RIM se recentre sur les entreprises
Mais n'abandonne pas le grand public, la sombre période continue pour BlackBerry

Le , par Hinault Romaric, Responsable .NET
Ça va de mal en pire pour RIM. Le constructeur canadien du BlackBerry a du mal à sortir de la période sombre qu’il traverse depuis plusieurs mois, et accumule des résultats de plus en plus mitigés.

Le constructeur a révélé lors de la présentation de son résultat annuel que son chiffre d’affaires a reculé de 23% (soit une baisse de 5,6 milliards de dollars) au dernier trimestre fiscal par rapport à un an plus tôt.

Au quatrième trimestre, le constructeur a réalisé une perte de 125 millions de dollars avec un chiffre d’affaires de 4,5 milliards de dollars, sur la vente de 11,4 millions de BlackBerry (en baisse de 21% par rapport au trimestre précédent) et 0,5 million de tablettes PlayBook.

Des résultats qui ont poussé Jim Balsillie, cofondateur et ex-PDG de la société, évincé en janvier dernier, à quitter définitivement le navire en démissionnant de son poste au conseil d’administration, suivi par deux autres dirigeants : David Yach, responsable du développement des technologies, et Jim Rowan, chargé des opérations internationales.

Thorsten Heins, le nouveau PDG, a annoncé dans la foulée une restructuration de la société. « Nous prévoyons de nous recentrer sur le marché des entreprises et de capitaliser sur nos forces dans ce segment », a-t-il déclaré avant de conclure « BlackBerry ne peut réussir en voulant plaire à tout le monde».

Des déclarations qui ont suscité beaucoup d’interrogations et ont été interprétées comme un abandon du marché grand public où RIM a du mal à rivaliser avec les terminaux Android et iPhone d’Apple.

La société dans un billet de blog est revenue sur ces déclarations et a admis vouloir recentrer ses efforts et investissements sur ses clients d’entreprises, sans pour autant négliger le marché de la consommation.

Quoi qu'il en soit, un certain flou règne sur l’avenir de la société qui, jusqu’ici, n’a pas encore dévoilé la date de sortie de BlackBerry 10 basé sur un OS ayant subi une refonte complète. RIM espère relancer son activité avec ce nouvel OS.

Source : Blog RIM, Présentation résultat financier

Et vous ?

RIM pourra-t-il se relever avec BlackBerry 10 ?


Vous avez aimé cette actualité ? Alors partagez-la avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :


 Poster une réponse

Avatar de Kiiwi Kiiwi - Membre chevronné https://www.developpez.com
le 03/04/2012 à 0:00
RIM pourra-t-il se relever avec BlackBerry 10 ?

On ne sait encore rien de ce BlackBerry OS 10 ... on peut difficilement prévoir l'avenir de cette marque.

Imaginons un OS capable de faire tourner des applications Android. Un des points noir des Blackberry (l'App world un peu vide) pourrait vite être combler.
Un Blackberry Torch pourrait avoir un beau succès

Un BB Torch avec un catalogue d'application bien riche, et un OS "moderne", je prend sans hésiter.
j'adore le mélange tactile/clavier sous cette forme. Je crois qu'aucun Windows Phone ou Android n'a un modèle similaire, le seul concurrent est (ou plutôt était malheureusement) les Palm Pre (HP Pre).
Il y a bien des Android à clavier coulissant ... mais c'est que des claviers en longueur.

Le BB Torch, c'est
un clavier physique qu'on peut utiliser à une seule main, confortable et rapide.
une meilleure autonomie
tous les avantages du tactiles pour la navigation
tout ce qui est propre aux BB, avec BB messenger, push-email,...
Et si en plus on rajoute à ça un bon catalogue qui propose un large choix, y a vraiment de quoi susciter l'intérêt des consommateurs.
Avatar de n2engineer5 n2engineer5 - Membre régulier https://www.developpez.com
le 04/04/2012 à 9:47
ca leur apprendra à faire payer leur license de dev. 200$ pour 10 push/update (il y a de cela 3 ans).

BYE BYE BB
Offres d'emploi IT
Développeur Web FULL-STACK
VACALIANS GROUP - Languedoc Roussillon - SETE (34)
Développeur WEB PHP F/H
VACALIANS GROUP - Languedoc Roussillon - SETE (34)
RESPONSABLE WEB ANALYTICS F/H
VACALIANS GROUP - Languedoc Roussillon - SETE (34)

Voir plus d'offres Voir la carte des offres IT
Contacter le responsable de la rubrique Accueil