Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

HTTP 2.0 : Microsoft propose « HTTP Speed+Mobility »
Pour augmenter la vitesse du Web

Le , par Hinault Romaric

0PARTAGES

3  0 
Microsoft veut augmenter la vitesse du Web et propose à L'IETF, Internet Engineering Task Force, l’organisme chargé de la standardisation de l’internet, des éléments pour le protocole HTTP 2.0.

Après Google avec son projet SPDY ayant pour objectif de doubler la vitesse du Web en apportant des ajustements au protocole HTTP par une couche supérieure, c’est au tour de la firme de Redmond de montrer son intérêt pour l’avenir du Web.

Dans un billet de blog publié récemment, la firme présente sa proposition “HTTP Speed+Mobility” qui sera soumise au groupe de travail HTTPbis.

« HTTP Speed+Mobility » est assez proche de SPDY, à la seule différence que l’éditeur prend en compte les terminaux et les applications mobiles. « Nous pensons que les applications - pas seulement les navigateurs – devraient être aussi plus rapides. De plus en plus, les gens accèdent aux services web au travers des applications, en plus du navigateur » explique Microsoft.

Ainsi, les propositions de Microsoft sont principalement axées sur les applications, et permettront une réduction de la consommation d’énergie utilisée pour l’accès réseau des terminaux mobiles. Microsoft suggère également que les utilisateurs aient un meilleur contrôle sur ce qu’ils transmettent ou reçoivent sur le Web « Cette approche permet aux applications ainsi qu'aux navigateurs d'innover plus librement en retournant le contenu le plus pertinent possible répondant aux besoins précis des internautes », note la firme.

Enfin, la rétrocompatibilité avec les services HTTP actuels sera la clé d’adoption de HTTP 2.0. Selon Microsoft, le nouveau protocole devra être construit sur les versions précédentes afin d’assurer une adoption plus rapide sur le Web.

Le protocole HTTP n’a pas reçu de mise à jour importante depuis la version 1.1 publiée en 1999. L’IETF se réunira jeudi pour débattre du futur standard HTTP 2.0.

Source : Blog MSDN

Et vous ?

Que pensez-vous des propositions de Microsoft ?

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de kolodz
Modérateur https://www.developpez.com
Le 28/03/2012 à 15:48
En lecture diagonale de l'article :
We think that apps—not just browsers—should get faster too.
Réponse d'un débutant stupide et idiot :
Une application n'utilise pas le protocole http...
Et ne devrai pas utiliser ce protocole !
Donc pas besoin d'un HTTP2

Cordialement,
Patrick Kolodziejczyk.

Note : L'idiot, c'est moi. Et je le suis parce qu'un opérateur "mobile" n'autorise "que" le protocole http/https. (Vision simpliste du monde, je suis un idiot n'oubliez pas)
3  0 
Avatar de Firwen
Membre expérimenté https://www.developpez.com
Le 28/03/2012 à 18:22
En revanche ce billet de blog ne contient que du baratin commercial, autrement dit il n'y a aucun aspect technique de leurs propositions ou idées, et c'est ça qui nous intéresse de discuter, plutôt que de discuter si oui ou non Microsoft est le sauveur du Web parce qu'ils préparent un HTTP 2.0.
On prend des vieux concepts déja implémenté depuis des années, comme le HTTP pipelining, le session re-used, et quelques morceaux de SPDY.

On appelle ça "2.0" soupoudré de "amazing" "wonderful", "futur" et mobilité ( parce que ça fait bien en ce moment ) et on obtient un magnifique Buzz Web 2.0 révolutionnaire sauveur du web.

Au passage, Http n'a aucun probleme avec la mobilité, c'est TCP qui en a du aux pertes de paquets fréquentes en mobilité et aux algos de congestions de celui-ci.
2  0 
Avatar de Niark13
Membre éclairé https://www.developpez.com
Le 28/03/2012 à 17:34
Nous pensons que les applications - pas seulement les navigateurs – devraient être aussi plus rapides.
J'ai un peu du mal à distinguer en quoi un navigateur n'est pas lui-même une application utilisant le protocole HTTP...
1  0 
Avatar de Chuck_Norris
Membre émérite https://www.developpez.com
Le 28/03/2012 à 18:00
Citation Envoyé par Niark13 Voir le message
J'ai un peu du mal à distinguer en quoi un navigateur n'est pas lui-même une application utilisant le protocole HTTP...
[troll] Sûrement parce que Microsoft pense encore qu'Internet Explorer = élément essentiel du système et non pas simple application comme une autre. [/troll]
1  0 
Avatar de ___r3
Membre à l'essai https://www.developpez.com
Le 29/03/2012 à 12:43
REST SOAP etc. sont des technos basées sur les applications serveur qui exploitent pleinement les fonctionnalités de l'HTTP.

Avis aux curieux:
Suis tombé récemment sur le protocole BEEP couche supérieur de TCP permettant le mulipexing sur et le transfère de donnée asynchrone
1  0 
Avatar de Chuck_Norris
Membre émérite https://www.developpez.com
Le 29/03/2012 à 12:58
Citation Envoyé par Freem Voir le message
Après, j'ai pas été lire leur torchon, mais peu importe que les termes soient commerciaux.
Je suis d'accord sur le fait que c'est un torchon, mais pas sur le fait que ce n'est pas grave les termes commerciaux. Parce que si tu les enlèves, y'a plus rien. Aucune proposition concrète. Le vide, le néant. Rien. Hormis le fait que ça va accélérer les "apps".
1  0 
Avatar de vampirella
Membre éclairé https://www.developpez.com
Le 28/03/2012 à 16:50
J'adhère à ton point de vue kolodz, en le nuançant néanmoins : certains softwares (je parle des applications pour terminal fixe genre PC / Mac) sont de type "client léger", ce qui veut dire très peu d'installations mais beaucoup de d'échange et de bande passante utilisée. Bien sûr, l'HTTP n'est pas le seul protocole de connexion utilisé, mais l'est souvent pour les pages d’accueil et tutti quanti.

Cela a des avantages comme des inconvénients, mais cela existe encore, bien que la tendance actuel (et la meilleure à mes yeux) soit de faire un intermédiaire entre "client lourd" et "client léger" si possible (j'ai oublié le terme dédié ... Alzheimer déjà ).

Quant aux applications mobiles ... je ne m'y connais pas assez pour dire si c'est vraiment utile ou pas.
0  0 
Avatar de BPiero
Membre actif https://www.developpez.com
Le 04/04/2012 à 12:58
Je trouves ça vraiment hallucinant que ce soit microsoft, l'éditeur de IE, qui supporte le moins bien http1.1 qui propose la v2. Comme dit plus haut on utilise presque pas les possibilités de http (verbes alternatifs à GET et POST, authentification, gestion des caches, etc) à part en REST. La faute à qui? Aux navigateurs, IE en tête, à HTML qui bien qu'il à évolué avec la v5, n'utilise toujours pas pleinement les possibilités de http. Et on nous propose quoi? Une surcouche? pour faire accélérer? on se fout de la gueule de qui?
0  0 
Avatar de Muchos
Membre expert https://www.developpez.com
Le 04/04/2012 à 13:46
Citation Envoyé par Chuck_Norris
Et pourquoi elle ne devrait pas utiliser ce protocole ? Pourquoi chaque application devrait inventer son propre protocole au lieu d'en utiliser un standard et universel ? L'époque où tout le monde réinventait la roue dans son coin est finie
Parce qu'on use et abuse de HTTP alors qu'il existe d'autres protocoles standards qui conviennent mieux pour certaines tâches. Je suis d'accord avec Kolodz (première réponse).
0  0 
Avatar de Freem
Membre émérite https://www.developpez.com
Le 29/03/2012 à 9:54
Citation Envoyé par Firwen Voir le message
On prend des vieux concepts déja implémenté depuis des années, comme le HTTP pipelining, le session re-used, et quelques morceaux de SPDY.

On appelle ça "2.0" soupoudré de "amazing" "wonderful", "futur" et mobilité ( parce que ça fait bien en ce moment ) et on obtient un magnifique Buzz Web 2.0 révolutionnaire sauveur du web.

Au passage, Http n'a aucun probleme avec la mobilité, c'est TCP qui en a du aux pertes de paquets fréquentes en mobilité et aux algos de congestions de celui-ci.
Il me semblait que TCP était justement celui qui permettait de ré envoyer un paquet qui n'a pas atteint son but?

HTTP est pratique pour tout ce qui permet d'afficher des fichiers, car il permet de conserver l'information du type par l'en-tête MIME. Les navigateurs ne savent faire que ça, et sont le premier exemple qui vient à l'esprit quand on parle http mais ce ne sont pas les seuls.
Il me suffit bêtement de penser a un aux mmo rpg auquel j'ai joué, qui intégrais une part d'internet explorer (on l'apprend quand on se sert de wine et que le composant n'est pas installé xD) pour afficher un certain nombre d'infos sur l'écran de démarrage.
Je pense aussi a adobe reader, les pubs qu'il utilisait la dernière fois que je m'en suis servi, je ne serais pas surpris qu'elles aient transité via http.

Je suis plutôt favorable à une évolution d'HTTP, mais ce qui m'inquiète, c'est le numéro de version. Je sais, ce n'est pas grand chose, mais j'ai plus l'habitude de voir le 1er numéro changer quand la compatibilité descendante n'est pas assurée. Passer à la v2 fait très commercial, pour la nouveauté, mais ça ne risque pas de freiner un peu l'adoption par des informaticiens qui ne font pas une veille techno très pointue et se fient au N° de version pour juger rapidement du degré de changement?

Après, j'ai pas été lire leur torchon, mais peu importe que les termes soient commerciaux. Au fond, ils vont devoir faire comme google, qu'ils passent par le w3c et que le standard sera ouvert. Donc difficilement monnayable à leur seul avantage je pense. Si leur " réclam' " peut accélérer l'idée d'une évolution d'un protocole de plus de 10 ans, ça ne peut pas être une mauvaise chose.
0  1