Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

Le FBI ferme Megaupload
Des "hacktivistes" répliquent

Le , par Gecko

0PARTAGES

15  1 
Mise à jour du 01/02/2012, par Hinault Romaric

La suppression des fichiers des utilisateurs de Megaupload annoncée pour demain a été reportée à deux semaines.

Ira Rothken, un avocat du site de partage de fichiers a déclaré que les deux sociétés (Carpathia Hosting et Cogent Communications) chargées de l’hébergement de ces données ont décidé suite à un accord de garder encore les fichiers pendant deux semaines.

Dès lors, des efforts se sont multipliés pour aider les utilisateurs à récupérer leurs fichiers. Du moins, ceux qui ont été identifiés comme légaux.

C’est le cas par exemple de l’Electronic Frontier Fondation (EFF), qui a entamé une campagne afin d’aider les personnes utilisant légalement le service à récupérer leurs données en entrant en contact avec l’organisme pour explorer d’éventuelles voies légales pour y parvenir.

En collaboration avec l’hébergeur Carpathia Hosting, l’EFF a lancé le site MegaRetrieval pour les utilisateurs américains qui peuvent d’ores et déjà envoyer leur demande de récupération des fichiers.

Les négociations sont par ailleurs en cours entre l’avocat de Megaupload et le procureur fédéral afin de parvenir à un accord devant permettre l’accès aux données utilisateurs jugées légitimes.

« Les choses sont entièrement entre les mains du gouvernement qui peut libérer les fonds afin que Megaupload puisse payer les couts d’hébergement et la bande passante pour rendre les données des consommateurs » a déclaré Rothken « A ce stade, nous sommes toujours optimistes sur le fait que nous puissions parvenir à un accord ».

Cependant, tout accord sur la libération des fonds de Megaupload devrait passer par l’approbation d’un juge. Donc, le flou règne toujours sur l’avenir des données des utilisateurs de Megaupload.

Source : MegaRetrieval , WSJ

Megaupload : les données des utilisateurs pourraient être définitivement supprimées
à partir du 2 février

Mise à jour du 30/01/2012, par Hinault Romaric

Les données des utilisateurs du site de partage de fichiers MegaUpload dont les serveurs et les noms de domaine avaient été saisis par le FBI seraient en danger.

Dans un document ajouté au dossier par le procureur de Virginie, et relayé par l’Associated Press, les données du site pourraient être définitivement supprimées jeudi prochain 2 février.

Pour cause, MegaUpload avait délégué le stockage des millions de fichiers hébergés à des sociétés tierces qu’il payait. Le site dont les avoirs auraient été gelés par les autorités américaines ne dispose plus de ressources financières pour payer ces prestataires.

De ce fait, les sociétés de stockage Carpathia Hosting et Cogent Communications pourraient commencer à procéder au nettoyage de leurs serveurs dès le mois prochain et détruire définitivement les fichiers des utilisateurs de Megaupload.

Selon le document, le gouvernement américain a pu copier certaines données des serveurs, mais il n’a pas pu saisir les serveurs sur lesquels elles étaient stockées. L’exécution de son mandat de perquisition ne lui permet plus d’accéder à ces informations. C’est désormais à ces deux entreprises de décider du sort de ces données.

Ian Rothken l’un des avocats de MegaUpload a déclaré que la société travaille en collaboration avec le procureur pour éviter que les fichiers ne soient effacés. Selon lui, ce sont des données de près de 50 millions d’utilisateurs du service qui sont en danger.

Source : Associated Press

Filesonic abandonne et devient un simple service de cloud computing

Mise à jour du 23/01/2012, par Gecko

Filesonic vient d'abandonner en désactivant les fonctionnalités communautaires de partage de fichiers. En clair, le site ne permet plus que l’upload de fichiers et d’accéder aux fichiers que l’on a personnellement uploadés, fini le partage des fichiers envoyés chez Filesonic.



C’était à prévoir, les sites de direct download les plus en vogues prennent peur. Si Filesonic a choisi de perdurer sous la forme de Cloud Computing d'autres fermeront ce qui va sûrement rendre le direct download impopulaire.

Les réseaux Peer to Peer gagnent en performances depuis la fermeture de Megaupload et l'abandon des partages de Filesonic. On peut penser que ces réseaux vont redevenir à la mode dans un futur plus ou moins proche.

Source : FileSonic

Après la fermeture de megaupload le web réplique

Mise à jour du 20/01/2012

La fermeture de megaupload, 13ème site mondial, n'a pas tardé à faire répliquer les acteurs du web.

De nombreux sites d'information s'insurgent contre cette fermeture tandis que divers groupes de hackers activistes n'hésitent pas à faire tomber les sites des majors et gouvernements les uns après les autres.

En effet, seulement 15 minutes après la fermeture de l'hébergeur le groupe Anonymous annonçait que sa veille basée en Suède avait coupée le site justice.gov. Même si le groupe n'a pas encore annoncé sa participation à la coupure du site universal.com un tweet laisse penser que ceci est bien leur oeuvre.

Le plus étonnant est qu'en France et partout dans le monde les sites gouvernementaux tombent les uns après les autres. Il semblerait que l'appel à la "révolution 2.0" lancé par le groupe Anonymous ait été entendu.

Le site hadopi.fr a naturellement été touché par cette vague de protestation, ce site représentant un organisme largement remis en question par la majorité des acteurs du web Français.

Source : Twitter Anonymous

La justice américaine ferme megaupload

Après avoir été accusé d'enfreindre les lois sur le copyright megaupload, le site n°1 d'échange de fichiers en ligne à été fermé par la justice américaine.

Le FBI accuse le site d'avoir couté plus de 500 millions de dollars aux majors des différents secteurs du divertissement. Kim Schmitz, fondateur de megaupload, quant à lui assure avoir largement collaboré à la lutte contre le piratage des fichiers en répondant à toutes les alertes contre les fichiers incriminés.

Selon le gouvernement américain, il n'y a pas de lien entre les lois SOPA et PIPA qui ont soulevé le web durant plus de 24 heures partout dans le monde le 18 Janvier 2012. Le FBI précise lors d'un communiqué que ce dossier est l'un des plus gros jamais traité en matière de piratage et que ces poursuites sont dues à une mauvaise gestion de l'espace de stockage publique.



Les chefs d’accusation incluent la transgression de copyright, le racket organisé et le blanchiment d’argent. C’est un tribunal de Viginie qui a ordonné la mise hors-ligne des 18 domaines associés au site.

Avant la fermeture du site, le fondateur à publié un message sur le site:
La grande majorité du trafic de Mega est légitime et nous sommes partis pour rester. Si les industriels veulent tirer parti de notre popularité, nous seront heureux d’ouvrir un dialogue. Nous avons de bonnes idées. Contactez-nous.

Source : Communiqué de presse du FBI

Et vous ?

Pensez vous que cette fermeture soit légitime ?
Utilisiez vous les services de megaupload ?
Est-ce la fin d'une ère de liberté sur le web ?

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de Marco46
Modérateur https://www.developpez.com
Le 20/01/2012 à 7:18
Citation Envoyé par Acropole Voir le message
Pensez vous que cette fermeture soit légitime?

Elle est en tous cas légale. Personne n'est au dessus des lois.
Ouai alors la légalité de ce que fait le gouvernement US tu vois ...

Ils ont décrété unilatéralement qu'il était légal pour eux d'enlever partout dans le monde une personne qu'ils suspectaient d'être terroriste ou de participer à un acte terroriste futur.
Légal également de détenir cette personne indéfiniment, au secret, sans la possibilité de voir un avocat, et surtout pas de se défendre devant un tribunal impartial.
Et enfin légal de torturer cette personne (pour la faire avouer lol, si t'avoues pas que t'es un terroriste je t'arraches les ongles !).

En d'autres termes, les USA ont déclaré (unilatéralement, va sans dire) qu'il était légal pour eux de pisser sur les droits de l'homme. Mais que pour eux.

Donc les USA qui manient fièrement la balance de la Justice ... C'est juste ridicule.

Citation Envoyé par Acropole Voir le message

Est-ce la fin d'une ère de liberté sur le web?

Non.
LOL.
Sans déconner ? C'est sérieux comme question ?

C'est qui le Web ?
Certains s'en croient propriétaires ?
Ca par contre ... Ce qui choque les gens c'est pas qu'une entreprise légale (ben oui, expliquez moi la différence entre proposer de l'hébergement de fichier par le port 80 et des serveurs FTP ? Allez-y qu'on se marre.) se fasse couper zezette pour un prétexte probablement (il n'y a vraisemblablement pas eu de procédure contradictoire sinon il n'y aurait pas eu cet effet de surprise) complètement vaseux mais qu'ils ne puissent plus télécharger leurs sitcoms préférés.

Moi ça me gène ...

EDIT : ooops
26  3 
Avatar de 10_GOTO_10
Membre expérimenté https://www.developpez.com
Le 20/01/2012 à 13:20
Si j'avais quelques millions, juste de quoi me payer un data-center, je ferais ça:

1) Je tourne un film de cinq heures, nimporte quoi pourvu que ça dure plus longtemps que n'importe quel autre film.

2) Je dépose le copyright de ce film pourri dans tous les pays, et je ne donne aucune autorisation de le diffuser.

3) Mais je le laisse disponible quelque part sur internet, sur un serveur situé dans un pays sûr. Et je ne poursuis pas ceux qui le téléchargent (sauf exception, voir plus loin).

4) Je met à disposition des internautes un fichier (on va l'appeler FICHIER) qui est le mix entre mon film (on va l'appeler MONFILM) et un film DVD (LESCHTIS par exemple), avec la fonction xor:

Code : Sélectionner tout
FICHIER = MONFILM xor LESCHTIS
mais comme la fonction xor est réversible, on a aussi:

Code : Sélectionner tout
MONFILM = FICHIER xor LESCHTIS
et

Code : Sélectionner tout
LESCHTIS = FICHIER xor MONFILM
Conclusion:

- FICHIER ressemble à une suite aléatoire de bits, et, sans MONFILM, rien ne prouve qu'il soit issu de MONFILM et de LESCHTIS (c'est pourquoi le code de Vernam est impossible à décrypter): il pourrait aussi bien être issu de n'importe quel autre film et d'une suite de bits sans signification.

- Si quelqu'un m'accuse d'avoir diffusé LESCHTIS, il faut qu'il le prouve. Et pour le prouver, il doit reconnaitre qu'il a téléchargé MONFILM, ce qui est illégal puisque j'en suis propriétaire exclusif.

Bon, ça ralentit un peu le téléchargement. Les internautes devront télécharger FICHIER et MONFILM pour visionner LESCHTIS.
20  2 
Avatar de DonQuiche
Expert confirmé https://www.developpez.com
Le 26/01/2012 à 20:48
Citation Envoyé par Galactus13 Voir le message
De mon temps, y'avait pas MegaTruc et on s'emmerdait pas pour autant !
Y'avait pas de portable et on avait quand même des copains,
Y'avait pas internet et on voyait nos copains !
Et on n'avait qu'une orange à Noël, il fallait faire vingt kilomètres chaque jour dans la neige pour aller à l'école (*) et les allemands nous filaient des coups de bottes.
(*) C'était avant le réchauffement climatique.

Quitte à caricaturer, je vais m'y mettre moi aussi, tiens : "ouais mais à ton époque..."
  • on avait de la vraie herbe qui faisait rire et pas des saloperies coupées au pneu qui assomment.
  • les jeunes pouvaient traîner dans la rue sans se faire contrôler par les flics toutes les huit minutes.
  • on pouvait aller taquiner la belette au dancing, y avait pas encore le SIDA et des batteries de policiers à la sortie pour contrôler l'alcoolémie (et le premier qui me sort que sans alcool la fête est folle-lol, je lui en décolle une).
  • on pouvait s'installer au bistrot, entre hommes, boire son demi et fumer sa clope. Aujourd'hui les bars sont remplis de mamans avec leurs poussettes, prendre un demi avant dix-huit heures te vaut des regards soupçonneux et allumer une clope provoque le venue du GIGN.
  • les bars ne fermaient pas tous à 20h parce que les vieux du quartiers se sont plaints du tapage nocturne.
  • au repas de midi on buvait son petit rouge entre collègues histoire d'égayer le début d'après-midi et de bien faire circuler le sang.
  • à dix-huit ans on trouvait en deux semaines un boulot décemment rémunéré alors qu'aujourd'hui il faut pour ça passer au moins cinq années dans la pauvreté et six mois au chômage. Et quand tu en sors et que tu as enfin un peu de blé, tu es maqué et tu bosses 50h/semaine donc tes seules soirées sont en couple et tes discussions traitent des meilleurs placements financiers pour la retraite.
  • passer le permis coûtait vingt francs et demandait une heure d'expérience passée avec ton père à rouler dans les champs, aujourd'hui ça te coûte tes quatre mois de temps partiel au McDo (huit parce que tu as aussi payé les factures) et soixante-douze heures de conduite (parce que les jeunes sont dangereux, comme le disent tous les vieux atteints de Parkinson). Et tu ne passais pas trois ans sous probation avec seulement six foutus points (puisque tu es jeune et donc présumé coupable).
  • l'essence ne coûtait rien, aujourd'hui aller voir son pote à dix kilomètres requiert un crédit à la consommation.
  • se loger coûtait 10% de tes revenus et pas 50% et tu n'avais pas à fournir les garanties de tes parents et de tes grand-parents, un CDI, une assurance-décès, les frais de gestion, six mois d'avance, un certificat de bonne santé et la promesse solennelle que tu n'auras jamais ni enfant ni chien, que tu ne fais jamais la fête et que tu dors tous les soirs à 20h (pour pas déranger les vieux voisins). On pouvait aussi acheter une maison (les banques faisaient encore des prêts à l'époque) en sachant que l'inflation serait deux fois supérieure au taux d'emprunt.
  • tu ne filais pas 30% de ton salaire pour payer les retraites et les dépenses de santé des vieux en sachant que toi-même tu n'auras droit à rien de tout cela. Plus ce que tu verses à ton assurance-vie chaque mois, rapport au fait que tu n'aurais pas de retraite.
  • les vieux ne représentaient pas 60% de la population et le type qui remportait les élections présidentielles n'était pas systématiquement celui qui promettait de dresser les jeunes.
  • on avait des perspectives d'avenir un peu plus brillantes que le réchauffement climatique (le pétrole que vous avez cramé), l'austérité (à cause de la dette que vous laissez), la fin des ressources naturelles (que vous avez consommées) et l'inflation qui accompagne tout ça.
  • on oppressait les peuples colonisés. Aujourd'hui on enseigne aux gamins tous les bienfaits que vous leur avez apporté. Et les gamins en question se disent qu'on les prend vraiment pour des cons.


Alors tu les excuseras de rester chez eux à regarder des vidéos gratos qu'ils n'ont de toute façon pas les moyens de se payer.
Signé : un type qui n'est plus jeune mais qui peut aussi avoir la mémoire sélective.
18  0 
Avatar de Lyche
Expert confirmé https://www.developpez.com
Le 20/01/2012 à 9:22
Citation Envoyé par mala92 Voir le message
Euh ..... MU était le plus gros, mais très loin d'être le seul, je ne vais pas faire la liste.
Donc, je ne vois pas comment les ventes peuvent remonter.
je crois que c'était ironique

Pour le reste, bizarrement d'après les chiffres de 2011, le cinéma se porte plus que très bien si les ventes de DVD elles un peu moins c'est uniquement parce qu'avoir des collections gigantesques de DVD ce n'est plus dans l'ère du temps.
A l'heure de la mobilité, du smartphone qui prépare le café le matin au reveille et de l'internet mobile, la cote du DVD (Blu-Ray aussi hein) n'est absolument pas à son plus haut. Tout produit connait un cycle de vie, toute technologie finis par évoluer vers quelque chose de moins contraignant et sacrifier des mètres carrés d'espaces de nos appartements toujours de plus en plus petits car de plus en plus chers pour de moins en moins d'espace.. bah ça motive pas.
Ce n'est simplement plus dans l'ère du temps..
14  0 
Avatar de minnesota
Membre émérite https://www.developpez.com
Le 20/01/2012 à 0:31
Ben si on arrive à se mettre d'accord sur une vraie révolution, ce serait déjà bien... Parce que tout ce que je constate, c'est l'équivalent de quelques lancés de cailloux...

Le boycott, y'a que ça de vrai...
13  0 
Avatar de Barsy
Expert confirmé https://www.developpez.com
Le 23/01/2012 à 11:39
Citation Envoyé par Lyche Voir le message
Oui sauf que les réseaux P2P sont surveillés (pas tous mais quand même) par la magie HADOPI, donc c'est une autre forme de censure si tu tiens pas à recevoir une belle lettre du gouvernement ^^
Internautes, soyez prévenus !! Si vous téléchargez, vous risquez de recevoir un mail !!
Si vous recommencez, vous aurez un mail et une lettre recommandée !!
Et si vous recommencez...euh... ben pour le moment, vous aurez rien...

Ça rigole pas chez HADOPI !!

Sinon, depuis que j'ai internet, j'ai assisté à la mort de Napster, de Kazaa, de plusieurs serveurs EMule (ce qui au final à tué Emule), de plusieurs sites de partage de liens torrents (alors que beaucoup d'autres sont nés depuis), et maintenant de MegaUpload.
Au final, je me dis que c'est encore un coup d'épée dans l'eau, d'autres sites ou d'autre méthodes de téléchargements feront surface...
13  1 
Avatar de Florian.L
Membre régulier https://www.developpez.com
Le 19/01/2012 à 23:04
Megaupload était également utilisé par beaucoup de monde légalement !!

En tout cas, ça fait l'effet d'une bombe sur le web...

et le groupe de hacker Anonymous à déjà lancer la riposte en piratant universalmusic.com et justive.gov et d'autres sont à venir selon eux...
11  0 
Avatar de Paul TOTH
Expert éminent sénior https://www.developpez.com
Le 20/01/2012 à 5:14
c'est probablement un coup de pub avec un message simple "nous FBI, nous fort, et toi arrêter piratage !"

c'est par contre techniquement crétin, vu qu'au lieu de pouvoir censurer les oeuvres mise en ligne par simple requête à MU, ou de pouvoir lister les clients de la même façon, il faudra trouver tous les réseaux alternatifs qui existent et ne manqueront pas de se multiplier.

Notre cher Président l'a bien compris d'ailleurs:
Dans un communiqué relayé par l’AFP, Nicolas Sarkozy a salué la décision de la justice fédérale américaine de fermer Megaupload. « La lutte contre les sites de téléchargement direct ou de streaming illégaux, qui fondent leur modèle commercial sur le piratage des œuvres, constitue une impérieuse nécessité pour la préservation de la diversité culturelle et le renouvellement de la création », a commenté le chef de l’Etat.
http://www.ecrans.fr/Le-FBI-ferme-Me...oad,13908.html

ah ben non en fait
11  0 
Avatar de Bousk
Rédacteur/Modérateur https://www.developpez.com
Le 20/01/2012 à 12:18
Citation Envoyé par grunk Voir le message
Faut quand même être honnête , tous ces services ne serait pas rentable si il ne servaient pas en majorité à balancer/récupérer des fichiers pas très légaux.
Effectivement il sont hébergeur et n'ont théoriquement pas de droit de regard sur ce que font les utilisateur, mais très clairement le service est orienté vers le partage de fichiers alors que des offres type dropbox sont là avant tout pour faire du backup.
Je pense que ca concerne directement la concurrence de Mu car ils fonctionnent tous de la même façon et vont peut être se mettre à réfléchir à comment faire pour pas se retrouver au trou
la différence entre dropbox et megaupload ?
le cloud computing ?
tout cela ne semble pas te parler d'après tes propos..

sur un autre site, un utilisateur plaidait que "oui les places de cinéma montent pour combler le manque à gagner"
c'est pas prendre le problème à l'envers ? moins de monde y va (pourquoi ? sorties minables peut-être ? trop de sorties ? ...?) donc on monte le prix ?
pire, à toulouse j'étais allé voir un film pour 3€; le même film à Paris était affiché à 10€ la place ! y'aurait une sorte de micro-organisme à toulouse et moins de monde qui télécharge illégalement pour que les prix soient si bas ? et l'inverse à paris ?

il y avait du contenu illégal, mais pas uniquement, et il y avait pourtant un lien pour reporter du contenu illégal et des fichiers supprimés

on peut aussi discuter sur le prix d'un support vierge, et voir à combien monte ce prix quand ils ajoutent une pochette et leur oeuvre; et être au courant qu'une part du prix d'un support vierge leur est reversé : j'achète un dvd vierge pour mes vidéos de vacances, je paye les majors pour cela o//

bref, la logique et la technologie dépassent les décideurs qui tranchent sur un sujet qui leur échappe totalement, et tant que ce sera le cas des y'aura des incompréhensions de part et d'autre

personnellement je ne comprends pas, pour les séries-tv en particulier et les films qui passent à la tv, qu'on puisse les enregistrer mais pas les posséder
12  1 
Avatar de Octom
Membre du Club https://www.developpez.com
Le 20/01/2012 à 12:23
Citation Envoyé par Acropole Voir le message
Si, c'est exactement ton propos.
Non.

Mon propos est le suivant: si chaque épisode d'une série téléchargée via MU avait été accompagné d'annonces publicitaires au même titre que lors de sa diffusion à la télé, alors les bénéfices en termes de revenus publicitaires auraient été énormes.

Mais bien entendu ce système ne serait possible qu'avec une licence globale où la diffusion est légale, encadrée et chiffrée: ça permettrait des tarifs et des offres d'annonces fonction de la popularité des œuvres téléchargées.
11  1