un petit mail, avec marqué "auto formez vous", ca tient lieu de diplome, et hop.

Citation Envoyé par Chuck_Norris  Voir le message
Et pour le développement, une fois qu'on a les méthodes, qu'on a l'esprit bien formé au développement, on peut s'adapter à n'importe quelle technologie. Si on a appris Java, on peut facilement se mettre au C#.

Ben tiens... D'ailleurs, si tu mets Java sur ton CV, tu n'as aucun mal à être pris sur un poste C#.

On retombe dans la "paraphrase", je crois...

Francois
Avatar de - https://www.developpez.com
le 04/10/2012 à 18:06
Citation Envoyé par Paul TOTH  Voir le message
Or donc, pensez-vous qu'il existe / connaissez-vous / étiez-vous un développeur tout frais sorti de l'école qui soit efficace dans son travail ?

Encore heureux, sinon le chomage des jeunes serait à 100%.

Sérieusement, tant que tu le mets dans un poste adapté, un jeune diplomé est efficace. Le problème, c'est que les boîtes mettent parfois des jeunes dans des postes trop grands pour eux, et que certains (pas seulement les jeunes diplomés) ont des ambitions un peu larges pour leurs compétences...

En général, l'ingénieur d'école aura de meilleures bases scientifiques que l'autodidacte (surtout s'il est passé par une prépa), partout où cela a de l'importance, il aura un avantage. Le passage par une vraie prépa développe souvent aussi l'organisation et la capacité de travail (mais ca ne veut pas dire qu'un autodidacte n'est ni organisé ni travailleur).

Pour l'expérience, cela dépend. Il y a des ingénieurs qui programment depuis qu'ils sont gosses, et des autodidactes qui y sont venus sur le tard.

Francois
Avatar de Chuck_Norris Chuck_Norris - Rédactrice/Modératrice https://www.developpez.com
le 04/10/2012 à 18:10
J'ose espérer que tu ne penses pas ce que tu dis, fcharton, sinon je m’inquiéterai grandement de la vision que tu as de notre propre métier.

En fac, on est pas là pour simplement apprendre une technologie X et puis c'est tout. Si c'est ça que tu veux, alors tu ne vas pas en fac, tu fais un simple BTS ou un CP.

En fac, on est là pour apprendre notre métier, c'est-à-dire les algorithmes de bases, les notions de programmation orientée objet, de programmation fonctionnelle, les notions de compilations (dans le sens : écrire un compilateur), les notions mathématiques pour la vérification formelle de programmes, etc. On est là pour apprendre des méthodes, une manière de penser. Ensuite il y a une application naturellement concrète sur certaines technologies, il se trouve que dans mon cas cela a été C, Java, OCAML, Lisp, B.

Et pourtant mon projet de fin d'études était en C++ alors que nous avions reçu aucun cours là-dessus. Nous avions les méthodes et appris notre métier, et à nous alors d'apprendre par nous-même les autres langages.

En ce qui me concerne on demande des compétences dans un langage que je ne connais pas pour un poste, je me donne 48 heures pour être opérationnel au moins pour les bases. Aussi opérationnel que si j'avais suivi une formation ou appris ce langage à l'université.
Avatar de Paul TOTH Paul TOTH - Expert éminent sénior https://www.developpez.com
le 04/10/2012 à 18:19
Citation Envoyé par Chuck_Norris  Voir le message
En ce qui me concerne on demande des compétences dans un langage que je ne connais pas pour un poste, je me donne 48 heures pour être opérationnel au moins pour les bases. Aussi opérationnel que si j'avais suivi une formation ou appris ce langage à l'université.

le problème c'est que les bases d'un langage ne suffisent plus de nos jours. on ne code plus tout dans le langage de base, il y a une palanquée de bibliothèque voir un framework complet à ingurgiter avant de pouvoir prétendre maîtriser un environnement de programmation...et ça faut plus de 48h pour y arriver.
Avatar de Chuck_Norris Chuck_Norris - Rédactrice/Modératrice https://www.developpez.com
le 04/10/2012 à 18:22
Citation Envoyé par Paul TOTH  Voir le message
le problème c'est que les bases d'un langage ne suffisent plus de nos jours. on ne code plus tout dans le langage de base, il y a une palanquée de bibliothèque voir un framework complet à ingurgiter avant de pouvoir prétendre maîtriser un environnement de programmation...et ça faut plus de 48h pour y arriver.

C'est possible, mais je pense qu'un informaticien qui sait apprendre ceci tout seul dans son entreprise pour mettons une semaine, sera plus apprécié qu'un informaticien à qui il faudra payer une fortune pour sa formation.

Et vous ne pouvez pas blâmer l'école pour cela, car même si admettons l'école idéale qui vous apprend absolument tout. Vous sortez de là, et le lendemain de votre sortie, un nouveau framework apparaît. Hé bien si on vous demande de l'utiliser vous aurez bien à l'apprendre vous-même.
Avatar de - https://www.developpez.com
le 04/10/2012 à 21:31
Citation Envoyé par Chuck_Norris  Voir le message
En ce qui me concerne on demande des compétences dans un langage que je ne connais pas pour un poste, je me donne 48 heures pour être opérationnel au moins pour les bases. Aussi opérationnel que si j'avais suivi une formation ou appris ce langage à l'université.

48 heures pour être opérationnel dans n'importe quel langage. A mon tour de te demander si tu parles sérieusement.

Je ne crois pas être plus bête qu'un autre, mais je doute pouvoir être raisonnablement à l'aise dans un langage proche de ceux que je connais en moins d'un mois. Pour un truc plus abstrait, je pense qu'un trimestre au moins est nécessaire (tiens essaye l'APL ou le J en 48 heures, tu m'en diras des nouvelles). En, 48 heures, tu vas apprendre la syntaxe, quelques généralités, tu sauras écrire ces petits programmes inutiles qu'on fait faire aux débutants, et avoir l'air de t'y connaitre dans une discussion de salon, mais je doute que tu puisses intégrer une équipe de développement utilisant ce langage.

Et on ne parle ici que de langages, si maintenant tu as en plus un framework, une API matérielle, une ou plusieurs librairies externes utilisant des technologies, je doute qu'un mois suffise.

Mon expérience, c'est que sur un langage qu'il connait (dans le cas précis le C++), un développeur expérimenté (genre 15 ans de métier et une connaissance du matériel) met six à huit mois à maîtriser un framework (type Qt ou VCL).

Alors, 48 heures, ou même une semaine, langage, techno et framework, pour un petit gars qui sort de la fac, je souris doucement... (et je ne voudrais pas être méchant, mais vu le niveau en maths de l'informaticien moyen en fac, j'ai comme un doute sur certaines des disciplines dont tu parles, vérification formelle, algorithmique un peu sérieuse, ou compilation)

Francois
Avatar de el_slapper el_slapper - Expert éminent sénior https://www.developpez.com
le 05/10/2012 à 10:04
48 heures, c'est suffisant pour savoir faire des composants simples. J'ai eu une mission comme ça, en RPG. Je ne savais même pas qu'il y avait un langage qui s'appelait comme ça le mercredi à 14h00, et le vendredi à 14h00, j'ai commençé à coder les composants fonctionnels.

Par contre, le programme qui scannait le code des autres programmes et changeait automatiquement les anciennes lectures dans le référentiel par les appels aux nouveaux modules fonctionnels que j'avait codé, lui, a été fait par un vieux briscard du RPG - et à juste titre.

Par contre, mon expérience de programmeur en général a été très utile : savoir tester, valider un grand nombre d'éléments, renifler les ambiguités de la spécification, avoir un code lisible et structuré, tout ça est indépendant du langage, et fut très utile.

En bref, la maitrise technique complète d'un langage(et de son environnement) est parfois indispensable(pour mon collègue), parfois pas du tout(pour moi). La maitrise des bases, elle, est toujours importante.
Avatar de BenoitM BenoitM - Membre expert https://www.developpez.com
le 05/10/2012 à 10:18
Ca dépend fortement ce qu'on te demande de faire

Il est plus facile de devoir modifier un programme existant que de devoir écrire tout from scratch et sans exemple.

Si tu tombes sur un projet qui utilise un framework X et qu'on te demande de modifier une condition , c'est pas la même chose que de devoir écrire une fonction avec ce framework X
Avatar de Paul TOTH Paul TOTH - Expert éminent sénior https://www.developpez.com
le 05/10/2012 à 10:18
Citation Envoyé par el_slapper  Voir le message
48 heures, c'est suffisant pour savoir faire des composants simples. J'ai eu une mission comme ça, en RPG. Je ne savais même pas qu'il y avait un langage qui s'appelait comme ça le mercredi à 14h00, et le vendredi à 14h00, j'ai commençé à coder les composants fonctionnels.

Par contre, le programme qui scannait le code des autres programmes et changeait automatiquement les anciennes lectures dans le référentiel par les appels aux nouveaux modules fonctionnels que j'avait codé, lui, a été fait par un vieux briscard du RPG - et à juste titre.

Par contre, mon expérience de programmeur en général a été très utile : savoir tester, valider un grand nombre d'éléments, renifler les ambiguités de la spécification, avoir un code lisible et structuré, tout ça est indépendant du langage, et fut très utile.

En bref, la maitrise technique complète d'un langage(et de son environnement) est parfois indispensable(pour mon collègue), parfois pas du tout(pour moi). La maitrise des bases, elle, est toujours importante.

ça ne devait pas être du RPG sur AS/400 ^^
Avatar de Paul TOTH Paul TOTH - Expert éminent sénior https://www.developpez.com
le 05/10/2012 à 10:22
Citation Envoyé par BenoitM  Voir le message
Ca dépend fortement ce qu'on te demande de faire

Il est plus facile de devoir modifier un programme existant que de devoir écrire tout from scratch et sans exemple.

Si tu tombes sur un projet qui utilise un framework X et qu'on te demande de modifier une condition , c'est pas la même chose que de devoir écrire une fonction avec ce framework X

j'ai commencé à travailler sur un projet ROR...ben c'est assez compliqué de s'y retrouver quand tu débutes
déjà tu prends un tuto débutant et on t'explique que tout est simple et que l'URL pointe sur la vue...sauf que là tu te rend compte que pour des raisons bien particulières toute la gestion est déportée dans /vendor avec plus aucun rapport entre l'URL et les noms de fichiers ARGH !
Avatar de bgiorda bgiorda - Nouveau membre du Club https://www.developpez.com
le 17/11/2012 à 13:09
Citation Envoyé par Jon Shannow  Voir le message
Word date des années 80, il me semble. Donc, rien n'empêche une personne d'avoir utilisé Word depuis 20 ans, et d'être aujourd'hui sous Seven.

C'est vrai. J'ai tapé mon rapport de DEA en 88 sous Work pour Apple (2 ou Mac, je ne sais plus). J'ai ensuite tapé mon rapport de thèse sous Word, toujours pour Apple. Et le Word de l'époque contenait déjà tout ce qui est utile : insertion de diagrammes et dessins, références, table des matières, styles etc. En plus, je pouvais emporter le programme Word + ma thèse sur une disquette 1,44".
Offres d'emploi IT
Responsable transverse - engagement métiers H/F
Safran - Ile de France - Corbeil-Essonnes (91100)
Ingénieur intégration, validation, qualification du système de drone H/F
Safran - Ile de France - Éragny (95610)
Chef projet big data - pse flotte H/F
Safran - Ile de France - Évry (91090)

Voir plus d'offres Voir la carte des offres IT
Contacter le responsable de la rubrique Accueil