Testez Google "Fusion Tables" : un nouveau SGBD basé sur le Cloud computing
Est-ce une technologie révolutionnaire qui va remplacer les SGBDR ?

Le , par Pierre Louis Chevalier, Expert éminent
Google a publié une première version d'un nouveau type de base de données dont l'approche de la gestion des données sera révolutionnaire.

Google a annoncé tranquillement dans le blog en ligne de son équipe de recherche une nouvelle base de données appelée "Fusion Tables" conçue pour éviter les limitations des bases de données relationnelles classiques.

Plus précisément, "Fusion Tables" a été conçu pour simplifier un certain nombre d'opérations qui sont difficiles pour les bases de données relationnelles classiques, y compris l'intégration de données provenant de multiples sources hétérogènes et la possibilité de collaborer sur de grands ensembles de données, selon Google.

"Sans un moyen facile d'offrir à tous les collaborateurs un accès au même serveur : les données sont copiées, envoyées par e-mail, ou par FTP, en résultat de nombreuses versions des données avec une désynchronisation très rapidement», peut on lire dans l'annonce de Google. Cette annonce a été largement ignorée du net, sans doute parce qu'elle a été faite le même jour ou l'entreprise Google a tenu une grande conférence de presse pour le lancement de son outil de synchronisation Google avec Microsoft Outlook.

Les "espaces de données" (Data spaces) est un concept qui existe depuis le début des années 1990, et Google ayant réalisé son potentiel, à démarré des développements depuis l'acquisition de Transformic, un pionnier de la technologie, en 2005.

La technologie des "espaces de données" (Data spaces) vise à résoudre le problème de la multiplicité des types de données et les formats de données qui résident dans les organisations, qui essayent de normaliser les données et de les rendre uniformes, souvent à grands frais et d'efforts, afin de stocker et de les analyser dans des bases de données .

La technologie des "espaces de données" (Data spaces) vise implémenter un système qui crée un index qui permet d'accéder aux données de ses différents formats et types, la résolution du problème de la "Tour de Babel" des données.

Dans le cas de "Fusion Tables", la technologie devrait permettre à Google d'ajouter à la classique base de données en deux dimensions une troisième dimension avec des éléments comme des commentaires, blog, Twitter et autres messages, ainsi que d'une quatrième dimension des mise à jour en temps réel..

"Nous avons donc un n-cube, un espace à quatre dimensions, et dans l'espace que nous pouvons maintenant faire de nouveaux types de requêtes, qui créent de nouveaux types de produits et de nouvelles opportunités de marché", a déclaré Arnold.

«Si vous êtes IBM, Microsoft et Oracle, votre pire cauchemar est maintenant visible. Google va construire automatiquement des espaces de données et de mettre en œuvre de nouveaux types de requêtes", a-t-il dit. "Ces gars-là vont être pris par surprise".

"Fusion Tables" est une pré-version du produit, comme en témoignent son étiquette "Labs" , ce qui signifie que Google le considère comme un produit expérimental. "Comme d'habitude avec les premières versions, nous réalisons qu'il y a beaucoup de manques, et nous avons hâte d'entendre vos commentaires,"

Google Fusion Tables
Posted by Alon Halevy, Google Research and Rebecca Shapley, User Experience

Database systems are notorious for being hard to use. It is even more difficult to integrate data from multiple sources and collaborate on large data sets with people outside your organization. Without an easy way to offer all the collaborators access to the same server, data sets get copied, emailed and ftp'd--resulting in multiple versions that get out of sync very quickly.

Today we're introducing Google Fusion Tables on Labs, an experimental system for data management in the cloud. It draws on the expertise of folks within Google Research who have been studying collaboration, data integration, and user requirements from a variety of domains. Fusion Tables is not a traditional database system focusing on complicated SQL queries and transaction processing. Instead, the focus is on fusing data management and collaboration: merging multiple data sources, discussion of the data, querying, visualization, and Web publishing. We plan to iteratively add new features to the systems as we get feedback from users.

In the version we're launching today, you can upload tabular data sets (right now, we're supporting up to 100 MB per data set, 250 MB of data per user) and share them with your collaborators or with the world. You can choose to share all of your data with your collaborators, or keep parts of it hidden. You can even share different portions of your data with different collaborators.

When you edit the data in place, your collaborators always get the latest version. The attribution feature means your data will get credit for its contribution to any data set built with it. And yes, you can export your data back out of the cloud as CSV files.

Want to understand your data better? You can filter and aggregate the data, and you can visualize it on Google Maps or with other visualizations from the Google Visualization API. In this example, an intensity map of the world shows countries that won more than 10 gold medals in the Summer Olympics. You can then embed these visualizations in other properties on the Web (e.g., blogs and discussion groups) by simply pasting some HTML code we provide you.

The power of data is truly harnessed when you combine data from multiple sources. For example, consider combining data about access to fresh water in various countries with data about malaria rates in those countries, or as shown here, showing three sources of GDP data side by side. Fusion Tables enables you to fuse multiple sets of data when they are about the same entities. In database speak, we call this a join on a primary key but the data originates from multiple independent sources. This is just the start, more join capabilities will come soon.

But Fusion Tables doesn't require you and your collaborators to stop there. What if you don't agree on all of the values? Or need to understand the assumptions behind the data better? Fusion Tables enables you to discuss data at different granularity levels -- you can discuss individual rows or columns or even individual cells. If a collaborator with edit permission changes data during the discussion, viewers will see the change as part of the discussion trail. Source : Blog Google.

Testez Google "Fusion Table"

Est-ce une technologie révolutionnaire qui va remplacer les SGBDR ou encore un bide assuré ? Qu'en pensez-vous ?


Vous avez aimé cette actualité ? Alors partagez-la avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :


 Poster une réponse

Avatar de Louis Griffont Louis Griffont - Inactif https://www.developpez.com
le 15/06/2009 à 8:54
Citation Envoyé par ndjpoye  Voir le message
En quoi c'est génial ?

Ben, perso, je trouve ça génial de pouvoir mettre sur le net, de façon simple et rapide des textes que je retrouve n'importe où avec une simple connexion.

Les clefs USB, c'est bien, mais bon, faut les trimbaler, tu peux les oublier, les perdre, les casser... bref c'est bien mais aussi sûr que les disquettes !

Avoir un espace web, gratuit pour stocker ses documents, et être sûr de les avoir sous la main n'importe où, c'est quand même le top !
Avatar de daredare daredare - Membre du Club https://www.developpez.com
le 15/06/2009 à 9:03
Citation Envoyé par kwasin  Voir le message
Avoir un espace web, gratuit pour stocker ses documents, et être sûr de les avoir sous la main n'importe où, c'est quand même le top !

Et être sûr que toutes les données confidentielles que tu stockes ainsi sont indéxées par Google (quel qu'en soit l'usage fait derrière : pub ciblée, revente d'infos, établissement de profils, ...), c'est encore mieux...
Avatar de Louis Griffont Louis Griffont - Inactif https://www.developpez.com
le 15/06/2009 à 9:09
Et alors... Tu penses peut-être que parce que tu n'utilises pas GoogleDocs tu passes inaperçu aux yeux du monde ?

Chimère !

Les seuls qui ont à craindre de ce genre de choses sont les terroristes, les criminels de tout genre... mais moi personnellement, je n'ai pas grand chose à cacher et c'est pas le fait qu'on puisse me balancer des pubs en relation avec ce que je met dans mes docs qui me gène !

Quitte a recevoir des pubs autant qu'elles m'intéressent. Je suis suffisamment intelligent pour ne pas me laisser influencer !
Avatar de daredare daredare - Membre du Club https://www.developpez.com
le 15/06/2009 à 9:18
Citation Envoyé par kwasin  Voir le message
Et alors... Tu penses peut-être que parce que tu n'utilises pas GoogleDocs tu passes inaperçu aux yeux du monde ?

Chimère !

Les seuls qui ont à craindre de ce genre de choses sont les terroristes, les criminels de tout genre... mais moi personnellement, je n'ai pas grand chose à cacher et c'est pas le fait qu'on puisse me balancer des pubs en relation avec ce que je met dans mes docs qui me gène !

Quitte a recevoir des pubs autant qu'elles m'intéressent. Je suis suffisamment intelligent pour ne pas me laisser influencer !

Certainement pas (faut arrêter de prendre les gens pour des boulons, c'est pas parce que j'ai pas développé tout le sujet que je suis un noob) , mais je vais pas leur laisser mon CV si je n'en ai pas envie... Et il y a assez de moyens de pister les gens sur Internet sans ça.

Maintenant la question est plutôt de savoir si une entreprise est prête à laisser le contrôle de ses données à une société comme Google, dont on ne connaît que la face visible... Certes, les entreprises n'ont pas besoin de Google pour externaliser, mais en termes d'indexation de contenus, de profilage, ... Google est au top, avec les avantages et les inconvénients potentiels que cela représente.

Alors désolé, mais quand on me parle de SGBD révolutionnaire / cloud computing hébergé par Google, je me méfie ! Comprends bien que je ne suis ni contre / ni pro Google, ils font des choses bien, il faut juste savoir les utiliser à bon escient et comprendre les limites et les implications.

Tu as la chance d'être assez intelligent pour ne pas te laisser influencer, ce n'est pas le cas de tout le monde ! (et le niveau d'éducation n'a parfois aucune influence sur le degré auquel tu peux influencer quelqu'un).

Edit : désolé pour ce long HS, je m'arrête là maintenant !
Avatar de ndjpoye ndjpoye - Membre à l'essai https://www.developpez.com
le 15/06/2009 à 10:08
Citation Envoyé par kwasin  Voir le message
Ben, perso, je trouve ça génial de pouvoir mettre sur le net, de façon simple et rapide des textes que je retrouve n'importe où avec une simple connexion.

J'avais peut être pas pris génial dans le même sens.
C'est donc un génial plutot dans le sens "c'est pratique" c'est ça ?
Avatar de B.AF B.AF - Membre chevronné https://www.developpez.com
le 15/06/2009 à 12:55
En fait la 3éme dimension c'est un commentaire et la 4éme un sémaphore.

Bref un Key-column avec un audit des changement et un cache le tout en cloud...

Mouai...Je ne vois pas trop où est résolue la problèmatique du load, qui est plus souvent un problème de transform....

Bon en même temps, faut voir, mais je suis un peu sceptique.
Déjà sur le principe de la structure qui est accessible aux users, ça me bloque.
Avatar de Louis Griffont Louis Griffont - Inactif https://www.developpez.com
le 15/06/2009 à 13:26
Citation Envoyé par ndjpoye  Voir le message
J'avais peut être pas pris génial dans le même sens.
C'est donc un génial plutot dans le sens "c'est pratique" c'est ça ?

Oui, le terme "pratique" est peut-être plus approprié.

Et ne polémiquons pas. Google n'est pas "friendly users team" qu'ils essaient de paraitre ! Leur but est purement commercial, et pour cela ils mettent à disposition des outils gratuits, et des moyens de les utiliser à leurs fins pour gagner de l'argent ! A partir du moment où l'on comprend le principe, il n'y a pas de problème. Soit on adhere, soit on ne s'en sert pas !

Maintenant, dire "Ola ! Moi je ne me sert pas de Google car ils utilisent mes données pour faire je ne sais quoi" c'est bien... Si dans le même sens, on ne sert pas de Carte Bancaire, de téléphone (fixe ou portable), de mails, on ne va pas sur internet, ...
Et encore, il faut en plus éviter les gares, les banques, les lieux publics, les supermarché, ... et certaines villes avec des caméras vidéo...
En gros, mis à part Robinson ...
Avatar de Jester Jester - Membre éprouvé https://www.developpez.com
le 15/06/2009 à 13:37
C'est plus un Excel ou Access quand même qu'un SGBD de type SQL.

À voir si c'est basé sur BigTable ou pas.
Avatar de SQLpro SQLpro - Rédacteur https://www.developpez.com
le 15/06/2009 à 17:54
Il y a une quinzaine d'année ce genre de chose avait déjà été proposé sous la forme de tableaux noirs interactifs : chacun y apporte son manger comme une auberge espagnole. Pas vraiment nouveau, mais bon coup mercatique puisque visiblement cela fait remuer les communautés. J'ai même reçut une demande d'avis d'un grande la presse informatique là dessus....

A +
Avatar de stailer stailer - Membre chevronné https://www.developpez.com
le 17/06/2009 à 10:46
Je me suis inscrit et j'ai vu qu'on pouvait créer ses propres tables et consulter celles en démo.

Je ne sais pas si leur truc est bien car j'ai pas compris comment mon application (appengine , php, ou asp.net) je pouvais y accéder.

Alors si la réponse est : "pour l'instant c'est pas possible" , ma critique sera la même que pour Google Chrome :

Encore un truc de Google qui à mon avis n'apporte rien et je suis vraiment étonné par tous les trucs pre-pre-pre-Alpha version 0.0.0.0.0.0.1 que sort Google.

Pourquoi ne finissent ils pas leur produit !?
Avatar de Ingre Ingre - Candidat au Club https://www.developpez.com
le 04/04/2013 à 10:58
Bonjour,
Je n’ai pas d’expérience en développement (ni en forum), et google fusion tables me semble parfait pour obtenir rapidement le résultat que je recherche. Je souhaite créer une carte interactive que je publierai sur un site internet. Cette carte de France comprendra environ 500 points. Chaque signet sera accompagné de la bulle qui décrira le site. Les couleurs des signets dépendront de la catégorie du site. L’utilisateur pourra profiter de la fonction de tri pour ne faire apparaître que les sites qui correspondent à ses critères.
Comme ce projet s’inscrit dans mon activité professionnelle, dans une association, j’aimerais savoir si cette application va durer. Si je choisis ce support pour ma carte, il faudrait en effet qu’elle fonctionne pendant plusieurs années (au moins 5 ans). Est-ce-que « expérimental » signifie qu’elle risque de disparaître (au moins sous cette forme) ?
Je suis également intéressée par d’autres outils qui me permettraient d’obtenir le même résultat, sachant que mes connaissances en développement sont quasi inexistantes (par contre, j’ai fait un peu de SIG).
Merci d’avance.
Offres d'emploi IT
Ingénieur intégration, validation, qualification du système de drone H/F
Safran - Ile de France - Éragny (95610)
Architecte sécurité des systèmes d'information embarqués H/F
Safran - Ile de France - 100 rue de Paris 91300 MASSY
Architecte et intégrateur scade/simulink H/F
Safran - Ile de France - Vélizy-Villacoublay (78140)

Voir plus d'offres Voir la carte des offres IT
Contacter le responsable de la rubrique Accueil