Developpez.com

Plus de 2 000 forums
et jusqu'à 5 000 nouveaux messages par jour

Android : les applications gratuites trop gourmandes en ressources
75% de l'énergie consommée servirait à l'envoi de publicités

Le , par Sarah Mendès, Membre chevronné
La gratuité de certaines applications attire beaucoup d’utilisateurs de smartphones qui les téléchargent sans trop se poser de questions. Mais derrière cette gratuité, n’y aurait-il pas anguille sous roche ?

Des chercheurs de l’Université de Purdue, située dans l’Indiana aux Etats-Unis, ont sous la direction du scientifique Abhinav Pathak réalisé une étude sur les applications gratuites les plus téléchargées. Une étude qui leur a permis de faire une découverte surprenante prouvant qu’il existerait réellement un lien entre ces applications et l’autonomie de la batterie des smartphones.

Les publicités intégrées dans les applications gratuites pour l’OS de Google, Android, seraient de véritables gouffres d’énergie en puissance. 75% de l’énergie consommée servirait à l’envoi de publicités. Selon cette même étude, une seule application gratuite pourrait épuiser la batterie d’un téléphone en 90 minutes.

Les chercheurs ont pris l’exemple d’Angry Birds (jeu gratuit pour Android). L’application n’aurait en réalité besoin que de 20% des ressources de la batterie pour afficher les éléments graphiques du jeu et le faire fonctionner. 45% de ces mêmes ressources serviraient à la collecte et à l’utilisation des données GPS de l’utilisateur et au téléchargement de publicités ciblées via une connexion 3G. Cette connexion resterait active 10 secondes après la transmission des données entraînant ainsi une consommation d’énergie estimée à 28%.



Abhidav Pathak rejette la faute sur les développeurs, ces pertes d’énergie ayant pour origine une absence d’efforts de leur part dans le code des applications gratuites. Les développeurs réutiliseraient le code tel quel dans le but de générer des profits.

Cette étude sera exposée à la conférence EuroSys qui se déroulera du 10 au 13 avril à l’université de Berne, en Suisse. Cet évènement réunit chaque année des professionnels issus du milieu universitaire et industriel venant débattre sur la recherche et le développement des systèmes.

Téléchargez l'étude complète

Et vous ?

Êtes-vous friand(e) d'applications gratuites ?


Vous avez aimé cette actualité ? Alors partagez-la avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :


 Poster une réponse

Avatar de klane klane - Nouveau membre du Club https://www.developpez.com
le 20/03/2012 à 12:18
Déja que sur les smartphones niveau batterie c'est pas trop ça ...

En général pour éviter ces problèmes je coupe la donnection data quand je lance des jeux ( je coupe même la connection data 90% du temps sinon le téléphone est constemment en train de communiquer en 3G, c'est à se demander ce qu'il fait ).

Quelqu'un connaitrait-il un moyen de surveiller quelle application utilise les connections data, dans quelle mesure chaque application le fait.

Si non, pensez vous qu'il serait possible de surveiller cette activité? Je suis prêt à me créer une application qui fait ça mais je me demande si c'est possible avec les outils du sdk (on pourrait ainsi bloquer, débloquer facilement l'accès d'une appli au web ) ?
Avatar de martopioche martopioche - Membre confirmé https://www.developpez.com
le 20/03/2012 à 12:31
Un article qui enfonce un peu les portes ouvertes. Evidemment qu'une appli utilisant la pub est plus gourmande, évidemment qu'elle communique en réseau et donc puise sur la batterie. Et évidemment que le péquin de base n'a pas conscience de ceci...

L'article aura au moins l'intérêt de détailler le "coût" ce ces connexions. Mais... Pourquoi "Android" ??? Ok, la réputation d'Android s'est bâtie sur le catalogue d'applis gratuites, mais est ce différent sur iOs ? Ou on doit voir un rapport avec le fait que les auteurs ne sont pas que de l'Université de Purdue mais aussi de Microsoft Research ?

Abhidav Pathak rejette la faute sur les développeurs, ces pertes d’énergie ayant pour origine une absence d’efforts de leur part dans le code des applications gratuites. Les développeurs réutiliseraient le code tel quel dans le but de générer des profits.

Alors grande nouvelle : en tant que développeur, développer une application est mon travail et en échange de ce travail, je cherche en effet à générer un revenu, qui est certes un "profit" dans le cas de la pub. Ben oui désolé, c'est le but de la publication des applications.

Par contre, intégrer de la pub se fait en utilisant les APIs fournies par les régies publicitaires. Les auteurs attendent quoi ? Que je fasse un reverse engeneering pour optimiser leurs APIs ?
Avatar de tontonnux tontonnux - Membre expérimenté https://www.developpez.com
le 20/03/2012 à 13:25
Citation Envoyé par klane  Voir le message
Quelqu'un connaitrait-il un moyen de surveiller quelle application utilise les connections data, dans quelle mesure chaque application le fait.

Si non, pensez vous qu'il serait possible de surveiller cette activité? Je suis prêt à me créer une application qui fait ça mais je me demande si c'est possible avec les outils du sdk (on pourrait ainsi bloquer, débloquer facilement l'accès d'une appli au web ) ?

Je ne sais pas si il existe une application qui fait ça (surtout sans connaître la plateforme concernée ), mais Android 4.0 gère tout ça nativement.
Offres d'emploi IT
Développeur sigmah summer of code
Sigmah project - Rhône Alpes - Plaisians (26170)
Ingénieur Développement Software H/F
Page Personnel - Nord Pas-de-Calais - Lille (59000)
Développeur Android
alltitude SA - Suisse - Genève

Voir plus d'offres Voir la carte des offres IT
Contacter le responsable de la rubrique Accueil