Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

Solaris continuera à supporter les processeurs Xeon d'Intel
Son responsable dévoile les premiers éléments du prochain update

Le , par Gordon Fowler

0PARTAGES

4  0 
De passage à Paris, le responsable de Solaris chez Oracle - Joost Pronk - a confirmé que l'OS « au cœur de la stratégie des nouveaux systèmes intégrés (Exadata, Exalogic et SPARC SuperCluster...), en partant des disques jusqu'aux applications » continuerait à être développé pour être compatible aussi bien avec SPARC qu’avec les processeurs d’Intel.

« Peu importe ce que l’on vous raconte, ou ce que vous lisez ou ce que vous entendrez ailleurs, moi je vous le dis, Solaris supportera SPARC et les Xeon d’Intel », assure le porte-parole, catégorique.



Si, d’après Joost Pronk, Solaris 9 était dédié aux serveurs et Solaris 10 à la virtualisation, Solaris 11 est le « First Cloud OS ». Comprendre, un OS pour réaliser des plateformes Cloud. La prochaine mise à jour continuera ce mouvement et aura pour but de rester « le n°1 des systèmes d’entreprise basés sur UNIX ».

Pour atteindre cet objectif, Oracle ne fait pas dans le sectarisme. A plusieurs reprises, Joost Pronk a illustré la puissance de Solaris en donnant des exemples d'utilisation faisant tourner des applications… SAP.

Parmi les nouveautés de l’update à venir, le responsable du système promet une amélioration de Solaris Zone (l’outil pour créer des instances virtuelles) et son optimisation pour les bases de données, un environnement plus « Linux Friendly » (avec les mêmes navigateurs et outils que ceux d’Oracle Linux) et de nouvelles APIs de management de Clouds.

Cet update de Solaris 11 est prévu pour début 2013.

Source : Conférence de Presse 28/06/12

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !