Windows Store : Microsoft limite l'utilisation des applications à 5 machines
D'autres caractéristiques de la galerie dévoilées

Le , par Hinault Romaric, Responsable .NET
Mise à jour du 24/01/2012

Des détails supplémentaires sur Windows Store, la galerie d’applications qui sera intégrée à Windows 8, viennent d’être présentés par Microsoft, à quelques semaines de la publication de la version bêta du magasin.

La galerie dont les conditions d’utilisation et quelques fonctionnalités de son interface utilisateur basée sur l’UI Metro ont déjà été dévoilées aborde une présentation sous forme d’une mosaïque de panneaux et une page d’accueil proposant une sélection d’applications populaires, fréquemment modifiée.

Microsoft revient en détail sur quasiment toute l’anatomie de la plateforme allant de la page d’atterrissage (the landing page), des pages thématiques éditoriales aux pages de la liste des applications et bien plus.

Windows Store accueillera les applications payantes et gratuites. Il sera également possible de publier des versions de démonstration. Les développeurs pourront définir les prix de leurs applications allant de 1,49 dollar à 999 dollars.

Tout comme sur l’iTunes d’Apple, le contenu acheté sur la galerie Windows ne pourra être utilisé simultanément que sur au plus cinq appareils différents.

En cas de dépassement de ce nombre, l’utilisateur recevra un message d’alerte sur son écran, l’invitant de retirer l’autorisation à l’une de ses machines, qui n’aura alors plus la possibilité d’exécuter l’application. Néanmoins, il est possible d’annuler l’inscription d’un poste pour enregistrer un autre.

La procédure d’installation des applications a été simplifiée avec une réduction au strict minimum de la barre de téléchargement. En ce qui concerne les mises à jour une option est disponible permettant de télécharger et d’installer automatiquement les mises en arrière-plan.



Source : Blog Windows Store


Vous avez aimé cette actualité ? Alors partagez-la avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :


 Poster une réponse

Avatar de Freem Freem - Membre émérite https://www.developpez.com
le 24/01/2012 à 17:10
[gros troll poilu et vicieux] (je sais on est pas vendredi, mais mardi, donc tant pi (oui, je sais aussi que normalement y'a un s a pis mais c'est pour la continuité) )
Ben ils ont pas besoin de lancer un avertissement, vu qu'ils pourront enlever eux-même les applis des machines
Avatar de Sahengette Sahengette - Membre régulier https://www.developpez.com
le 24/01/2012 à 20:47
Je me demande ce qu'ils vendront comme applications, parceque on crée pas un marché avec un jeu de solitaire à la con, j'ai vraiment du mal à le croire qu'on peut vendre ce genre de choses, ptain on est en 2012, l'époque du Pong révolutionnaire c'est passé.
à croire que Microsoft n'a aucun sens de ce qui est gratuit et de ce qui DOIT l'être ...
on paye déjà des licences abusives, alors moi je SOUHAITERAIS QUE MON JEU DE SOLITAIRE SOIT GRATUIT !!!
Avatar de The_badger_man The_badger_man - Rédacteur https://www.developpez.com
le 24/01/2012 à 23:43
Citation Envoyé par Sahengette Voir le message
Je me demande ce qu'ils vendront comme applications, parceque on crée pas un marché avec un jeu de solitaire à la con, j'ai vraiment du mal à le croire qu'on peut vendre ce genre de choses, ptain on est en 2012, l'époque du Pong révolutionnaire c'est passé.
à croire que Microsoft n'a aucun sens de ce qui est gratuit et de ce qui DOIT l'être ...
on paye déjà des licences abusives, alors moi je SOUHAITERAIS QUE MON JEU DE SOLITAIRE SOIT GRATUIT !!!
Et alors, rien ne t'empêche de publier un jeu gratuit sur le Windows Store.
Les personnes qui publieront une appli fixeront le prix qu'ils voudront.
Avatar de rambc rambc - Membre expérimenté https://www.developpez.com
le 24/01/2012 à 23:50
Microsoft limite l'utilisation des applications à 5 machines
Il devrait limiter l'utilisation à une seule personne, ce serait plus rentable...
Avatar de ClaudeBg ClaudeBg - Membre éprouvé https://www.developpez.com
le 25/01/2012 à 13:31
Salut
-----

Ça va 50$ c'est pas la mort non plus hein!
Non, mais j' hallucine ou quoi????

Je suis développeur d'applications gratuites, je perds déjà mon temps pour rendre service, si en plus je dois payer pour ça, c'est clair que je laisse tomber.... ou plutôt non, je passe sur un OS libre.

Je me vois déjà expliquer à ma femme: "Ben, tu sais, je viens d'écrire un logiciel gratuit, je peux prendre dans l'argent du ménage pour le mettre en ligne?"

Vous roulez tous en Mercedes ou quoi? Vous pensez que les développeurs de gratuit sont tous riches???
Ce n'est pas le cas

Donc, si 50$ ce n'est pas la mort, je suppose que tu es prêt à m'envoyer 50$ chaque fois que je décide de publier un logiciel libre?
Parce que sinon, ça signifie simplement que plus personne ne va publier du gratuit, chacun va vouloir récupérer ses frais, et donc facturer le gratuit.

C'est ça que vous voulez?

Quant à la possibilité de me faire désinstaller mes applications à distance, je vois d'ici le tableau : je passe 200 heures à créer des data propriétaires (genre schémas électriques, ordinogrammes ou que sais-je d'autre), puis on me vire mon application, avec par exemple impossibilité de récupérer mes data avec un autre programme. Ca m'est déjà arrivé avec un logiciel payant, incompatible avec XP (installation de XP imposée suite au remplacement de ma machine) et nécessitant pour moi de recommencer des centaines d'heures de travail. Alors l'accès à ma machine pour désinstallation automatique, ce sera sans moi, surtout avec les failles de sécurité que ça va ouvrir.

Ca s'appelle de la punition rétro-active, ou des modifications de clause de contrat après-coup, c'est tout simplement inconcevable, inadmissible, et scandaleux.

Je m'étonne que sur ce forum, où les gens ont en général un esprit assez "libre", on ose même cautionner ou admettre ce genre de pratiques.

Si on en arrive là, c'est clair que ce sera sans moi... et probablement sans beaucoup d'autres contributeurs aux logiciels libres. Après, on va s'étonner que les linuxiens pissent sur Windows, je vais finir par leur donner raison.

A+
Claude
Avatar de The_badger_man The_badger_man - Rédacteur https://www.developpez.com
le 25/01/2012 à 15:24
Citation Envoyé par ClaudeBg Voir le message
Salut
-----

Non, mais j' hallucine ou quoi????

Je suis développeur d'applications gratuites, je perds déjà mon temps pour rendre service, si en plus je dois payer pour ça, c'est clair que je laisse tomber.... ou plutôt non, je passe sur un OS libre.

Je me vois déjà expliquer à ma femme: "Ben, tu sais, je viens d'écrire un logiciel gratuit, je peux prendre dans l'argent du ménage pour le mettre en ligne?"

Vous roulez tous en Mercedes ou quoi? Vous pensez que les développeurs de gratuit sont tous riches???
Ce n'est pas le cas

Donc, si 50$ ce n'est pas la mort, je suppose que tu es prêt à m'envoyer 50$ chaque fois que je décide de publier un logiciel libre?
Parce que sinon, ça signifie simplement que plus personne ne va publier du gratuit, chacun va vouloir récupérer ses frais, et donc facturer le gratuit.

C'est ça que vous voulez?

Quant à la possibilité de me faire désinstaller mes applications à distance, je vois d'ici le tableau : je passe 200 heures à créer des data propriétaires (genre schémas électriques, ordinogrammes ou que sais-je d'autre), puis on me vire mon application, avec par exemple impossibilité de récupérer mes data avec un autre programme. Ca m'est déjà arrivé avec un logiciel payant, incompatible avec XP (installation de XP imposée suite au remplacement de ma machine) et nécessitant pour moi de recommencer des centaines d'heures de travail. Alors l'accès à ma machine pour désinstallation automatique, ce sera sans moi, surtout avec les failles de sécurité que ça va ouvrir.

Ca s'appelle de la punition rétro-active, ou des modifications de clause de contrat après-coup, c'est tout simplement inconcevable, inadmissible, et scandaleux.

Je m'étonne que sur ce forum, où les gens ont en général un esprit assez "libre", on ose même cautionner ou admettre ce genre de pratiques.

Si on en arrive là, c'est clair que ce sera sans moi... et probablement sans beaucoup d'autres contributeurs aux logiciels libres. Après, on va s'étonner que les linuxiens pissent sur Windows, je vais finir par leur donner raison.

A+
Claude
Il ne faut pas s'emporter si rapidement

50€ c'est l'abonnement pour avoir un compte développeur, pas ce que tu payes par application.

Ce compte te donne accès à la publication d'application et tous les services qui tournent autour:
- Rapports: nombre de téléchargements, crashs, utilisateurs par zones géographiques, etc.
- Mise en avant de ton appli en page d'accueil du store lors de sa publication et/ou si elle cartonne, en recommandation basée sur l'historique de l'utilisateur (imagine les millions d'utilisateurs de Win8 qui ouvrent le store et voient ton appli, c'est autre chose qu'une page de pub sur une page perso Free ou une fiche sur telecharger.com...)
- Mise en avant dans les résultats de recherches de l'utilisateur. Imagine l'utilisateur qui fait une recherche (via l'écran de recherche de Win8) sur "photo vacances Sibérie" pour retrouver les photos de ses dernières vacances. Dans la fenêtre de résultats une catégorie "Store" pourra l'emmener dans le Windows Store qui lui renverra par exemple une appli qui apprend à chasser l'élan de Sibérie (et qui s'avert être l'appli que tu as développée...).
- Version Web du Store afin que les utilisateurs puissent découvrir des appli en passant par le Web.
- API permettant de gérer simplement les mode trial/payant, appli gratuite mais avec achat de fonctionnalités supplémentaires, etc.
- Gestion de la localisation au sein du store, conversion des monnaies/taxes en fonction de la localisation de l'utilisateur.
- ETC....

Sur les stores mobile (Windows Phone 7, android, iPhone, etc.) l'abonnement coute plus cher. Cela n'empêche pas d'avoir les 3/4 des applis qui sont gratuites...

Donc non, "50$ c'est pas la mort non plus hein!"

En ce qui concerne la désinstallation. Tu confond application et données. Supprimer une application ne signifie pas (nécessairement) supprimer les données qui ont été générées par celle-ci.

La suppression d'application à distance est un système qui existe depuis de nombreuses années sur les smartphones. Cela permet aux éditeurs (MS, Apple, Google) de supprimer une appli qui serait passé à travers les tests d'acceptation et qui seraient par exemple dangereuse pour l'utilisateur (malware et compagnie). Ce n'est pas l'éditeur de l'application elle même qui va demander la suppression des applis.
Donc non, ça ne choque pas car c'est un système connue et déjà en place.
Avatar de ClaudeBg ClaudeBg - Membre éprouvé https://www.developpez.com
le 25/01/2012 à 20:08
Salut
-----

Il ne faut pas s'emporter si rapidement
Sorry, c'est juste que ce que je lis semble diamétralement opposé à l'idée que je me fais du libre.

50€ c'est l'abonnement pour avoir un compte développeur, pas ce que tu payes par application.
Ok, mais payer un abonnement destiné à alimenter un OS avec des logiciels gratuits, donc en faisant des cadeaux à cet OS, ça me semble irréaliste.

Ce compte te donne accès à la publication d'application et tous les services qui tournent autour:
- Rapports: nombre de téléchargements, crashs, utilisateurs par zones géographiques, etc.
J'ai un compteur de téléchargement sur mes applications, je me vois mal payer pour ce genre de choses basiques.

Pour les crashs, les gens m'envoient un mail ou utilisent le forum, et si les gens n'envoient rien, ben tant pis pour eux on ne fait pas le bonheur des gens malgré eux.

- Mise en avant de ton appli en page d'accueil du store lors de sa publication et/ou si elle cartonne, en recommandation basée sur l'historique de l'utilisateur (imagine les millions d'utilisateurs de Win8 qui ouvrent le store et voient ton appli,
Quel peut bien être mon intérêt de faire de la pub pour un truc qui ne me rapporte rien?
Mes compteurs de téléchargement m'indiquent si les gens sont intéressés, s'ils ne le sont pas je passe à autre chose.

c'est autre chose qu'une page de pub sur une page perso Free ou une fiche sur telecharger.com...)
Mon site dépasse le million de visiteurs, ça me suffit.
De toutes façons, mon expérience montre que si tu fais un truc intéressant, ça fait vite le tour et c'est inutile de faire de la pub.

- Mise en avant dans les résultats de recherches de l'utilisateur. Imagine l'utilisateur qui fait une recherche (via l'écran de recherche de Win8) sur "photo vacances Sibérie" pour retrouver les photos de ses dernières vacances. Dans la fenêtre de résultats une catégorie "Store" pourra l'emmener dans le Windows Store qui lui renverra par exemple une appli qui apprend à chasser l'élan de Sibérie (et qui s'avert être l'appli que tu as développée...).
Oui, je comprends bien tout ça. Mais, de nouveau, quel est l'intérêt d'avoir de la pub pour du gratuit?
Si une application est bonne elle finira pas être connue.

Avec le payement d'un abonnement, suffit de payer pour placer son logiciel, je ne suis pas certain que cette méthode soit idéale pour promouvoir la qualité.

- API permettant de gérer simplement les mode trial/payant, appli gratuite mais avec achat de fonctionnalités supplémentaires, etc.
Gratuit, c'est gratuit, et je fournis toujours les sources.
Trial/payant, c'est du commercial avec possibilité de "goûter" le produit (Goûtez mon saucisson, si vous l'aimez achetez-le). L'achat de fonctionnalités, c'est pareil, c'est du faux gratuit, puisque le but final est de profiter de la partie gratuite pour faire de l'argent. Je ne dis pas que c'est mal de gagner de l'argent, je dis simplement que ce n'est plus du gratuit.

- Gestion de la localisation au sein du store, conversion des monnaies/taxes en fonction de la localisation de l'utilisateur.
Monnaies/ taxes pour du gratuit?

Je comprends que les avantages peuvent être intéressants pour du commercial (et encore, c'est oublier le pourcentage taxé par Microsoft qui finit par vivre des programmes des autres), mais franchement, pour du libre...

Sur les stores mobile (Windows Phone 7, android, iPhone, etc.) l'abonnement coute plus cher. Cela n'empêche pas d'avoir les 3/4 des applis qui sont gratuites...
Ben, j'ai un smartphone android.
Le gratuit, je cherche toujours où il est, parce que les applications gratuites, elles t'envoient des pages de pub au bout d'un moment, ou elles te rappellent d'acheter l'extension qui complète le produit etc.

Ou, pire, les applications soi-disant gratuites, mais qui demandent l'accès à l'identité du téléphone, aux données personnelles, et à l'accès internet. Probablement dans le but de constituer et de vendre des bases de données.

Ce n'est pas ma vision des logiciels libres.

Donc non, "50$ c'est pas la mort non plus hein!"
Pas la mort pour celui qui en retire un avantage : comprends par là : pour celui qui vend un truc qu'il n'aurait jamais réussit à vendre d'une autre façon.

Pour quelqu'un qui développe du libre, c'est 50$ jetés puisqu'aucun retour financier. Moi, j'ai 4 enfants, et 50$ c'est 20 pains. Je préfère nourrir mes gosses que Microsoft.

En ce qui concerne la désinstallation. Tu confond application et données. Supprimer une application ne signifie pas (nécessairement) supprimer les données qui ont été générées par celle-ci.
Je ne confonds rien du tout, c'est toi qui comprends mal ou qui n'envisage pas toutes les possibilités réelles.

Exemple vécu :

J'utilisais Orcad 6 pour mes schémas électroniques (j'avais accès à une licence par mon boulot, parce que je ne te dis pas le prix du truc). Ma machine était en Win98.

Après quelques années, foudre et destruction de ma machine. Plus moyen d'avoir une machine tournant Win98, donc passage à XP.
La, je m'aperçois que Orcad6 ne tourne plus : passage à Orcad 10.
MAIS impossible de convertir mes données de 6 vers 10.
Résultat: obligation de recommencer tous mes schémas et surtout mes typons.

Maintenant imagine que j'utilise un logiciel X pour faire, par exemple, des ordinogrammes.
Après 3 ans, hop X devient "illégal" et on me le désinstalle.
Si jamais je ne trouve pas un convertisseur quelconque de X vers Y, mes données ne me servent plus à rien et de plus sont illisibles. Donc en désinstallant un programme, rien ne dit qu'on ne perdra pas ses données (en fait elles seront toujours là mais non utilisables).

Et puis, sur le principe même, le fait de me dire : "Hé, vous savez, le logiciel que vous aviez légalement acheté l'année dernière, ben on vous le vire car on a changé d'avis", c'est tout proprement impensable.
A quand l'achat en magasin d'un DVD logiciel en donnant sa carte d'identité, puis le huissier qui vient récupérer le DVD l'année suivante parce que Microsoft décide qu'utiliser ce logiciel "c'est pas bien"?

Et pour les failles de sécurité, ben ça fait maintenant 10 ans que XP est sorti, et Microsoft continue de faire "des mises à jour de sécurité" toutes les semaines. Alors Microsoft devrait s'occuper des failles de son OS et de ses logiciels avant de prétendre analyser celles des autres.

La suppression d'application à distance est un système qui existe depuis de nombreuses années sur les smartphones
Jamais entendu parler de ça sur un smartphone android.
Sur un iphone, peut-être, vu la philosophie assez spéciale du boss d'Apple (comme dirait l'autre, je ne suis pas content qu'il soit mort, mais par contre bien content qu'il soit parti).

Ce n'est pas l'éditeur de l'application elle même qui va demander la suppression des applis.
Non, c'est Microsoft qui va décider ce qu'on va t'enlever de ta machine (et que, de plus, tu auras payé). C'est clair que c'est rassurant et que ça assure un avenir radieux au monde du libre,

Note au passage que ça veut dire que tu vas acheter des logiciels sur le market parce que soi-disant ces logiciels sont testés et sûrs, mais qu'au final on peut te les désinstaller après-coup parce qu'ils ne sont pas sûrs.

C'est drôle, mais il y a quelque chose qui me chiffonne un peu, j'ignore ce que c'est mais quelque chose me semble curieux dans le raisonnement.

Donc non, ça ne choque pas car c'est un système connue et déjà en place.
A force de n'être choqué pour rien, on arrive tout doucement à accepter l'inacceptable.

Moi, ça me choque et je refuserai de participer à ça.

A+
Claude
Avatar de The_badger_man The_badger_man - Rédacteur https://www.developpez.com
le 25/01/2012 à 21:03
Citation Envoyé par ClaudeBg Voir le message

Quel peut bien être mon intérêt de faire de la pub pour un truc qui ne me rapporte rien?
La pub (encore elle...). Tu ne fais pas payer ton appli mais tu y mets un joli bandeau de pub qui va te rapporter pas mal si ton appli a du succès.
C'est comme les pub Google AdSense sur certains sites web. Plus il y a de visites plus la pub rapporte, donc il faut faire de la pub pour ton appli...
Bon évidemment ce n'est pas comme ça que fonctionnent toutes les applis mais c'est un model très utilisé.

Citation Envoyé par ClaudeBg Voir le message

Avec le payement d'un abonnement, suffit de payer pour placer son logiciel, je ne suis pas certain que cette méthode soit idéale pour promouvoir la qualité.
Oui et non, la mise en avant sur la page d'accueil du Store respecte certains critères dont la qualité de l'application.

Citation Envoyé par ClaudeBg Voir le message

Gratuit, c'est gratuit, et je fournis toujours les sources.
Trial/payant, c'est du commercial avec possibilité de "goûter" le produit (Goûtez mon saucisson, si vous l'aimez achetez-le). L'achat de fonctionnalités, c'est pareil, c'est du faux gratuit, puisque le but final est de profiter de la partie gratuite pour faire de l'argent. Je ne dis pas que c'est mal de gagner de l'argent, je dis simplement que ce n'est plus du gratuit.
Certes, mais il ne s'agit que d'options de distributions mises à disposition des développeurs intéressés. Chacun fait (presque ) comme il l'entend.

Citation Envoyé par ClaudeBg Voir le message

Ben, j'ai un smartphone android.
Le gratuit, je cherche toujours où il est, parce que les applications gratuites, elles t'envoient des pages de pub au bout d'un moment, ou elles te rappellent d'acheter l'extension qui complète le produit etc.

Ou, pire, les applications soi-disant gratuites, mais qui demandent l'accès à l'identité du téléphone, aux données personnelles, et à l'accès internet. Probablement dans le but de constituer et de vendre des bases de données.

Ce n'est pas ma vision des logiciels libres.
Oui, c'est effectivement un problème. Coté MS, les ressources demandées par l'appli (accès au réseau, au système de fichier, etc.) sont listées sur la page de l'appli dans le store.

Citation Envoyé par ClaudeBg Voir le message

Pas la mort pour celui qui en retire un avantage : comprends par là : pour celui qui vend un truc qu'il n'aurait jamais réussit à vendre d'une autre façon.
Il faut le prendre comme une opportunité supplémentaires de distribuer des applis sous Win8. Ceux qui sont intéressés (je suppose qu'il y en aura) l'utiliseront, les autres continueront à développer leurs applis comme avant.

Pour Orcad, j'ai envie de dire que c'est le problème des logiciels propriétaires en règle générale. Certain assurent un support meilleurs que d'autres.

Citation Envoyé par ClaudeBg Voir le message

Jamais entendu parler de ça sur un smartphone android.
Sur un iphone, peut-être, vu la philosophie assez spéciale du boss d'Apple (comme dirait l'autre, je ne suis pas content qu'il soit mort, mais par contre bien content qu'il soit parti).
Et pourtant:
http://www.numerama.com/magazine/160...r-android.html
http://android-developers.blogspot.c...plication.html
Avatar de ClaudeBg ClaudeBg - Membre éprouvé https://www.developpez.com
le 25/01/2012 à 21:44
Salut
-----

La pub (encore elle...). Tu ne fais pas payer ton appli mais tu y mets un joli bandeau de pub qui va te rapporter pas mal si ton appli a du succès.
Décidément, tu n'as rien compris à la mentalité de ceux qui font du libre.
Si ça me rapporte, alors ce n'est plus gratuit, ce n'est pas compliqué à comprendre.

Le libre, c'est partager sans arrière pensée, pour rendre service, et parfois avec une idéologie du partage qui est un moteur en soi : l'espoir d'aller vers un monde plus solidaire et moins égoïste.

Et si je mets de la pub, ça emmerde l'utilisateur: moi, j'ai cessé de regardé la TV parce que la pub me dérangeait à un point tel que l'inconvénient dépassait l'avantage. De même, regarder un film avec un gros logo dans le coin de l'écran, ça ne m'intéresse pas, je me sens agressé chez moi.

Oui et non, la mise en avant sur la page d'accueil du Store respecte certains critères dont la qualité de l'application.
La "qualité" de l'application, ça ne veut rien dire, c'est parfaitement subjectif.
Mon fils utilise des applications qu'il trouve géniales et moi nulles, et inversement. Qui va juger? Sur base du nombre de téléchargement? Donc, plus on télécharge mieux c'est? La quantité ne fait pas la qualité.

Certes, mais il ne s'agit que d'options de distributions mises à disposition des développeurs intéressés. Chacun fait (presque ) comme il l'entend.
Si ça coûte de l'argent pour publier du libre gratuit, qui va encore publier du libre???
Pas moi, pas assez riche. Et je doute que je serai le seul.

Mais bon, au final ça va rendre service au vrai libre, je serai contraint de passer sous linux, et d'autres feront sans aucun doute de même. Ne restera chez Microsoft que des admirateurs du système Apple.

Oui, c'est effectivement un problème. Coté MS, les ressources demandées par l'appli (accès au réseau, au système de fichier, etc.) sont listées sur la page de l'appli dans le store
Pareil chez Android, mais quel est encore le choix de l'utilisateur, si on lui dit : soit tu raques, soit tu acceptes que ton logiciel accède à tes données perso et les distribue? Ce n'est pas vraiment l'esprit du libre.

Pour ma part j'ai "rooté" mon smarphone pour pouvoir installer un pare-feu et bloquer tout logiciel "intrusif". Mais bon, ce genre de manoeuvre est explicitement bloquée sur les smartphones, il faut bidouiller et perdre la garantie pour passer outre (le comble: on ne peut pas être admin de son propre appareil).

Il faut le prendre comme une opportunité supplémentaires de distribuer des applis sous Win8. Ceux qui sont intéressés (je suppose qu'il y en aura) l'utiliseront, les autres continueront à développer leurs applis comme avant.
Moi je doute qu'on conserve longtemps le choix.
Quand le calcul sera fait du pourcentage acceptant le système par rapport à ceux le refusant, on virera toute possibilité de court-circuiter le procédé, en se disant que la perte financière sera négligeable: c'est un fait :95% des gens n'ont aucun esprit critique et se contentent de suivre le troupeau. On peut se permettre de sacrifier les 5%, d'autant qu'à terme ils risquent de ne plus rien avoir d'autre comme choix.

Et pourtant:
Je trouve ça inadmissible.
Ceci étant, j'ai bien fait d'installer un pare-feu et de modifier la flash.

Mais bon, android c'est pour mon smartphone : si on supprime une application je n'en meurs pas, je n'y mets que des applications... pour smartphone. Win8, c'est plus qu'un OS pour smartphone.

De toutes façons, je n'ai pas plus confiance en Google qu'en Microsoft : trop d'argent en jeu, et ces sociétés visent de plus en plus l'accès à nos données personnelles: c'est très dangereux et déjà annoncé depuis longtemps dans un tas d'ouvrage de SF (on devrait dire : d'anticipation).

A+
Claude
Avatar de Neko Neko - Membre chevronné https://www.developpez.com
le 26/01/2012 à 11:40
Un store est un service de distribution, il a un coût ( de maintenance, de vérification, etc. ) qui ne dépend pas du fait que toi tu vendes ou que tu donnes ton application.
Si ce coût ou si les conditions d'utilisation ne te conviennent pas, ne l'utilise pas, c'est aussi simple que ça.
Contacter le responsable de la rubrique Accueil