Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

Une équipe du MIT écrit un algorithme anti-chauffard
De quoi attendre l'étape suivante des voitures sans conducteur de Google

Le , par Gordon Fowler

0PARTAGES

8  3 
Il y a déjà quelques temps que je souhaitais écrire cet article. Mais l’actualité et les sorties importantes pour les développeurs ont plusieurs fois repoussé ce projet.

Aujourd’hui, je me permets de mettre l’actualité sur pause. De revenir à l’essentiel. De revenir à ce qui peut sauver des vies. A ce qui peut éviter à des êtres humains de se faire faucher, écraser, broyer sur la route et dans les rues.

Et de laisser des familles sous le choc, avec un trou énorme dans leurs histoires.

L’article donc.

Des chercheurs du MIT ont constaté que chaque année, les intersections routières causaient la mort de 7.000 personnes pour les seules Etats-Unis. En cause, la vitesse et les chauffards qui, trop pressés ou trop distraits pour s’arrêter, grillent les feux. Ou passent à l’orange.

L’idée est donc venue à cette équipe de mettre au point un algorithme capable de prévoir quels véhicules vont potentiellement passer outre la signalisation. La méthode s’appuie sur la vitesse des véhicules et leurs distances par rapport à une intersection. « Même si votre feu est vert, la voiture pourrait vous recommander de ne pas y aller, à cause d’un mauvais comportement d’une autre personne dont vous n’avez pas conscience », explique un des membres de l’équipe.

Le taux de réussite de l’algorithme est, selon le MIT, de 85 %. Bien mieux que les technologies similaires actuelles qui génèreraient trop de fausses alertes.

Les résultats de cette analyse prédictive en temps réel sont disponibles environ deux secondes avant l’infraction. De quoi pouvoir les communiquer aux autres acteurs de la route ; si ceux-ci sont équipés des outils de réception adéquates.

Pour que le résultat soit utile, l’équipe du MIT table sur la généralisation des véhicules connectés et les communications entre machines (via la communication V2V, pour « vehicle-to-vehicle »). Ford est, par exemple, en train de travailler sur des modèles équipés de ce système.

[ame="http://www.youtube.com/watch?v=Ii5ETRT3KY4"]Vidéo du MIT[/ame]

Les chercheurs étudient la possibilité d’étendre le champ d’application de l’algorithme au domaine aérien.

On ne saurait trop leur recommander d’aller également voir les constructeurs de mobilier urbain, comme ceux des feux par exemple, pour qu’ils y ajoutent des capteurs/récepteurs et que cette avancée aide également les piétons à ne pas traverser quand un chauffard arrive.

Mais l’étape ultime, celle qui ne plaira pas à tout le monde, n’est pas de prévenir. C’est d’empêcher de se servir d’un véhicule comme d’un bolide.

Cette étape n’est pas encore totalement du présent. Mais comme le montre une session de la TED Conference de mars 2011, avec le projet de Google de voiture intelligente, ce n’est plus totalement du futur.

La voiture intelligente est un engin sans conducteur, capable d’analyser et de « comprendre » la route : piétons, autres véhicules, travaux, comportements suspects, panneaux, etc. L’équipe de Google a réussi à faire un trajet expérimental de San Francisco à Los Angeles (environ 400 miles ou 640 kilomètres) sans incident notable.

[ame="http://www.youtube.com/watch?v=bp9KBrH8H04"]TED Conference : Google Cars[/ame]

Certains critiqueront le projet. Trop de technologie augmenterait les possibilités de dysfonctionnement. D'autres évoqueront une liberté de conduire soit-disant brimée.

On leur objectera que ce n’est malheureusement pas de la faute des chercheurs s’il est plus facile de mettre de l’intelligence dans une voiture qu’ailleurs. Dans la tête des conducteurs par exemple.

Sources : MIT, TED Conference

À Ben (1980 – 2012)

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de DonQuiche
Expert confirmé https://www.developpez.com
Le 13/02/2012 à 21:36
Seul petit problème : si les voitures et le mobilier urbain étaient équipés de ce système, on pourrait conduire comme un chauffard en ayant la certitude qu'aux intersections les autres conducteurs nous feront une haie d'honneur. Certes on pourrait prendre une photo de la voiture incriminée, sur le modèle des radars, mais d'une part on pourrait déjà le faire aux feux rouges alors qu'il n'en est rien, d'autre part je me demande si on ne verrait pas apparaître des effets de foule : si un conducteur s'engouffre quand le feu passe au rouge, quelles chances en l'absence de danger que celui de derrière le suive, suivi par un autre, puis un autre, etc ? Et si, un matin à 8h30, tout le flux d'un boulevard décidait soudain de n'en faire qu'à sa guise ?

Quant au fait d'imposer un correcteur de conduite coercitif aux voitures... Dans un monde où la moindre bagnole vendue affiche au minimum 180 km/h au compteur, aucune chance que ça arrive.
9  0 
Avatar de Gordon Fowler
Expert éminent sénior https://www.developpez.com
Le 14/02/2012 à 12:06
Citation Envoyé par pseudocode Voir le message
Je suis de ceux qui pensent que la technologie ne doit pas se substituer a l'humanité, et que l'algorithmique ne doit pas remplacer le libre arbitre. Peut-être ai-je trop lu de roman de SF, mais je crois qu'il ne faut pas opposer la science et la conscience.
Salut,

Je ne crois pas que les pilotes automatiques des avions substituent les math au "libre arbitre". Se rendre d'un point A à un point B en ne mettant pas en danger ceux que l'on entoure me parait, au contraire, allier de la plus belle manière sciences et conscience.

Citation Envoyé par jmnicolas Voir le message
La vérité est que la vie est dangereuse et quoi qu'on y fasse on en sort pas vivant.
Oui, ok, mais si on va par là, les accidents de la route, la maladie, etc. sont des fatalités, et on ne fait rien contre. On s'assoit et on se dit "bah oui ma pov' dame mais c'est la vie hein ?".

Ce n'est pas, ma position. L'humanité progresse aussi en luttant contre ses fléaux. Et notamment grâce à la science. Mais je suis sûr que dans le fond on est d'accord sur ce point.

Citation Envoyé par jmnicolas Voir le message
Alors ça serait bien qu'on puisse profiter un peu de la vie. Parce que c'est sûr que si on arrête tous de boire, de conduire nous même
J'ai un pote qui a à peu près cette position. Pour lui, mettre sa ceinture ne regarde que lui. Il n'aime pas se sentir serré et - je le cite - si un jour il se plante, cela ne concernera que lui. Bref, ce sont sa volonté et son plaisir qui priment.

Bien sûr il a une femme qui ne pense pas comme lui (et un enfant)

Je prends cette exemple pour tordre le cou à un autre point de vue qui s'exprime aussi ici : non, une contrainte extérieure (mettre sa ceinture) n'est pas nécessairement du totalitarisme, une assistance technologique ne réduit pas nécessairement l'homme, une automatisation n'est pas nécessairement une régression et la réduction d'un risque ne va pas obligatoirement à l'encontre du principe de plaisir et de courage.

Ce qui m'amène à vous, cher Guilp

Citation Envoyé par Guilp Voir le message
Je pourrais donner une liste d'exemples farfelus pour être plus clair (plus facile d'interdire à un enfant que de lui expliquer les choses, plus facile de diriger par le totalitarisme que d'ériger une démocratie, etc). Mais, dans un article qui se veut très orienté "pour le bien de tous", mettre en avant une démarche de facilité (qui plus est scientifique) plutôt que la recherche d'une vraie solution éducative, souligne un parti pris très discutable...
Votre avis me fait dire que "la facilité" n'est pas d'aller vers ces voitures sans conducteur, beaucoup plus sûres mais qui suscitent visiblement des oppositions farouches.

Elles sont au contraire la voie de la difficulté parce qu'elles exigent un changement de mentalité... et donc - je vous cite - "une vraie solution éducative" en amont.

Pour moi la facilité c'est justement de ne rien faire de différent.

De continuer à sensibiliser dans les auto-écoles en sachant que l'on n'y retournera jamais, à contrôler un peu sur la route mais pas trop, à parler de "liberté de conduite", à vendre des voitures non-bridées pour des motifs de sécurité, à ne pas mettre d'éthylotests dans les voitures, etc.

Oui ces voitures remettent en cause énormément de choses. La plus importante c'est qu'elles transforment la notion de "conduite" en notion de "déplacement".

Et si on sensibilisait plutôt sur cette deuxième notion plutôt que sur la première ?

Citation Envoyé par Guilp Voir le message
(On a d'ailleurs plutôt l'impression de lire un article de presse généraliste démagogique plutôt qu'un article neutre de dvp.com...)
La démagogie serait de dire que l'Homme sera toujours supérieur à la Machine, et qu'il faut juste lui donner des outils pour l'aider à conduire parce que c'est lui qui possède le "libre arbitre" et "la conscience".

Moi je dis qu'il n'y a pas de raison de continuer à concevoir des voitures comme on le fait aujourd'hui alors que la technologie est disponible pour les transformer en profondeur, sur le même modèle de sécurité que les avions par exemple, où l'Homme contrôle un process beaucoup mieux maîtrisé par la machine.

Trouvez moi un titre grand public qui appelle à la généralisation des voitures sans conducteur et je m'abonne.

Citation Envoyé par jmnicolas Voir le message
Bon je ne vais pas me faire que des amis
Le seul moyen de faire de moi un ennemi c'est de m'expliquer que votre "liberté" c'est de rouler à 180 sur l'autoroute "parce que les voitures le permettent" et que "vous aimez cela" (déjà entendu).

Pour le reste, je suis prêt à discuter de tous les avis, à recevoir toutes les critiques (et même les accusations de démagogie) et à dialoguer le plus amicalement du monde.

Bien amicalement (justement) à tous
9  0 
Avatar de pseudocode
Rédacteur https://www.developpez.com
Le 13/02/2012 à 23:20
Certains critiqueront le projet. Trop de technologie augmenterait les possibilités de dysfonctionnement. D'autres évoqueront une liberté de conduire soit-disant brimée.

On leur objectera que ce n’est malheureusement pas de la faute des chercheurs s’il est plus facile de mettre de l’intelligence dans une voiture qu’ailleurs. Dans la tête des conducteurs par exemple.
Je suis de ceux qui pensent que la technologie ne doit pas se substituer a l'humanité, et que l'algorithmique ne doit pas remplacer le libre arbitre. Peut-être ai-je trop lu de roman de SF, mais je crois qu'il ne faut pas opposer la science et la conscience. Cet antagonisme risquerait de mener à un rejet total des solutions proposées, et le sentiment de frustration pourrait a terme devenir dévastateur.

Je ne suis pas fan du principe de la cage dorée au prétexte de veiller a ma sécurité. Il y a déjà beaucoup a faire technologiquement pour aider le conducteur, voir à l'éduquer : signalement des dangers immédiats, fluidification du trafic, indication/régulation des vitesses limites, statistiques sur sa conduite, historiques des accidents sur un parcours, ...

Mes condoléances pour Ben.
9  1 
Avatar de Flaburgan
Modérateur https://www.developpez.com
Le 14/02/2012 à 9:40
En tant que bon Savoyard, je ne suis pas encore prêt à remettre la conduite de ma voiture entre les mains d'un ordinateur. Parce que sincèrement, je doute qu'il sache conduire sur la neige.

Alors oui, c'est beau d'imaginer ça, une voiture qui se conduit seule. Mais le problème, c'est que la conduite, ça nécessite de prendre des milliers de paramètres en ligne de compte. Et sur les routes de montagne, je doute qu'un ordinateur y parviennent. On ralentie parce que madame a mal au coeur, on s'écarte un peu du bord pour pas donner le vertige à la petite fille, et on sait quoi faire quand on perd l'adhérence sur la neige.

Et puis, même en ville. On ralentie quand des enfants jouent au ballon pas trop loin ou quand on voit un chien dont on ne sait s'il restera calme ou il déboulera sur la route. Je doute fortement qu'un ordinateur soit pour l'instant capable de détecter tous ces facteurs. Il faudrait le truffer de caméra, à détection de chaleur pour se rendre compte si l'obstacle est vivant et est donc susceptible de changer de position...

Non, franchement, ce n'est pas pour tout de suite...
8  0 
Avatar de tomlev
Rédacteur/Modérateur https://www.developpez.com
Le 13/02/2012 à 20:38
Excellent article ! J'aime particulièrement la conclusion, très juste

Il est certain que l'aspect "surveillance et contrainte" ne plaira pas à tout le monde, mais je pense que la sécurité passe avant tout le reste. D'ailleurs, sur le long terme, ce genre d'évolution (prédiction des risques, pilotage automatique...) pourra au final permettre de voyager plus vite et de façon plus sûre qu'actuellement, car la conduite ne reposera plus sur des réflexes humains, forcément limités, mais sur des ordinateurs capables d'optimiser la circulation en contrôlant les déplacements des véhicules les uns par rapport aux autres. Ça pourrait aussi être la fin des embouteillages...

Bon, présenté comme ça, ça fait un peu science fiction, mais on s'en rapproche petit à petit. Ça prendra sûrement très longtemps, mais je pense qu'on finira par arriver à un système de ce type.

Et pour ceux qui ne veulent pas renoncer au plaisir de la conduite sportive, ils pourront toujours aller sur des circuits faits pour ça
7  2 
Avatar de utan88
Membre régulier https://www.developpez.com
Le 13/02/2012 à 23:15
une voiture qui conduit à ma place c'est fait plus qu'a faire un robot qui travaille à ma place ... hum existe déjà dans certaines usines
5  0 
Avatar de plegat
Expert éminent https://www.developpez.com
Le 14/02/2012 à 13:40
Je n'aurais que quelques mots à dire...

Tant que mon ordi plantera en me sauvegardant mon fichier word...
Tant que mon gps plantera en m'indiquant la route pour aller chez ma grand-mère...
Tant que mon tel portable plantera quand j'envoie un sms...
Tant que ma box internet plantera en chargeant sa mise à jour...
Tant que mon ordi portable plantera en cherchant le wifi de ma box...
Tant que mon enregistreur HDD plantera en enregistrant joséphine ange gardien à la place de grey's anatomy...

il est ABSOLUMENT, et ceci est non négociable, que je confie la sécurité de ma femme, de mes gosses, et la mienne, à un ordinateur, et encore plus à celui de quelqu'un d'autre, et encore plus aux deux ensemble si ils sont sensés communiquer.

Après, je peux concevoir que la "jeune" génération ait une confiance aveugle dans la technologie, et que pour elle il est plus aisé de se fier aux directives de Chantal (madame GPS) que d'analyser la situation avec ses yeux, ses oreilles, ses fesses et ses neurones.
Qu'une puce gère le mélange pour que je pollue moins, pas de soucis. Qu'une puce gère la pression sur les freins pour me garder sur la trajectoire, je peux le concevoir. Qu'un puce me dise "vas-y c'est bon", là, je coince!

Et puis c'est bien joli tout ça, ça fonctionne avec des voitures... mais on fait quoi des vélos, des skates, des poussettes et des petits vieux sur leur tracteur? (je rejoins Flaburgan sur ce coup)
On leur met une puce aussi? Dans ce cas, ce n'est pas le véhicule qu'il faut pucer, mais la personne. Et là, on dévie sur d'autres sujets...

Bon, après, techniquement, c'est intéressant. Je ne vois rien de révolutionnaire, mais l'application est intéressante. Et ça fonctionnerait aussi très bien en mettant des caméras pour analyser le trafic et préduire son évolution.

N'oublions pas que même si il y a un pilote automatique dans un avion, il y a aussi un pilote avec un caleçon... et ce n'est pas pour rien!
5  1 
Avatar de coshibe
Membre averti https://www.developpez.com
Le 14/02/2012 à 14:42
Citation Envoyé par souviron34 Voir le message
Parce que votre contre-exemple est le pistolet

Mais si l'on prend un couteau de cuisine (même un économe), il a été conçu pour faire de la cuisine. Cependant quelqu'un peut s'en servir pour faire autre chose, et même assassiner quelqu'un
Lis donc un peu plus attentivement ce qu'elle a écrit, on dirait que tu parles juste pour troller.

Pour citer vampirella :

Le véritable danger, si jamais il s'avère, est de détourner l'objet de sa fonction primaire, par exemple faire d'un couteau de cuisine une arme...

Ensuite ca me fatigue, ces débats ou les gens se justifient qu'ils peuvent et savent conduire vite. A moins que tu n'ais une licence de conduite de professionnel, tu ne peux pas pretendre une telle chose. J'ai un bon ami qui pretendait la meme chose que toi, "si ya un 180 sur le compteur c'est pour mettre une aiguille dessus"... Et a coté de cela il disait etre prudent quand il le faut. Et un jour en été, ils ont mis des graviers anti verglas sur une departementale, sa femme est morte, pas lui. Va donc lui demander ce qu'il pense de la vitesse désormais. Etait ce une exception? la malchance? non, une personne qui roulait à allure normal n'aurait pas foncé dans le fossé.

alors est ce que je trouve ton discouse "Bête, arrogant, égoïste et inconscient"? oui. Alors, personnellement je trouve très pratique de pouvoir monter à 150 pour dépasser, mais parce qu'il ya des fous qui se permettent de faire du 170 sur départementale je préfère que ma voiture soit bridée à 110(en plus ca pollue moins).

Tout ca pour dire que tu as un discours tres contradictoire, d'un coté tu parles de liberté de rouler, de l'autre de bon sens, pourtant actuellement tu as l'un mais pas l'autre et c'est ce qui me fait etre pour le bridage des voitures. D'ailleurs tu te sens pris dans une cage dorée à cause de tout ces radars, mais si tu tenais ta vitesse, tu n'aurais pas cette impression. Pour ceux qui ont pris la route ces 2 dernieres semaines, combien de personnes avez vous vu faire des exces et se retrouver dans le fossé quelques kilometres plus loin? Moi j'en ai vu 2, personnellement je n'ai appelé les pompiers que parce qu'autrement c'est de la non assistance.

Il y a actuellement une très bonne campagne pour la prévention routière qui dit : "tant qu'on pensera que c'est la faute des autres, en oubliant qu'on fait partie des autres, il y aura des accidents"... c'est tellement vrai.
4  0 
Avatar de rt15
Membre confirmé https://www.developpez.com
Le 14/02/2012 à 18:51
Je fume, j'en crève, c'est surtout pour ma gueule.
Je met pas ma ceinture, j'en crève, c'est surtout pour ma gueule.
Je bouffe trop de chips, j'en crève, c'est surtout pour ma gueule.
Je recule sur un parking, j'écrase une gamine, c'est surtout pour sa gueule.

Dans le même esprit, fumer c'est une chose, fumer quand on est enceinte, c'est autre chose.

La liberté des uns s'arrête là où commence celle des autres.

Quand on conduit une voiture, on ne prend pas seulement la liberté de se mettre soit même en danger. On met en danger les autres aussi. Parce que l'erreur est humaine (Et on le sait bien quand on bosse dans l'informatique).

Perso, j'ai déjà été renversé par une voiture. Et j'ai aussi renversé un blaireau (L'animal). Le blaireau s'est relevé rassurez vous. Dans les deux cas, les conducteurs n'étaient pas, à mon avis et au sens code de la route, des chauffards.

Comment peut on refuser de perdre la possibilité de tuer quelqu'un par accident, quand la contrepartie est la perte de la liberté de faire mumuse avec un cerceau ? Pour se détendre, il y a les routes fermées et les jeux vidéos.
4  0 
Avatar de Gordon Fowler
Expert éminent sénior https://www.developpez.com
Le 14/02/2012 à 12:53
Citation Envoyé par souviron34 Voir le message


Assimiler "liberté" et "assasin" c'est aussi stupide qu'associer "allemand" et "nazi" ou "croyant" et "terroriste"..
Ai-je assimilé les deux ?

J'ai écrit "Le seul moyen de faire de moi un ennemi c'est de m'expliquer que votre "liberté" c'est de rouler à 180".

Considérez-vous que votre liberté vous permet cela ?

Quant aux accidents d'avion, le pilote de l'Hudson venait de l'armée. Combien de pilotes auraient posé l'avion ? Combien de conducteurs sont entraînés et aussi respectueux du code de la route que les vrais pilotes ?

Ce qui a sauvé ces personnes c'est l'entrainement et la formation de ce gars. Moi je suis d'accord pour dire que les conducteurs automobiles devraient avoir le même type d'entrainement. Mais là encore, beaucoup risquent de gueuler quand on leur dira de venir tous les 6 mois faire plein de tests, de pas rouler trop vite comme on dit à un pilote de ne pas faire des approches trop rapides.

Et êtes-vous en train de dire (puisque "cela se discute") que les pilotes automatiques n'ont pas augmenté la sécurité des transports aériens ?
4  1