Microsoft met à jour Windows Azure Web Sites et Azure Active Directory
Pour la gestion d'identité et l'hébergement Web dans le Cloud

Le , par Hinault Romaric, Responsable .NET
Microsoft par la voix de Scott Guthrie, Vice-président de la division serveur et Business Tools, vient d’annoncer une mise à jour de Windows Azure Web Sites ainsi que du service Windows Azure Active Directory (WAAD).




Azure Web Sites est une plateforme d’hébergement des sites et applications Web dans le Cloud Azure. L’objectif de l’infrastructure Azure Web Sites est de rendre l’hébergement disponible à la fois sur le Cloud et en local sur les serveurs Windows, qui peut être utilisé par les entreprises pour l’hébergement Cloud public ou privé.

La mise à jour de la plateforme apporte une nouvelle option « Shared Scaling Tier », qui permet d’héberger jusqu'à 10 sites Web dans un environnement d’hébergement partagé et multilocataire.

Le nouveau mode partagé permet de déployer un site dans un environnement d’hébergement multilocataire en bénéficiant d’une bande passante illimitée. Un site fonctionnant en mode partagé prend également en charge la capacité de mapper plusieurs noms de domaines en utilisant CNAME et A-Records.

En plus du mode partagé, Azure Web Sites propose également un mode d’instance réservée. Lors de l’exécution du mode instance réservée, les sites Web peuvent fonctionner de façon isolée au sein de votre machine virtuelle Small, Medium ou Large. Il sera possible d’exécuter un nombre illimité de sites Web au sein d’une machine virtuelle. La migration du mode partagé vers le mode réservé serait assez simple et ne nécessiterait pas une modification de code ou un redéploiement.




Le support de Git pour GitHub et CodePlex permet aux développeurs de bénéficier des scénarios de déploiement et d’intégration continue pour les projets hébergés sur ces plateformes. À cela s’ajoute également une prise en charge de TFS (Team Foundation Server) qui offre une solution de déploiement continu qui permet d’automatiser des builds et d'exécuter des tests unitaires.




Le nouveau service Windows Azure Active Directory (WAAD), quant à lui, s’enrichit d’une nouvelle interface utilisateur de gestion d’annuaire, du support de GraphAPI et de la possibilité de créer un locataire Windows Azure AD standalone.




WAAD est la déclinaison Cloud d’Active Directory. Le service répertorie les éléments d’un réseau comme les comptes utilisateurs, les serveurs, les postes de travail, les dossiers partagés, les imprimantes, les bases de données, etc. Il fournit des services centralisés d'identification, d'authentification à un réseau d'ordinateurs sous Windows. WAAD est déjà utilisé par Windows Azure Online Backup, Windows Azure, Office 365, Dynamics CRM Online et Windows InTune.

Microsoft prévoit dans les semaines à venir d'ajouter encore plus de fonctions et de nouveautés à Windows Azure, dont la prise en charge de Windows Server 2012 et de .NET Framework 4.5. Si vous ne disposez pas d’un compte Windows Azure, vous pouvez vous inscrire pour un test gratuit de la plateforme pendant 90 jours.

Source : Blog Scott Guthrie, blog MSDN

Et vous ?

Que pensez-vous de ces évolutions ?


Vous avez aimé cette actualité ? Alors partagez-la avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :


 Poster une réponse

Avatar de acesyde acesyde - Membre éclairé https://www.developpez.com
le 19/09/2012 à 8:23
Ils investissent beaucoup dans cette plateforme, maintenant il reste à se former et vendre à nos clients Français (le plus dur).

Dans tous les cas, c'est un beau produit plein d'avenir
Offres d'emploi IT
un consultant technique Microsoft Dynamics NAV (H/F)
Datacorp - Provence Alpes Côte d'Azur - Nice (06000)
Développeur full stack java h/f
Vigisense SA - Suisse - Genève
Developer symfony2 - H/F
UpSourcing - Ile de France - Paris (75000)

Voir plus d'offres Voir la carte des offres IT
Contacter le responsable de la rubrique Accueil