Newsletter Developpez.com

Inscrivez-vous gratuitement au Club pour recevoir
la newsletter hebdomadaire des développeurs et IT pro

Google assimile les annuaires payants à du spam
Les sites comme Yahoo deviendront-ils aussi obsolètes ?

Le , par X-plode, Expert confirmé
Les annuaires payants considérés comme du spam par Google selon Matt Cutts.
Les annuaires payants tel que Yahoo deviendront ils aussi obsolètes ?



Des révélations qui font encore vibrer la toile ce matin avec la publication d'une vidéo de Matt Cutts ( chef de l'équipe Webspam de Google) répondant à la question :

Est-ce qu'un lien créé dans le cadre d'un annuaire payant peut être considéré comme du spam pour 'paid linking' ?

Le chef de l'équipe Webspam de Google répond clairement sur le sujet.
Les annuaires payants ne sont pas considérés comme de bonnes sources. Tous les liens achetés sur internet ne sont que des leurres donnés par des annuaires attirés par le profit et profitants de l'espoir des webmasters souhaitant être visibles sur la toile.

Ainsi, Matt Cutts est clair, tout lien acheté sur internet doit être mis en nofollow.

source : Blog de Mike Francois

[ame="http://www.youtube.com/watch?v=rKUlVquEImc"]Matt Cutts répond à la question.[/ame]

Et vous ?

Que pensez-vous de cette prise de décision de Google ?


Vous avez aimé cette actualité ? Alors partagez-la avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :


 Poster une réponse

Avatar de Apocalyps Apocalyps - Membre habitué https://www.developpez.com
le 24/02/2012 à 10:12
Citation Envoyé par X-plode  Voir le message
Les annuaires payants ne sont pas considérés comme de bonnes sources. Tous les liens achetés sur internet ne sont que des leurres donnés par des annuaires attirés par le profit et profitants de l'espoir des webmasters souhaitant être visibles sur la toile.

Que peut-on dire alors du service Adword proposé par la firme ?
Avatar de X-plode X-plode - Expert confirmé https://www.developpez.com
le 24/02/2012 à 10:35
Citation Envoyé par Apocalyps  Voir le message
Que peut-on dire alors du service Adword proposé par la firme ?


Apocalyps, même si je trouve l'analogie tout à fait pertinente, ceci est relativement différent au sens où nous disposons d'un espace publicitaire déterminé comme tel avec une fluctuation continue apportant un renouvellement constant des liens.
Or, les annuaires payant, en dehors du fait de noyer les liens, n'ajoutent pas forcément de nofollow au lien et par conséquent ceci pourrait induire en erreur les bots.
Par rapport à ces types de fermes de liens, le seul recours de Google est la répression des sites payants afin de limiter la valeur ajoutée par ses liens qui leurre les résultats.
Avatar de gagaches gagaches - Membre averti https://www.developpez.com
le 24/02/2012 à 11:41
ça reste globalement la même chose !

Si un annuaire payant est assimilé à du spam, achetez des mots pour afficher des liens publicitaires est aussi du spam.

Mais globalement, ca n'est pas le coeur du problème :
ce qu'ils veulent, c'est diminuer l'impact de ces annuaires payants que l'on peut assimiler à des fermes de liens.

D'un côté, c'est bien à court terme pour l'utilisateur car ça améliore les résultats de recherche.
De l'autre côté, ça leur donne une égémonie quasi totale sur les liens payants :

vu que les fermes de contenus sont cassés (très bonne chose) et qu'ils veulent casser les annuaires payants, ils resteraient les seuls proposant un service de visibilité ...

=> augmentation de leur chiffre d'affaire.
=> quid de quand ils seront les derniers ?
Avatar de Uther Uther - Expert éminent https://www.developpez.com
le 25/02/2012 à 7:22
Citation Envoyé par Apocalyps  Voir le message
Que peut-on dire alors du service Adword proposé par la firme ?

Il ne dit pas qu'il faut interdire les annuaires sponsorisés, juste qu'il ne faut pas en tenir compte en terme de pertinence des recherches.
Avatar de indigo82 indigo82 - Membre à l'essai https://www.developpez.com
le 29/02/2012 à 15:31
Considérer les annuaires payant comme du spam ok, quid de yahoo alors??
Avatar de tonytroy tonytroy - Candidat au Club https://www.developpez.com
le 29/02/2012 à 15:55
Que l'info n'arrive que le 22 Février, la vidéo date d'Août 2011 quand même.

Et de toute manière, les annuaires payants sont plus qu'inutiles et ce depuis bien longtemps
Avatar de Annuaire Français Annuaire Français - Candidat au Club https://www.developpez.com
le 02/08/2012 à 10:45
Il y a deux aspects dans cette considération de Google :
- il est normal que dans la mesure ou le lien va favoriser la position d'un site dans les serps de Google, que ce dernier veille à ce qu'un site très notoire que Google aurait bien placé ne profite pas de l'occasion pour faire un business de sa position pour vendre des liens qui "fausseraient" la notoriété naturelle du site qui achete le lien. Cette normalité reste toutefois très "limite" car elle interfère surtout avec adwords et le met en concurrence, et d'autre part, chacun est libre de son site et de profiter de la notoriété qu'il a acquise.
Toutefois, Google n'interdit pas le lien, mais demande juste de mettre un "noffolow" afin que ce lien acheté ne serve qu'a guider le visiteur et non pas a influer sur l'index de Google.

- D'un autre côté, l'index de Google n'est constitué que de partie de sites créés par des personnes ou des établissements, et Google profite donc de ce travail accomplis pour créer son index et il le rentabilise avec adword. Plus le site est notoire, mieux Google le positionne et en profite aussi (et surtout).
Lequel des deux a le droit de vendre ou ne pas vendre, qui profite de l'autre ?

il y a les paroles et les actes, les accords particuliers, comme les pages jaunes Française rachetés a France Télécom par le groupe financier Américain KKR, ceux-ci vendent le lien du site web 240 euros/an ht (...) , et il n'est pas en nofollow ... Google ne semble pas "sanctionner" plus que ca cette vente de lien quasi "obligatoire" pour tous ceux qui ne savent pas encore que les PJ sont désormais une société Américaine (LBO).
Offres d'emploi IT
RESPONSABLE WEB ANALYTICS F/H
VACALIANS GROUP - Languedoc Roussillon - SETE (34)
Développeur Web FULL-STACK
VACALIANS GROUP - Languedoc Roussillon - SETE (34)
Développeur WEB PHP F/H
VACALIANS GROUP - Languedoc Roussillon - SETE (34)

Voir plus d'offres Voir la carte des offres IT
Contacter le responsable de la rubrique Accueil