Le Raspberry Pi visite l'espace et va traverser l'Atlantique
Grâce aux projets de Geeks passionnés par le nano-PC à 25 £

Le , par Gordon Fowler, Expert éminent sénior
Raspberry Pi connait un succès énorme auprès des Geeks de tous les domaines.

Après les « Raspberry Glass », lunettes dans la lignée des Google Glass qui traduisent en temps réel les conversations, deux autres projets particulièrement intéressants (et beaucoup plus poétiques ?) témoignent de cet engouement.

Raspberry Pi dans l’espace

Le premier vient d’un passionné anglais du nom de Dave Akerman (cela ne s'invente pas !). Celui-ci a équipé un ballon atmosphérique d'un nano-PC, utilisé pour l’occasion comme « ordinateur de vol ». Le but était de faire des captures de l’espace grâce à un appareil photo relié au nano-PC.

Résultat, ce Raspberry Pi a atteint les 40.000 mètres d’altitude. A titre de comparaison, le plafond de vol d’un Airbus A380 est de 13.000 mètres.


Le dispositif d’origine modifié

L’auteur du projet explique que l’alimentation n’était pas vraiment un problème – vu la très faible consommation du nano-PC et la durée du vol. En revanche, la chaleur dégagée par le dispositif en était un. Une complication résolue grâce à un isolant thermique adhésif posé sur les parties du nano-PC concernées.

Dave Akerman a ensuite retiré le connecteur vidéo S2 d'origine et modifié le port USB pour pouvoir installer sa Web Cam et un transmetteur radio pour envoyer – en temps réel – les photos au sol.


La « tour de contrôle »

Les clichés pris par le dispositif sont visibles sur son Flickr (dans les albums, dossier PIE1 SSDV).

Un Mayflower sous Linux

Avec la même sensibilité d’explorateur (et certains diront avec la même excentricité anglaise), Greg Holloway a lui construit un Fish Pi (jeu de mots sur un des plats nationaux britanniques : le Fish Pie).

Il s’agit d’un petit bateau, équipé d'un panneau solaire capable de délivrer une puissance de 130 W, d’un GPS, d’une boussole et éventuellement d’une caméra. Et bien sûr d’un Raspberry Pi.

C’est tout du moins la description du navire dans sa version définitive. L’engin n’en est encore à l'état actuel qu’au stade du prototype de 20 pouces de long (51 cm), avec une lunchbox (un tupperware) en guise de cabine pour isoler hermétiquement les composants électroniques.


Les problèmes de stabilité et d’alimentation (stockage de l’électricité produite par le panneau) ne sont pas encore résolus. Le Proof-of-Concept – comme le qualifie lui-même son auteur - a néanmoins été présenté à Nottingham, début juillet, même si « il y a encore beaucoup à faire avant que le Raspberry Pi ne soit mis à l’eau, concède Greg Holloway, mais cela ne veut pas dire que des progrès n’ont pas été faits ».

Il est vrai que le Mayflower non plus ne s’est pas fait en quelques jours.

Site du projet FishPi


Source : Site de Dave Akerman et Billet de Greg Holloway

Et vous ?

Ces projets vous font-ils rêver ? Ou trouvez-vous qu’il s’agit de bidouillages un peu trop fous ?

Qu'aimeriez-vous faire avec un Raspberry Pi ?


Vous avez aimé cette actualité ? Alors partagez-la avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :


 Poster une réponse

Avatar de air-dex air-dex - Membre émérite https://www.developpez.com
le 25/07/2012 à 18:11
Quitte à continuer dans les anecdote, il paraitrait aussi que The Pirate Bay envisagerait eux aussi de coupler Raspberry Pi et ballons météo pour envoyer leurs serveurs dans le ciel et ainsi échapper à toute juridiction les concernant.
Avatar de Franck Dernoncourt Franck Dernoncourt - Membre émérite https://www.developpez.com
le 25/07/2012 à 18:34
Citation Envoyé par air-dex  Voir le message
Quitte à continuer dans les anecdote, il paraitrait aussi que The Pirate Bay envisagerait eux aussi de coupler Raspberry Pi et ballons météo pour envoyer leurs serveurs dans le ciel et ainsi échapper à toute juridiction les concernant.

yes, dans des drones http://www.wired.co.uk/news/archive/...ate-bay-drones

http://thepiratebay.se/blog/210 :
TPB LOSS

We were down a few hours earlier today. There's no need to worry, we haven't been raided this time. We're only upgrading stuff since we're still growing.

One of the technical things we always optimize is where to put our front machines. They are the ones that re-direct your traffic to a secret location. We have now decided to try to build something extraordinary.

With the development of GPS controlled drones, far-reaching cheap radio equipment and tiny new computers like the Raspberry Pi, we're going to experiment with sending out some small drones that will float some kilometers up in the air. This way our machines will have to be shut down with aeroplanes in order to shut down the system. A real act of war.

We're just starting so we haven't figured everything out yet. But we can't limit ourselves to hosting things just on land anymore. These Low Orbit Server Stations (LOSS) are just the first attempt. With modern radio transmitters we can get over 100Mbps per node up to 50km away. For the proxy system we're building, that's more than enough.

But when time comes we will host in all parts of the galaxy, being true to our slogan of being the galaxy's most resilient system. And all of the parts we'll use to build that system on will be downloadable.

*126 comment(s) | Posted 03-18*20:34 by MrSpock

Avatar de gorgonite gorgonite - Rédacteur/Modérateur https://www.developpez.com
le 25/07/2012 à 18:57
Citation Envoyé par air-dex  Voir le message
Quitte à continuer dans les anecdote, il paraitrait aussi que The Pirate Bay envisagerait eux aussi de coupler Raspberry Pi et ballons météo pour envoyer leurs serveurs dans le ciel et ainsi échapper à toute juridiction les concernant.

disons que c'est marrant pour les possesseurs de la dite carte, mais pas de là à mériter l'index général en temps normal.
enfin, en même temps, c'est l'été... restons légers
Avatar de mitkl mitkl - Membre éprouvé https://www.developpez.com
le 25/07/2012 à 19:17
mon Raspberry Pi ne devrait pas tarder à traverser la Manche lui, ça sera son premier exploit
Avatar de cd090580 cd090580 - Membre habitué https://www.developpez.com
le 26/07/2012 à 8:48
N'empêche qu'on peut en faire tout un tas de petit projets intéressants ou pas avec ce petit appareil (qui semble pouvoir fonctionner sans problème avec des piles ou une batterie légère dans le cas du ballon).

Ca me tenterait bien d'en acheter un
Avatar de jmnicolas jmnicolas - Membre éprouvé https://www.developpez.com
le 27/07/2012 à 8:59
Petite erreur de traduction pour le "Fish Pi" : compass se traduit par boussole et non compas.
Avatar de Bluedeep Bluedeep - Inactif https://www.developpez.com
le 31/07/2012 à 11:04
Citation Envoyé par jmnicolas  Voir le message
Petite erreur de traduction pour le "Fish Pi" : compass se traduit par boussole et non compas.

C'est faux, la traduction compas est valide. L'anglais ne fait pas la distinction.

D'ailleurs, même en français, une boussole de marine est tojours appelée compas, même lorsque le cadran n'est pas mobile.
Avatar de jmnicolas jmnicolas - Membre éprouvé https://www.developpez.com
le 31/07/2012 à 11:32
Effectivement, mes plus humbles excuses.

(mais boussole c'est plus parlant )
Avatar de locro4 locro4 - Candidat au Club https://www.developpez.com
le 04/08/2012 à 14:57
Une boussole indique le Nord,un compas indique le cap
Offres d'emploi IT
Responsable transverse - engagement métiers H/F
Safran - Ile de France - Corbeil-Essonnes (91100)
Architecte et intégrateur scade/simulink H/F
Safran - Ile de France - Vélizy-Villacoublay (78140)
Expert décisionnel business intelligence H/F
Safran - Ile de France - Évry (91090)

Voir plus d'offres Voir la carte des offres IT
Contacter le responsable de la rubrique Accueil