Les Français se plaignent du surf mobile, les autres francophones moins
Google publie son étude sur les smartphones dans le monde

Le , par Gordon Fowler, Expert éminent sénior
Une vraie mine d’or. Google vient de publier les résultats de sa grande enquête « Our Mobile Planet » sur les Smartphones dans le monde.

Ils viennent d’être mis en ligne sous deux formes : synthétisés pays par pays, et modélisés de manière plus ou moins analytique en fonction des besoins du lecteur qui peut choisir de les afficher en fonction de tel ou tel critère.

En plus d’être particulièrement intéressant, l’intérêt de cette enquête tient surtout à cette deuxième manière de présenter les résultats.

Une manière qui, en soit, illustre les défis que pose le Big Data (les données collectées par Google sont particulièrement nombreuses) pour les rendre intelligibles.

Quels sont les grands enseignements de cette étude ?

D’abord que le taux d’équipement en Smartphones progresse partout dans le monde (on regrettera cependant que l’Afrique ait été assez largement oubliée). « Aujourd’hui, l’Australie, le Royaume-Uni, la Suède, la Norvège, l’Arabie Saoudite, et l’UAE ont plus de 50% de leurs populations équipées en Smartphones ». A cela s’ajoutent 7 pays où le taux de pénétration de ces téléphones est supérieur à 40% (Etats-Unis, Nouvelle-Zélande, Danemark, Irlande, Espagne, Hollande et Suisse).

Dans les pays francophones, la France talonne la Suisse (43%) avec 38% d’équipement suivie du Canada (33%) et de la Belgique (22%).



Dans 3 de ces pays, les utilisateurs sont satisfaits de leurs terminaux et de l’internet mobile. Pays de « râleurs », les mobinautes français sont en revanche une majorité à se déclarer mécontents du surf sur mobile (55%). Dans le monde, seuls les chinois (eux aussi à 55%) et dans une moindre mesure les suédois (45%) se déclarent aussi insatisfaits. Les Belges sont seulement 28% à s’en plaindre, les Suisses 25% et les Canadiens 15%.



Si l'on parle d'application, l’unanimité redevient de mise. Moins de 4% des possesseurs de téléphones francophones en utiliseront moins à l'avenir. Autrement dit, ils sont conquis (l'appification a bien de beaux jours devant elle).

Les Suisses sont les plus gros consommateurs d’applications (35 en moyenne) devant les français (31). Ou plus exactement les plus gros téléchargeurs puisque seules une dizaine d’applications sont utilisées régulièrement sur un mois.



Appareil nomade par excellence, pratiquement tous les possesseurs de Smartphones les utilisent… chez eux. Un paradoxe montrée à plusieurs reprises Pour l'anecdote, dans la maison, les toilettes sont un lieu privilégié pour les Smartphones.



Dans ce cadre domestique, ils sont souvent utilisé en même temps qu'un autre média (la télévision principalement, pour 50% des possesseurs de Smartphones).



Il n’en reste pas moins que les Smartphones s’utilisent également de partout.

Autre petite ironie, de plus en plus utilisé dans le cadre professionnel, le Smartphones sert « à passer le temps » (premier usage déclaré par les francophones). Même si d’après Google, ils sont aussi et surtout devenus « un portail multi-activités » (mail, infos, réseaux sociaux, renseignements locaux, etc.).



Côté OS les plus rependus sont bien évidemment Android et iOS, mais contrairement aux attentes, Blackberry se maintient bien sur son marché national, en France et en Belgique. En Suisse, en revanche, il a quasiment disparu avec 2% du marché.



Voici quelques angles et quelques enseignements qui ressortent de ce « Our Mobile Planet ». Mais il y en a évidemment bien d'autres (publicité, usage dans les magasins, etc.).

Ne reste plus aux développeurs et aux responsables IT qu’à en tirer leurs propres conclusions pour leurs activités ou pour contextualiser un projet.

Les synthèses pays par pays sont accessibles sur cette page

La page de modélisation des données « en libre-service » est ici.

Source : Google

Et vous ?

Que retirez-vous comme enseignement principal de cette étude ?


Vous avez aimé cette actualité ? Alors partagez-la avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :


 Poster une réponse

Avatar de Ryu2000 Ryu2000 - Membre émérite https://www.developpez.com
le 22/05/2012 à 16:01
Je reconnais qu'avoir internet sur son téléphone c'est pratique pour regarder les horaires de Bus, mais à part ça j'ai aucune utilisation concrète.

Je préfère de très loin être confortablement installé sur mon PC de bureau.

Surfer sur un smartphone c'est pénible.
Avatar de air-dex air-dex - Membre émérite https://www.developpez.com
le 22/05/2012 à 16:54
Complètement d'accord avec les mécontents concernant la navigation mobile. Pour l'instant, ça reste une navigation Internet de seconde classe frustrante calquée sur la navigation WAP d'il y a 10 ans. Mais il y a toutefois de l'espoir avec les notions de Responsive Design que l'essor des tablettes et des smartphones font émerger. Les caractéristiques actuelles d'un smartphone sont plus proches de celles d'un PC que de celle d'un GSM type Nokia 3310 et le Responsive Design va enfin aider les concepteurs de sites mobiles à le comprendre.

Sur les usages mobile, n'oubliez pas qu'on vit dans un monde où beaucoup de choses informatiques se résume à "yet another gadget pour passer le temps" car on ne les aide pas à comprendre les concepts. Donc ça ne m'étonnerait pas que derrière le "pour passer le temps" de beaucoup, se trouvent aller les réseaux sociaux, partager des photos, de la musique, ... En bref, l'utilisation des "portails multi-activités".
Avatar de Kiiwi Kiiwi - Membre chevronné https://www.developpez.com
le 22/05/2012 à 20:49
@air-dex

La navigation style WAP d'il y a 10 ans peut plaire aussi, à certains

Je surfe avec Opera Mini, en désactivant le chargement des images, et en me connectant aux pages en mode mobile quand c'est disponible. (donc une page web bien simple et même archaïque)

Sur mon smartphone, je ne cherche pas du tout à avoir la même expérience de navigation que sur mon PC. Je n'utilise internet quasiment que pour lire (blogs, actualités, articles, etc), pour tuer le temps quand je suis dehors, et cet internet très simple que m'affiche Opera Mini me convient parfaitement. Pour le surf qui n'est pas que de la lecture, rien ne vaut mon bon vieux clavier et ma chère souris. Pour les réseaux sociaux, mails, messagerie instantanée (seuls usages qu'on peut être tenté par faire lorsqu'on est pas chez nous, il existe des applications dédiés qui du coup rendent l'affichage bien plus beau que le WAP archaïque).

Donc moi, qui utilise internet que pour les mails (application dédiée), et la lecture, l'internet actuel simple pour mobile me convient parfaitement, et j'ai pas envie qu'ils se sophistique en rendant le chargement plus long et en faisant exploser la consommation data (on est pas tous chez free, on a pas tous envie d'y être, et puis la surconsommation a un impact négatif sur tout le monde. La 3G en centre ville est bien plus lente que la 3G en périphérie!).

Là où je ne suis pas satisfait, c'est au niveau de la connexion. 3G+ qui part, revient, repart, revient même en centre ville et sans bouger, temps de latence autant pour envoyer une requête que pour la recevoir, et vitesse globale en période de pointe.
Mais là, ce n'est qu'un problème de couverture et d'opérateur. Peut-être qu'avec la 4G, tout deviendra parfait! (même si le plus gênant ce n'est pas la vitesse de chargement, qui est correcte, surtout avec opera mini, mais vraiment les secondes à attendre pour que transmettre les données).
Avatar de air-dex air-dex - Membre émérite https://www.developpez.com
le 23/05/2012 à 14:39
Citation Envoyé par Kiiwi  Voir le message
Sur mon smartphone, je ne cherche pas du tout à avoir la même expérience de navigation que sur mon PC. Je n'utilise internet quasiment que pour lire (blogs, actualités, articles, etc), pour tuer le temps quand je suis dehors, et cet internet très simple que m'affiche Opera Mini me convient parfaitement.

+1 pour la lecture même si un affichage avec les images et pas trop "dé-CSS-ïsé" reste souhaitable.

Citation Envoyé par Kiiwi  Voir le message
Pour le surf qui n'est pas que de la lecture, rien ne vaut mon bon vieux clavier et ma chère souris.

Justement, c'est là où le bât blesse. Si la navigation mobile n'était pas si "WAP", ça serait un plaisir de le faire sur son terminal mobile. C'est quand même frustrant de lire un article, de vouloir lâcher un commentaire et de ne pas avoir de PC sous la main pour pouvoir le faire correctement car la navigation mobile est à la rue sur ce point (même si WordPress est assez au point dessus et que Disqus s'est bien amélioré).

Citation Envoyé par Kiiwi  Voir le message
Pour les réseaux sociaux, mails, messagerie instantanée (seuls usages qu'on peut être tenté par faire lorsqu'on est pas chez nous, il existe des applications dédiés qui du coup rendent l'affichage bien plus beau que le WAP archaïque).

Avec une navigation mobile non-WAP correcte, les applications dédiées seraient inutiles puisque le navigateur suffirait (aux fonctionnalités proposées par le site Web près). Par exemple, quel serait l'intérêt d'une application Gmail dédiée (hors Android) si l'interface Web mobile de Gmail était convenable ?

Après les goûts et les couleurs...
Avatar de berceker united berceker united - Expert confirmé https://www.developpez.com
le 23/05/2012 à 16:50
De plus en plus de site s'adapte en fonction du terminal. Pas tout, mais ça commence à venir. Maintenant, il faut être raisonnable. Il faut pas aller sur des sites complexe avec son smartphone.
Avatar de maxwell302 maxwell302 - Membre confirmé https://www.developpez.com
le 23/05/2012 à 17:18
Surtout que la plupart des sites qui n'ont pas de mode "mobile" sont envahis de pop up et autre pubs en Flash complètement inadaptés a la navigation mobile.
Inadaptés a la navigation normale aussi
Passer de Chrome + Adblock sur lemonde.fr à IE8 sur le meme site, c'est ... surprenant, on al'impression d'essayer de faire tourner Crysis sur un Amstrad
Avatar de Kiiwi Kiiwi - Membre chevronné https://www.developpez.com
le 24/05/2012 à 8:37
Justement, c'est là où le bât blesse. Si la navigation mobile n'était pas si "WAP", ça serait un plaisir de le faire sur son terminal mobile. C'est quand même frustrant de lire un article, de vouloir lâcher un commentaire et de ne pas avoir de PC sous la main pour pouvoir le faire correctement car la navigation mobile est à la rue sur ce point (même si WordPress est assez au point dessus et que Disqus s'est bien amélioré).

Le problème n'est pas tant l'affichage de la page web, mais le relatif et subjectif inconfort que procure un clavier virtuel... les claviers physiques deviennent tellement rares hors Blackberry (et ne sont quand même pas à la hauteur d'un clavier classique pour PC où on écrit bien plus vite).
Palm me manque

Par exemple, quel serait l'intérêt d'une application Gmail dédiée (hors Android) si l'interface Web mobile de Gmail était convenable ?

Une application consomme bien moins de data pour fonctionner (puisqu'une bonne partie est déjà enregistrée sur le téléphone, et ne change pas), et c'est disponible en hors ligne pour gérer les dossiers, enregistrer des brouillons, supprimer des messages, et tout synchroniser à la prochaine connexion

Et puis il faut bien occuper l'espace mémoire de nos téléphones, espace qui ne cesse de s'accroitre
Avatar de nchal nchal - Membre expérimenté https://www.developpez.com
le 25/05/2012 à 15:02
Retouvez moi le type qui a fait les graphiques. Non parce que mettre comme couleur du rose, rose clair, rose foncé et rose pâle, il faut oser.
Et sinon les français se plaignent ? Incroyable, c'est pas notre genre pourtant.
Avatar de air-dex air-dex - Membre émérite https://www.developpez.com
le 30/05/2012 à 3:34
Citation Envoyé par nchal  Voir le message
Retouvez moi le type qui a fait les graphiques. Non parce que mettre comme couleur du rose, rose clair, rose foncé et rose pâle, il faut oser.
Et sinon les français se plaignent ? Incroyable, c'est pas notre genre pourtant.

Le même qui fait les diagrammes de répartition des élus à l'Assemblée Nationale. Du rouge au bleu marine en passant par le rose, le vert et le bleu clair.

Offres d'emploi IT
Chef projet big data - pse flotte H/F
Safran - Ile de France - Évry (91090)
Architecte systèmes études & scientifiques H/F
Safran - Ile de France - Vélizy-Villacoublay (78140)
Ingénieur conception en électronique de puissance H/F
Safran - Ile de France - Moissy-Cramayel (77550)

Voir plus d'offres Voir la carte des offres IT
Contacter le responsable de la rubrique Accueil