Le père du Web encourage les utilisateurs à réclamer leurs données personnelles
Pour une nouvelle ère de services ultra-personnalisés

Le , par Hinault Romaric, Responsable .NET
Après les déclarations de Sergey Brin, co-fondateur de Google sur la liberté d’internet et des données des utilisateurs, c’est au tour d’un autre pionnier du Web de monter au créneau.

Tim Berners-Lee, le père du World Wide Web dans un entretien avec le magazine britannique The Guardian à l’occasion de la conférence WWW2012 qui se déroule actuellement à Lyon, demande aux internautes de réclamer leurs données personnelles auprès de Facebook et Google.

La vision de Berners-Lee ne concerne pas - comme l’on aurait pu l’imaginer- la protection de la vie privée des utilisateurs. Il voit plutôt en ces informations l’ouverture à une nouvelle ère de services ultra-personnalisés d’une grande utilité pour l’humanité.

« Mon ordinateur à une grande compréhension de mon état de forme physique, de mon alimentation, des endroits où je vais. Mon téléphone portable, en étant dans ma poche, sait combien j’ai marché ou de marches j’ai grimpé » a déclaré Berners-Lee. « Exploiter ces données pourrait fournir des services extrêmement utiles aux personnes, mais seulement si les ordinateurs ont eu accès aux données personnelles détenues par les entreprises web ».

Berners-Lee reconnait néanmoins que certaines entreprises du Web sous la pression des consommateurs ont déjà commencé à rendre les données des utilisateurs plus facilement récupérables. C’est le cas de Google par exemple qui donne un accès aux utilisateurs à toutes les données qu’il détient sur eux.


Tim Berners-Lee

Le précurseur du Web ouvert et transparent n’a pas achevé son entretien sans s’insurger contre les lois des gouvernements pour censurer internet et les écosystèmes fermés.

Berners-Lee s’est dit préoccupé par les plateformes mobiles qui sont assez restrictives et les applications natives pour smartphones et tablettes qui ne peuvent fonctionner que sur un système d’exploitation bien précis.

« Vous devez aider à la construction d'un monde ouvert pour les applications mobiles. Si quelqu'un vous demande de développer une application mobile, dites-lui qu'une application web ouverte peut-être tout aussi bonne » a déclaré Berners-Leen qui espère que les solutions Web vont mettre fin à la domination des applications natives.

Source : The Guardian

Et vous ?

Que pensez-vous de ces déclarations ?

Les données des utilisateurs peuvent ouvrir la voie à des nouvelles applications personnalisées ?


Vous avez aimé cette actualité ? Alors partagez-la avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :


 Poster une réponse

Avatar de Freem Freem - Membre émérite https://www.developpez.com
le 19/04/2012 à 14:48
Pour moi les applications web peuvent aussi être fermées, en utilisant des fonctionnalités qui ne sont implémentées que dans certains navigateurs, et application native ne veut pas dire fermée à un seul environnement.
Il est possible de développer de façon portable, même en natif. Bien sûr, ça implique de ne pas utiliser d'outils non portables... (bon, je ne sais pas si de tels frameworks sont disponibles en qualité correcte sur les téléphones, mais je serais surpris que Qt, par exemple, ne sois pas capable de gérer ce genre de trucs)
Toujours est-il que le problème ne se situe pas dans le débat natif/web pour moi.

Après, que les gens aient accès à leurs données me paraît logique, puisqu'elles leur appartiennent à la base. Enfin... peut-être pas au USA cela dis.
Avatar de BPiero BPiero - Membre actif https://www.developpez.com
le 26/04/2012 à 10:25
Dans l'absolu, oui, on peut faire du web fermé et du natif ouvert, mais dans la pratique, c'est loin d'être le cas général. Tim Berners Lee a raison, et il n'est pas le seul à le dire, on arrête pas d'entendre des mots comme balkanisation... En ce qui concerne les données, il a encore raison, c'est une mine d'or que les grosses sociétés ne souhaitent pas lâcher. Heureusement, les utilisateurs commencent à s'en rendre compte. ça me donne le tournis quand je pense à ce qu'on pourrai faire avec ces montagnes de données.
Piero
Avatar de sybil sybil - Inactif https://www.developpez.com
le 26/04/2012 à 11:24
Facebook travaille avec le FBI
Offres d'emploi IT
RESPONSABLE WEB ANALYTICS F/H
VACALIANS GROUP - Languedoc Roussillon - SETE (34)
Développeur Web FULL-STACK
VACALIANS GROUP - Languedoc Roussillon - SETE (34)
Développeur WEB PHP F/H
VACALIANS GROUP - Languedoc Roussillon - SETE (34)

Voir plus d'offres Voir la carte des offres IT
Contacter le responsable de la rubrique Accueil