Mobilité : Apple, Google, Microsoft et RIM vont améliorer leurs galeries
En soulignant les autorisations demandées par les applications

Le , par Gordon Fowler, Expert éminent sénior
C’est une législation purement américaine, mais elle va influencer les développeurs du monde entier. Six entreprises majeures de la mobilité (Apple, Google, Microsoft, RIM, Amazon et HP) viennent en effet de signer un accord sur le respect de la vie privée des utilisateurs d’applications.

Concrètement, ces éditeurs se sont engagés à informer clairement le consommateur sur les données auxquelles les applications peuvent avoir accès dans leurs appareils et sur les autorisations que ces applications demandent.

La vraie nouveauté vient du fait que ces précisions et ces autorisations devront être explicitées noir sur blanc avant le téléchargement, et pas au moment de l’installation du paquet.

Elles devront également l’être de manière visible, et pas en petits caractères en bas d’une page.

Dernier point stipulé par cet accord, chaque fiche devra intégrer la possibilité de signaler l’application si celle-ci semble être en violation avec les conditions de la galerie (application malicieuse, contenu illégal, etc.). C'est actuellement le cas sur l'Android Market mais pas encore sur l’AppStore et le Windows Marketplace.

L’accord a été passé sous l’égide de la Cour de Californie.



Reste un point important, peut-être même le plus important : s’assurer que ces descriptions correspondent bien à ce que font vraiment les applications.

Et que les utilisateurs les lisent.

Source

Et vous ?

Pensez-vous que ces mesures auront des effets positifs ? Ou que les utilisateurs ne les liront pas ?


Vous avez aimé cette actualité ? Alors partagez-la avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :


 Poster une réponse

Avatar de Flaburgan Flaburgan - Modérateur https://www.developpez.com
le 27/02/2012 à 16:04
C'est une bonne chose. Un petit pas, mais c'est déjà ça.

Personnellement, je ne comprends pas pourquoi on ne peut pas nous même choisir les autorisations qu'on donne aux applications. L'appli demande ses autorisations et si jamais on refuse d'en donner certaines, ce sera notre problème si l'application marche mal. Mais cela permet de réellement gérer ce qui se passe sur notre téléphone...
Avatar de Er3van Er3van - Membre émérite https://www.developpez.com
le 27/02/2012 à 16:18
Citation Envoyé par Gordon Fowler  Voir le message
Reste un point important, peut-être même le plus important : s’assurer que ces descriptions correspondent bien à ce que font vraiment les applications.

Je ne sais pas comment ça fonctionne avec les autres, mais sous Android, c'est le développeur qui doit spécifier (demander en fait) les accès dont il a besoin pour faire tourner l'application.
Par défaut, l'application n'a accès à rien.

Du coup, si une application nécessite de savoir quand un appel est émis/reçus (par exemple pour se mettre en stand by), il faut que le développeur ajoute dans le manifeste la permission adéquate.
Du coup, il est très facile pour l'Android Market de garantir ce que fait réellement tel ou telle application.

Citation Envoyé par Gordon Fowler  Voir le message
Pensez-vous que ces mesures auront des effets positifs ? Ou que les utilisateurs ne les liront pas ?

Oui, c'est positif dans le sens où il n'y aura pas de "vice caché".
Et si une application type jeu demande des accès qui n'ont rien à voir, ça permettra au moins que les utilisateurs se posent la question de la malveillance de l'application en question.
Offres d'emploi IT
Ingénieur conception en électronique de puissance H/F
Safran - Ile de France - Moissy-Cramayel (77550)
Architecte électronique de puissance expérimenté H/F
Safran - Ile de France - Villaroche - Réau
Consultant sap finance/controlling H/F
Safran - Ile de France - Vélizy-Villacoublay (78140)

Voir plus d'offres Voir la carte des offres IT
Contacter le responsable de la rubrique Accueil