Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

Mobilité : Internet va-t-il tenir le coup ?
Ses débits baissent d'après Akamai, surtout en France : inquiétant ou pas du tout ?

Le , par Gordon Fowler

0PARTAGES

4  0 
D'après son rapport annuel sur l'Etat d'Internet (The State of the Internet), l'éditeur de solutions Web Akamai souligne qu'un nouveau péril pourrait planer sur le réseau.

Les débits d'Internet seraient en effet en recul sur le dernier trimestre, notamment en France. Une des causes principales de ce recul pourrait être la multiplication des terminaux mobiles connectés (tablettes et smartphones).

Le constat est d'autant plus inquiétant que les débits de ces appareils ne cessent de croître (3G aujourd'hui, 4G et LTE demain). Autre facteur préoccupant, de plus en plus d'objets sont connectés et vont demain consommer eux-aussi de la bande passante (phénomène dit d'"Internet des Objets").

Les signes de cette évolution se font d'ores et déjà sentir. En France, le débit moyen est passé à 3,7 Mb/s (contre 4 Mb/s l'année dernière). En comparaison, la Belgique « tourne » à 6,1 Mb/s, la Suisse à 7,3 Mb/s et les pays nordiques à plus de 5,5 Mb/s.

En clair, l'Internet français est plus proche de celui de ses voisins du Sud (Espagne et Grèce à 3,8 Mb/s, Italie 3,9 Mb/s) que de ceux du Nord.

La comparaison n'est pas plus flatteuse quand on regarde des pays plus lointains. Le Canada et les USA se rapprochent des débits descendants des pays nordiques européens. Les pays développés font quasiment tous mieux que la France (sans même parler de la Corée du Sud, numéro 1 mondial avec plus de 17 Mb/s de moyenne).

Bref, le réseau français montrerait des signes d’essoufflement alors même que les ventes de terminaux mobiles ne cessent de croître.

Mais il n'est pas le seul. Sur le dernier trimestre 2011 quasiment tous les pays industrialisés ont connu un recul des débits (plus ou moins marqué cependant).

Une équation difficilement tenable sur le long terme pour le réseau mondial ? Et un très gros problème à venir pour le Cloud et les développeurs de Web Apps ?

Télécharger « The State of The Internet »





Et vous ?

Pensez-vous que le réseau montre des signes d’essoufflements ? Ou est-ce juste un recul conjoncturel ?

Quelles solutions préconisez-vous pour renforcer le Net face à la multiplication des objets connectés (et l'Internet des Objets) ?

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de Chuck_Norris
Membre émérite https://www.developpez.com
Le 03/05/2012 à 13:55
Citation Envoyé par laerne Voir le message
J'ai pas compris : les debits baissent car les resaux sont satures ou parce que les gens consomment moins ?
Ce n'est pas de la consommation, mais de la vitesse.

Le débit est peut-être réduit, mais la France possède un grand avantage par rapport à la plupart des pays : la bande passante (quantité de données transférée en tout) est illimitée sur l'ADSL et pour les serveurs chez les grands hébergeurs.

Je préfère largement une bande passante illimitée et un débit réduit plutôt qu'une bande passante limitée et un meilleur débit.

Et puis de toute façon...

7  0 
Avatar de grunk
Modérateur https://www.developpez.com
Le 03/05/2012 à 13:33
Quelles solutions préconisez-vous pour renforcer le Net face à la multiplication des objets connectés (et l'Internet des Objets) ?
je suis pas convaincu que les objets connectés, soient la source d'un énorme trafic. En général ces objets récupèrent un peu de donnée textuelle , éventuellement une image , donc rien d'extraordinaire à l'echelle d'une connexion internet "classique".

En revanche l'avènement des vidéos HD , l’émergence de la 3D et bientôt du 4K sont à mon sens des vrais aspirateurs à bande passante.

Pour résoudre le problème y'a pas 36 solutions , il faut investir dans les infrastructures , augmenter les point d'interconnexion , tirer de nouvelle fibre , bref dépenser tout le pognon qu'on leur donne depuis un ptit moment

Pour ce qui est des mobiles je trouve les débits avancés pas forcément utile , ou au mieux très situationnels.
L'utilisateur lambda à besoin d'ouvrir un page internet , relever ses mails , envoyer une photo du petit dernier sur facebook. Bref rien qui nécessite plus que quelques Mb. En revanche une couverture de 2Mb en mobilité sur toute la France (et pas se retrouver en edge dès qu'on sort des agglos) , ça serait une vrai avancée.
6  0 
Avatar de Antoine_935
Membre éprouvé https://www.developpez.com
Le 03/05/2012 à 14:44
Citation Envoyé par Gordon Fowler Voir le message
En France, le débit moyen est passé à 3,7 Mb/s (contre 4 Mb/s l'année dernière).
3.7Mb/s, c'est bien plus qu'il n'en faut pour la grande majorité des applications actuelle.

Ce qui compte surtout pour la vitesse, c'est la latence. On peut avoir 20Mb/s, s'il faut 5 secondes pour établir une connexion et envoyer un simple petit mail, ce sont ces 5 secondes là qu'on va sentir.

Pareil pour les chats: les 20Mb/s de bande passante ne vous sauveront pas si vous avez une grosse latence. Exemple frappant ? Skype. Malgré vos 3.7Mb/s de bande passante, il arrive souvent qu'il y ait des blancs dans la discussion, bien que seulement 13.7Kb/s soient requis... C'est parce que vous avez 200ms de latence.

Ce serait bien plus intéressant, je pense, d'avoir les chiffres sur l'évolution de la latence d'internet, localement et internationalement, pour comprendre l'évolution des performances du système. De mon point de vue, la latence est restée stable, voire s'améliore au fil des années (en Belgique en tout cas).
6  0 
Avatar de Paul TOTH
Expert éminent sénior https://www.developpez.com
Le 04/05/2012 à 6:11
on va peut-être revenir à des protocoles qui comptent leurs octets au lieu de simplement balancer des webservice en soap/xml, gzipés dans le meilleur des cas
4  0 
Avatar de Alanis
Membre habitué https://www.developpez.com
Le 03/05/2012 à 13:54
"En France, le débit moyen est passé à 3,7 Mb/s (contre 4 Mb/s l'année dernière)"

"la multiplication des terminaux mobiles connectés "

C'est davantage "normal" qu'inquiétant, non ? La grande majorité des appareils mobiles se connectent au net via Edge / 3g qui est moins rapide qu'une ligne adsl classique.

Si le nombre d'appareils avec un débit moyen / faible augmente, le débit moyen tout équipements confondus baisse.... Logique.
2  0 
Avatar de sevyc64
Modérateur https://www.developpez.com
Le 04/05/2012 à 9:39
Citation Envoyé par mala92 Voir le message
Pour le reste, la fibre a du mal à percer, tout le monde est en cause, les FAI et aussi et surtout les copropriétés. Un ami a la fibre à 5m de son appart (dans les gaines technique) mais le syndique interdit le passage de la fibre dans l'appart par le couloir, donc il faut passer à la place de la TV ou du téléphone : opération coûteuse.
Et surtout à l'Etat. Il y avait une façon simple de généraliser la fibre, et même auparavant le Haut débit. Il aurait fallu que l'Etat sépare la société France Télécom/Orange en 2 entités avant qu'elle ne devienne privé, comme cela a été fait pour l'électricité ou le gaz. Il aurait fallu d'un coté une société FT, totalement indépendante en charge de l'infrastructure sous délégation d'état, et de l'autre Orange, société (éventuellement privé) en charge de la commercialisation des produits, louant (comme les autres opérateurs), l'accès à la boucle locale.
Ainsi FT aurait pû avoir sous contrat de l'Etat la charge de moderniser la boucle locale, le déploiement de la fibre, etc...
Il aurait pû en être de même pour la téléphonie mobile avec l'installation des antennes sous délégation d'état et leur location aux opérateurs. On aurait ainsi éviter a multiplication de celles-ci, et les problèmes que rencontre le nouvel entrant pour en poser de nouvelles. D'un coté, on veut un nouveau concurrent (c'est quelque part une bonne chose), qui développe rapidement son réseau, mais à coté sur le terrain, on l’empêche de poser ses antennes.

Mais au nom de la libre entreprise, du libéralisme à tout va, on a préféré laisse la construction et la gestion infra-structurelle du pays dans les mains de sociétés privés commerciales.On voit ce que ça donne pour les autoroutes. Au final ça coute énormément plus cher à tout le monde, avec une qualité bien moindre et des sociétés privés qui s'en mettent plein les poches
Maintenant il est trop tard pour revenir en arrière.

Citation Envoyé par mala92 Voir le message
Pourquoi les Coréens sont si haut par rapport aux autres ? Ils sont beaucoup sur le réseau (y'a de forte chance), ils sont très demandeurs de TV/VOD ?
Parce qu'en Corée et au Japon, la fibre est largement développée. La plupart dans les grandes villes, ce que l'on appelle, nous, la boucle locale est, chez eux, en FO. Ils n'ont pas le choix entre cuivre ou FO, ils n'ont que la FO. Libre à eux ensuite de prendre l'abonnement correspondant.

En contre partie, ils ont des abonnements plus cher que chez nous, et souvent pas illimités.

D'ailleurs, en 2nde lecture, je trouve que cet article peut aussi nous préparer à cela tout comme les abonnements data en téléphonie mobile.
Sous prétexte de saturation du réseau, les FAI vont finir à nous faire passer la pilule que l'illimité n'est plus possible pour tout le monde, que le limité va devoir devenir la norme, et que seulement ceux qui seraient suffisamment riches pour se payer des abos à 90 ou 120€ par mois pourront bénéficier de l'illimité. Tout ça pour que ces chers FAI s'en foutent encore plus plein les poches.
2  0 
Avatar de yoyo3d
Membre éprouvé https://www.developpez.com
Le 03/05/2012 à 14:29
En France, le débit moyen est passé à 3,7 Mb/s (contre 4 Mb/s l'année dernière).
ça ne m'étonne pas plus que ça, la consommation "web" est en constante augmentation:cloud, jeux réseaux, vidéo ....tout passe par le web aujourd'hui (même ma déclaration d'impot...) je serait curieux de connaitre l'état de notre infrastructure par rapport l'utilisation qui en est faite... et surtout par rapport à l'etat de l'infrastructure de nos voisins...

Quand tu vois que en france, aujourd'hui encore , il y a toujours des zones ou le portable ne passe pas (ou alors par satelite à un prix exorbitant!! )

Quelles solutions préconisez-vous pour renforcer le Net face à la multiplication des objets connectés (et l'Internet des Objets) ?
il y aurait 2 solutions:
-1 mieux consommer le web: se connecter quand c'est vraiment utile (je vais me faire pourir là...je poste sur le web), ne pas "télécharger" toute la journée...et arreter de poster la vidéo des vacances sur le web.

-2 sinon augmenter la taille et la longueur des tuyaux....

ok je sort...
1  0 
Avatar de FirePrawn
Expert éminent sénior https://www.developpez.com
Le 03/05/2012 à 14:36
Je n'ai personnellement pas noté de baisse significative à la maison.

Mais il est logique que notre débit moyen diminue, au vue du nombre de smartphones vendus chaque jour et qui utilise le réseau internet.

Je suis également de l'avis de grunk, augmenter les infrastructures.
En commençant par se bouger réellement pour installer la fibre optique partout en France, chantier qui avance pour l'instant moins vite que l'escargot naissant.
1  0 
Avatar de Marco46
Expert éminent sénior https://www.developpez.com
Le 04/05/2012 à 8:49
Citation Envoyé par mala92 Voir le message

Quel est l'intérêt de consulter une page web à 50Mb/s ? Elle va s'afficher en 1s au lieu de 2 ? Mouais, super !
Tu peux avoir un débit de ouf et une vitesse d'escargot, pour reprendre ton exemple tu peux avoir un débit de 50Mb/s et mettre 5s à afficher une page et à contrario avoir un débit de 2Mb/s et afficher la page en 1s (sauf si ta page fait + de 2Mb évidemment )

Cf le post de Antoine_935
1  0 
Avatar de lelutin
Membre habitué https://www.developpez.com
Le 09/05/2012 à 19:29
Je crois que vous oubliez une chose très importante concernant l'étude.
"Qui a produit l'étude?"
Akamai est un éditeur de solution de cloud, de loadbalancing et d'accélérateur de site.
De ce fait, et vu que c'est une entreprise dont l'activité est la vente de produits et services à destination des entreprises exploitant le net, ne peut-on pas douter que les résultats de l'étude sont volontairement orientés dans un but marketing et commercial?!
Comme il a été dit, ça sent un peu le troll fumé au bois bandé
1  0