Le web peut-il améliorer la vie ?
Mozilla lance une consultation auprès des développeurs américains, on l'aurait souhaitée mondiale

Le , par Gordon Fowler, Expert éminent sénior
On ne compte plus les essais et les avis « d’experts » qui expliquent la dangerosité du Web et les risques (pêle-mêle : racisme, terrorisme, pédophilie, détournement bancaire, pornographie, etc.) qui pèsent sur les téméraires internautes qui osent s’y aventurer. Encore un exemple pas plus tard qu’avant-hier sur France Television.

A l’opposé, certains écrivent moins mais agissent plus pour faire d'Internet un facteur de progrès.

C’est le cas de la Fondation Mozilla qui, rappelons-le, n’est pas que l’éditeur de Firefox mais surtout une organisation à but non lucratif dont l’objet est de promouvoir l’ouverture des technologies, un libre accès au web et le respect de la vie privée. Cette dernière vient de lancer une grande consultation sous la forme d’un concours – malheureusement exclusivement américain - avec la National Science Foundation.

La compétition est dotée de prix importants (500.000 $ en tout) et s'inscrit dans la continuité d’une initiative publique de la Maison Blanche (US Ignite).

L’objectif de ce programme – baptisé Mozilla Ignite – est de développer des applications utilisant des technologies web, ouvertes, qui puissent améliorer la vie dans les domaines de l’éducation, des transports en commun, de la santé, de l’écologie, etc.



La première étape est une phase de Brainstorming où seront soumises, jusqu’au 23 août, des idées d’applications. A ce jour, 15 idées ont été présentées. A partir d’octobre, les phases de développements commenceront.

Partie intégrante de l’US Ignite, ce concours est malheureusement américano-centré. « US Ignite est une initiative visant à promouvoir le leadership américain dans le développement d'applications et de services pour les réseaux à très haut débit », explique l’administration des Etats-Unis.

On aurait donc aimé que cette consultation soit aussi ouverte géographiquement que technologiquement. De quoi tout de même donner des idées à d’autres gouvernements ?

Source : Site du projet

Et vous ?

Souhaitez-vous que le gouvernement français ou l’Union Européenne lance un programme de ce type ? Avec Mozilla Europe ?


Vous avez aimé cette actualité ? Alors partagez-la avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :


 Poster une réponse

Avatar de threaded threaded - Nouveau membre du Club https://www.developpez.com
le 15/06/2012 à 17:32
promouvoir l’ouverture des technologies

il faut comprendre :

promouvoir le leadership américain

Avatar de ZiGoM@r ZiGoM@r - Membre averti https://www.developpez.com
le 15/06/2012 à 18:35
Parce qu'il y a d'autres personnes que des braqueurs de mp3 ou des racistes à tendance pédophiles "qui ne savent pas très bien où ils en sont" (vous savez, "les plus fragiles") sur Internet ?
Alors ouvrir les technologies à l'anarchie ou aux ultra-méga-capitalistes-néonazis sous prétexte de liberté d'expression (ce truc de réac'), c'est laisser s'exprimer le Mal qui est en chacun de vous (péché originel tout ça...) ! Heureusement que l’État veille, les Mozilla à la solde des américains décadents, ça suffit !
(Désolé mais ça défoule...)

Saluons ce genre d'initiative (américaine ou non) ! La Liberté est une lutte éternelle et Internet est aujourd'hui un des meilleur moyens de la pratiquer, de la promouvoir et de la rependre. Les développeurs ont un pouvoir qu'aucun de nos gouvernants n'est capable de concevoir, qu'ils l'utilisent dans le sens du libre ou du commun ne peut être qu’une bonne chose, que l’État y participe ou non. Cela dit, par les temps qui courent, mieux vaut ne pas attendre que Léviathan ait promulgué les centaines de lois qu'ils jugent indispensables à la bonne gestion de toute initiative venant d'en bas...
Avatar de ArKam ArKam - Membre éclairé https://www.developpez.com
le 18/06/2012 à 9:04
Citation Envoyé par ZiGoM@r  Voir le message
Parce qu'il y a d'autres personnes que des braqueurs de mp3 ou des racistes à tendance pédophiles "qui ne savent pas très bien où ils en sont" (vous savez, "les plus fragiles") sur Internet ?
Alors ouvrir les technologies à l'anarchie ou aux ultra-méga-capitalistes-néonazis sous prétexte de liberté d'expression (ce truc de réac'), c'est laisser s'exprimer le Mal qui est en chacun de vous (péché originel tout ça...) ! Heureusement que l’État veille, les Mozilla à la solde des américains décadents, ça suffit !
(Désolé mais ça défoule...)

Saluons ce genre d'initiative (américaine ou non) ! La Liberté est une lutte éternelle et Internet est aujourd'hui un des meilleur moyens de la pratiquer, de la promouvoir et de la rependre. Les développeurs ont un pouvoir qu'aucun de nos gouvernants n'est capable de concevoir, qu'ils l'utilisent dans le sens du libre ou du commun ne peut être qu’une bonne chose, que l’État y participe ou non. Cela dit, par les temps qui courent, mieux vaut ne pas attendre que Léviathan ait promulgué les centaines de lois qu'ils jugent indispensables à la bonne gestion de toute initiative venant d'en bas...


J'ai bien fait d'aller jusqu'à la fin du post Franchement, à la lecture de la première phrase, mon chausson au pomme a failli tomber de ma bouche
Offres d'emploi IT
Expert décisionnel business intelligence H/F
Safran - Ile de France - Évry (91090)
Responsable protection des données H/F
Safran - Ile de France - Magny-les-Hameaux (78114)
Spécialiste systèmes informatiques qualité et référent procédure H/F
Safran - Ile de France - Colombes (92700)

Voir plus d'offres Voir la carte des offres IT
Contacter le responsable de la rubrique Accueil