Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

Les perspective d'embauches 2012 dans l'informatique
Pour Pôle Emploi les recruteurs ont de plus en plus de mal à pourvoir les postes

Le , par Gordon Fowler

0PARTAGES

3  0 
Pole Emploi vient de publier son rapport annuel sur les besoins de main d’œuvre des entreprises.

Premier enseignement pour 2012, l’enquête fait état de 1.608.700 projets de recrutements dans les 386 bassins d’emploi français (métropole et DOM), soit une augmentation de 4,3% par rapport à 2011. Des recrutements qui sont majoritairement envisagés par les grandes entreprises. Les structures plus petites, elles, sont plus frileuses que l’année dernière.

Le métier le plus recherché est viticulteur et parmi les 10 plus demandés, aucune référence à l’informatique. Mais beaucoup de postes dans la restauration, dans l’hôtellerie et dans l’agriculture.

En revanche, lorsqu’il s’agit du seul emploi cadre (9% du total des intentions d’embauches), la catégorie « Ingénieurs, cadres études & R&D informatique, responsables informatiques » est celle qui devrait le plus recruter cette année.

Les métiers de l’informatique se retrouvent aussi – malheureusement – bien placés dans la liste des postes qui ont du mal à être pourvus.

Pénurie de main d’œuvre, manques de qualifications, salaires trop bas ou effet d’optique lié à des offres publiées en double ou triple ? Pôle Emploi ne se prononce pas (en tout cas pas cette fois, lire par ailleurs « Pôle Emploi relativise les "supposées pénuries de main-d’œuvre" dans l'IT invoquées par les employeurs et les SSII »).

Quoiqu’il en soit, sur 28.000 projets d’embauches, plus de 62 % des recruteurs jugent que pourvoir le poste est difficile. Seule la profession d’aide à domicile et aides ménagères fait mieux (ou pire, selon le point de vue).



Sans surprise, l’Ile de France est la région qui recrute le plus de professionnels de l’IT (15.000) suivie, loin derrière par les régions Rhône-Alpes (3.000), Midi-Pyrénées (2.100) et PACA (1.750). Viennent ensuite la Bretagne et le Nord-Pas-de-Calais (environ 1.000 projets d’embauches chaque).

A noter, de manière anecdotique, que les Hauts-de-Seine (et La Défense) dépassent désormais très largement Paris dans les projets de recrutements (6.500 contre 5.500).

Les plus fortes difficultés à embaucher se retrouvent notamment à La Réunion (88 %) et à La Martinique (81%). Avis aux développeurs qui auraient des envies de long-cours.



Toutes les données de Pôle Emploi sur les métiers d’Ingénieurs, R et D en informatique et chefs de projets informatiques

Source : Pôle Emploi

Et vous ?

Constatez-vous une reprise des recrutements dans les grands groupes ?

Comment se porte l’emploi pour les développeurs dans votre région ?

Comment expliquez-vous les difficultés de recrutements déclarées par les employeurs pour les métiers informatiques ?

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de Neko
Membre chevronné https://www.developpez.com
Le 10/05/2012 à 8:45
Citation Envoyé par Gordon Fowler Voir le message
Comment expliquez-vous les difficultés de recrutements déclarées par les employeurs pour les métiers informatiques ?
D'après ce que j'ai pu voir des annonces. La plupart des entreprises veulent absolument un ingénieur ( exit les autres diplômes ) de préférence "débutant mais avec 5/10 ans d'expérience". Donc rien d'étonnant
14  0 
Avatar de grunk
Modérateur https://www.developpez.com
Le 10/05/2012 à 9:12
Citation Envoyé par Gordon Fowler Voir le message


Comment expliquez-vous les difficultés de recrutements déclarées par les employeurs pour les métiers informatiques ?
Plusieurs facteurs à mon avis :

- On voit trop souvent des annonce du type :

Recherche développeur expert Iphone , android , C++,JAVA , PHP ,C#, Ruby. 5 ans d'exp 25k€.
D'un coté on veux des développeurs surqualifiés (personne n'est expert en 5 technos différente, 2 à la limite) , mais surtout ne pas trop les payer.

- Les jeunes qui sortent de l'école se calquent sur ce type d'annonce.

Du coup c'est pas rare de voir un jeune diplômé qui n'y connait pas grand chose essayer de nous faire croire qu'il est expert C++ parce que son projet de fin d'étude c'était du C++ . Et puis comme il est expert et diplômé de l'école X il veux au minimum 50k€ pour commencer ,avec une augmentation de 25% à 6 mois. Sans compter que ces premières questions vont porter sur les avantages et horaires et non pas sur les projets auxquels il pourrait être confronté. (j'exagère un peu , mais c'est parfois pas si éloigné )

Ca fait pas très sérieux et ça donne pas forcément envie de les embaucher.

Bref des entreprises qui ne comprennent pas toujours ce dont elles ont besoin et des candidats qui ne comprennent pas toujours ce dont il sont capables et on se retrouve avec un dialogue de sourd
14  0 
Avatar de sevyc64
Modérateur https://www.developpez.com
Le 10/05/2012 à 9:41
Citation Envoyé par FirePrawn Voir le message
Il ne faut pas se fier aux annonces...

Le problème je pense, c'est qu'on nous bourre le mou à l'école pour aller jusqu'à bac +5, alors qu'une entreprise cherchant un ingénieur prendra plus facilement un bac +3 avec 2 ans d'expérience qu'un ingénieur tout juste sorti de l'école...
Je parle en connaissance de cause, je suis bac +3

Après je pense qu'il y a des aspects financiers, et une fois encore les écoles sont responsables.
Quand j'étais encore dans les études, on nous vendait des postes en sortie de master à 35/40k et en sortie d'école d'ingénieur j'vous raconte même pas...

Or la réalité est tout autre, surtout avec les répercussions de la crise.
Je suis d'accord. Pour avoir été en contact avec des ingénieurs sortie d'école, ou futurs ingénieurs en stage, bien souvent on leur bourre le mou comme tu dis en leur faisant croire qu'ils sont des dieux sur terre, que les entreprises ont absolument besoin d'eux, qu'elles sont incapable de travailler sans eux.

D'un autre coté, une grosse majorité d'entreprises dans l'informatique, avant même de regarder les compétences, ne recrutent que des ingénieurs sortis d'école informatiques au sigle pompeux. Si tu n'es pas ingénieur ou équivalent, ou au minimum bac+4 avec plusieurs formations ou spécialisations complémentaire, ton cv, au mieux atterri sous la pile, au pire sous le bureau dans la corbeille. Si tu ne sors pas d'école d'informatique avec un sigle pompeux, même si celle-ci est totalement inconnue, ton cv a des chances de faire le même chemin.
Ensuite quand elles recrutent sur les cv restant et qu'elles n'arivet pas à trouver ce qu'elles veulent, elles prétendent que le recrutement est difficile.

Citation Envoyé par grunk Voir le message
Plusieurs facteurs à mon avis :

- On voit trop souvent des annonce du type :
Recherche développeur expert Iphone , android , C++,JAVA , PHP ,C#, Ruby. 5 ans d'exp 25k€.
Récement lors d'un entretien ou j'ai senti que c'était mort, je me suis permis de faire la remarque au recruteur pour une autre annonce. Ils recherchaient un développeur "jeune ingénieur expert Androïd 7 à 10 d'expérience minimum"
Je me suis permis de lui dire que "jeune" et et "7 à 10 d'expérience" n'était pas compatible, que 7 ans d'expertise Androïd n'était pas possible, le technologie elle-même n'ayant guère que 4 ans, que, même pour 4 ans d'expertise dans la technologie il aurait fallu qu'il travaille dans les centres d'études de Google, et que si c'était le cas, très probablement qu'il ne postulerais pas chez lui.
Il a tenté de me baraguoinner quelques arguments bidons et 3 semaines après ils ont repassé une annonce identique. Et encore une il y a quelques jours, visiblement ils ne trouvent pas.
13  0 
Avatar de bugsan
Membre confirmé https://www.developpez.com
Le 10/05/2012 à 12:45
Tout ça c'est parce qu'ils lisent dans les médias que des débutants/stagiaires comme Zuckerberg peuvent coder pour une valeur de plusieurs milliards de dollars à eux tout seul.
Le métier est piégé dans un carcan idéologique depuis la bulle internet ...
10  0 
Avatar de grunk
Modérateur https://www.developpez.com
Le 11/05/2012 à 9:14
Citation Envoyé par LordMacharius Voir le message
Je suis en plein dedans pour ma part.

Les offres que je trouvent et qui correspondent à mon profil tourne autour d'une rémunération de stage et encore. Du coup je lorgne sur la catégorie du dessus et là je retrouve les éternelles offres où il est nécessaire d'avoir 2/3ans d'exp dans 5/6 techno différentes.

Je veux bien comprendre qu'une entreprise ne souhaite pas payer un dev junior 45k€ par an en sortie d'étude, néanmoins actuellement (et de ce que j'en perçois) il me semble que c'est le seul moyen d'avoir les personnes formés et qualifiés pour les postes à pourvoir puisque ces jeunes vont être confrontés aux problématiques dès le débuts et ils ont intérêt à apprendre vite.
C'est exactement ce dont je parlais dans mon premier poste.
Pour info une rémunération de stage c'est autour de 30% du smic , donc des offrse d'emploi à ce prix là ça n'existe pas et les entreprises qui proposent des stages au smic (ou plus) c'est qu'en général ça ne va pas être un stage mais un cdd camouflé , comprendre que vous allez bosser et non apprendre.

Faut aussi être bien conscient qu'à la sortie de l'école vous y connaissez rien du tout. Même si on se sent opérationnel parce que on à fait des stages et tout plein de projet , les 5 ans d'étude c'est des cacahuètes comparées à 5 d'xp.
On en reparlera dans 5 ans mais y'a des chances que tu regardes tes projets d'aujourd'hui un peu honteusement , c'est en tout cas mon cas

Pour moi un développeur qui sort de l'école , il va lui falloir au moins 2 ans pour commencer à être réellement opérationnel sur une technos particulière.
Je le vois régulièrement avec des stagiaires Bac+5 (donc embauchable à la fin de leur stage) qui mettent 1 à plusieurs semaines à faire ce qu'un développeur confirmé aurait fait en une journée parce que il élimine tout la partie de l'apprentissage non rentable pour l'entreprise.

Pour ce qui est des salaires je ne sais pas ce qu'il en est de la RP mais en province c'est pas choquant d'embauché un jeune diplomé à 25K€ avec des évolutions régulières en fonction de sa propre évolution technique.

Bref en sortie d'école , le meilleur moyen de trouver du boulot c'est de ne pas se prendre pour une super star , garder les pieds sur terre et saisir chaque offre comme une occasion de prendre de l'expérience.
Avec 5 ans d'expérience on peut ensuite bien plus facilement faire son "difficile" et exiger des salaires plus importants
8  0 
Avatar de el_slapper
Expert éminent sénior https://www.developpez.com
Le 10/05/2012 à 10:35
Il y a à mon sens une raison plus profonde à ce différentiel entre les entreprises qui ne trouvent pas et le chômeurs qui ne trouvent pas non plus : il est très difficille de juger de la valeur réelle d'un informaticien.

La seule manière que je connaisse, c'est de bosser plusieurs mois avec la personne. Ca veut dire que si je ne suis pas programmeur, je ne peux pas juger un programmeur. Or, la plupart des recruteurs ne sont pas programmeurs(et ont de toute façon autre chose à foutre, par exemple faire tourner leur entreprise). Et la plupart des recruteurs ont eu de mauvaises expériences.

Donc, ils cherchent des "marqueurs" de succès(diplôme, expériences). Ca ne marche pas, mais comme ils n'ont rien d'autre(et ne peuvent avoir rien d'autre)..... Le problème est réel, mais je ne sais pas comment le régler.
7  0 
Avatar de bleuerouge
Membre habitué https://www.developpez.com
Le 10/05/2012 à 10:39
Je partage cette opinons.. La réalité est tout autre… ils n’ont qu’a voir dans ces région le nombre d’informaticien qui sont inscrit en tant que demandeur d’emploi et ils verront que la réalité est tout autre, il y a souvent un fort turn over des mêmes … tant qu’ils ne sont pas trop vieux (un recruteur m’a fais remarqué l’année dernière que j’allais avoir 35ans : ahh vous passez l’âge fatidique ?!??, une autre : de toute façon nous ne n’engageons personne au dessus de 40 ans car nous n’arrivons à les placer nulle part), en tout cas dans ma boite il ne recrute pas bien au contraire….
5  0 
Avatar de Peacecraft95
Membre régulier https://www.developpez.com
Le 10/05/2012 à 11:37
C'est de l'humour, il n'y a pas pénurie dans l'IT français, juste des sociétés qui ne veulent pas investir dans des compétences (dans ma boite, on préfère embaucher des débutants que des experts pour une raison évidente de coût).
5  0 
Avatar de el_slapper
Expert éminent sénior https://www.developpez.com
Le 10/05/2012 à 13:06
Citation Envoyé par bugsan Voir le message
Tout ça c'est parce qu'ils lisent dans les médias que des débutants/stagiaires comme Zuckerberg peuvent coder pour une valeur de plusieurs milliards de dollars à eux tout seul.
Le métier est piégé dans un carcan idéologique depuis la bulle internet ...
ça compte aussi, sans doute. Nous sommes dans un métier avec, à formation égale, des différentiels de productivité importants. Et chaque recruteur cherche beaucoup mieux que ce qu'il a. Et ça existe. Mais pas pour tout le monde. Et surtout pas par les processus de recrutement classique(sauf veine monstre). Et surtout pas au tarif de la viande de gros.
5  0 
Avatar de HerQuLe
Membre émérite https://www.developpez.com
Le 10/05/2012 à 22:10
Citation Envoyé par zyhou Voir le message
Alalala vous me faites peur avec vos messages. Moi qui vais rentrer sur le marche du travail avec un bac+3 bah je ne suis pas dans la merde. Y a un peu tout comme avis.

Je me dis que je devrais continuer à bac+5 pour assurer un peu plus. Puis niveaux salaire c'est déjà mieux.
Mais bon me taper deux ans à faire de la théorie...
Franchement cette théorie n'est vraiment pas inutile. Si tu veux faire de la technique dans des environnements complexes, ça finira toujours par te servir un jour. Les deux dernieres années sont celles qui sont les plus intéressantes, et en plus il y a souvent 2 stages de 6 mois donc c'est pas que des cours. Et même dans les cours il y a souvent des projets.

Si tu peux continuer, fais le sinon tu vas te reveiller a 30 ans et devoir te remotiver...
5  0