Android : Oracle accepte 0 dollar de dommages et intérêts de Google

Le , par Hinault Romaric, Responsable .NET
Mise à jour du 21/06/2012

Oracle a finalement accepté la requête de Google pour payer 0 dollar en dommages et intérêts pour les petites portions d’Android qui violent les droits d’auteurs.

Les dernières questions encore en suspens sur ce dossier ont été traitées par les équipes juridiques des deux parties lors d’une courte audience qui n’aurait duré que 25 minutes.

Oracle pouvait encore réclamer un payement d’au moins 150 000 dollars de dommages et intérêts pour les neuf lignes de code que partagent Java et Android.

La firme de Larry Ellison a finalement décidé d’accepter la proposition de 0 dollar de dommages de Google après avoir été déboutée dans l’affaire sur les aspects concernant la violation des brevets et des droits d’auteurs sur les APIs Java.

Cependant, ce choix qu’opte le géant des bases de données a pour but de clore rapidement ce dossier afin de préparer une procédure d’appel.

Google, pour sa part, a 14 jours pour présenter une demande afin qu’Oracle puisse rembourser les frais administratifs de cette affaire. Google pourrait également exiger qu’Oracle paye les frais de ses avocats et autres dépenses juridiques.

Source


Vous avez aimé cette actualité ? Alors partagez-la avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :


 Poster une réponse Signaler un problème

Avatar de Ryu2000 Ryu2000 - Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
le 21/06/2012 à 17:09
Purée mais pourquoi ça ne s'arrête jamais ?
Pourquoi Oracle veut préparer une procédure d'appel ?

Je me demande combien d'argent Oracle à déjà utilisé pour tout ces procès...

Pourvu que Google ne réclame rien, sinon Oracle va se fâcher et il vont repartir pour une série de procès...
Avatar de Uther Uther - Expert éminent https://www.developpez.com
le 21/06/2012 à 17:41
Citation Envoyé par thierrybenji Voir le message
Purée mais pourquoi ça ne s'arrête jamais ?
Pourquoi Oracle veut préparer une procédure d'appel ?

Je me demande combien d'argent Oracle à déjà utilisé pour tout ces procès...

Pourvu que Google ne réclame rien, sinon Oracle va se fâcher et il vont repartir pour une série de procès...
Parce que c'est comme ça que fonctionne la justice et que finalement au vu de tout ce qui était en jeu, c'est même une conclusion rapide.

Quant au choix d'Oracle de faire appel, il semble clair qu'il n'a pas grand chose a y perdre.
Avatar de berceker united berceker united - Expert confirmé https://www.developpez.com
le 21/06/2012 à 21:09
Oracle a finalement accepté la requête de Google pour payer 0 dollar en dommages et intérêts pour les petites portions d’Android qui violent les droits d’auteurs.
Il y a pas un problème avec ce bout là ? Le juge a dit qu'il y avait pas violation de droits d'auteurs et si Oracle accepte le chèque de 0 dollars c'est qu'il y a pas de violation.
"Circulez il y a rien à voir"
Avatar de AlbertSY AlbertSY - Membre du Club https://www.developpez.com
le 21/06/2012 à 21:14
Je ne suis ni contre ni pour Oracle dans cette affaire.
Car je n'ai pas les compétences pour en juger.

Perso, je me suis toujours demandé si on a le droit de prendre le code (copyrighté) de quelqu'un d'autre sans le prévenir, le modifier légèrement pour son propre usage (commercial ou non).

Un mec célèbre (il est mort, donc très célèbre) a dit un jour : "*Copier n'est pas voler".

Que celui qui n'a jamais "copié" me jette la première pierre (disait-il). Et c'est sur cette pierre que notre ami (idem pour un certains Bill) a bâti son empire.

---------------
* : Ce n'est pas le titre d'un "James Bond". En réalité il a dit "Good artists copy great artists steal".
Avatar de Mabarz Mabarz - Futur Membre du Club https://www.developpez.com
le 21/06/2012 à 21:31
9 lignes de code...
Avatar de nicroman nicroman - Expert éminent https://www.developpez.com
le 21/06/2012 à 23:07
Citation Envoyé par AlbertSY Voir le message
Perso, je me suis toujours demandé si on a le droit de prendre le code (copyrighté) de quelqu'un d'autre sans le prévenir, le modifier légèrement pour son propre usage (commercial ou non).
Non, mais là c'est encore pire....
Tu bosses dans une société A, on te demande d'écrire un bout de code pour vérifier qu'un entier est entre deux limites...
Tu vas dans une autre société B, on te demande d'écrire un bout de code pour vérifier qu'un entier est entre deux limites...

Quel pourcentage de chances il y a-t-il pour que le code soit le même ? Pour un algorithme si basique cela doit tourner autour des 95% de chances...
Est ce que tu t'es copié toi-même ?
Est ce que la société B a copié la société A ?

Tant que l'écriture de code ne sera pas reconnu comme activité créatrice (pas forcément artistique) et que le code pondu appartiendra toujours à 100% à la boite pour qui on l'a écrit le problème sera levé...
Avant l'apparition du C++ tel qu'on le connait aujourd'hui, j'ai du écrire au moins 4 ou 5 fois des 'smart pointers', et à chaque fois le code était 100% identique (peut-être même les commentaires)... Comment les sociétés qui m'employaient alors peuvent elles être au courant ?

Je vais faire une analogie dans le monde de l'art, c'est comme si un orchestre portait plainte pour plagiat contre un autre orchestre parce que l'un des musiciens (qui a changé d'orchestre) a la même inspiration dans son jeu ...
Avatar de AlbertSY AlbertSY - Membre du Club https://www.developpez.com
le 21/06/2012 à 23:29
Citation Envoyé par nicroman Voir le message
Non, mais là c'est encore pire....
Tu bosses dans une société A, on te demande d'écrire un bout de code pour vérifier qu'un entier est entre deux limites...
Tu vas dans une autre société B, on te demande d'écrire un bout de code pour vérifier qu'un entier est entre deux limites...

...
Merci nicroman, je comprends mieux la "philosophie" qui se cachait derrière.

Au final, Google n'est pas forcément coupable, et Oracle n'est pas exempt de bonne foi. Que Google verse les 0$ à Oracle et qu'on en parle plus.
Avatar de Uther Uther - Expert éminent https://www.developpez.com
le 22/06/2012 à 0:30
Enfin la en l’occurrence, le plagiat était facile a démontrer, le code source était identique au caractère près, et l'auteur l'a reconnu.
Après il est vrai que pour 9 pauvres lignes de code, le préjudice est nul mais il y a quand même eu plagiat. D’où les dommages et intérêts nuls.
Avatar de Traroth2 Traroth2 - Membre chevronné https://www.developpez.com
le 22/06/2012 à 10:18
C'est sur le chapitre des brevets qu'Oracle n'accepte pas le jugement et compte revenir à la charge en appel. Là, pour les 9 lignes de code, ils vont clairement laisser tomber. Personnellement, j'ai l'impression qu'ils n'en ont parlé que pour améliorer leur cas en cherchant à démontrer que Google est de mauvaise foi. Comme ça n'a pas marché, ils ne vont pas perdre du temps pour 150.000 dollars, de l'argent de poche pour Oracle (cela dit, ça permettrait à Larry Ellison de financer une petite partie de l'île qu'il vient d'acheter. Ou alors de licencier moins de monde chez Oracle France. Oui oui, ces deux événements se produisent au même moment...)
Avatar de SurferIX SurferIX - Membre chevronné https://www.developpez.com
le 22/06/2012 à 11:15
Citation Envoyé par Traroth2 Voir le message
....Larry Ellison .... Ou alors de licencier moins de monde chez Oracle France...
Cela sous entendrait que Larry Ellison a un brin d'humanité. Ce qui, au vu de toute sa carrière et de ses actions, est tout bonnement impossible.

Rentabilité, rentabilité, rentabilité, rentabilité, rentabilité !
Contacter le responsable de la rubrique Accueil