HP dévoile la roadmap d'open WebOS
La première beta sera publiée en août, le responsable de l'OS quitte le constructeur

Le , par Hinault Romaric, Responsable .NET
Mise à jour du 30/01/2012, par Hinault Romaric

HP avait dévoilé le mois dernier son intention de faire passer son système d’exploitation mobile WebOS en open source. Mais, jusqu’ici, peu d’informations avaient été divulguées sur cette transition et sur quelle licence devait être disponible l’OS.

Le constructeur vient de fournir plus de détails sur le sujet, et annonce qu’il prévoit de publier le code source de WebOS en septembre prochain sous la licence Apache 2.0. La licence Apache assez permissive va permettre aux développeurs de faire cohabiter le code open source avec leur propre code et vendre les produits qui vont en découler.

Le calendrier de HP pour WebOS prévoit des publications des briques logicielles du système d’exploitation chaque mois jusqu’au mois d’aout, ou ces éléments seront réunis pour constituer une bêta ouverte qui sera suivie le mois prochain par la version complète d’open WebOS 1.0.

Le constructeur a déjà amorcé la première étape de son calendrier avec la publication d’Enyo 1.0, un outil de développement pour WebOS. Cette version open source du framework supporte plusieurs autres systèmes d’exploitation, afin que les développeurs puissent écrire des applications fonctionnant sur plusieurs dispositifs mobiles, y compris iOS et Android ainsi que sur les navigateurs de bureau comme Firefox ou Internet Explorer.

En février, HP va annoncer comment il compte gérer WebOS et publiera l’extension Qt Webkit. En mars suivront le noyau standard Linux qui sera utilisé, les extensions graphiques EGL, les extensions USB et une implémentation de la base de données LevelDB. En juillet, seront publiées les applications de base comme Mail, Calendar et la version 2.0 d’Enyo.

Cette ouverture qui laisse entrevoir un avenir meilleur pour l’OS est marquée par le départ de Jon Rubinstein principal soutien de webOS et PDG de Palm lors de son rachat par HP.

La fermeture de la division en charge du développement des périphériques sous WebOS, le passage de l’OS en open source et le départ de Rubinstein serait une forme d’abandon déguisé de l’OS par HP ?
Quoi qu'il en soit, le futur de WebOS reste toujours flou.

Source : HP, AllThingsD

Et vous ?

Croyez-vous en la réussite de WebOS en open source ?


Vous avez aimé cette actualité ? Alors partagez-la avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :
Offres d'emploi IT
Développeur WEB PHP F/H
VACALIANS GROUP - Languedoc Roussillon - SETE (34)
Développeur Web FULL-STACK
VACALIANS GROUP - Languedoc Roussillon - SETE (34)
RESPONSABLE WEB ANALYTICS F/H
VACALIANS GROUP - Languedoc Roussillon - SETE (34)

Voir plus d'offres Voir la carte des offres IT
Contacter le responsable de la rubrique Accueil