Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

Google X : 16 000 processeurs pour identifier un chat !

Le , par Hinault Romaric

22PARTAGES

9  0 
Le laboratoire de recherche X de Google a procédé à la connexion de 16 000 processeurs pour créer un réseau de neurones permettant d’identifier des chats.

Déjà connu pour son projet de voiture sans conducteur ou encore ses lunettes pour la réalité augmentée présentées récemment, le laboratoire de Google revient encore au-devant de la scène avec des résultats concrets pour un autre de ses projets.

En gestation depuis plusieurs années, une équipe de chercheurs de Google X s’est lancée dans un projet avec pour objectif de simuler le fonctionnement du cerveau humain.

Ceux-ci sont parvenus à créer l’un des plus grands réseaux de neurones pour l’apprentissage machine, en connectant 1 000 ordinateurs disposant d’un ensemble de 16 000 processeurs.

Celui-ci a ensuite été lâché sur Internet pour apprendre de sa propre initiative. Face à des images provenant de près de 10 millions de vidéos YouTube, le cerveau de Google a été capable de reconnaitre et de regrouper des images de chats, sans aucun enseignement ni aucune information sur l’animal.

« Nous n’avons jamais dit au cours de l’apprentissage, c’est un chat » explique Jeff Dean, chercheur chez Google. « Il a inventé le concept de chat ».

Les performances du réseau de neurones ont dépassé les attentes des chercheurs, doublant son taux de précision dans l’identification des objets à partir d’une liste de 20 000 articles.

Le fonctionnement de ce réseau de neurones selon le New York Times tend à prouver des théories en biologie selon lesquelles chaque neurone est entraîné à l'intérieur du cerveau à identifier des objets particuliers.

Le système pour l’instant n’est pas encore parfait, mais les résultats produits sont déjà suffisants pour dévoiler le projet, qui sera présenté lors d’une conférence sur l’apprentissage informatique en Écosse.

Source : New York Times

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de pcaboche
Rédacteur https://www.developpez.com
Le 26/06/2012 à 19:32
Étape numéro 1:

On prend un énorme réseau de neurones, on le balance sur Youtube sans rien lui expliquer.

Conclusion du réseau de neurones: "Hé, mais il y a plein de vidéos de chats !"

Étape numéro 2:

Le réseau de neurones développe des sentiments (les chats c'est mignon) et ressent le besoin irresistible de passer la journée à visionner des vidéo de chats, poster des lolcats sur facebook, tweeter "tro mignon le chat. lol".

Félicitations, vous avez réussi le test de Turing: on n'arrive plus à faire la différence entre un ado pré-pubère et un réseau de neurones !

Conclusion: soit les ordinateurs sont devenus très intelligents, soit les humains sont devenus très cons... (soit les deux, et la réussite du test de Turing se produit lorsque ces deux tendances se croisent)
18  0 
Avatar de pseudocode
Rédacteur https://www.developpez.com
Le 26/06/2012 à 19:40
Citation Envoyé par pcaboche Voir le message
Félicitations, vous avez réussi le test de Turing: on n'arrive plus à faire la différence entre un ado pré-pubère et un réseau de neurones !
Il me semble que c'est insultant pour l'un des deux... Mais lequel ?
10  0 
Avatar de pseudocode
Rédacteur https://www.developpez.com
Le 26/06/2012 à 15:49
Citation Envoyé par Psycha Voir le message
Ça a l'air d'être une grosse avancée, mais bon sang, y'avais autre chose à concevoir a partir des infos sur Internet qu'un chat !!!! C'est presque du troll
Bah... si ca permet de supprimer automatiquement certaines vidéos de Youtube, ca peut être utile.
8  0 
Avatar de bzerath
Membre régulier https://www.developpez.com
Le 26/06/2012 à 16:28
Dans toute recherche, il y a une phase test, dans laquelle l'agorithme doit chercher quelque chose qu'on connaît déjà et qu'on est sûr qu'il trouvera.

Et sur youtube, quoi de plus commun qu'une vidéo de chat ?
4  0 
Avatar de Ryu2000
Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
Le 26/06/2012 à 17:01
Il devait y avoir une SafeSearch activé.

Parce que généralement quand on recherche n'importe quoi sur internet, c'est pas sur des petits animaux tout mignon sur lesquels on tombe.

En tout cas c'est super impressionnant, un ordinateur capable d'apprendre ça fait un peu Terminator
4  0 
Avatar de pseudocode
Rédacteur https://www.developpez.com
Le 28/06/2012 à 0:19
Citation Envoyé par quanta Voir le message
Bof : ) Il y a un monde entre reconnaitre un objet/etre vivant et avoir une conception abstraite du monde qui nous entour...
Et puis bon rien que pour cette action 16000 processeur quoi...
Ce n'est pas tant la performance technique (CPU) qui est impressionnante que la performance théorique.

Entrainer une IA "généraliste" à reconnaitre un certain type d'image, on savait déjà faire. Avec beaucoup moins de processeur que ça.

Laisser une IA "généraliste" se spécialiser d'elle même en la laissant s'entrainer toute seule, c'est tout de même nettement plus fort.
4  0 
Avatar de .Nawak
Nouveau membre du Club https://www.developpez.com
Le 28/06/2012 à 8:44
"On pourra alors lui demander de résoudre les plus grandes énigmes de l'univers"

Déjà fait, la réponse est 42 (Douglas Adams, le guide du routard galactique).
;-)

http://en.wikipedia.org/wiki/42_%28number%29
3  0 
Avatar de la.lune
Membre chevronné https://www.developpez.com
Le 26/06/2012 à 23:26
Citation Envoyé par bzerath Voir le message
Dans toute recherche, il y a une phase test, dans laquelle l'agorithme doit chercher quelque chose qu'on connaît déjà et qu'on est sûr qu'il trouvera.
La force ici c'est qu'il a tout appris sans qu'on lui donne les caractéristique d'un chat, ce n'est pas la reconnaissance des forme précédé de l'enregistrement d'information par l'homme qui existe depuis des années. Donc le réseaux s'est appris à reconnaître un chat et il a associer le chat à son nom répétitive et commun à tous les titres et les commentaires des gens.

A force de lire les titres et les commentaires des gens ce réseau pourra un jour dire que le chat est mignons ou moche.
2  0 
Avatar de Aleph69
Membre expérimenté https://www.developpez.com
Le 27/06/2012 à 1:02
Citation Envoyé par Hinault Romaric  Voir le message
[B][SIZE="4"]Face à des images provenant de près de 10 millions de vidéos YouTube, le cerveau de Google a été capable de reconnaitre et regrouper des images des chats, sans aucun enseignement ou information sur l’animal.

Si j'ai bien lu (en diagonale) l'article scientifique, une base d'apprentissage non étiquetée contenant des images de chats et de corps humains a été utilisée. Après entraînement, l'un des neurones du réseau a été capable de se spécialiser dans la reconnaissance des chats. C'est en ce sens que les auteurs affirment que la machine a réinventé le concept de chat.
2  0 
Avatar de
https://www.developpez.com
Le 27/06/2012 à 12:06
« Nous n’avons jamais dit au cours de l’apprentissage, c’est un chat » explique Jeff Dean, chercheurs chez Google. « Il a inventé le concept de chat ».
Ca aurait été marrant qu'ils déclenchent l'apprentissage sur le mot-clé 'pussycat'

Créer un réseau neuronal victime d'addiction sexuelle, ça aurait pu faire avancer la science

Steph
2  0