Une équipe du MIT écrit un algorithme anti-chauffard
De quoi attendre l'étape suivante des voitures sans conducteur de Google

Le , par Gordon Fowler, Expert éminent sénior
Il y a déjà quelques temps que je souhaitais écrire cet article. Mais l’actualité et les sorties importantes pour les développeurs ont plusieurs fois repoussé ce projet.

Aujourd’hui, je me permets de mettre l’actualité sur pause. De revenir à l’essentiel. De revenir à ce qui peut sauver des vies. A ce qui peut éviter à des êtres humains de se faire faucher, écraser, broyer sur la route et dans les rues.

Et de laisser des familles sous le choc, avec un trou énorme dans leurs histoires.

L’article donc.

Des chercheurs du MIT ont constaté que chaque année, les intersections routières causaient la mort de 7.000 personnes pour les seules Etats-Unis. En cause, la vitesse et les chauffards qui, trop pressés ou trop distraits pour s’arrêter, grillent les feux. Ou passent à l’orange.

L’idée est donc venue à cette équipe de mettre au point un algorithme capable de prévoir quels véhicules vont potentiellement passer outre la signalisation. La méthode s’appuie sur la vitesse des véhicules et leurs distances par rapport à une intersection. « Même si votre feu est vert, la voiture pourrait vous recommander de ne pas y aller, à cause d’un mauvais comportement d’une autre personne dont vous n’avez pas conscience », explique un des membres de l’équipe.

Le taux de réussite de l’algorithme est, selon le MIT, de 85 %. Bien mieux que les technologies similaires actuelles qui génèreraient trop de fausses alertes.

Les résultats de cette analyse prédictive en temps réel sont disponibles environ deux secondes avant l’infraction. De quoi pouvoir les communiquer aux autres acteurs de la route ; si ceux-ci sont équipés des outils de réception adéquates.

Pour que le résultat soit utile, l’équipe du MIT table sur la généralisation des véhicules connectés et les communications entre machines (via la communication V2V, pour « vehicle-to-vehicle »). Ford est, par exemple, en train de travailler sur des modèles équipés de ce système.

[ame="http://www.youtube.com/watch?v=Ii5ETRT3KY4"]Vidéo du MIT[/ame]

Les chercheurs étudient la possibilité d’étendre le champ d’application de l’algorithme au domaine aérien.

On ne saurait trop leur recommander d’aller également voir les constructeurs de mobilier urbain, comme ceux des feux par exemple, pour qu’ils y ajoutent des capteurs/récepteurs et que cette avancée aide également les piétons à ne pas traverser quand un chauffard arrive.

Mais l’étape ultime, celle qui ne plaira pas à tout le monde, n’est pas de prévenir. C’est d’empêcher de se servir d’un véhicule comme d’un bolide.

Cette étape n’est pas encore totalement du présent. Mais comme le montre une session de la TED Conference de mars 2011, avec le projet de Google de voiture intelligente, ce n’est plus totalement du futur.

La voiture intelligente est un engin sans conducteur, capable d’analyser et de « comprendre » la route : piétons, autres véhicules, travaux, comportements suspects, panneaux, etc. L’équipe de Google a réussi à faire un trajet expérimental de San Francisco à Los Angeles (environ 400 miles ou 640 kilomètres) sans incident notable.

[ame="http://www.youtube.com/watch?v=bp9KBrH8H04"]TED Conference : Google Cars[/ame]

Certains critiqueront le projet. Trop de technologie augmenterait les possibilités de dysfonctionnement. D'autres évoqueront une liberté de conduire soit-disant brimée.

On leur objectera que ce n’est malheureusement pas de la faute des chercheurs s’il est plus facile de mettre de l’intelligence dans une voiture qu’ailleurs. Dans la tête des conducteurs par exemple.

Sources : MIT, TED Conference

À Ben (1980 – 2012)


Vous avez aimé cette actualité ? Alors partagez-la avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :


 Poster une réponse

Avatar de Khleo Khleo - Membre averti https://www.developpez.com
le 13/02/2012 à 20:12
"trop pressés ou trop distraits" ou trop égoïstes ...
Avatar de tomlev tomlev - Rédacteur/Modérateur https://www.developpez.com
le 13/02/2012 à 20:38
Excellent article ! J'aime particulièrement la conclusion, très juste

Il est certain que l'aspect "surveillance et contrainte" ne plaira pas à tout le monde, mais je pense que la sécurité passe avant tout le reste. D'ailleurs, sur le long terme, ce genre d'évolution (prédiction des risques, pilotage automatique...) pourra au final permettre de voyager plus vite et de façon plus sûre qu'actuellement, car la conduite ne reposera plus sur des réflexes humains, forcément limités, mais sur des ordinateurs capables d'optimiser la circulation en contrôlant les déplacements des véhicules les uns par rapport aux autres. Ça pourrait aussi être la fin des embouteillages...

Bon, présenté comme ça, ça fait un peu science fiction, mais on s'en rapproche petit à petit. Ça prendra sûrement très longtemps, mais je pense qu'on finira par arriver à un système de ce type.

Et pour ceux qui ne veulent pas renoncer au plaisir de la conduite sportive, ils pourront toujours aller sur des circuits faits pour ça
Avatar de DonQuiche DonQuiche - Expert confirmé https://www.developpez.com
le 13/02/2012 à 21:36
Seul petit problème : si les voitures et le mobilier urbain étaient équipés de ce système, on pourrait conduire comme un chauffard en ayant la certitude qu'aux intersections les autres conducteurs nous feront une haie d'honneur. Certes on pourrait prendre une photo de la voiture incriminée, sur le modèle des radars, mais d'une part on pourrait déjà le faire aux feux rouges alors qu'il n'en est rien, d'autre part je me demande si on ne verrait pas apparaître des effets de foule : si un conducteur s'engouffre quand le feu passe au rouge, quelles chances en l'absence de danger que celui de derrière le suive, suivi par un autre, puis un autre, etc ? Et si, un matin à 8h30, tout le flux d'un boulevard décidait soudain de n'en faire qu'à sa guise ?

Quant au fait d'imposer un correcteur de conduite coercitif aux voitures... Dans un monde où la moindre bagnole vendue affiche au minimum 180 km/h au compteur, aucune chance que ça arrive.
Avatar de alex_vino alex_vino - Membre émérite https://www.developpez.com
le 13/02/2012 à 22:37
Citation Envoyé par DonQuiche  Voir le message
Seul petit problème : si les voitures et le mobilier urbain étaient équipés de ce système, on pourrait conduire comme un chauffard en ayant la certitude qu'aux intersections les autres conducteurs nous feront une haie d'honneur. Certes on pourrait prendre une photo de la voiture incriminée, sur le modèle des radars, mais d'une part on pourrait déjà le faire aux feux rouges alors qu'il n'en est rien, d'autre part je me demande si on ne verrait pas apparaître des effets de foule : si un conducteur s'engouffre quand le feu passe au rouge, quelles chances en l'absence de danger que celui de derrière le suive, suivi par un autre, puis un autre, etc ? Et si, un matin à 8h30, tout le flux d'un boulevard décidait soudain de n'en faire qu'à sa guise ?

Quant au fait d'imposer un correcteur de conduite coercitif aux voitures... Dans un monde où la moindre bagnole vendue affiche au minimum 180 km/h au compteur, aucune chance que ça arrive.

Entierement d'accord.

Ce dispositif peux facilement mettre en confiance celui qui l'a (une fois le systeme généralisé car si on est seul ca n'apporte rien), donc si la personne se sent en confiance alors elle va négliger tous les aspects ou elle devrait prendre des décisions et anticiper. Quand il y aura un chauffard qui arrivera sans ce systeme cela fera un gros boom, et personne n'aura le temps de rien voir.

Donc je ne suis pas tres optimiste en cette technologies, les voitures qui detectent les panneaux de signalisation, les feux, les piétons, ... cela est bien plus fiable quand meme, et ca impose au conducteur une vigilance.
De plus c'est une technologie qui est déja en place dans des voitures (meme si assez cer pour le moment), qui semble bien fonctionner, et qui est peut etre plus simple a mettre en place plutot que la recherche du MIT.

Et puis avec les gens qui se plaignent a propos des ondes dans l'air, avec cette technologie ils pourront encore se plaindre, car si communication entre véhicules il y a.

Et puis c'est quand que Google vend sa voiture
Avatar de tomtomJ tomtomJ - Membre à l'essai https://www.developpez.com
le 13/02/2012 à 23:04
Mais l’étape ultime, celle qui ne plaira pas à tout le monde, n’est pas de prévenir. C’est d’empêcher de se servir d’un véhicule comme d’un bolide.

Entièrement d'accord. Ça ne plaira pas à tout le monde, mais ce serait pour moi une vraie évolution. Et la vitesse globale du traffic en serait même améliorée.
Avatar de utan88 utan88 - Membre régulier https://www.developpez.com
le 13/02/2012 à 23:15
une voiture qui conduit à ma place c'est fait plus qu'a faire un robot qui travaille à ma place ... hum existe déjà dans certaines usines
Avatar de pseudocode pseudocode - Rédacteur https://www.developpez.com
le 13/02/2012 à 23:20
Certains critiqueront le projet. Trop de technologie augmenterait les possibilités de dysfonctionnement. D'autres évoqueront une liberté de conduire soit-disant brimée.

On leur objectera que ce n’est malheureusement pas de la faute des chercheurs s’il est plus facile de mettre de l’intelligence dans une voiture qu’ailleurs. Dans la tête des conducteurs par exemple.

Je suis de ceux qui pensent que la technologie ne doit pas se substituer a l'humanité, et que l'algorithmique ne doit pas remplacer le libre arbitre. Peut-être ai-je trop lu de roman de SF, mais je crois qu'il ne faut pas opposer la science et la conscience. Cet antagonisme risquerait de mener à un rejet total des solutions proposées, et le sentiment de frustration pourrait a terme devenir dévastateur.

Je ne suis pas fan du principe de la cage dorée au prétexte de veiller a ma sécurité. Il y a déjà beaucoup a faire technologiquement pour aider le conducteur, voir à l'éduquer : signalement des dangers immédiats, fluidification du trafic, indication/régulation des vitesses limites, statistiques sur sa conduite, historiques des accidents sur un parcours, ...

Mes condoléances pour Ben.
Avatar de alex_vino alex_vino - Membre émérite https://www.developpez.com
le 13/02/2012 à 23:24
Excusez moi de faire une 2eme intervention, mais je viens de me poser une question:
Est-ce que cela pourrais poser des problemes d'atteinte a la vie privé?

Il y aurait forcément des communications entre véhicules, si tous les véhicules communiquent entre eux il serait assez "simple" de parcourir le réseau de véhicules. J'imagine que ce serait seulement des informations anonymes, mais les téléphones aussi étaient anonymes (pour ne citer que les téléphones).
Par ailleurs cela pourrait aussi servir de boite noir, ou meme de disque comme pour les routiers.

Cela ne prend pas non plus en compte (pour le moment, je pense qu'ils ne vont pas s'en arreter la) les aspects météorologiques, l'état de la chaussée, l'état du véhicule (freins HS, pneux lisses...). Et de par mon expérience les chauffards ne passent pas a 130km/h aux feux rouges sans visibilités, mais font plutot cela comme un cedez le passage. Donc si le chauffard roule trop vite a l'approche d'une intersection, alors l'autre conducteur devrait avoir le temps d'anticiper.

Enfin bon je ne m'étale pas trop non plus car on est sur un forum d'informatique
Cette recherche du MIT est une bonne chose mais je pense que les constructeurs on déja beaucoup mieux pour le moment.

Comme certains je trouve aussi que la technologie dans l'automobile est merveilleuse (ou sera merveilleuse), mais perso avoir une voiture qui conduit tout seule non merci. Pour des gens comme moi conduire est un loisir et meme un moment de se vider la tete, de ne penser plus a rien (bon faut se concentrer sur la conduite quand meme).

Merci pour ce magnifique article Gordon.
Avatar de jmnicolas jmnicolas - Membre éprouvé https://www.developpez.com
le 14/02/2012 à 8:34
Bon je ne vais pas me faire que des amis :

Il serait bon que les personnes touchées par un drame cessent de vouloir modifier la vie du monde entier pour peut être éviter un drame similaire.

La vérité est que la vie est dangereuse et quoi qu'on y fasse on en sort pas vivant.

Alors ça serait bien qu'on puisse profiter un peu de la vie. Parce que c'est sûr que si on arrête tous de boire, de conduire nous même, de manger gras / sucré, de s'engueuler, d'avoir des relations non protégées, de critiquer Sarko ( ) et de qu'on soumette tous les gamins de maternelles à un test de déviance, avec enfermement à la clé si sont pas normaux, il y aura sans doute beaucoup moins mort ... mais ça sera invivable.

Dans la vie parfois on s'en prend plein la gueule, des fois on a du bonheur ... il faut s'y faire.

PS mes condoléances pour Ben
Avatar de CHbox CHbox - Membre confirmé https://www.developpez.com
le 14/02/2012 à 8:54
Plutôt que de substituer la machine au conducteur, ce qui est selon moi une mauvaise idée, car comme expliqué plus haut, ça n'est valable que si 100% du trafic utilise le système, sinon on a une perte d'attention du conducteur et plus aucun réflexe en cas de problème, pourquoi ne pas commencer par "brider" les voitures.

Déjà, pourquoi permettre à une voiture de ville d'aller jusqu'à 180km/h, je n'ai personnellement jamais vu aucun tronçon de route autorisant ça, et aucune raison ne justifie d'atteindre une telle vitesse, une urgence? à moins que vous soyez Jack Bauer et que vous n'ayez que 5min pour sauver des millions de personnes, rien ne justifie de mettre d'autres vies en danger, surtout pas un rendez-vous, un repas, ou n'importe quelle idiotie que vous estimez plus importante que le reste du monde.

Ensuite, mon GPS sait m'indiquer quelle est la limitation de vitesse sur le tronçon de route ou je me trouve, de manière plus ou moins fiable, mais disons 95% du temps, ça déconne sur les chevauchements et certaines bretelles parfois, pourquoi ne pas brider la vitesse des voitures avec ce système, vous êtes en ville, la voiture ne peut pas dépasser les 60km/h (laissons une légère marge permettant d’éventuels dépassements disons ou autre raison qui pour l'heure m'échappe mais pourraient être justifiée).

Bref, l'aide à la conduite est une bonne chose, en revanche la substitution n'est pas une solution, en tout cas ce projet est très intéressant et mérite d'être étudié.
Offres d'emploi IT
Responsable informatique H/F
DMVP Formation - Pays de la Loire - Angers (49000)
Technicien télécoms niveau 2 (h/f)
EXTIA - Rhône Alpes - Lyon (69000)
Développeur php symfony 2
Silkhom - Rhône Alpes - Grenoble (38000)

Voir plus d'offres Voir la carte des offres IT
Contacter le responsable de la rubrique Accueil