Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

Le W3C étudie une norme pour la lecture du contenu protégé dans le HTML5
Qualifiée de "contraire à l'éthique" par l'un de ses membres

Le , par Hinault Romaric

0PARTAGES

12  1 
Des développeurs de Google, Microsoft et Netflix ont proposé une nouvelle norme pour le HTML5.

Le futur standard du Web HTML5 qui est de plus en plus utilisé au détriment des technologies comme Flash ou Silverlight souffre encore de quelques manquements par rapport à celles-ci. C’est le cas par exemple pour la lecture du contenu vidéo protégé.

Une nouvelle proposition a été faite au W3C par David Dorwin (Google), Adrian Bateman (Microsoft) et Mark Watson (Netflix) pour permettre au HTML5 de lire du contenu protégé DRM (Digital rights management ).

Baptisé Encrypted Media Extensions v0.1 , le projet a pour objectif d’ajouter un nouvel ensemble d’extensions et API pour HTMLMediaElement, qui apporteront les éléments nécessaires pour le support du système DRM. La protection du contenu réel sera gérée par une mise en œuvre d’agents utilisateurs appropriés, ce qui signifie techniquement que le DRM réel n’est pas inclus, et les Encrypted Media Extensions sont plutôt un ensemble d’éléments pour constituer une base de déchiffrage de données protégées basées sur des clés.



Le projet pour l’instant n’est qu’au stade de simple brouillon soumis au W3C pour étude et validation. Cependant, il fait déjà l’objet d’une certaine polémique.

Ian Hickson, membre du groupe HTML WHATWG du W3C et par ailleurs employé chez Google, s’oppose au projet et estime que celui-ci est « contraire à l’éthique ». Hickson trouve que la proposition ne fournit pas une protection robuste du contenu, de sorte qu’elle ne pourrait pas remplir sa mission même si elle était éthique.

De même, du côté de Mozilla, on émet quelques réserves, surtout pour la mise en œuvre d’une telle proposition dans un navigateur open source. Mark Watson de chez Netflix propose pour contourner ce problème que le décryptage pourrait être traité au niveau du matériel, car un navigateur open source ne peut effectivement pas intégrer un tel système.

Quoi qu'il en soit, le HTML5 à terme devra proposer des moyens pour accéder aux contenus protégés pour que soient totalement abandonnés les plug-ins propriétaires.

Source : W3C

Et vous ?C

Que pensez-vous de cette norme ? Est-elle contraire à l’éthique ?

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de Muchos
Membre expert https://www.developpez.com
Le 25/02/2012 à 4:41
Citation Envoyé par camus3
Vouloir standardiser un truc fermé dans un groupe de travail sur des technos ouvertes , c'est un peu la crédibilité du W3C qui est en jeu.
Sans aucun doute ; et en même temps, l'abandon de plug-in propriétaires est un pas en avant dans l'ouverture du web.

En définitive, l'idéal serait tout simplement d'arrêter l'usage des DRM !
17  0 
Avatar de camus3
Membre éprouvé https://www.developpez.com
Le 04/10/2013 à 20:34
Si ça échappe totalement à la standardisation, il n'y aura plus aucun moyen de limiter les abus dans les solutions propriétaires, ni aucun moyen d'obliger les éditeurs de solutions propriétaires à les rendre accessibles sur un maximum de plateformes. Si seulement ce genre de solution standardisée pouvait signer la mort réelle de Flash!
Sauf que c'est la porte ouverte à tout et n'importe quoi. Demain , pourquoi pas une API DRM pour les images , pour les fonts ,pour le text , et pour le source de la page? pourquoi plus la vidéo qu'un autre domaine?

La DRM c'est le problème du fournisseur de contenu , pas de l'internaute , encore moins de l'éditeur de navigateur , à moins qu'elles soient embarquées , comme dans Chrome(qui embarque aussi Flash dailleurs).

Certains navigateurs vont supporter tel ou tel DRM , d'autres non , sur d'autres navigateur il faudra une carte graphique spécifique avec DRM embarquée pour lire tel ou tel contenu... en total opposition avec la notion de standards ouverts, la DRM c'est basiquement un mouchard sur l'ordinateur du client , qui ne controle plus l'exploitation du contenu qu'il télécharge.

C'est encore pire que Flash. Ca ne va pas le tuer , ça va nous renvoyé à l'époque ou il fallait télécharger 35 plugins de DRM différents pour lire 35 fichiers videos différents, C'est ça que tu veux ?

Tu ne te sens pas assez fliqué comme ça ? Le W3C n'a pas à faire des specs sur des technologies fermées. La balise Object était déja de trop. Le problème des gens comme toi , c'est leur vue à court terme ... "Oh yes ,kill Flash"... Sauf que cela tue pas Flash , ça rajoute une couche de soft proprios dans ton navigateur et rend service aux business qui veulent transformer le web en TV.
14  0 
Avatar de camus3
Membre éprouvé https://www.developpez.com
Le 25/02/2012 à 2:29
Rien n'empêche les vendeurs à implémenter une API DRM. Vouloir standardiser un truc fermé dans un groupe de travail sur des technos ouvertes , c'est un peu la crédibilité du W3C qui est en jeu.
13  0 
Avatar de thelvin
Modérateur https://www.developpez.com
Le 26/02/2012 à 13:23
Citation Envoyé par unBonGars Voir le message
En plus , si on accepte d'intégrer le modèle payant , les lois du style SOPA PIPA ACTA , cesseront de nous traiter comme des voleurs et des flibustiers
Pas très crédible . Seule la disparition des ayant-droits géants fera en sorte que leur lobby arrête de demander ce genre de trucs, et donc qu'on nous traitera un peu moins de voleurs sur le net.
Et jamais un gouvernement tel qu'on le conçoit aujourd'hui, ne se mettra à moins traiter les gens comme des délinquants. La nature du pouvoir est de rester un pouvoir. Pour ça, il faut être supérieur aux gens, et pour ça, il faut les maintenir sous son contrôle, et ça, ça se justifie en les prenant pour des délinquants.

Pour le reste je suis d'accord : ça sert à rien de compter sur l'arrêt des DRMs, ça n'arrivera pas dans un futur visible.
13  0 
Avatar de pcaboche
Rédacteur https://www.developpez.com
Le 20/04/2013 à 13:39
Actuellement, si un site veut empêcher les utilisateurs d'accéder à du contenu multimédia pour une quelconque raison (ex: "pour des raisons de droits, cette vidéo ne peut être diffusée dans votre pays"), c'est tout à fait possible.

Quelles fonctionalités supplémentaires apporteraient une API sur les DRM par rapport aux technologies actuelles ? À part bien sûr empêcher les utilisateurs d'accéder à du contenu pour lequel ils ont déjà payé ?
( troll à l'intention des DRM)

Et honnêtement, le W3C a déjà met déjà des plombes à sortir des standards. C'en est à un point où, quand le standard sort, il est déjà désuet ou pas suffisant et il faut rajouter une tonne de sur-couches pour faire quoi que ce soit, en priant pour que ce soit un tant soit peu compatible.
( troll à l'intention du W3C)

Donc pourquoi rajouter encore une API de plus à standardiser ? Vu le temps que ça va prendre, comme d'habitude chacun va y aller de sa propre norme, comme d'habitude il n'y aura rien de standard, et comme d'habitude avec les DRM, le consommateur n'aura pas accès à du contenu qu'il a pourtant acquis légalement.
( décidemment, c'est la journée du troll !).

Donc plutôt que de perdre leur temps avec une API redondante et inutile (on peut avoir sensiblement les mêmes fonctionnalités avec les technologies existantes), que le W3C focalise son attention sur les autres dossiers en cours, ça serait déjà pas mal...

8  0 
Avatar de Flaburgan
Modérateur https://www.developpez.com
Le 27/02/2012 à 16:39
Pour moi c'est clair, on ne peut pas mettre un contenu à disposition sans qu'il soit disponible gratuitement. Si une image est affichée à l'écran, si un son ou une vidéo sont joués, alors ils sont récupérables gratuitement.
Et très rapidement, il suffit de crée un script pour ça pour le mettre à la portée de tous, voir des addons comme download helper par exemple.

Partant de là, je ne comprends pas pourquoi les gens s'efforcent encore de publier du contenu qu'ils veulent garder sous contrôle. Ce n'est pas possible. Si on diffuse quelque chose sur le réseau, ce n'est pas pour le freiner.

Ils n'ont donc qu'à diffuser des trailers / teasers, mais pas de film complet, et c'est tout.
10  3 
Avatar de cchatelain
Expert éminent https://www.developpez.com
Le 25/02/2012 à 18:58
Citation Envoyé par Muchos Voir le message
[...]En définitive, l'idéal serait tout simplement d'arrêter l'usage des DRM !
Je plussoie. Une offre légale compétitive et sans DRM, je n'en demanderais pas plus. Mais l'industrie suivra t-elle ce raisonnement ? Un grand pas a été fait dans ce sens pour la musique, mais pour les films ça semble mal parti.
6  0 
Avatar de Uther
Expert éminent sénior https://www.developpez.com
Le 05/10/2013 à 3:13
Institutionnaliser les DRM n'aidera certainement pas à les casser, bien au contraire:
  • Il y a des lois dans pas mal de pays notamment aux USA(DMCA) et en Europe(EUCD) qui interdisent de casser une mesure de protection sous peine de lourdes sanctions(trois ans d'emprisonnement et 300 000 euros d'amende en France). Nul doute que l'on trouvera comment casser les DRM, mais les navigateurs ne pourront en rien faire, pour des raison légales.
    C'est exactement ce qui est arrivé à VLC qui malgré diverses requête auprès des institutions, pour faire valoir l’exception de compatibilité de la loi DADVSI(la version française de la directive EUCD), ne peut toujours pas lire le Blu-Ray alors que techniquement ils savent comment casser la protection.
  • Les DRM se gèreront certainement de manière matérielle et non logicielle car ça serait trop facile a contourner et incompatible avec le libre. Si jamais il s'agissait d'une protection logicielle, elle serait certainement assortie d'un rootkit pour essayer de d’auto-protéger. Bref la pire merde possible, je préfère encore une dépendance matérielle.
  • Comme la spécification prévoit une infrastructure de DRM et pas seulement un DRM, si une protection tombe, elle sera remplacé par une autre, ce qui entrainera de nouvelles possibilité d'incompatibilités qui comme d'habitude ne feront chier que les gens honnêtes, car s'il n'auront pas les matériels certifiés / mouchards potentiellement variés nécessaire à lire tous les contenus.
    Les pirates n'auront bien évidement pas de problèmes
  • Les brevets logiciels sont accepté dans beaucoup de pays dont certains d’Europe et bien sur tout particulièrement les États-Unis, où ils ne reculent malheureusement pas, bien au contraire.
    Les logiciels qui ont une importance internationale ne peuvent pas se permettre de les ignorer.
6  0 
Avatar de CoderInTheDark
Membre chevronné https://www.developpez.com
Le 12/10/2013 à 15:25
Bonjour, je suis développeur et non voyant, et je suis plutôt inquiet sur les perspectives de restriction sur le texte, en effet les logiciels d'accessibilité lecteur d'écran et synthèse vocale ne pourrons peut-être pas lire les pages avec DRM, on a eu pendant longtemps des problèmes avec des PDF protégés. Personnellement j'en ai eu avec des magazines en version électroniques achetés légalement, et je constate une fois de plus que les protections posent le plus de problèmes aux personnes qui achètent et non à ceux qui piratent
6  0 
Avatar de CP / M
Membre actif https://www.developpez.com
Le 05/10/2013 à 14:47
Citation Envoyé par MacDev Voir le message
Que veut dire internet libre? Je crois que le droit d'auteur ne devait pas souffrir à cause de cette idée du Web ouvert.
Mais rien n'oblige les auteurs à publier sur Internet. Internet n'a pas à l'origine été conçu comme moyen de véhiculer des médias sous droit d'auteur et on cherche à l'adapter à cet usage, ce n'est pas pour autant que c'est nécessaire.
5  0